Lundi 9 mai 2011 Saison 2010-2011 - 1-2-3-4-5-6

Commenti

Transcript

Lundi 9 mai 2011 Saison 2010-2011 - 1-2-3-4-5-6
Lundi 9 mai 2011
INFO
MEDIA
BASKET
Saison 2010-2011
14
24 heures | Lundi 9 mai 2011
Sports
Novak Djokovic poursuit
son incroyable série
Formule 1
Tennis
Le Serbe domine encore
Nadal cette saison. Et cette
fois sur la terre battue
de Madrid
Pour la 3e fois de la saison en quatre GP, Sebastian Vettel et la Red Bull sont passés sous le drapeau en damier en vainqueurs. ARC
Vettel encore, mais Alonso
relance les actions Ferrari
Mario Luini Istanbul
82 arrêts aux stands pour changer
de pneus, record battu! Les fans
de F1 qui en avaient marre de certaines processions du dimanche
après-midi, lorsque les positions
étaient pratiquement figées du départ à l’arrivée, ou qui voyaient
leurs favoris frustrés par l’impossibilité de dépasser un concurrent
plus lent, en ont eu pour leur argent.
Pneus neufs, pneus usés…
Sur un tracé très exigeant pour les
pneus, les pilotes ont dû s’arrêter
entre trois et quatre fois pour en
changer, ce qui s’est traduit par un
trafic intense dans les boxes (82
arrêts en 58 tours…) et de continuels changements de positions
sur la piste. Avec des différences de
vitesse entre pilotes en pneus neufs
et ceux en gomme usée à l’origine
de continuels rebondissements.
Mais trop c’est (peut-être) trop,
et dans le paddock d’Istanbul les
esprits étaient tout aussi chauds
que l’ambiance générale hier.
Tout le monde n’apprécie pas
cette orgie de dépassements,
même si elle contribue au spectacle, ou tout au moins à l’animation
en piste. Les pilotes eux-mêmes
sont partagés, certains trouvant
tout cela trop artificiel.
«Mais il faut savoir ce que l’on
veut», soutenait Fernando
Alonso, soulagé et ravi de renouer
avec le podium. En bagarre avec
Mark Webber pour la 2e place,
Buemi héroïque
U 16e sur la grille, Sébastien
Buemi n’avait a priori pas grandchose à espérer de ce GP de
Turquie. Et pourtant, le jeune
aiglon a réussi une course
sensationnelle, remontant dans
le peloton au prix d’une attaque
de tous les instants, et pour une
fois avec une stratégie réussie de
la part de son équipe.
Comme Webber au dernier
GP de Chine, Buemi s’était
retrouvé avec trois trains de
pneus neufs pour le GP d’hier, et
il en fit le meilleur usage,
remontant progressivement
jusqu’en 11e position, puis en 7e
position, et même en 5e avant
chacun de ses trois arrêts. Sur la
même stratégie, seul le champion du monde 2009 Jenson
Button, 6e sur sa McLaren-Mercedes autrement plus compétitive, fit mieux que le Vaudois.
Reparti en 11e position pour
son dernier relais, «Seb»
remontait à nouveau à la
7e place lorsque ses rivaux
s’arrêtaient pour leur 4e
changement de pneus, filant
vers un de ses meilleurs résultats
en absolu. «Mais, à 3-4 tours de
l’arrivée, quelque chose s’est
mis à vibrer dans la voiture,
relevait-il. Je n’arrivais même
plus à tenir le volant! Les pneus?
Sans doute, mais cela n’a rien à
avoir avec l’usure…» La Toro
Rosso était dès lors une proie
facile pour les deux Renault de
Heidfeld, puis Petrov, qui
reléguaient le Vaudois à la
9e place. Déçu du résultat bien
sûr, mais pas de sa course. Et
encore moins de ces deux points
qui valent de l’or.
C’était un de plus que
Kobayashi, formidablement
remonté de la dernière à la
10e place sur sa Sauber C30,
malgré une crevaison. Pour la
plus grande joie de Peter Sauber:
«A Barcelone, nous étrenneront
une évolution aérodynamique
qui promet beaucoup», se
réjouissait le patron.
Football
Le chiffre
Tigana rend son
tablier à Bordeaux
Rallye
Loeb souverain
en Sardaigne
Jean Tigana a démissionné de
son poste d’entraîneur des
Girondins de Bordeaux. Il a pris
cette décision après la défaite
cuisante à domicile contre
Sochaux (0-4). L’ancien international français (55 ans) occupait
le poste depuis le début de la
saison seulement. Bordeaux se
trouve dans le ventre mou du
classement après un championnat terne et décevant. Le
président Jean-Louis Triaud a
accepté le départ de son
entraîneur. C’est l’entraîneur
adjoint Eric Bédouet qui
assurera l’intérim jusqu’à la fin
de la saison. SI
Sébastien Loeb (Citroën DS3) a
remporté le rallye de Sardaigne.
Le septuple champion du monde
a mené la course quasiment de
bout en bout. Après 18 épreuves
spéciales et 340 km chronométrés, Loeb a devancé le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford
Fiesta) et le Norvégien Petter
Solberg (Citroën DS3), qui n’était
pas encore monté sur un podium
cette saison. C’est la 64e victoire
du tandem Loeb-Elena en WRC.
Loeb augmente quelque peu son
avance sur Hirvonen (7 points)
au championnat. Prochain
rendez-vous en Argentine à la fin
du mois. SI
VC1
Contrôle qualité
3
L’équipe de Suisse de karaté a
obtenu le meilleur résultat de
son histoire aux championnats
d’Europe disputés à Kloten. Elle
termine sur la troisième marche
du podium, derrière l’Italie et
l’Espagne. Au lendemain de la
victoire de Fanny Clavien, la
Seelandaise Diana Schwab a
également remporté la médaille
d’or dans la catégorie 69 kg. Le
Valaisan Kujtim Bajrami s’est
adjugé le bronze dans la
catégorie des 76 kg. Aurélie
Magnin (Carouge) a perdu son
combat pour la médaille de
bronze dans la catégorie des
55kg et se classe au 5e rang. SI
l’Espagnol de Ferrari avait
d’abord eu raison de l’Australien
lorsque ses pneus étaient en
meilleur état, puis c’est l’inverse
qui s’est produit en vue de l’arrivée, lorsque Webber était cette
fois mieux chaussé. Davantage
que l’aileron arrière mobile, ce
sont les pneus, encore une fois,
qui ont le plus participé aux retournements de situation, parfois
furieux, de ce Grand Prix de Turquie.
Djokovic a signé sa 32e victoire
d’affilée de l’année assortie
d’un 6e titre consécutif! EPA
niers jeux. Dans la seconde manche, il signait le break d’entrée de
jeu avant, toutefois, de subir à
nouveau l’ascendant adverse.
Nole signait un dernier break à
5-4 en gagnant sa deuxième balle
de match après un combat de
2h18’.
La veille, Roger Federer
n’avait pas été loin de l’exploit
face à Nadal. Battu 5-7 6-1 6-3, le
Bâlois avait concédé sa défaite la
plus «honorable» de l’année. Il a
toutefois manqué de réalisme
dans la dernière manche, commettant deux fautes en revers sur
les deux balles de break en sa faveur. «J’ai joué comme on doit le
faire contre Nadal, soulignait Roger Federer. J’accepte plus volontiers cette défaite que celle concédée il y a deux mois à Miami (6-3
6-2). Aujourd’hui (ndlr: lisez samedi), j’ai vraiment eu ma
chance.» SI
Seve Ballesteros,
une légende s’est éteinte
Le cadeau de Vettel
Mais Alonso tirait sa satisfaction
sur une autre constatation. «Au
moins, je me suis battu avec les
Red Bull, et c’est un progrès. Les
nouveautés amenées ici fonctionnent, et ce sera encore mieux à
Barcelone.» Une façon de battre le
rappel des tifosi espagnols à deux
semaines de son GP national.
Mais si la lutte fut parfois «artificielle», le résultat ne l’est pas, et
c’est le principal. Parti en pole position, Sebastian Vettel n’a jamais
vraiment été inquiété, et la
2e place de Webber est tout simplement logique. Une année après
avoir perdu le GP de Turquie en
s’accrochant avec son coéquipier,
cette victoire avait pour le jeune
champion du monde une saveur
doublement particulière. «Après
avoir détruit ma voiture vendredi,
je ne pouvais rien offrir de mieux
à mes mécaniciens, qui me l’ont
refaite comme neuve», relevait-il.
Grand seigneur, comme toujours.
Golf
L’Espagnol est décédé
d’une tumeur au cerveau
à 54 ans
Seve Ballesteros est mort samedi à
54 ans, trois ans après avoir été
opéré d’une tumeur au cerveau.
En 33 ans de carrière, Ballesteros
a remporté cinq titres majeurs:
Open de Grande-Bretagne 1979,
1984 et 1988 et Masters 1980 et
1983. Ballesteros était le premier
Européen à avoir rivalisé avec les
Américains dans ce sport. Il a
aussi gagné à cinq reprises la
Ryder Cup, dont une fois en tant
que capitaine, en 1997.
«Tout au long de ma carrière,
j’étais parmi l’un des meilleurs à
éviter les obstacles sur un parcours de golf. Et maintenant, je
veux être le meilleur pour affronter la partie la plus difficile de ma
vie avec toutes mes forces»,
Seve Ballesteros a remporté
cinq tournois majeurs. AP
avait-il déclaré en annonçant sa
maladie en 2008.
Severiano Ballesteros est un
nom qui résonne également en
Suisse. Il détient, avec quatre
autres joueurs, le record de victoires à Crans-Montana (1977, 1978 et
1989). Egalement architecte de
golf, c’est lui qui a redessiné le
parcours valaisan qui a été rebaptisé en son honneur le «Severiano
Ballesteros» en 2002. SI
Première pour Hecht
Panathinaïkos titré Basketball
Triathlon Mathias Hecht a fêté
Fribourg rate le
en Utah (EU) la première victoire
coche dans l’acte I de sa carrière dans un Ironman
AP
Le jeune champion
du monde domine
une course marquée
par une multitude
de dépassements
et de trafic
dans les boxes.
Trop c’est trop?
Mais qui arrêtera Novak Djokovic
en 2011? Le Serbe a passé avec
mention le test ultime: battre Rafael Nadal sur terre battue.
Victorieux 7-5 6-4 du No 1
mondial en finale du Masters
1000 de Madrid, Novak Djokovic
a remporté un 32e match de rang
cette année pour cueillir un nouveau titre après ses victoires à
l’Open d’Australie, à Dubaï, à Indian Wells, à Miami et à Belgrade.
Avec ce succès acquis à Madrid, il
abordera Roland-Garros sur la
même ligne que Rafael Nadal.
L’extraordinaire confiance qui est
la sienne aujourd’hui lui autorise
bien sûr l’espoir de devenir le
deuxième homme après Robin
Söderling en 2009 capable de battre Nadal sur la terre battue parisienne. En triomphant de Nadal à
chaque fois en finale à Indian
Wells, Miami et Madrid, Djokovic
a pris aujourd’hui l’ascendant.
Poussé à la limite des trois sets
vendredi soir et samedi soir par
David Ferrer et l’étonnant Thomaz Bellucci – le Brésilien a même
mené 6-4 3-1 –, Novak Djokovic a
repoussé une fois de plus ses limites pour battre enfin Rafael Nadal
sur terre battue. Invaincu sur sa
surface de prédilection en 37 matches, le Majorquin n’a jamais eu
la main dans cette finale. Il a été
mené 4-0 avant de perdre le premier set 7-5 en ne marquant
aucun point dans les deux der-
LePanathinaïkosAthènesa
remportésasixièmeEuroligue
debasketenbattantleMaccabi
Tel-Aviv(78-70)àBarcelone.
Aveccenouveausuccès,le
championdeGrèces’affirme
définitivementcommela
meilleureéquipeeuropéennede
cedébutdesièclepuisqu’ellea
gagnécinqdesessixtitreslors
desonzedernièresannées(1996,
2000,02,07,09,2011). SI
Fribourg Olympic s’est incliné
(77-65) à Lugano lors du premier
acte de la finale de LNA.
Victimes d’un incompréhensible
black-out en fin de deuxième
quart, les joueurs de Damien
Leyrolles peuvent avoir bien des
regrets. C’est entre la 18e et la
20e minute que s’est joué ce
remake de la finale 2010 gagnée
par Lugano (3-1). Après un début
prometteur (12-7 après 5 minutes), les joueurs d’Olympic ont
complètement perdu la tête et
ont permis à Lugano d’inscrire
13 points de suite en deux
minutes! L’acte II a lieu mercredi, toujours au Tessin. SI
(3,8 km de natation, 180 km de
vélo, 42 km de course à pied). Le
Lucernois de 31 ans a même
signé le record du parcours à St.
George. Le Vaudois Mike Aigroz
a terminé 5e. SI
Voeckler victorieux
Cyclisme Le champion de
France Thomas Voeckler
(Europcar) a remporté les Quatre
Jours de Dunkerque. La 5e et
dernière étape a été enlevée par
l’inévitable Allemand Marcel
Kittel (Skil-Shimano), vainqueur
pour la 4e fois en cinq jours.
Voeckler a forgé sa victoire finale
dans la 4e étape qu’il a remportée en solitaire samedi. SI
16
24 heures | Lundi 9 mai 2011
Sports
Résultats et classements du week-end
Football
Super League
Grasshopper - Xamax
3-1 (0-0)
Letzigrund. 4500 spectateurs.
Arbitre: M. Klossner.
Buts: 51e Hajrovic 1-0. 56e Zuber 2-0.
72e Adili 3-0. 77e Keller 3-1.
Lucerne - Young-Boys
1-1 (1-1)
Gersag, Emmenbrücke. 7586 spectateurs.
Arbitre: M. Studer.
Buts: 3e Lustenberger 1-0. 19e Costanzo 1-1.
Thoune - Sion
3-1 (0-1)
Lachen. 4000 spectateurs.
Arbitre: M. Gremaud.
Buts: 25e Dominguez 0-1. 51e Lezcano 1-1.
68e Andrist 2-1. 78e Rama 3-1.
Bâle - Bellinzone
2-0 (1-0)
Parc St-Jacques. 26 114 spectateurs.
Arbitre: M. Prammer (Aut).
Buts: 39e Huggel 1-0. 89e Frei 2-0.
Saint-Gall - Zurich
2-2 (1-0)
AFG-Arena. 14 004 spectateurs.
Arbitre: M. Hänni.
Buts: 2e Owona 1-0. 81e Nikci 1-1. 87e
Muntwiler 2-1. 93e Djuric 2-2.
Classement
1. Zurich ......................................................... 32 19 8 5 65-39 65
2. Bâle .............................................................. 32 19 8 5 66-41 65
3. Young Boys............................................32 13 10 9 56-44 49
4. Sion .............................................................. 32 14 7 11 43-31 49
5.
6.
7.
8.
Lucerne ..................................................... 32
Thoune ...................................................... 32
Grasshopper..........................................32
NE Xamax................................................32
12
9
8
8
9
16
10
6
11
7
14
18
56-46
40-35
38-49
41-60
45
43
34
30
9. Bellinzone................................................32 6 10 16 37-68 28
10. Saint-Gall .................................................. 32 7 6 19 29-58 27
Challenge League
Aarau - Lugano................................................................. 2-0 (1-0)
Vaduz - Bienne ...................................................................... 1-1 (0-1)
Wil - Stade Nyonnais .................................................. 2-2 (1-0)
Lausanne-Sport - Schaffhouse................... 4-0 (2-0)
Locarno - Winterthour.............................................4-1 (2-0)
Servette - Wohlen...........................................................3-0 (1-0)
Classement
1. Lugano ......................................................... 26 19 1 6 51-24 58
2. Vaduz ............................................................ 26 18 2 6 56-33 56
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15. Wolfsburg................................................33 8 11 14 40-47 35
1re ligue, groupe 1
Servette ....................................................... 26
Lausanne .................................................... 26
Chiasso.........................................................26
Wil .................................................................... 26
Stade Nyonnais......................................26
Delémont....................................................26
Bienne ........................................................... 26
Aarau ............................................................. 26
Kriens ............................................................ 26
Winterthour .............................................. 26
Wohlen ......................................................... 26
Locarno ....................................................... 26
16
16
12
11
10
11
9
7
8
7
6
6
5
5
4
4
7
4
6
8
5
7
9
7
5
5
10
11
9
11
11
11
13
12
11
13
62-24
53-27
33-29
36-37
38-41
40-52
48-51
34-46
24-40
39-47
32-40
31-41
53
53
40
37
37
37
33
29
29
28
27
25
15. FC Schaffhouse ...................................... 26 7 4 15 30-42 25
16. Yverdon ....................................................... 26 5 2 19 23-56 17
16. B. M’gladbach ....................................... 33 10 5 18 47-64 35
Fribourg - Malley ............................................................................. 1-5
Echallens - Young Boys M21............................................ 2-2
UGS - Etoile Carouge.................................................................2-2
Le Mont - Guin................................................................................... 4-3
Naters - Chênois.............................................................................. 2-3
Meyrin - Baulmes........................................................................... 2-2
Sion M21 - Grand-Lancy........................................................... 1-1
Classement
1. Meyrin ........................................................ 27 18 3 6 60-35 57
2. Etoile Carouge.....................................27 14 9 4 48-28 51
17. Eintracht Francfort...........................33 9 7 17 30-46 34
18. St-Pauli.......................................................33 8 5 20 34-66 29
Angleterre
Aston Villa - Wigan 1-1; Bolton - Sunderland
1-2; Everton - Manchester City 2-1; Newcastle Birmingham 2-1; West Ham United Blackburn Rovers 1-1; Tottenham Hotspur Blackpool 1-1; Wolverhampton - West
Bromwich Albion 3-1; Stoke - Arsenal 3-1;
Manchester United - Chelsea 2-1.
Classement
1. Manchester U.......................................36 22 10 4 73-34 76
2. Chelsea......................................................36 21 7 8 67-30 70
3. Arsenal ...................................................... 36 19 10 7 69-39 67
3. Grand-Lancy..........................................27 13 7 7 41-34 46
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Le Mont ..................................................... 27
Malley ......................................................... 27
Fribourg....................................................27
UGS...............................................................27
Guin..............................................................27
Martigny...................................................27
Young Boys M21 ................................ 27
Echallens .................................................. 27
Chênois ..................................................... 27
Baulmes .................................................... 27
Naters ......................................................... 27
12
13
12
11
11
9
8
9
8
8
8
9
5
6
5
4
6
8
5
5
5
5
6
9
9
11
12
12
11
13
14
14
14
54-38
53-29
45-37
41-48
53-59
33-42
33-38
41-50
33-44
31-42
43-58
45
44
42
38
37
33
32
32
29
29
29
4. Manchester C. ...................................... 35 18 8 9 54-33 62
5. Tottenham .............................................. 35 14 14 7 51-44 56
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
15. Terre Sainte ........................................... 27 6 10 11 26-42 28
16. Sion M21 ................................................... 27 7 6 14 38-49 27
2e ligue inter, groupe 1
Servette/Carouge M21 - Monthey 0-2; Versoix
- Geneva 0-3; SL-Ouchy - Orbe 2-1; Signal - La
Sarraz-Eclépens 2-1; Perly-C. - Bavois 0-3;
Montreux - Bex 5-0; Sierre - Vevey 1-1.
Classement (21 matches): 1. Servette/Carouge M21 46. 2. Montreux 45. 3. Monthey
44. 4. Bavois 37. 5. SL-Ouchy 37. 6. La
Sarraz-Eclépens 29. 7. Perly-C. 27. 8. Signal
25. 9. Bex 25. 10. Geneva 20. 11. Orbe 20. 12.
Sierre 19. 13. Vevey 18. 14. Versoix 15.
Allemagne
Schalke 04 - Mayence 1-3; Werder Brême Borussia Dortmund 2-0;Bayer Leverkusen SV Hambourg 1-1; VfB Stuttgart - Hanovre 96
2-1; Wolfsburg - Kaiserslautern 1-2; Eintracht
Francfort - Cologne 0-2; Borussia Mönchengladbach - Fribourg 2-0; Nuremberg Hoffenheim 1-2; St-Pauli - Bayern Munich 1-8.
Classement
1. B. Dortmund .......................................... 33 22 6 5 64-21 72
2. B. Leverkusen.......................................33 19 8 6 63-44 65
46-42
45-51
41-49
49-47
45-49
59-57
45-58
45-61
37-42
55
51
46
46
45
44
44
43
42
39
39
37
5. Lazio ............................................................ 36 18 6 12 47-35 60
6. AS Rome ................................................... 36 17 9 10 55-49 60
7. Juventus...................................................35 15 11 9 53-42 56
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
4. Hanovre .................................................... 33 18 3 12 46-44 57
5. Mayence...................................................33 17 4 12 50-38 55
12
13
15
12
14
15
12
16
15
54-39
50-44
46-44
49-50
43-36
51-52
41-53
52-68
45-58
42-56
36-54
41-62
4. Udinese ..................................................... 36 19 5 12 63-43 62
3. Bayern Munich .................................... 33 18 8 7 79-39 62
8
8
5
10
7
6
11
5
7
12
9
16
14
10
14
14
15
14
17
13
19
Italie
Football étranger
13
12
13
11
12
12
10
12
11
7
15
7
10
15
11
11
10
12
9
15
7
Palerme - Bari 2-1; AS Rome - AC Milan 0-0;
Dimanche: Lecce - Naples 2-1; Brescia Catane 1-2; Cagliari - Cesena 0-2; Inter Milan Fiorentina 3-1; Bologne - Parme 0-0; Udinese
- Lazio 2-1; Genoa - Sampdoria 2-1.
Classement
1. AC Milan* ................................................. 36 23 9 4 61-23 78
2. Inter Milan** .......................................... 36 22 6 8 65-40 72
3. Naples ........................................................ 36 21 5 10 56-36 68
Vaud M21 - Portalban................................................................0-1
Nuremberg.............................................33
SV Hambourg ....................................... 33
Fribourg....................................................33
Hoffenheim ............................................ 33
Kaiserslautern......................................33
VfB Stuttgart ......................................... 33
Werder Brême ..................................... 33
Cologne .................................................... 33
Schalke ...................................................... 33
16
12
13
12
10
11
11
11
10
10
8
10
18. Blackpool ................................................. 36 9 9 18 49-71 36
19. Wigan ......................................................... 36 7 15 14 36-59 36
20. West Ham United .............................. 36 7 12 17 41-64 33
Groupe 2
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Liverpool..................................................35
Everton......................................................36
Stoke ........................................................... 36
Bolton ......................................................... 36
Fulham.......................................................35
Newcastle................................................36
Sunderland............................................. 36
West Bromwich .................................. 36
Aston Villa ............................................... 36
Blackburn ................................................ 36
Birmingham...........................................36
Wolverhampton ................................. 36
47
44
44
43
43
42
41
41
40
Palerme.....................................................36
Fiorentina ................................................ 36
Genoa ......................................................... 36
Cagliari ...................................................... 36
Catane........................................................36
Chievo Vérone.....................................35
Parme ......................................................... 36
Bologne.....................................................36
Lecce...........................................................36
Cesena ....................................................... 35
16
12
13
12
11
10
10
11
10
9
5
13
9
8
10
12
12
11
8
10
15
11
14
16
15
13
14
14
18
16
55-59
46-41
40-41
42-46
37-48
33-35
37-46
34-47
42-62
34-47
53
49
48
44
43
42
42
41
38
37
18. Sampdoria .............................................. 36 8 12 16 31-44 36
19. Brescia+ .................................................... 36 7 10 19 32-49 31
20. Bari+ ............................................................ 35 4 9 22 23-53 21
= champion, ** = Ligue des champions
+ = relégué
France
3. Lyon.............................................................34 16 11 7 58-35 59
4. Paris St-Germain ................................ 34 15 12 7 51-35 57
5. Rennes.......................................................34 14 10 10 33-28 52
AFP
Oklahoma City s’est incliné 101-93 après prolongation à Memphis
contre les Grizzlies et se retrouve désormais mené 2-1 dans sa série
en demi-finale de la Conférence est de NBA. Cette défaite
est rageante dans la mesure où Thabo Sefolosha (6 points et deux
rebonds) et son équipe comptaient 11 points d’avance (82-71)
à sept minutes de la fin du temps réglementaire. SI
Sochaux .................................................... 34
Lorient ....................................................... 34
St-Etienne ................................................ 34
Bordeaux ................................................. 34
Montpellier ............................................. 34
Toulouse .................................................. 34
Valenciennes ........................................ 34
Auxerre ..................................................... 34
Brest ............................................................ 34
Monaco ..................................................... 34
Caen ............................................................ 34
Nice .............................................................. 34
14
12
12
10
11
12
9
8
10
8
10
9
7
12
12
15
11
7
15
18
12
16
10
13
13
10
10
9
12
15
10
8
12
10
14
12
52-40
42-39
42-40
40-39
29-37
34-35
40-37
38-38
34-37
34-34
41-48
27-41
5. Athletic Bilbao......................................35 17 3 15 55-51 54
6. Atletico Madrid ................................... 35 15 7 13 55-47 52
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
FC Séville..................................................35
Esp, Barcelone ..................................... 35
Sporting Gijon ...................................... 35
Levante ..................................................... 35
Majorque ................................................. 35
Racing Santander..............................35
Malaga ....................................................... 35
Osasuna .................................................... 35
Real Sociedad.......................................35
Getafe ......................................................... 35
Real Saragosse .................................... 35
15
15
10
12
12
11
12
11
13
11
10
7
3
13
7
7
10
6
8
2
7
9
13
17
12
16
16
14
17
16
20
17
16
54-55
42-49
33-39
39-49
35-47
37-51
50-64
41-42
45-61
46-55
36-50
52
48
43
43
43
43
42
41
41
40
39
18. La Corogne.............................................35 9 12 14 29-44 39
19. Hercules Alicante .............................. 35 9 6 20 33-56 33
20. Almeria+ ................................................... 35 5 11 19 32-61 26
+ = relégué en 2e division.
Hockey sur glace
Championnat du monde
Tour intermédiaire
Groupe E, à Bratislava
Samedi
Danemark - Allemagne ................ 4-3 tab (1-1 1-1 1-1)
Finlande - Slovaquie.............................2-1 (0-1 0-0 2-0)
Hier
Rép. tchèque - Russie ............................ 3-2 (2-0 0-1 1-1)
Aujourd’hui
12.15 Slovaquie - Danemark
16.15 Russie - Finlande
20.15 Allemagne - Rép. tchèque
Classement
1. République tchèque* ................................. 4 4 0 0 0 14- 5 12
2. Finlande* .............................................................. 4 2 1 0 1 13- 8 8
3. Allemagne* ........................................................ 4 2 0 2 0 13-12 8
4. Russie* .................................................................. 4 2 0 0 2 10-11 6
5. Damenark ........................................................... 4 0 1 0 3 8-18 2
6. Slovaquie ............................................................ 4 0 0 0 4 9-13 0
Groupe F, à Kosice
Samedi
Norvège - Canada..............................2-3 (0-1 0-1 2-1)
USA - France ...................................................... 3-2 (1-1 2-0 0-1)
Hier
Suède - Suisse.........................................2-0 (0-0 0-0 2-0)
Aujourd’hui
12.15 France - Norvège
16.15 Suisse - USA
20.15 Canada - Suède
Classement
1. Canada* .............................................................. 4 2 2 0 0 20- 9 10
2. Suède* .................................................................. 4 3 0 1 0 16- 7 10
3. USA*.......................................................................4 2 0 1 1 12-14 7
4. Norvège*............................................................4 1 1 0 2 12-13 5
Tour contre la relégation
Classement
1. Lille ............................................................... 34 18 12 4 60-31 66
2. Marseille ................................................... 34 17 11 6 53-33 62
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
4. Villarreal ................................................... 35 18 7 10 53-40 61
5. Suisse....................................................................4 0 1 1 2 6- 9 3
6. France ................................................................... 4 0 0 1 3 3-17 1
* = Qualifiés pour les quarts de finale.
Arles-Avignon - St-Etienne 0-1; Auxerre Montpellier 1-0; Bordeaux - Sochaux 0-4
;Brest - Nice 0-0; Caen - Lens 1-1; Lorient Toulouse 0-0; Nancy - Lille 0-1; Monaco Paris St-Germain 1-1; Valenciennes - Rennes
2-0; Lyon - Marseille 3-2.
Défaite rageante pour Sefolosha
Alicante - Racing Santander 2-3; Atletico
Madrid - Malaga 0-3; FC Séville - Real Madrid
2-6; Majorque - Villarreal 0-0; Barcelone Espanyol Barcelone 2-0; Saragosse Osasuna 1-3.
Classement
1. Barcelone ................................................ 35 29 4 2 91-19 91
2. Real Madrid............................................35 26 5 4 87-31 83
3. Valence......................................................35 20 6 9 60-42 66
49
48
48
45
44
43
42
42
42
40
40
40
18. Nancy ......................................................... 34 10 8 16 32-46 38
19. Lens ............................................................. 34 6 13 15 33-52 31
20. Arles-Avignon+....................................34 1 11 22 16-64 14
+ = relégué en Ligue 2.
Samedi
Autriche - Slovénie.....................................3-2 (1-0 1-2 1-0)
Biélorussie - Lettonie................................. 3-6 (1-3 1-1 1-2)
Hier
Lettonie - Autriche ...................................... 4-1 (2-0 1-0 1-1)
Slovénie - Biélorussie............................ 1-7 (0-2 1-3 0-2)
Classement
1. Lettonie*.................................................................3 2 0 0 1 12-9 6
2. Biélorussie* .......................................................... 3 2 0 0 1 17-9 6
3. Autriche .................................................................. 3 1 0 0 2 6-13 3
4. Slovénie .................................................................. 3 1 0 0 2 8-12 3
* = La Lettonie et la Biélorussie restent dans
l’élite. L’Autriche et la Slovénie sont
reléguées et remplacées par le Kazakhstan
et l’Italie.
U NHL. Play-off, quarts de finale
(best of 7). Est. 4e match: Boston Bruins (3e
de la saison régulière) - Philadelphia Flyers
(2e) 5-1, (Boston remporte la série 4-0).
Ouest: Detroit Red Wings (3e) - San Jose
Sharks (2e) 4-3, (San José mène 3-1 dans la
série). 5e match: Vancouver Canucks (1er) Nashville Predators (5e) 3-4, (Vancouver
mène 3-2 dans la série).
Tennis
Getafe - Almeria 2-0; Valence - Real Sociedad
3-0; Athletic Bilbao - Levante 3-2; Sporting
Gijon - Deportivo La Corogne 2-2; Hercules
Madrid. ATP-Masters 1000 (3,7 millions
d’euros/terre battue). Quart de finale:
Djokovic (Ser/2 bat Ferrer (Esp/6) 6-4 4-6
6-3. Demi-finales: Nadal (Esp/1) bat Federer
(S/3) 5-7 6-1 6-3. Djokovic bat Bellucci (Bré)
Sports 05 II 17/20; 9. Bex II 17/18; 10. Aigle II
17/14; 11. Slavia 17/14; 12. Ollon 17/10.
GROUPE 3
Vallorbes - Montcherand 1-2; Vallée de Joux Croy 0-4; Thierrens II - Ependes 1-2;
Donneloye - Orbe II 4-3; Chavannes-le-Chêne
- Chavornay Sports 4-3; Champagne I Jorat-Mézières 0-3. Classement: 1.
Jorat-Mézières 17/48; 2. Ependes 17/43; 3.
Donneloye 17/35; 4. Chavornay Sports 17/31;
5. Champagne Sports I 17/24; 6. Montcherand 17/24; 7. Chavannes-le-Chêne 17/22; 8.
Vallée de Joux 17/19; 9. Croy 17/16; 10.
Thierrens II 17/14; 11. Orbe II 17/11; 12.
Vallorbe-Ballaigues 17/11.
GROUPE 4
Venoge - Atlantic Vevey 2-1; Epalinges SL-Ouchy II 2-1; Desportivo Portugues - Sport
Lausanne Benfica 2-2; Desportiva Avenches Prilly II 4-2; Cheseaux - Etagnières 0-3;
Assens - Crissier IB 3-0.
Classement: 1. Venoge 17/43; 2. Assens 17/37;
3. Epalinges 17/34; 4. Sport Lausanne
Benfica 17/29; 5. SL-Ouchy II 17/23; 6. Prilly II
17/19; 7. Desportivo Portugues 17/19; 8.
Desportiva Avenches 17/19; 9. Cheseaux
17/16; 10. Atlantic Vevey 17/14; 11. Crissier IB
17/14; 12. Etagnières 17/13.
Gr 1: La Côte - Amical St-Prex 1-3; Genolier II Italia Nyon II 2-0; Forward II - Hermandad
A.P.N. 2-1. Gr. 2: St-Sulpice II - Chêne Aubonne
2-2; Etoy - Terre Sainte IIIB 2-4; Echichens II Tolochenaz 4-3; Echandens - Gingins 1-3;
Cossonay - Veyron-Venoge 4-1.
Gr. 3: Le Talent - La Sallaz II 2-3; Cugy Venoge II 3-4; Cheseaux II - Bercher 2-2;
Assens II - Bottens 0-4. Gr. 4: Valmont - Nord
Gros de Vaud I 6-1; Ste-Croix/Vallée de Joux II
1-0; Rances - Vallorbe II 5-1; Grandson II Vaulion 3-0; Arnex - Champvent II 0-1. Gr. 5:
Payerne II - Azzurri Yverdon 2-1; Mézières II Et.-Broye IA 4-1; Donneloye II - Haute-Broye
1-2; Corcelles-Payerne - Granges Md II 2-4;
Centre Portugais d’Yverdon - Bosna Yverdon
II 2-1. Gr. 6: Portugaise - La Côte- II 8-1; Sport
Lsne Benfica II - Romanel 1-8; Renens II UPM-Cazard 2-0; Epalinges II - Renens II 1-2;
Chile IIA - Slavia II 8-2. Gr. 7: Racing Club Lsne
IB - Lutry II 2-3; Vignoble IA - La Tour-de-Peilz
II 5-1; Puidoux - Yvorne IA 3-2; Espagnol
Montreux - Mont-Goulin 2-2; Ecublens II Malley II 5-2. Gr. 8: Racing Club Lausanne IC LUC-Dorigny II 2-2; Lusitano - Porto Lausanne
II 0-0; Le Mont II - Vignoble IB 0-0;
Etoile-Broye IB - Chavannes Epenex 3-1; Chile
Sport IIB - Yvorne IB 1-0.
Espagne
Tirage du 6 mai 2011
4-6 6-4 6-1. Finale: Djokovic bat Nadal 7-5
6-4.
Tournoi WTA (3,5 millions d’euros/terre
battue). Demi-finales: Azarenka (Bié/4) bat
Görges (All) 6-4 6-2. Kvitova (Tch/16) bat Li
Na (Chine/6) 6-3 6-1. Finale: Kvitova bat
Azarenka 7-6 (7/3) 6-4.
LNA messieurs
Finale des play-off (best of 5)
1er match:
Lugano - Fribourg Olympic............ 77-65 (39-30).
Prochain match: mercredi 11 mai (20 h) à
Lugano.
LNB messieurs
Finale des play-off (best of 3)
2e match: Bernex - Neuchâtel 80-55 (32-24).
Série terminée: 2-0. Bernex est champion de
LNB mais renonce à monter en LNA.
Euroligue – Final Four – Finale
Barcelone.: Panathinaikos Athènes Maccabi Tel Aviv 78-70. Le Panathinaikos
remporte son 6e titre.
U NBA. Play-off. Quarts de finale (best of
7). 3e match.Conférence est: Atlanta
Hawks (5e de la saison régulière) - Chicago
Bulls (1er) 82-99, (Chicago mène 2-1 dans la
série). Boston Celtics (3e) - Miami Heat (2e)
97-81, (Miami mène 2-1 dans la série). Ouest:
Memphis Grizzlies (8e) - Oklahoma City
Thunder (4e/avec Sefolosha/6 pts) 101-93 ap,
(Memphis mène 2-1 dans la série). Dallas
Mavericks (3e) - Los Angeles Lakers (2e)
98-92, (Dallas mène 3-0 dans la série).
Nbre gagnants
1
14
19
149
2'244
3'810
6'446
93'092
84'572
152'321
410'991
1'191'381
No. Etoiles
5
5
5
4
4
4
3
3
2
3
1
2
9
4
11 16 20 22 28
Basketball
Gains (Fr.)
36'272'870.50
286'789.15
59'968.70
7'589.60
335.95
138.50
116.95
41.30
39.20
23.25
18.55
15.20
Prochain jackpot : Fr.130'000'000
E855N
Tirages du 7 mai 2011
17 18 19 24 27 40 21
1
0123456789FrChf.-JackpotJoker
0123456789FrChf.-JackpotJoker
10
Cyclisme
Cyclisme: Tour d’Italie Les résultats = (Si)
94e Tour d’Italie. 1re étape, contre-lamontre par équipes Venara Reale - Turin,
21,5 km: 1. HTC-High Road (Pinotti,
Cavendish) 20’59’’ (55,142 km/h). 2.
RadioShack (Popovitch) à 10’’. 3. LiquigasCannondale (Nibali) à 22’’. 4. Omega
Pharma-Lotto (Bakelants) mt. 5. Garmin-Cervélo (Le Mevel) à 24’’. 6. Lampre-ISD
(Scarponi) m.t. 7. Rabobank (Clement) à 26’’.
8. Saxo Bank-Sungard (Contador) à 30’’. 9.
Sky Procycling (Lövkvist) à 37’’. 10.
Vacansoleil (Hoogerland) mt. Puis: 13. BMC
Racing Team (Tschopp) à 41’’. 14. LeopardTrek (Zaugg) à 42’’. 18. Geox-TMC (Menchov,
Marcel Wyss) à 53’’.
2e étape, Alba - Parme (244 km): 1.
Petacchi (It) 5h45’40’’ (42,352 km/h), 20’’ de
bonification. 2. Cavendish (GB), 12’’ de
bonification. 3. Belleti (It), 8’’ de bonification.
4. Ferrari (It). 5. Bozic (Sln). Puis: 37. Zahner
(S). 75. Marcel Wyss (S). 85. Danilo Wyss (S).
101. Martin Kohler (S). 204. Johann Tschopp
(S), tmt.
Classement général: 1. Cavendish 6h06’27’’.
2. Sivtsov (Bié) 12’’. 3. Lewis (EU). 4. Pinotti. 5.
Ytting Bak (Dan), tmt. 6. Petacchi 16’’. 7.
McEwen (Aus) 22’’. 8. Beppu (Jap). 9.
Popovitch (Ukr). 10. Machado (Por).
Formule 1
Kurtköy/Istanbul. Grand Prix de Turquie,
4e épreuve du championnat du monde
de Formule 1 (58 tours/309,396 km): 1.
Vettel (All), Red Bull-Renault, 1 h 30’17’’558
(moyenne: 205,596 km/h). 2. Webber (Aus),
Red Bull-Renault, à 8’’807. 3. Alonso (Esp),
Ferrari, à 10’’075. 4. Hamilton (GB),
McLaren-Mercedes, à 40’’232. 5. Rosberg
(All), Mercedes, à 47’’539. 6. Button (GB),
McLaren-Mercedes, à 59’’431. 7. Heidfeld
(All), Lotus-Renault, à 1’00’’857. 8. Petrov
(Rus), Lotus-Renault, à 1’08’’168. 9. Buemi (S),
Toro Rosso-Ferrari, à 1’09’’394. 10. Kobayashi
(Jap), Sauber-Ferrari, à 1’18’’021.
Championnat du monde. Pilotes: 1. Vettel
93. 2. Hamilton 59. 3. Webber 55. 4. Button
46. 5. Alonso 41. 6. Massa (24. 7. Heidfeld 21.
8. Petrov 21. 9. Rosberg 20. 10. Kobayashi 8.
11. Schumacher 6. 12. Buemi 6. 13. Sutil 2. 14.
Di Resta 2.
Rallye
Rallye de Sardaigne. 5e des 13 manches
du championnat du monde WRC.
Classement final: 1. Loeb-Elena (Fr-Mon),
Citroën DS3, 3 h 45’40’’9. 2. Hirvonen-Lehtinen (Fin), Ford Fiesta RS, à 11’’2. 3.
Solberg-Patterson (No-GB), Citroën DS3, à
23’’8. 4. Ogier-Ingrassia (Fr), Citroën DS3, à
1’31’’5. 5. Ostberg-Andersson (No-Su), Ford
Fiesta RS, à 2’42’’6.
Championnat du monde (5/13). Pilotes: 1.
Loeb 100. 2. Hirvonen 93. 3. Ogier 81. 4.
Latvala 68. 5. Solberg 46. 6. Östberg 38.
Constructeurs: 1. Citroën Racing 167. 2. Ford
150. 3. Stobart-Ford 61.
6
5+
5
4
3
2
0
0
6
362
6'543
44'341
jackpot
0.00
10'668.90
100.00
12.00
2.00
Fr. 2'500'000.-
6
5+
5
4
3
1
1
31
2'386
43'350
1'639'944.00
129'430.75
5'684.85
50.00
6.00
Fr. 700'000.739566
6
5
4
3
2
jackpot
10'000.00
1'000.00
100.00
10.00
0
1
20
234
2'251
Fr. 450'000.-
2
5
10 11 12 15 23
25 26 31 33 37 47 50
51 60 61 64 66 70
c
c
c
t
k
k
k
k
p
p
p
p
7
9
9
A
V
7
V
9
6
D
8
A
Seule la liste officielle des résultats
de la Loterie Romande fait foi.
Loto français
42 - 28 - 37 - 38 - 3
No complémentaire: 8
Joker: 8 664 529
Football vaudois: ligues inférieures
2e LIGUE
GROUPE 1
Pully - LUC-Dorigny 2-1; Prangins - Stade
Nyonnais II 2-2; Stade Nyonnais II Forward-Morges 4-1; Saint-Sulpice - Lutry 1-1;
Lutry - Echichens 2-3; Gland - Genolier0-4;
Genolie - Prangins 2-0; Forward-Morges Pully 1-2; Echichens - Aigle 0-1; Dardania
Lausanne - AAzzurri Riviera 3-2; Aigle Dardania Lsne 1-2; AAzzurri Riviera - Gland 2-3.
Classement: 1. Genolier 20/41; 2. Pully
20/36; 3. Lutry 19/35; 4. Aigle 19/30; 5. LUC
19/29; 6. Dardania Lsne 20/29; 7. Stade
Nyonnais II 20/28; 8. Prangins 19/25; 9.
Gland 19/23; 10. Forward-Morges 19/22; 11.
Echichens 20/20; 12. AAzzurri Riviera 19/15;
13. Saint-Sulpice 19/14.
GROUPE 2
Stade Payerne - Thierrens 4-1; Thierrens Prilly 1-0; Renens - Echallens II 8-0; Prilly Grandson 3-1; La Sallaz - Concordia 0-1;
Granges Marnand - Bosna Yverdon 1-2;
Grandson - Champvent 2-0; Echallens II Chile 3-1; Concordia - Bavois II 2-3;
Champvent - Renens 1-3; Bosna Yverdon - La
Sallaz 1-1; Bavois II - Stade Payerne 1-0.
Classement: 1. Prilly Sports 20/48; 2.
VC1
Contrôle qualité
Thierrens 19/46; 3. Renens 19/40; 4.
Champvent 20/40; 5. Stade Payerne 19/26;
6. Bavois II 20/24; 7. Granges Marnand
19/23; 8. Bosna Yverdon 19/23; 9. Grandson
19/20; 10. Concordia 19/20; 11. Echallens II
20/18; 12. Chile 19/16; 13. La Sallaz 20/13.
3e LIGUE
GROUPE 1
Terre Sainte II - Club Lusitano Gland 4-2;
Pully II - Savigny 1-1; Pied du Jura - Azzurri 90
3-1; Crissier IA - Bursins 2-0; Crans - Italia
Nyon 3-3; Bussigny - Gland II 1-1. Classement:
1. Azzurri 90 17/48; 2. Pied du Jura 17/36; 3.
Crissier IA 17/35; 4. Terre Sainte II 17/30; 5.
Bursins 17/29; 6. Italia Nyon 17/28; 7. Club
Lusitano Gland 17/24; 8. Gland II 17/18; 9.
Pully II 17/13; 10. Bussigny 17/11; 11. Crans
17/10; 12. Savigny 17/6.
GROUPE 2
Slavia - Vevey 05 II 1-1; Roche - Rapid-Montreux 0-2; Porto Lausanne - Ollon 3-1;
Montreux II - Bex II 1-4; Aigle II - Ecublens 1-2;
La Tour-de-Peilz - Saint-Légier 2-3.
lassement: 1. Saint-Légier 17/38; 2. Ecublens
17/36; 3. La Tour-de-Peilz 17/31; 4. Porto
Lausanne 17/30; 5. Rapid-Montreux 17/29; 6.
Roche 17/24; 7. Montreux II 17/20; 8. Vevey
4e LIGUE
Rapports des Tiercé / Quarté+ / Quinté+
et 2 sur 4 disputés SAMEDI à Vincennes
dans le Critérium des 4 ans.
4e course. No+: 0825
TIERCÉ: 15 - 7 - 14: pour 1 franc
ordre exact d’arrivée: 23.50;
ordre différent: 4.70.
QUARTÉ+: 15 - 7 - 14 - 13: pour 1 franc
ordre exact d’arrivée: 92.–;
ordre différent: 11.50.
Trio/Bonus (sans ordre): 1.40.
QUINTÉ+: 15 - 7 - 14 - 13 - 1: pour 2 francs
ordre exact d’arrivée: 4237.50;
ordre différent: 84.75.
Bonus 4: 9.–. Bonus 3: 2.75.
2 sur 4: rapports pour 5 francs:
10.–.
Rapports des Tiercé / Quarté+ / Quinté+
et 2 sur 4 disputés DIMANCHE
à Auteuil dans le Prix Le Parisien.
4e course. No+: 0126
TIERCÉ: 5 - 4 - 14: pour 1 franc
ordre exact d’arrivée: 2316.80;
ordre différent: 368.30.
QUARTÉ+: 5 - 4 - 14 - 3: pour 1 franc
ordre exact d’arrivée: 17 282.–;
ordre différent: 484.90.
Trio/Bonus (sans ordre): 93.30.
QUINTÉ+: 5 - 4 - 14 - 3 - 1: pour 2 francs
ordre exact d’arrivée: 414900.–;
ordre différent: 3458–.
Bonus 4: 207.–. Bonus 3: 54.–.
2 sur 4: rapports pour 5 francs:
159.–.
Aujourd'hui à Chantilly
Réunion 1 – 1re course – Prix de la Ville de Lamorlaye
Plat 2100 m – 16 partants – Départ à 13 h 50
24 heures/ J.-F. Motta a choisi
7 - 3 - 5 - 6 - 4 - 10 - 14 - 11
Sports13
Tribune de Genève | Lundi 9 mai 2011
Formule 1
Sebastian Vettel et les Red Bull à
nouveau au­dessus du lot en Turquie
Mario Luini Istanbul
Qui dit mieux? Quatre-vingt-deux
arrêts aux stands pour changer de
pneus, record battu! Les fans de F1
qui en avaient marre de certaines
processions du dimanche aprèsmidi, lorsque les positions étaient
pratiquement figées du départ à
l’arrivée, ou qui voyaient leurs favoris frustrés par l’impossibilité de
dépasser un concurrent plus lent,
en ont eu pour leur argent.
Sur un tracé très exigeant pour
les pneus, les pilotes ont du s’arrêter entre trois et quatre fois pour
en changer, ce qui s’est traduit par
un trafic intense dans les boxes (82
arrêts en 58 tours…) et de continuels changements de positions
sur la piste. Avec des différences
de vitesse entre pilotes en pneus
neufs et ceux en gomme usée à
l’origine de continuels rebondissements.
Mais trop, c’est (peut-être) trop,
et dans le paddock d’Istanbul, les
esprits étaient tout aussi chauds
que l’ambiance générale hier. Tout
le monde n’apprécie pas cette or-
«Après avoir
détruit ma
voiture vendredi,
je ne pouvais pas
espérer mieux»
Sebastian Vettel Vainqueur du GP
gie de dépassements, même si elle
contribue au spectacle, ou tout au
moins à l’animation en piste.
Pneus neufs, pneus usés…
Les pilotes eux-mêmes sont partagés, certains trouvant tout cela
trop artificiel. «Mais il faut savoir ce
que l’on veut», soutenait Fernando
Alonso, soulagé et ravi de renouer
avec le podium.
En bagarre avec Mark Webber
pour la 2e place, l’Espagnol de Ferrari avait d’abord eu raison de
l’Australien lorsque ses pneus
étaient en meilleur état, puis c’est
l’inverse qui s’est produit en vue
de l’arrivée, lorsque Webber était
cette fois mieux chaussé. Davantage que l’aileron arrière mobile,
ce sont les pneus, encore une fois,
qui ont le plus participé aux retournements de situation, parfois
furieux, de ce GP.
Le cadeau de Vettel
Mais Alonso tirait sa satisfaction
d’une autre constatation. «Au
moins, je me suis battu avec les
Red Bull, et c’est un progrès. Les
nouveautés amenées ici fonctionnent, et ce sera encore mieux à
Barcelone…» Une façon de battre
le rappel des tifosi espagnols à
moins de quatorze jours de son GP
national. Mais si la lutte fut parfois
«artificielle», le résultat ne l’est
pas, et c’est le principal.
Parti en pole position, Sebastian Vettel n’a jamais vraiment été
inquiété, et la 2e place de Webber
est tout simplement logique. Une
année après avoir tout perdu en
s’accrochant avec son coéquipier,
cette victoire avait pour le jeune
champion du monde une saveur
doublement particulière.
«Après avoir détruit ma voiture
vendredi, je ne pouvais rien offrir
de mieux à mes mécaniciens, qui
me l’ont refaite comme neuve»,
relevait-il. Grand seigneur, comme
toujours.
Sebastian Vettel et Red Bull en route vers son 3e succès en quatre courses… EPA
Héroïque, Sébastien Buemi sauve deux points
U Seizième sur la grille, Sébastien
Buemi n’avait a priori pas
grand-chose à espérer de ce GP de
Turquie. Et pourtant, le jeune
Aiglon a réussi une course
sensationnelle, remontant dans le
peloton au prix d’une attaque de
tous les instants, et pour une fois
avec une stratégie réussie de la
part de son équipe. Comme
Webber au dernier GP de Chine,
Buemi s’était retrouvé avec trois
trains de pneus neufs pour le GP,
et il en fit le meilleur usage,
remontant progressivement
jusqu’en 11e position, puis en 7e
position, et même en 5e avant
chacun de ses trois arrêts. Sur la
même stratégie, seul le champion
du monde 2009 Jenson Button, 6e
sur sa McLaren-Mercedes
autrement plus compétitive, fit
mieux que le Vaudois. Reparti en
11e position pour son dernier
Djokovic seul au monde: peut-il encore perdre?
Tennis
«Nole», irrésistible,
remporte le Masters
1000 de Madrid en écartant
Nadal sur terre battue
Victorieux 7-5 6-4 du No 1 mondial
en finale du Masters 1000 de Madrid, Novak Djokovic a remporté
un 32e match de rang cette année
pour cueillir un nouveau titre
après ses victoires à l’Open d’Australie, à Dubaï, à Indian Wells, à
Miami et à Belgrade. Avec ce succès acquis à Madrid, il abordera
Roland-Garros sur la même ligne
que Rafael Nadal.
L’extraordinaire confiance qui
est la sienne aujourd’hui lui autorise bien sûr l’espoir de devenir le
deuxième homme après Robin
Soderling en 2009 capable de battre Nadal sur la terre battue parisienne. En triomphant de Nadal à
chaque fois en finale à Indian
Wells, Miami et Madrid, Djokovic
a pris aujourd’hui l’ascendant.
Poussé à la limite des trois sets
vendredi soir et samedi soir par
David Ferrer et l’étonnant Thomaz Bellucci – le Brésilien a même
mené 6-4 3-1 –, Novak Djokovic a
repoussé une fois de plus ses limites pour battre enfin Rafael Nadal
sur terre battue. Invaincu sur sa
surface de prédilection en 37 matches, le Majorquin n’a jamais eu la
Contrôle qualité
Novak Djokovic jubile, Rafael Nadal s’incline et perd pour la
première fois en 37 matches sur sa surface de prédilection. KEYSTONE
main dans cette finale. Il a été
mené 4-0 avant de perdre le premier set 7-5 en ne marquant
aucun point dans les deux derniers jeux. Dans la seconde manche, il signait le break d’entrée de
jeu avant, toutefois, de subir à
nouveau l’ascendant adverse.
Après avoir galvaudé deux balles
de 3-1 puis mené 4-4 0-30, Nole
signait un dernier break à 5-4 en
gagnant sa deuxième balle de
match après un combat de 2h18’.
La veille, Roger Federer n’avait
pas été loin de l’exploit face à Rafael Nadal. Battu 5-7 6-1 6-3, le Bâlois avait concédé sa défaite la
plus «honorable» de l’année. Il a
toutefois manqué de réalisme
dans la dernière manche, commettant deux fautes en revers sur
les deux balles de break en sa faveur. «J’ai joué comme on doit le
faire contre Nadal, soulignait Roger Federer. J’accepte plus volontiers cette défaite que celle concédée il y a deux mois à Miami (ndlr:
6-3 6-2). Aujourd’hui, j’ai vraiment eu ma chance.» Roger Federer estime avoir obtenu à Madrid
les assurances qu’il recherchait. A
deux semaines de Roland-Garros,
son jeu sur terre battue commence à être très bien en place.
Mais de là à contester la suprématie d’un Djokovic ou d’un Nadal, il
y a un pas que l’on n’ose pas encore franchir. SI
relais, «Seb» remontait à nouveau
à la 7e place lorsque ses rivaux
s’arrêtaient pour leur 4e changement de pneus, filant vers un de
ses meilleurs résultats en absolu.
«Mais, à 3-4 tours de l’arrivée,
quelque chose s’est mis à vibrer
dans la voiture, relevait-il, je
n’arrivais même plus à tenir le
volant. Les pneus? Sans doute,
mais a priori rien à avoir avec
l’usure…»
La Toro Rosso était dès lors
une proie facile pour les deux
Renault de Heidfeld, puis Petrov,
qui reléguaient le Vaudois à la
9e place. Déçu du résultat bien
sûr, mais pas de sa course. Et
encore moins de ces deux points
qui valent de l’or. C’était un de
plus que Kobayashi, formidablement remonté de la dernière à la
10e place sur sa Sauber C30,
malgré une crevaison. M.L.
Basketball
Une sixième
Euroleague pour
Panathinaïkos
Football
Dans un duel âpre et défensif
joué dans une ambiance magnifique, le Panathinaïkos Athènes a
remporté l’Euroligue (la sixième
de son histoire) en battant le
Maccabi Tel-Aviv (78-70) à Barcelone. Le club grec rejoint le CSKA
Moscou à la deuxième place du
palmarès de tous les temps, mais
reste à deux longueurs du record
de huit victoires du Real Madrid,
battu dans le match pour la
troisième place par Sienne
(80-62). AFP
Le Thunder s’incline
Basketball Thabo Sefolosha et
Oklahoma City 101-93 se sont
inclinés après prolongation à
Memphis contre les Grizzlies et se
retrouvent désormais mené 2-1
en demi-finale de la Conférence
est de NBA. Le Thunder comptait
pourtant onze points d’avance
dans le temps réglementaire. SI
Grosjean en trombe
Automobilisme Romain Grosjean
a démarré de manière idéale la
saison 2011 de GP2. Le Genevois à
licence française a remporté
l’épreuve d’ouverture samedi à
Istanbul, après s’être élancé de la
pole position. SI
AFP
Le champion du
monde domine une
course marquée par
une orgie de
dépassements
Jean Tigana a démissionné de
son poste d’entraîneur des
Girondins de Bordeaux. Il a pris
cette décision peu après la
défaite cuisante de son équipe à
domicile contre Sochaux (0-4)
lors de la 34e journée de Ligue 1.
L’entraîneur-adjoint Eric Bédouet
assurera les fonctions jusqu’à la
fin de la saison. AFP
Automobilisme
Sébastien Loeb
s’impose en
Sardaigne
Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3), septuple champion
du monde en titre, a remporté le
rallye de Sardaigne, 5e manche
de la saison, en ouvrant la route
pendant trois jours, puis il a
confié son «plaisir d’avoir gagné
avec panache». Loeb repart de
Sardaigne en ayant augmenté son
avance sur Hirvonen (7 points).
Citroën passe en tête du championnat des constructeurs, avec
17 points d’avance sur Ford. AFP
14Sports
Tribune de Genève | Lundi 9 mai 2011
Tirage du 6 mai 2011
Résultats et classements du week-end
Football
2e ligue inter, groupe 1
Super League
Grasshopper - Xamax
3-1 (0-0)
Letzigrund. 4500 spectateurs.
Arbitre: M. Klossner.
Buts: 51e Hajrovic 1-0. 56e Zuber 2-0.
72e Adili 3-0. 77e Keller 3-1.
Lucerne - Young-Boys
1-1 (1-1)
Gersag, Emmenbrücke. 7586 spectateurs.
Arbitre: M. Studer.
Buts: 3e Lustenberger 1-0. 19e Costanzo 1-1.
Thoune - Sion
3-1 (0-1)
Lachen. 4000 spectateurs.
Arbitre: M. Gremaud.
Buts: 25e Dominguez 0-1. 51e Lezcano 1-1.
68e Andrist 2-1. 78e Rama 3-1.
Bâle - Bellinzone
2-0 (1-0)
Parc St-Jacques. 26 114 spectateurs.
Arbitre: M. Prammer (Aut).
Buts: 39e Huggel 1-0. 89e Frei 2-0.
Saint-Gall - Zurich
2-2 (1-0)
AFG-Arena. 14 004 spectateurs.
Arbitre: M. Hänni.
Buts: 2e Owona 1-0. 81e Nikci 1-1. 87e
Muntwiler 2-1. 93e Djuric 2-2.
Classement
1. Zurich ......................................................... 32 19 8 5 65-39 65
2. Bâle .............................................................. 32 19 8 5 66-41 65
3. Young Boys............................................32 13 10 9 56-44 49
4. Sion .............................................................. 32 14 7 11 43-31 49
5.
6.
7.
8.
Lucerne ..................................................... 32
Thoune ...................................................... 32
Grasshopper..........................................32
NE Xamax................................................32
12
9
8
8
9
16
10
6
11
7
14
18
56-46
40-35
38-49
41-60
45
43
34
30
9. Bellinzone................................................32 6 10 16 37-68 28
10. Saint-Gall .................................................. 32 7 6 19 29-58 27
Challenge League
Aarau - Lugano................................................................. 2-0 (1-0)
Vaduz - Bienne ...................................................................... 1-1 (0-1)
Wil - Stade Nyonnais .................................................. 2-2 (1-0)
Lausanne-Sport - Schaffhouse................... 4-0 (2-0)
Locarno - Winterthour.............................................4-1 (2-0)
Servette - Wohlen...........................................................3-0 (1-0)
Classement
1. Lugano ......................................................... 26 19 1 6 51-24 58
2. Vaduz ............................................................ 26 18 2 6 56-33 56
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Servette ....................................................... 26
Lausanne .................................................... 26
Chiasso.........................................................26
Wil .................................................................... 26
Stade Nyonnais......................................26
Delémont....................................................26
Bienne ........................................................... 26
Aarau ............................................................. 26
Kriens ............................................................ 26
Winterthour .............................................. 26
Wohlen ......................................................... 26
Locarno ....................................................... 26
16
16
12
11
10
11
9
7
8
7
6
6
5
5
4
4
7
4
6
8
5
7
9
7
5
5
10
11
9
11
11
11
13
12
11
13
62-24
53-27
33-29
36-37
38-41
40-52
48-51
34-46
24-40
39-47
32-40
31-41
53
53
40
37
37
37
33
29
29
28
27
25
15. FC Schaffhouse ...................................... 26 7 4 15 30-42 25
16. Yverdon ....................................................... 26 5 2 19 23-56 17
1re ligue, groupe 1
Fribourg - Malley ............................................................................. 1-5
Echallens - Young Boys M21............................................ 2-2
UGS - Etoile Carouge.................................................................2-2
Le Mont - Guin................................................................................... 4-3
Naters - Chênois.............................................................................. 2-3
Meyrin - Baulmes........................................................................... 2-2
Sion M21 - Grand-Lancy........................................................... 1-1
Classement
1. Meyrin ........................................................ 27 18 3 6 60-35 57
2. Etoile Carouge.....................................27 14 9 4 48-28 51
3. Grand-Lancy..........................................27 13 7 7 41-34 46
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Le Mont ..................................................... 27
Malley ......................................................... 27
Fribourg....................................................27
UGS...............................................................27
Guin..............................................................27
Martigny...................................................27
Young Boys M21 ................................ 27
Echallens .................................................. 27
Chênois ..................................................... 27
Baulmes .................................................... 27
Naters ......................................................... 27
12
13
12
11
11
9
8
9
8
8
8
9
5
6
5
4
6
8
5
5
5
5
6
9
9
11
12
12
11
13
14
14
14
54-38
53-29
45-37
41-48
53-59
33-42
33-38
41-50
33-44
31-42
43-58
45
44
42
38
37
33
32
32
29
29
29
15. Terre Sainte ........................................... 27 6 10 11 26-42 28
16. Sion M21 ................................................... 27 7 6 14 38-49 27
PUBLICITÉ
Contrôle qualité
Servette/Carouge M21 - Monthey 0-2; Versoix
- Geneva 0-3; SL-Ouchy - Orbe 2-1; Signal - La
Sarraz-Eclépens 2-1; Perly-C. - Bavois 0-3;
Montreux - Bex 5-0; Sierre - Vevey 1-1.
Classement (21 matches): 1. Servette/Carouge M21 46. 2. Montreux 45. 3. Monthey
44. 4. Bavois 37. 5. SL-Ouchy 37. 6. La
Sarraz-Eclépens 29. 7. Perly-C. 27. 8. Signal
25. 9. Bex 25. 10. Geneva 20. 11. Orbe 20. 12.
Sierre 19. 13. Vevey 18. 14. Versoix 15.
Football étranger
Allemagne
Schalke 04 - Mayence 1-3; Werder Brême Borussia Dortmund 2-0;Bayer Leverkusen SV Hambourg 1-1; VfB Stuttgart - Hanovre 96
2-1; Wolfsburg - Kaiserslautern 1-2; Eintracht
Francfort - Cologne 0-2; Borussia
Mönchengladbach - Fribourg 2-0;
Nuremberg - Hoffenheim 1-2; St-Pauli Bayern Munich 1-8.
Classement
1. B. Dortmund .......................................... 33 22 6 5 64-21 72
2. B. Leverkusen.......................................33 19 8 6 63-44 65
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Fiorentina ................................................ 36
Genoa ......................................................... 36
Cagliari ...................................................... 36
Catane........................................................36
Chievo Vérone.....................................35
Parme ......................................................... 36
Bologne.....................................................36
Lecce...........................................................36
Cesena ....................................................... 35
12
13
12
11
10
10
11
10
9
13
9
8
10
12
12
11
8
10
11
14
16
15
13
14
14
18
16
46-41
40-41
42-46
37-48
33-35
37-46
34-47
42-62
34-47
49
48
44
43
42
42
41
38
37
18. Sampdoria .............................................. 36 8 12 16 31-44 36
19. Brescia+ .................................................... 36 7 10 19 32-49 31
20. Bari+ ............................................................ 35 4 9 22 23-53 21
= champion, ** = Ligue des champions
+ = relégué
France
Arles-Avignon - St-Etienne 0-1; Auxerre Montpellier 1-0; Bordeaux - Sochaux 0-4
;Brest - Nice 0-0; Caen - Lens 1-1; Lorient Toulouse 0-0; Nancy - Lille 0-1; Monaco Paris St-Germain 1-1; Valenciennes - Rennes
2-0; Lyon - Marseille 3-2.
Classement
1. Lille ............................................................... 34 18 12 4 60-31 66
2. Marseille ................................................... 34 17 11 6 53-33 62
3. Lyon.............................................................34 16 11 7 58-35 59
4. Paris St-Germain ................................ 34 15 12 7 51-35 57
5. Rennes.......................................................34 14 10 10 33-28 52
13
12
13
11
12
12
10
12
11
8
8
8
5
10
7
6
11
5
7
11
12
13
15
12
14
15
12
16
15
14
46-42
45-51
41-49
49-47
45-49
59-57
45-58
45-61
37-42
40-47
47
44
44
43
43
42
41
41
40
35
16. B. M’gladbach ....................................... 33 10 5 18 47-64 35
17. Eintracht Francfort...........................33 9 7 17 30-46 34
18. St-Pauli.......................................................33 8 5 20 34-66 29
Angleterre
Aston Villa - Wigan 1-1; Bolton - Sunderland
1-2; Everton - Manchester City 2-1; Newcastle Birmingham 2-1; West Ham United Blackburn Rovers 1-1; Tottenham Hotspur Blackpool 1-1; Wolverhampton - West
Bromwich Albion 3-1; Stoke - Arsenal 3-1;
Manchester United - Chelsea 2-1.
Classement
1. Manchester U.......................................36 22 10 4 73-34 76
2. Chelsea......................................................36 21 7 8 67-30 70
3. Arsenal ...................................................... 36 19 10 7 69-39 67
4. Manchester C. ...................................... 35 18 8 9 54-33 62
5. Tottenham .............................................. 35 14 14 7 51-44 56
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Liverpool..................................................35
Everton......................................................36
Stoke ........................................................... 36
Bolton ......................................................... 36
Fulham.......................................................35
Newcastle................................................36
Sunderland ............................................. 36
West Bromwich .................................. 36
Aston Villa ............................................... 36
Blackburn ................................................ 36
Birmingham...........................................36
Wolverhampton ................................. 36
16
12
13
12
10
11
11
11
10
10
8
10
7
15
7
10
15
11
11
10
12
9
15
7
12
9
16
14
10
14
14
15
14
17
13
19
54-39
50-44
46-44
49-50
43-36
51-52
41-53
52-68
45-58
42-56
36-54
41-62
55
51
46
46
45
44
44
43
42
39
39
37
18. Blackpool ................................................. 36 9 9 18 49-71 36
19. Wigan ......................................................... 36 7 15 14 36-59 36
20. West Ham United .............................. 36 7 12 17 41-64 33
Italie
Palerme - Bari 2-1; AS Rome - AC Milan 0-0;
Dimanche: Lecce - Naples 2-1; Brescia Catane 1-2; Cagliari - Cesena 0-2; Inter Milan Fiorentina 3-1; Bologne - Parme 0-0; Udinese
- Lazio 2-1; Genoa - Sampdoria 2-1.
Classement
1. AC Milan* .................................................... 36 23 9 4 61-23 78
2. Inter Milan** .......................................... 36 22 6 8 65-40 72
3. Naples ........................................................ 36 21 5 10 56-36 68
4. Udinese ..................................................... 36 19 5 12 63-43 62
5. Lazio ............................................................ 36 18 6 12 47-35 60
6. AS Rome ................................................... 36 17 9 10 55-49 60
7. Juventus...................................................35 15 11 9 53-42 56
8. Palerme.....................................................36 16 5 15 55-59 53
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Sochaux .................................................... 34
Lorient ....................................................... 34
St-Etienne ................................................ 34
Bordeaux ................................................. 34
Montpellier ............................................. 34
Toulouse .................................................. 34
Valenciennes ........................................ 34
Auxerre ..................................................... 34
Brest ............................................................ 34
Monaco ..................................................... 34
Caen ............................................................ 34
Nice .............................................................. 34
14
12
12
10
11
12
9
8
10
8
10
9
7
12
12
15
11
7
15
18
12
16
10
13
13
10
10
9
12
15
10
8
12
10
14
12
52-40
42-39
42-40
40-39
29-37
34-35
40-37
38-38
34-37
34-34
41-48
27-41
49
48
48
45
44
43
42
42
42
40
40
40
18. Nancy ......................................................... 34 10 8 16 32-46 38
19. Lens ............................................................. 34 6 13 15 33-52 31
20. Arles-Avignon+....................................34 1 11 22 16-64 14
+ = relégué en Ligue 2.
Espagne
Getafe - Almeria 2-0; Valence - Real Sociedad
3-0; Athletic Bilbao - Levante 3-2; Sporting
Gijon - Deportivo La Corogne 2-2; Hercules
Alicante - Racing Santander 2-3; Atletico
Madrid - Malaga 0-3; FC Séville - Real Madrid
2-6; Majorque - Villarreal 0-0; Barcelone Espanyol Barcelone 2-0; Saragosse Osasuna 1-3.
Classement
1. Barcelone ................................................ 35 29 4 2 91-19 91
2. Real Madrid............................................35 26 5 4 87-31 83
3. Valence......................................................35 20 6 9 60-42 66
4. Villarreal ................................................... 35 18 7 10 53-40 61
5. Athletic Bilbao......................................35 17 3 15 55-51 54
6. Atletico Madrid ................................... 35 15 7 13 55-47 52
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
FC Séville..................................................35
Esp, Barcelone ..................................... 35
Sporting Gijon ...................................... 35
Levante ..................................................... 35
Majorque ................................................. 35
Racing Santander..............................35
Malaga ....................................................... 35
Osasuna .................................................... 35
Real Sociedad.......................................35
Getafe ......................................................... 35
Real Saragosse .................................... 35
15
15
10
12
12
11
12
11
13
11
10
7
3
13
7
7
10
6
8
2
7
9
13
17
12
16
16
14
17
16
20
17
16
54-55
42-49
33-39
39-49
35-47
37-51
50-64
41-42
45-61
46-55
36-50
Groupe F, à Kosice
Samedi
Norvège - Canada.......................................2-3 (0-1 0-1 2-1)
USA - France ...................................................... 3-2 (1-1 2-0 0-1)
Hier
Suède - Suisse......................................... 2-0 (0-0 0-0 2-0)
Classement
1. Canada* .............................................................. 4 2 2 0 0 20- 9 10
2. Suède* .................................................................. 4 3 0 1 0 16- 7 10
3. USA*.......................................................................4 2 0 1 1 12-14 7
4. Norvège*............................................................4 1 1 0 2 12-13 5
Tour contre la relégation
4. Hanovre .................................................... 33 18 3 12 46-44 57
5. Mayence...................................................33 17 4 12 50-38 55
Nuremberg.............................................33
SV Hambourg ....................................... 33
Fribourg....................................................33
Hoffenheim ............................................ 33
Kaiserslautern......................................33
VfB Stuttgart ......................................... 33
Werder Brême ..................................... 33
Cologne .................................................... 33
Schalke ...................................................... 33
Wolfsburg................................................33
5. Damenark ........................................................... 4 0 1 0 3 8-18 2
6. Slovaquie ............................................................ 4 0 0 0 4 9-13 0
5. Suisse....................................................................4 0 1 1 2 6- 9 3
6. France ................................................................... 4 0 0 1 3 3-17 1
* = Qualifiés pour les quarts de finale.
3. Bayern Munich .................................... 33 18 8 7 79-39 62
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
2. Finlande* .............................................................. 4 2 1 0 1 13- 8 8
3. Allemagne* ........................................................ 4 2 0 2 0 13-12 8
4. Russie* .................................................................. 4 2 0 0 2 10-11 6
52
48
43
43
43
43
42
41
41
40
39
18. La Corogne.............................................35 9 12 14 29-44 39
19. Hercules Alicante .............................. 35 9 6 20 33-56 33
20. Almeria+ ................................................... 35 5 11 19 32-61 26
+ = relégué en 2e division.
Hockey sur glace
Championnat du monde
Tour intermédiaire
Groupe E, à Bratislava
Samedi
Danemark - Allemagne ................ 4-3 tab (1-1 1-1 1-1)
Finlande - Slovaquie.............................2-1 (0-1 0-0 2-0)
Hier
Rép. tchèque - Russie ............................ 3-2 (2-0 0-1 1-1)
20.15 Allemagne - Rép. tchèque
Classement
1. République tchèque* ................................. 4 4 0 0 0 14- 5 12
Samedi
Autriche - Slovénie.....................................3-2 (1-0 1-2 1-0)
Biélorussie - Lettonie................................. 3-6 (1-3 1-1 1-2)
Hier
Lettonie - Autriche ...................................... 4-1 (2-0 1-0 1-1)
Slovénie - Biélorussie............................ 1-7 (0-2 1-3 0-2)
Classement
1. Lettonie*.................................................................3 2 0 0 1 12-9 6
2. Biélorussie* .......................................................... 3 2 0 0 1 17-9 6
3. Autriche .................................................................. 3 1 0 0 2 6-13 3
4. Slovénie .................................................................. 3 1 0 0 2 8-12 3
* = La Lettonie et la Biélorussie restent dans
l’élite. L’Autriche et la Slovénie sont
reléguées et remplacées par le Kazakhstan
et l’Italie.
U NHL. Play-off, quarts de finale
(best of 7). Conférence est. 4e match:
Boston Bruins (3e de la saison régulière) Philadelphia Flyers (2e) 5-1, (Boston
remporte la série 4-0). Ouest: Detroit Red
Wings (3e) - San Jose Sharks (2e) 4-3, (San
José mène 3-1 dans la série). 5e match:
Vancouver Canucks (1er) - Nashville
Predators (5e) 3-4, (Vancouver mène 3-2
dans la série).
Tennis
Madrid. ATP-Masters 1000 (3,7 millions
d’euros/terre battue). Quart de finale:
Djokovic (Ser/2 bat Ferrer (Esp/6) 6-4 4-6
6-3. Demi-finales: Nadal (Esp/1) bat Federer
(S/3) 5-7 6-1 6-3. Djokovic bat Bellucci (Bré)
4-6 6-4 6-1. Finale: Djokovic bat Nadal 7-5
6-4.
Tournoi WTA (3,5 millions d’euros/terre
battue). Demi-finales: Azarenka (Bié/4) bat
Görges (All) 6-4 6-2. Kvitova (Tch/16) bat Li
Na (Chine/6) 6-3 6-1. Finale: Kvitova bat
Azarenka 7-6 (7/3) 6-4.
U Rome. Masters 1000 ATP (2,28
millions d’euros/terre battue). 1er tour:
Kolhschreiber (All) bat Youzhny (Rus/13) 6-4
6-2. Gasquet (Fr/16) bat Montanes (Esp) 6-2
6-3. Mayer (All) bat Golubev (Kaz) 6-4 6-3.
Volandri (It) bat De Bakker (PB) 6-1 6-2.
Monaco (Arg) bat Seppi (It) 6-1 4-6 6-2.
Verdasco (Esp) bat Raonic (Can) 6-4 6-4.
Basketball
LNA messieurs
Finale des play-off (best of 5)
1er match:
Lugano - Fribourg Olympic............ 77-65 (39-30).
Prochain match: mercredi 11 mai (20 h) à
Lugano.
LNB messieurs
Finale des play-off (best of 3)
2e match: Bernex - Neuchâtel 80-55 (32-24).
Série terminée: 2-0. Bernex est champion de
LNB mais renonce à monter en LNA.
Euroligue – Final Four – Finale
Barcelone.: Panathinaikos Athènes Maccabi Tel Aviv 78-70. Le Panathinaikos
remporte son 6e titre.
U NBA. Play-off. Quarts de finale (best of
7). 3e match.Conférence est: Atlanta
Hawks (5e de la saison régulière) - Chicago
Bulls (1er) 82-99, (Chicago mène 2-1 dans la
série). Boston Celtics (3e) - Miami Heat (2e)
97-81, (Miami mène 2-1 dans la série). Ouest:
Memphis Grizzlies (8e) - Oklahoma City
Thunder (4e/avec Sefolosha/6 pts) 101-93 ap,
(Memphis mène 2-1 dans la série). Dallas
Mavericks (3e) - Los Angeles Lakers (2e)
98-92, (Dallas mène 3-0 dans la série).
Cyclisme
Cyclisme: Tour d’Italie Les résultats
94e Tour d’Italie. 1re étape, contre-lamontre par équipes Venara Reale - Turin,
21,5 km: 1. HTC-High Road (Pinotti,
Cavendish) 20’59’’ (55,142 km/h). 2.
RadioShack (Popovitch) à 10’’. 3. LiquigasCannondale (Nibali) à 22’’. 4. Omega
Pharma-Lotto (Bakelants) mt. 5. Garmin-Cervélo (Le Mevel) à 24’’.
2e étape, Alba - Parme (244 km): 1.
Petacchi (It) 5h45’40’’ (42,352 km/h), 20’’ de
bonification. 2. Cavendish (GB), 12’’ de
bonification. 3. Belleti (It), 8’’ de bonification.
4. Ferrari (It). 5. Bozic (Sln). Puis: 37. Zahner
(S). 75. Marcel Wyss (S). 85. Danilo Wyss (S).
101. Martin Kohler (S). 204. Johann Tschopp
(S), tmt.
Classement général: 1. Cavendish 6h06’27’’.
2. Sivtsov (Bié) 12’’. 3. Lewis (EU). 4. Pinotti. 5.
Ytting Bak (Dan), tmt. 6. Petacchi 16’’. 7.
McEwen (Aus) 22’’. 8. Beppu (Jap). 9.
Popovitch (Ukr). 10. Machado (Por).
Nbre gagnants
1
14
19
149
2'244
3'810
6'446
93'092
84'572
152'321
410'991
1'191'381
No. Etoiles
5
5
5
4
4
4
3
3
2
3
1
2
Formule 1
Kurtköy/Istanbul. Grand Prix de Turquie,
4e épreuve du championnat du monde
de Formule 1 (58 tours/309,396 km): 1.
Vettel (All), Red Bull-Renault, 1 h 30’17’’558
(moyenne: 205,596 km/h). 2. Webber (Aus),
Red Bull-Renault, à 8’’807. 3. Alonso (Esp),
Ferrari, à 10’’075. 4. Hamilton (GB),
McLaren-Mercedes, à 40’’232. 5. Rosberg
(All), Mercedes, à 47’’539. 6. Button (GB),
McLaren-Mercedes, à 59’’431. 7. Heidfeld
(All), Lotus-Renault, à 1’00’’857. 8. Petrov
(Rus), Lotus-Renault, à 1’08’’168. 9. Buemi (S),
Toro Rosso-Ferrari, à 1’09’’394. 10. Kobayashi
(Jap), Sauber-Ferrari, à 1’18’’021. 11. Massa
(Bré), Ferrari, à 1’19’’823. 12. Schumacher (All),
Mercedes, à 1’25’’444. 13. Sutil (All), Force
India-Mercedes, à 1 tour. 14. Perez (Mex),
Sauber-Ferrari, à 1 tour. 15. Barrichello (Bré),
Williams-Cosworth, à 1 tour. 16. Alguersuari
(Esp), Toro Rosso-Ferrari, à 1 tour. 17.
Maldonado (Ven), Williams-Cosworth, à 1
tour. 18. JTrulli (It), Team Lotus, à 1 tour. 1
Championnat du monde. Pilotes: 1. Vettel
93. 2. Hamilton 59. 3. Webber 55. 4. Button
46. 5. Alonso 41. 6. Massa (24. 7. Heidfeld 21.
8. Petrov 21. 9. Rosberg 20. 10. Kobayashi 8.
11. Schumacher 6. 12. Buemi 6. 13. Sutil 2. 14.
Di Resta 2.
Constructeurs: 1. Red Bull 148. 2. McLaren
105. 3. Ferrari 65. 4. Lotus-Renault 42. 5.
Mercedes 26. 6. Sauber 8. 7. Toro Rosso 6. 8.
Force India 4.
Gains (Fr.)
36'272'870.50
286'789.15
59'968.70
7'589.60
335.95
138.50
116.95
41.30
39.20
23.25
18.55
15.20
Prochain jackpot : Fr.130'000'000
E855N
Tirages du 7 mai 2011
17 18 19 24 27 40 21
1
Triathlon
St. George, Utah (EU). Ironman (3,8 km de
natation, 180 km de vélo, 42,195 km de
course à pied). Messieurs: 1. Hecht (S)
8h32’03’’. 2. Twelsiek (All) à 1’43’’. 3. Tollakson
(EU) à 8’17’’. 4. Hoffmann (EU) à 9’36’’. 5.
Aigroz (S) à 10’03’’.
9
4
11 16 20 22 28
6
5+
5
4
3
2
0123456789FrChf.-JackpotJoker
0123456789FrChf.-JackpotJoker
0
0
6
362
6'543
44'341
10
jackpot
0.00
10'668.90
100.00
12.00
2.00
Fr. 2'500'000.-
6
5+
5
4
3
1
1
31
2'386
43'350
1'639'944.00
129'430.75
5'684.85
50.00
6.00
Fr. 700'000.739566
6
5
4
3
2
0
1
20
234
2'251
jackpot
10'000.00
1'000.00
100.00
10.00
Fr. 450'000.-
Rallye
Rallye de Sardaigne. 5e des 13 manches
du championnat du monde WRC.
Classement final: 1. Loeb-Elena (Fr-Mon),
Citroën DS3, 3 h 45’40’’9. 2. Hirvonen-Lehtinen (Fin), Ford Fiesta RS, à 11’’2. 3.
Solberg-Patterson (No-GB), Citroën DS3, à
23’’8. 4. Ogier-Ingrassia (Fr), Citroën DS3, à
1’31’’5. 5. Ostberg-Andersson (No-Su), Ford
Fiesta RS, à 2’42’’6. Championnat du monde
(5/13). Pilotes: 1. Loeb 100. 2. Hirvonen 93. 3.
Ogier 81. 4. Latvala 68. 5. Solberg 46. 6.
Östberg 38. Equipes/constructeurs: 1.
Citroën Racing 167. 2. Ford 150. 3.
Stobart-Ford 61.
Boxe
Petit Lancy (GE). Combat professionnel,
poids superplume 8 x 3’. Kinigamazi
(Carouge) bat Laribi (Mar) après disqualification au 6e round. Kinigamazi remporte ainsi
sa 16e victoire en 16 combats professionnels.
Il est invaincu depuis 2006.
2
5 10 11 12 15 23
25 26 31 33 37 47 50
51 60 61 64 66 70
c
c
c
t
k
7
9
V
V
6
k
8
k
k
p
p
p
p
9
A
7
9
D
A
Seule la liste officielle des résultats
de la Loterie Romande fait foi.
46 SPORTS EXPRESS
www.lematin.ch
Avenue de la Gare 33, 1001 Lausanne
% 021 349 49 49 - Fax 021 349 49 29
E-mail: [email protected]
LUNDI 9.05.2011 LE MATIN
VOILE
MOTOCYCLISME
ATHLÉTISME
ZAP SPORTS
CHAMPIONNAT D35
SUPERSTOCK 1000
KINGSTON
LE «CER» SORT DU BOIS
BERCLAZ DEVANT
CAIANI
JETER ET BLAKE
À TOUTE VITESSE
14.45 EUROSPORT
Cyclisme. Tour d’Italie. 3e étape.
Reggio Emilia-Rappalo
Jean-Guy Python
Abonnements:
Tarifs pour la Suisse (TVA 2,4% incluse): 12 mois 399 fr.
Par courrier: Case postale, 1001 Lausanne
Par téléphone: 0842 833 833
Par e-mail: [email protected]
Suspension et changement d’adresse temporaire:
gratuit sur internet www.lematin.ch. Par téléphone:
0900 933 133 (6 fr. appel et service compris. Tarif pour
réseau fixe.)
Médiateur: Daniel Cornu, www.mediateur.edipresse.ch
Audience: (REMP Mach 2011-1)
Semaine: 264 000 lecteurs
Dimanche: 523 000 lecteurs
Direction éditoriale:
Eric Hoesli
LE MATIN SEMAINE
Rédactrice en chef:
Rédacteurs en chef adjoints:
Direction artistique:
Chef photo:
Cheffe de production:
Chef d’édition:
Chefs de rubrique:
Responsable marketing:
Sandra Jean
Philippe Messeiller
Blaise Willa
Christian Despont
(sports)
Anne-Paule Martin
(matin.ch)
David Corradini (resp.)
Philippe Ehrbar
Adriano Fagioli
(adjoints)
Gilles Richard
Christine Emery
Bernard Monnet
Emmanuel Favre
(sports)
Didier Dana (people)
Alexandre Lanz (guide)
Nunzia Barral
LE MATIN DIMANCHE
Rédactrice en chef:
Rédacteurs en chef adjoints:
Cheffe d’édition:
Responsables:
Ariane Dayer
Christine Salvadé
Christian Despont
(sports)
Anne-Paule Martin
(matin.ch)
Nicole Payot
Sonia Arnal (économie)
Jocelyn Rochat
(vivre, culture)
Rachel Fichmann
(photo)
DIRECTION COMMERCIALE
Ventes et marketing: Jean-Paul Schwindt
% 021 349 49 49 - Fax 021 349 40 51
Régie publicitaire print:
EDIPUB
Suisse romande - 33, avenue de la Gare,
1001 Lausanne
% +41 21 349 50 50 - [email protected]
Suisse alémanique - Mühlebachstrasse 43, 8032 Zürich
% +41 44 251 33 75 - [email protected]
Régie publicitaire online:
Romandie Online SA - %+41 22 994 5225
E-mail: contact[email protected]
Site: www.romandie-online.ch
Editeur: EDIPRESSE PUBLICATIONS SA
avenue de la Gare 33, 1001 Lausanne
Une publication d’Edipresse Suisse
Directeur général: Serge Reymond
Indication des participations importantes
selon article 322 CPS: ER Publishing SA,
Terre et Nature SA, Ecran P & P SA, Jobup SA,
Le Régional SA, Comfriends SA, Homegate SA
© Tous les droits sont réservés.
%
Vous avez une bonne information?
Appelez au: 021 349 49 49
Ou, selon votre région, par e-mail:
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
SPORTS EXPRESS 47
LE MATIN LUNDI 9.05.2011
Belle surprise à l’issue de la
première épreuve du Championnat
des grands multicoques
lémaniques, courue au large de
Genève. Ce sont les jeunes
navigateurs du CER (Centre
d’entraînement à la régate de
Genève), skippé par Jérôme
Clerc, qui surpassent tout le
monde et prennent la tête du
classement général de l’épreuve.
Le catamaran des Genevois s’est
imposé facilement devant la star
de la Coupe de l’America Paul
Cayard aux commandes
d’«Artemis Racing», le bateau
suédois. Les «juniors» se sont
aussi payé le luxe de devancer des
pointures comme «Alinghi»,
d’Ernesto Bertarelli. A noter la
bonne performance de Stève
Ravussin, qui place son
«Veltigroup» en 4e position. Quant
à Michel Desjoyeaux sur «Foncia»,
il a encore un peu de travail à
fournir pour apprivoiser le Léman,
puisqu’il termine en huitième
position. é J.-G. P.
GOLF
SKI ALPIN
AUTOMOBILISME
PARIS
VILLARS-SUR-GLÂNE
SPA-FRANCORCHAMPS
SUISSES DISCRETS
LA FÊTE POUR DE
FUTURS CHAMPIONS
HIRSCHI FRUSTRÉ
Paris. Challenge Tour (150 000 euros/par
71): 1. Meitinger (All) 269, vainqueur au 2e trou
du barrage. 2. Kieffer (All) 269. 3. Little (Ang)
270. Puis: 59. De Sousa (S) 293 (72/68/76/77).
60. Bossert (S) 294 (69/70/78/77). A
notamment raté le cut (140): 123. Clément (S)
147 (79/68). 156 classés.
k Barcelone. Tournoi PGA Tour Europe
(2 millions d’euros/par 72): 1. Aiken (AfS)
278 (68/68/72/70). 2. Hansen (Da) 280. 3.
Larrazabal (Esp) et Jamieson (Eco) 281.
DR
TRIATHLON
IRONMAN
HECHT GAGNE
ET AIGROZ EST 5e
Mathias Hecht
a fêté samedi en Utah la première
victoire de sa carrière dans un
Ironman. Le Lucernois de 31 ans,
qui était monté jusqu’ici à sept
reprises sur un podium de la
spécialité, a même signé un record
du parcours à St. George. Le
Vaudois Mike Aigroz a terminé 5e à
10’03’’.
St. George, Utah (EU). Ironman (3,8 km
de natation, 180 km de vélo, 42,195 km
de course à pied). Messieurs: 1. Hecht (S)
8h32’03’’. 2. Twelsiek (All) à 1’43’’. 3. Tollakson
(EU) à 8’17’’. Puis: 5. Aigroz (S) à 10’03’’.
k Monterrey (Mex). Coupe du monde de
triathlon. (1,5 km nage/40 km vélo/10 km
course). Messieurs: 1. Sexton (Aus) 1h46’57’’.
Puis: 4. Wild (S) à 23’’. 36. De Kaenel (S) à
2’56’’. 62. Rhyner (S) à 9’10’’.
Fiers comme Artaban, tous les
enfants appelés sur le podium,
samedi soir, des Coupes
fribourgeoises 2010-2011 de ski
alpin et nordique ont savouré
ce premier pas sur les traces
des Cologna, Cuche, Défago et Cie.
Et les membres du Ski-Club de
Villars-sur-Glâne avaient mis les
petits plats dans les grands pour
l’occasion. Championne du monde à
cinq reprises, treize globes de cristal
gagnés grâce à ses 48 victoires
en Coupe du monde de telemark,
Amélie Reymond (au premier
plan, 2e depuis la droite) et
Michael Brügger (en blanc, à sa
droite), médaille d’argent de
descente aux Jeux paralympiques
de Vancouver 2010, se sont donné
la peine de récompenser de futurs
champions âgés entre 8 et 15 ans
devant près de 600 personnes
enthousiastes. é L. G.
Championnat D35. Classement général après la
première épreuve (2e étape, 21 et 22 mai): 1.
CER (Suisse 7) Jérôme Clerc, 11 points. 2. Alinghi
(Suisse1) Ernesto Bertarelli, 12 points. 3. Artemis
Racing (Suède 12) Paul Cayard, 14 points.
Premier pilote du nouveau team
Lotus dans la catégorie LMGTEPro,
le Neuchâtelois Jonathan Hirschi
est rentré frustré des Ardennes:
«Le moteur a cassé après une heure.
Et, comme c’est mon équipier
Rossiter qui avait pris le départ,
je n’ai pas eu la chance d’effectuer
le moindre tour», explique Hirschi.
Prochaine course: les 24 Heures
du Mans, dans un mois: «Nous
manquons encore de performance,
mais il faut maintenant surtout
travailler sur la fiabilité», reprend le
Neuchâtelois, qui attend donc des
évolutions concrètes sur cette toute
nouvelle voiture, la Lotus Evora.
Eliminé alors qu’il brillait au
Critérium jurassien, Hirschi espère
que son expérience en rallye ne
restera pas sans suite: «Il faut
négocier. Et le plus difficile, ce n’est
pas de trouver une voiture, mais
bien de convaincre mes parents»,
rigole le Neuchâtelois. é J.-C. S
Spa-Francorchamps (Bel). International
Le Mans Cup. 1000 km de SpaFrancorchamps: 1. Gene/Wurz/Davidson
(Peugeot 908), 161 tours. 6 h 02’03’’799.
2. Montagny/Sarrazin/Minassian (Peugeot 908),
à 42’’965. 3. Capello/Kristenssen/McNish (Audi
R18TDI), à 1 tour. Puis: 5. Fässler
(S)/Lotterer/Treluyer (Audi R18TDI), à 3 tours.
7. Jani (S)/N. Prost (Lola-Toyota), à 5 tours.
11. Beche (S)/Thiriet/Firth (Oreca-Nissan),
à 11 tours. 35. Frey (S)/Meichtriy (S)/Rostan
(Oreca-Judd), à 29 tours. 42 classés.
En l’absence de Bastien Chesaux
(blessé à l’entraînement en
motocross il y a une semaine), c’est
en Coupe du monde Superstock 1000
que la Suisse était représentée à
Monza. Avec, pour sa première
participation à l’échelon supérieur,
la 18e place pour le Valaisan Gabriel
Berclaz (qui court habituellement en
championnat d’Italie), qui devance le
Vaudois Thomas Caiani (18e), inscrit
cette année à toutes les courses du
championnat du monde. é J.-C. S.
Monza (It). Superbike. Première manche:
1. E. Laverty (Irl), Yamaha, 18 tours, 31’09’’584
(200,231 km/h). 2. Biaggi (It), Aprilia, à 1’’585.
3. Haslam (GB), BMW, à 3’’078. 18 classés.
Deuxième manche: 1. Laverty, 18 tours,
31’19’’948 (199,128 km/h). 2. Melandri (It), Yamaha,
à 0’’327. 3. Fabrizio (It), Suzuki, à 2’’466. 15 classés.
Championnat du monde (8/26): 1. Checa (Esp),
Ducati, 145 points. 2. Melandri, 118. 3. Biaggi, 117.
24 classés.
Supersport: 1. Davies (GB), Yamaha, 16 tours,
29’05’’363 (190,651 km/h). 2. Scassa (It), Yamaha,
à 4’’734. 3. Foret (Fr), Honda, à 7’’977. 24 classés.
Championnat du monde (4/12): 1. Davies,
70 points. 2. Scassa, 70. 3. Parkes (Aus), Kawasaki,
60. Puis: 21. Chesaux (S), Honda, 6. 26 classés.
Superstock 1000: 1. Zanetti (It), BMW, 5 tours (la
course a été arrêtée une première fois au drapeau
rouge après un accident), 8’56’’130
(193,957 km/h). 2. Giugliano (It), Ducati, à 0’’065. 3.
Magnoni (It), BMW, à 1’’728. Puis: 18. G. Berclaz
(S), Honda, à 22’’541. 20. Caiani (S), Kawasaki, à
24’’579. 23 classés.
BOXE
AUSTRALIE
ROSE EST DÉCÉDÉ
L’ancien champion du monde
australien Lionel Rose est décédé
à l’âge de 62 ans. Il avait été le
premier boxeur aborigène à devenir
champion du monde, dans
la catégorie poids coq en WBC
et WBA, de 1968 à 1969.
k Copenhague.
Evander Holyfield (Etats-Unis),
48 ans, qui vise un 5e titre mondial chez les
lourds, a battu Brian Nielsen (Danemark),
46 ans, par arrêt de l’arbitre à la 10e reprise
dans un combat sans enjeu.
k Las Vegas. Le Philippin Manny Pacquiao a
conservé son titre WBO des welters en battant
aux points l’Américain Shane Mosley.
FOOTBALL
FRANCE
BLANC ENTENDU À
PARIS AUJOURD’HUI
Carmelita Jeter sera difficile à battre cette saison. AP/Danny Moloshok
Même sans Usain Bolt et Tyson Gay,
la saison démarre fort sur le sprint.
Sur 100 m, l’Américaine Carmelita
Jeter a réalisé la meilleur chrono
mondial de l’année en bouclant la
ligne droite en 10’’86.
Personne n’avait couru aussi vite
aussi tôt dans la saison depuis
Marion Jones, qui avait signé un
chrono de 10’’79 le 9 mai 1998 à
Osaka.
Sur 100 m toujours, Yohan Blake,
compagnon d’entraînement
d’Usain Bolt, a affolé le chrono
du Stade national de Kingston
grâce à un excellent départ. Mais
les 2,2 m/s de vent (limite
autorisée, 2 m/s) ne vont pas
permettre d’homologuer ses 9’’80,
qui auraient fait de lui le sixième
ÉTATS-UNIS
OR ET BRONZE
POUR LA SUISSE
L’équipe de Suisse a obtenu,
dans le cadre des Championnats
d’Europe disputés à Kloten, le
meilleur résultat de son histoire.
Elle termine sur la troisième
marche du podium, derrière l’Italie
et l’Espagne. Après Fanny Clavien,
la Seelandaise Diana Schwab a
également remporté la médaille
d’or dans la catégorie 69 kg
20.30 EUROSPORT
Football. Ligue 2. Laval - Evian
Thonon Gaillard
Tous les sports,
résultats et classements sur:
www.lematin.ch/sportradar
athlète de l’histoire sur cette
distance. Sur 200 m, Asafa Powell
a terminé 8e, en claudiquant.
Au lancer du poids, l’Américain
Cantwell, qui sera en principe
présent à Athletissima (30 juin),
est déjà en grande forme.
Kingston. Meeting World Challenge.
Principaux résultats. Messieurs. 100 m
(+2,2 m/s): 1. Blake (Jam) 9 «80. 200 m (+1,6 m/s):
1. Ashmeed (Jam) 19’’95 (MPM). 2. Mullings (Jam)
20’’15. 3. Spearmon (EU) 20’’18. 110 m haies
(+1,8 m/s): 1. Turner (GB) 13’’28. 2. Trammell (EU)
13» 39. 400 m haies:
1. Gaymon (EU) 48’’58. 2. Clement (EU) 48’’74.
Poids: 1. Cantwell (EU) 21 m 24.
Dames. 100 m (+1,9 m/s): 1. Jeter (EU) 10’’86
(MPM). 2. Baptiste (TRI) 10’’94. 3. Simpson (Jam)
11’’07. 200 m (+2,4 m/s): 1. Shelly Ann FraserPryce (Jam) 22’’10. 2. Campbell-Brown (Jam)
22’’37. 3. Ferguson (Bah) 22’’78.
KARATÉ
EUROPÉENS
16.15 TSR2
Hockey sur glace. Mondiaux.
Suisse - Etats-Unis
NABE S’AMÉLIORE
Au lendemain de ses 10’’44 sur
100 m au meeting de Tallahassee
(EU), le Genevois Cédric Nabe
(basé à Miami) a couru en 10’’40
au même endroit, lors de la
2e journée de cette réunion. Avec
ce chrono, il détient la meilleure
performance suisse de la saison.
Essen (All). Championnats
d’Allemagne du 10 000 m. Messieurs:
1. Roba-Kinkal (All). Puis: 4. Christoph Ryffel
(ST Berne) 29’53’’30 (limite CE M23).
8. Rüfenacht (TSV Guin) 30’24’’47.
k
Dames: 1. Mockenhaupt (All) 33’34’’99.
Puis: 4. Hauert (ST Berne) 35’21’’00 limite
CE M23).
k Düsseldorf. Stéphane Joly a dû abandonner
la course. L’athlète du Stade Genève cherchait
à se qualifier pour les mondiaux de Daegu
(CdS), limite fixée à 2 h 17’00’. Comme
beaucoup, il a souffert de la chaleur et du vent.
k Prague. Marathon. Messieurs:
1. Kipchumba Barus (Ken) 2h07’06.
2. Mburu Mungara (Ken) 2h07’34. 3. Kiplimo
Kosgei (Ken) 2h07’45.
Dames: 1. Cheromei (Ken) 2h22’34.
k Pavia. Au saut en longueur, Irene Pusterla
(Vigor Ligornetto), pour sa première sortie de la
saison, a gagné le concours avec un bond à
6,63 m. Son record de Suisse est à 6,76 m.
Les soutiens et témoignages de
moralité se multiplient autour du
sélectionneur de l’équipe de France
Laurent Blanc, qui semble devoir être
épargné dans l’affaire des quotas. En
revanche, le directeur technique
national (DTN) François Blaquart
apparaît comme celui qui pourrait être
éventuellement inquiété. Laurent
Blanc, soutenu haut et fort par
Zinédine Zidane, doit encore être
entendu, sans doute aujourd’hui à
Paris, par la commission d’enquête
interne de la Fédération française
(FFF) et la mission d’inspection du
Ministère de la jeunesse et des sports.
Première ligue. Groupe 1. Hier. Sion M21 Grand-Lancy 1-1. Classement (27 matches
chacun): 1. Meyrin 57. 2. Etoile Carouge 51.
3. Grand-Lancy 46. 4. Le Mont 45. 5. Malley 44. 6.
Fribourg 42. 7. UGS 38. 8. Guin 37. 9. Martigny 33.
10. Young Boys M21 32 (33-38).
11. Echallens 32 (41-50). 12. Chênois 29 (33-44).
13. Baulmes 29 (31-42). 14. Naters 29 (43-58). 15.
Terre Sainte 28. 16. Sion M21 27.
k Pays-Bas. Twente Enschede a remporté la
Coupe en s’imposant 3-2 a.p. en finale face à l’Ajax
Amsterdam.
BASKETBALL
NBA
OKLAHOMA PERD
Oklahoma City Thunder s’est incliné
101-93 après prolongation à
Memphis contre les Grizzlies
et est désormais mené 2-1
dans sa série en demi-finale
de la Conférence est de NBA.
NBA. Play-off. Quarts de finale (best of 7).
3e match. Conférence Est: Boston Celtics
(3e de la saison régulière) - Miami Heat (2e)
97-81; 1-2 dans la série. Ouest: Memphis
Grizzlies (8e) - Oklahoma City Thunder (4e/avec
Thabo Sefolosha/6 pts) 101-93 ap; 2-1
dans la série.
k LNB.
Bernex est champion de LNB
après avoir gagné la finale de façon méritée
contre Neuchâtel (2-0, au meilleur
des 3 matches). Le club genevois renonce
à monter en LNA.
k Barcelone. Euroligue. Final Four. Finale:
Panathinaikos Athènes - Maccabi Tel Aviv 78-70.
Le Panathinaikos remporte son 6e titre.
ESTAVANNENS
L’INVITÉE DU LUNDI
BASKETBALL
Il fabrique ses
propres capteurs
solaires > 11
La Motta de
Les honneurs et
Christiane Bürke
les regrets pour
Bischofberger > 31 Olympic > 21
LUNDI 9 MAI 2011 | No 183 • 140e année | Samedi Fr. 3.70 | Semaine Fr. 2.50
Abonnements 026 426 44 66 | Rédaction 026 426 44 11 | www.laliberte.ch | Infomanie 026 426 44 44 | Publicité 026 408 29 29
LUNDI-EMPLOI > 16 à 20, 32 à 37
JA 1700 Fribourg 1
KEYSTONE
FÉDÉRALES
Comment relancer
le PLR et le PDC
La fuite périlleuse
des migrants africains
Les libéraux-radicaux
entendent se rapprocher
de la base. Tandis que le PDC
souhaiterait la création
d’une coalition du centre. > 7
ÉGYPTE
Affrontements
interreligieux
A la suite de heurts meurtriers
entre coptes et musulmans au
Caire, le Gouvernement égyptien veut assurer la sécurité
>5
d’une «main de fer».
CIRCULATION
Vingt blessés
sur les routes
C’est peu dire que le week-end
a été chaud sur les routes fribourgeoises: six collisions y
ont fait vingt blessés. Dont 9 à
Prez-vers-Noréaz. > 12/15
HOCKEY SUR GLACE
Neuf orteils
dans la tombe
Si la Suisse veut jouer les quarts
de finale des Mondiaux, elle doit
battre les Etats-Unis et compter
sur un succès de la France face
à la Norvège. Compliqué... > 30
Des garde-côtes italiens viennent au secours de réfugiés africains arrivant sur l’île de Lampedusa. KEYSTONE
LIBYE • Des centaines de milliers d’Africains étaient partis travailler en Libye, où ils
espéraient faire fortune. Mais le printemps
arabe a sonné le sauve-qui-peut. Ces immigrés n’hésitent pas à prendre tous les risques
pour fuir le pays. Un bateau transportant
près de 500 immigrés africains s’est échoué
près de Lampedusa ce week-end. D’autres
fuient Misrata pour rallier Benghazi à 700 km
de là. Rescapés d’affrontements sanglants, ils
s’entassent dans des bus défoncés pour
rejoindre la frontière égyptienne.
>3
La fastueuse allée des
Sphinx ressort de terre
SOMMAIRE
Avis mortuaires
8
24
38
39
39
28/29
ÉGYPTE • Les temples de Louxor et Karnak
seront bientôt reliés par une allée des Sphinx
record de 2,7 km, dégagée en plein cœur de
l’ancienne Thèbes. Un projet ambitieux, appelé à relancer le tourisme après la révolution, mais qui a nécessité le déplacement de
plus de 800 familles. Visite guidée.
> 10
PASCAL FLEURY
PMU
Cinéma
Radio-Télévision
Sudoku
Jeux et mots croisés
Une histoire
fusionnelle
PHILIPPE CASTELLA
Le canton de Fribourg et les fusions de
communes, c’est une histoire… fusionnelle. Il est – et de loin – le champion
des fusions volontaires. Grâce à un premier encouragement financier aux
fusions, il a réussi à réduire, entre 2000
et 2006, le nombre de ses communes
d’un tiers (de 245 à 168).
Pourquoi remettre ça aujourd’hui?
Parce que nombre de communes fribourgeoises sont encore beaucoup trop
petites. Alors que la moyenne suisse est
de 3000 habitants par commune, Fribourg en compte la moitié moins. Et les
microcommunes y foisonnent: on
dénombre 40 communes de moins de
500 habitants, dont 22 de moins de 300
habitants. Conséquence: c’est de plus
en plus souvent à l’échelon supracommunal, dans des associations, que se
gèrent nombre de tâches spécifiquement communales: école primaire,
accueil extrafamilial, EMS, pompiers,
etc. Si on veut redonner force et autonomie à l’échelon communal, il faut des
entités d’une taille décente – dans
l’idéal 3000 habitants au minimum – à
même d’assumer les investissements
nécessaires ou d’offrir ne serait-ce
qu’une administration ouverte cinq
jours par semaine. Il est fini le temps où
tout se réglait sur la table de la cuisine
du syndic ou du secrétaire communal.
Comme devrait être fini le temps des
fusionnettes.
Cette mue souhaitée vaut bien les 50
millions de francs que l’Etat est prêt à y
consacrer si les citoyens fribourgeois y
consentent dimanche prochain. Surtout qu’un tiers de cette somme est
destiné à une fusion du Grand Fribourg. Un projet qui chancèle malheureusement aujourd’hui en raison de la
voracité des communes riches de la
ceinture ouest de la capitale, qui songent à s’unir entre elles. Pourtant la
création d’un centre fort est une nécessité pour le développement économique de l’ensemble du canton. C’est
peut-être le principal défi de cette nouvelle étape de fusions.
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
w w w. d u p l i . c h
Papeteries
Copieurs
Mobilier
GIVISIEZ
Vos papeteries
dans le canton
de Fribourg
ÉDITORIAL
Rte André Piller 2
Tél. 026 460 20 30
Fax 026 460 20 31
MORAT
BULLE
FRIBOURG
PLAGE DE VIE
Des parents à prêter
Dès mon plus jeune âge, mes parents m’ont appris
plusieurs choses: que les «si» n’aiment pas les «rais»,
que les verres et les tasses ne se mettent pas au même
endroit dans le lave-vaisselle et que l’on ne doit pas
dire de gros mots. De solides outils pédagogiques qui
m’ont assez bien guidé jusqu’à la vie adulte.
D’ailleurs, si j’en aurais, pardon, si j’en avais l’occasion, je partagerais bien ces outils avec ces gens, des
hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, que je
côtoie lors de nombreuses assemblées, politiques ou
non. Des assemblées où, en tant que journaliste, j’observe soir après soir des gens agressifs qui s’énervent,
qui coupent la parole, qui insultent copieusement ou
qui murmurent quelques méchancetés en secret, au
fond de la salle. A ces gens j’aimerais dire cela: si vous
ne connaissez pas ces merveilleux concepts appelés
respect et politesse, je ne peux pour vous qu’une seule
chose: vous prêter mes parents. NM
vos cours de
bureautique?
La semaine
prochaine ...
lundi, mardi et jeudi soir
et vendredi après-midi
www.cpi.ch
LA LIBERTÉ
SPORT
LUNDI 9 MAI 2011
Sébastien Brülhart
23
25
26
26
27
30
FOOTBALL Bâle revient à hauteur de Zurich
FOOTBALL Fribourg va avoir de la peine à s’en remettre
FORMULE 1 Sebastian Vettel retrouve sa place: la 1re!
CYCLISME Le maillot rose sur les épaules de Cavendish
TENNIS Mais qui arrêtera Novak Djokovic?
HOCKEY La Suisse a neuf orteils dans la tombe...
21
LUNDI
Les honneurs et les regrets
LE TÉMOIN
Milutin Nikolic:
«Tout reste ouvert»
BASKETBALL • Battu par Lugano lors du 1er match de la finale des play-off,
Olympic a été le valeureux adversaire escompté. Mais il y avait encore mieux à faire.
STEFANO LURATI, LUGANO
«Si nous avions perdu ce 1er match, je
n’aurais pas dormi pendant trois
nuits…» Pas de doute, Joe Whelton
est un entraîneur soulagé. Son équipe des Lugano Tigers vient de remporter le 1er match de la finale des
play-off en ne fautant pas à domicile.
«Voilà dix jours qu’on a terminé notre
demi-finale face à Monthey. Un stress
énorme s’est accumulé pendant ce
laps de temps. Gagner ce 1er match
était capital pour notre confiance. On
a toujours l’obligation de gagner le 2e,
mercredi, parce qu’on joue encore
dans notre salle. Et je n’ai pas oublié
que c’est précisément ce 2e match
qu’on avait perdu la saison passée.»
Sans être transcendants, les Tigers
avaient quelques atouts en plus à
mettre sur le parquet de l’Istituto
Elvetico. En défense, un collectif physique et engagé qui a posé de sérieux
problèmes aux joueurs d’Olympic,
particulièrement dans le jeu intérieur.
Avec seulement 7 tirs marqués dans
la raquette sur 17 tentés, l’équipe fribourgeoise a souffert «dans la peinture». Ce n’est pas Steve Smith et Yuanta
Holland qui diront le contraire.
Ancien assistant de
Dusko Ivanovic au
Fribourg Olympic,
club qu’il a également entraîné pendant quelques mois,
Milutin Nikolic (ALAIN
WICHT-A) a, ensuite,
coaché l’équipe de
Lugano. Aujourd’hui,
il est entraîneur de Vacallo/Mendrisio
M23 en ligue B où il vient de terminer
sa première saison. Y restera-t-il? «Je
ne sais pas encore», élude-t-il. Samedi,
l’ancien «Fribourgeois» n’a pas raté une
miette du 1er match de la finale 2011
entre Lugano et Olympic. «Globalement,
j’ai vu une équipe de Lugano jouer de
façon plus collective que son adversaire
alors que c’est habituellement le
contraire. Lugano a aussi joué avec
intelligence en cherchant constamment
à profiter de son avantage de taille»,
analyse Nikolic qui regrette: «Au lieu de
bien poser son jeu, j’ai trouvé que Fribourg a voulu jouer sur un rythme trop
rapide en attaque. Et ça, c’est justement
le style de jeu que Lugano adore.»
Sur la suite de cette finale, Nikolic est
catégorique: «Objectivement, Lugano
est l’équipe la plus forte. Mais Fribourg
a montré qu’il était capable de rivaliser
et avait même les moyens de créer la surprise. Pour moi, tout reste ouvert.» SL
Le poids des stars
Autre atout des Tigers, leurs deux
fers de lance Michael Efevberha et
Mohammed Abukar, auteurs de 49
des 77 points de leur formation. Efevberha, ce sont notamment 10 points
inscrits dans un 2e quart que Lugano
bouclera avec un actif de neuf longueurs (39-30). Abukar, ce sont entre
autres les 8 premiers points du 4e
quart lorsque le score passa de 53-51
à 61-53.
Repoussé en périphérie par une
raquette très fermée, Olympic dut
beaucoup compter sur l’adresse de
ses shooteurs extérieurs. D’ailleurs,
les Fribourgeois ont pris davantage
de tirs à 3 points qu’à 2 points au
cours de cette partie (35 contre 33).
«On a beaucoup joué avec cette
adresse à distance même si elle a été
fluctuante», admet Damien Leyrolles. Tirer au-delà de la ligne des
SÉRIES 2011
EUROLIGUE
6 m 25 est toujours quelque chose
d’un peu plus aléatoire, mais cela
fait partie des armes d’Olympic.
D’ailleurs, ce sont les six tirs primés
inscrits dans le 3e quart qui ont permis aux visiteurs de relancer une partie qui semblait bien compromise à la
26e minute (48-38) peu après l’épisode
des deux fautes techniques (lire cidessous le «coup de cochon»). Quatre
minutes plus tard, le tableau d’affichage indiquait 50-51… Dans ce 3e
quart, Trésor Quidome (deux fois),
Jonathan Kazadi, Dave Esterkamp,
PLAY-OFF
Lugano Tigers (1er)
Fribourg Olympic (2e)
FINALE MESSIEURS
77
65
7.5
6e titre pour le Pana
Byron Sanders échappe à Yuanta Holland. Lugano a assumé son statut de favori lors de l’acte I de la finale. KEYSTONE
11.5
14.5
18.5
21.5
Yuanta Holland et Vladimir Buscaglia
ont tous scoré à trois points.
En se montrant efficaces dans le
secteur des rebonds offensifs (14
prises) comme ils l’avaient déjà fait
contre Genève en demi-finale, les
Fribourgeois ont mis Lugano dans
l’embarras. «Que Fribourg nous
domine dans ce secteur, c’est inacceptable. On a été détruit», fulmine
Whelton.
Un éclat qui fait mal
A l’arrivée, c’est finalement le
break des Tigers au début du 4e quart
qui fera la différence. Dommage que
Leyrolles ait précisément choisi ce
moment-là pour sortir pendant 5’16
un Jonathan Kazadi de feu et le remplacer par un Terry Williams à côté de
ses baskets. Après, le match était plié.
Des regrets, il y en a forcément un
peu à l’issue de ce 1er acte. «Oui, mon
sentiment est mitigé», admet Leyrolles. «Même si on est resté dans le
schéma de jeu qu’on s’était fixé et
qu’on n’a pas à rougir de cette défaite,
j’ai des regrets. On prend un éclat au
début du 4e quart alors qu’on était revenu dans le match. C’est là qu’il aurait fallu s’accrocher.» De là à dire
qu’Olympic pouvait prétendre à la
victoire, c’est peut-être aller un peu
loin. Mais pas pour Quidome: «On
avait les cartes en main pour ramener la victoire à la maison. Mais, en finale, toutes les erreurs se paient.» Et
mercredi? «On reviendra à Lugano et
cette fois-ci on compte bien repartir
avec la victoire.» I
COUP PAR COUP
TÉLÉGRAMME
La semaine à 1000 balles
Lugano - FR Olympic 77-65
Coup de sac. En cette
période de play-off, les
affaires sont florissantes
pour la Ligue nationale de
basket (LNBA). Jeudi passé, le site
internet de la LNBA informait que le
joueur des Lugano Tigers Mohammed Abukar avait été suspendu pour
un match «suite à des propos tenus
à l’encontre du corps arbitral après
la fin du 3e match des demi-finales
des play-off ayant opposé le 27 avril
Monthey à Lugano.» Comme il
s’agissait de la première suspension
de la saison pour l’Américain des
Tigers, la sanction a été commuée
en une amende de 500 francs réglée
par le club tessinois. Vendredi, la
LNBA informait que le joueur
d’Olympic Vladimir Buscaglia était
à son tour suspendu pour un match
«suite à des propos tenus à l’encontre du corps arbitral après la fin
du 4e match des demi-finales des
play-off ayant opposé le 30 avril les
Lions de Genève à Fribourg Olympic.» Là aussi, la suspension a pu
être rachetée par le club. Et 1000
francs dans les caisses de la LNBA!
Coup de cochon. Une
semaine après les fautes
techniques infligées à
Yuanta Holland et
Damien Leyrolles lors du match
Genève - Olympic, rebelote samedi à
Lugano. Cette fois-ci, c’est Jonathan
Kazadi et l’incorrigible Damien Leyrolles qui ont été sanctionnés. Et toujours pour les mêmes raisons: protestations contre des décisions arbitrales. «Cela ne doit surtout pas
devenir une habitude de notre part»,
concède Leyrolles. «Mais, depuis
deux matches, on se sent un peu
persécutés et il ne faudrait pas que
ça débouche sur une psychose. En
play-off, on attend autre chose de
l’arbitrage.» Si l’arbitrage n’est pas
toujours à la hauteur de l’événement,
rouspéter est, à tort ou à raison,
immédiatement sanctionné. Depuis
le temps, joueurs et entraîneur
devraient l’avoir assimilé.A cause de
cette double faute technique sifflée
à la 24e minute, Olympic a offert
4 points gratuitement aux Tigers.
Coup de dés. Il s’appelle
Marco Galli et il est journaliste au «Giornale del
Popolo», un quotidien
tessinois. Avant le début de l’acte I
de cette finale, il avait, en plaisantant,
pronostiqué le nom de l’équipe
gagnante et l’écart final: Lugano +12.
Ah, si seulement il avait misé sur
un des nombreux sites de paris
sportifs… SL
(15-16 24-14 14-21 24-14) • Istituto Elvetico: 800 spectateurs. Arbitres: Pizio, Musard et Clivaz. Notes: Olympic
sans Petkovic ni Vogt (blessés). Faute technique à Kazadi
(24e) et Leyrolles (24e). Fautes: 22 contre Lugano, 21 contre
Olympic. Balles perdues: 16 par Lugano, 16 par Olympic.
Lugano Tigers pts
2pts 3pts
Stockalper
2
Finn
5
Draughan
0
Mladjan
12
Sanders
3
Efevberha
25
Abukar
24
Schneidermann 3
Angley
3
1/1
2/8
0/0
3/4
0/2
6/11
9/17
1/1
1/1
Totaux
0/1
0/0
0/0
1/4
1/1
2/6
1/1
0/1
0/1
lf
rd
0/0
1/2
0/0
3/4
0/0
7/8
3/4
1/2
1/2
3
4
1
3
3
6
5
4
2
77 23/45 5/15 16/22 31
2pts 3pts
ro reb
0
3
0
0
2
0
1
1
0
3
7
1
3
5
6
6
5
2
7 38
FR Olympic
pts
Kazadi
Smith
Quidome
Williams
Holland
Savoy
Esterkamp
Buscaglia
14
8
11
0
15
0
12
5
Totaux
65 10/33 11/35 12/21 28 14 42
1/2
3/11
1/3
0/2
4/12
0/0
1/3
0/0
3/5
0/3
3/6
0/3
2/4
0/0
2/7
1/7
lf
rd
ro reb
3/6
2/5
0/1
0/0
1/3
0/0
4/4
2/2
4
9
1
4
3
0
3
4
2 6
5 14
0 1
0 4
5 8
0 0
2 5
0 4
Le Panathinaïkos Athènes a remporté sa
sixième Euroligue en battant le Maccabi TelAviv à Barcelone (78-70). Le club grec rejoint
le CSKA Moscou à la deuxième place du palmarès. Avec ce nouveau succès, le champion de Grèce s’affirme définitivement
comme la meilleure équipe de ce début de
siècle puisqu’elle a gagné cinq de ses six
titres lors des onze dernières années (1996,
2000, 2002, 2007, 2009, 2011).
Le «Pana» reste à deux longueurs du record de huit victoires du Real Madrid, battu
dans le match pour la 3e place par Sienne
(80-62). Mais sur les dernières 30 années il
n’y a pas photo puisque le dernier sacre madrilène remonte à 1995. Dans un duel âpre et
défensif joué dans une ambiance magnifique, le club grec a fait la différence dans le
3e quart alors que le Maccabi, incroyablement maladroit de près, venait de passer en
tête pour la deuxième fois à la 23e (35-36).
Décisifs, Diamantis et Batiste raflent leur 3e
Euroligue personnelle aux côtés des autres
historiques, Fotsis et Tsartsaris. Elu meilleur
joueur de la saison, Diamantidis (16 points,
9 passes, 5 rebonds) a orienté les débats du
début à la fin, trouvant en Batiste, déménageur des raquettes, le parfait exécuteur de
ses passes (18 pts, 6 rds).
Alors que le Pana tremblait au moment
de conclure, ce sont eux qui ont libéré, à une
minute du terme, le peuple vert sur un nouveau caviar du «Diamant» pour son compère, offrant ainsi à leur entraîneur Zeljko
Obradovic une 8e Coupe d’Europe, plus que
n’importe quel joueur et deux fois. Plus que
n’importe quel autre entraîneur. SI
EN BREF
BERNEX CHAMPION
BASKETBALL Déjà vainqueur
de l’acte I, Bernex a également
remporté le 2e match de la finale
des play-off de LNB contre Union
Neuchâtel (80-55). Les Genevois
renoncent toutefois à monter
en LNA. SI
30
SPORT
LA LIBERTÉ
LUNDI 9 MAI 2011
Nashville s’offre
Vancouver
Meilleure formation de la saison régulière,
les Vancouver Canucks se sont inclinés 4-3
chez eux devant les Nashville Predators en
demi-finale de la conférence ouest de
NHL. Ils ne mènent plus que 3-2 dans la série. Joel Ward, avec deux buts, a mené Nashville vers la victoire, portant son total à
douze points (7 buts) dans ces play-off
(troisième meilleur compteur). Dans les
rangs de Vancouver, Ryan Kesler a également inscrit deux buts. Le sixième match a
lieu demain à Nashville.
La veille, les Boston Bruins avaient
réussi le score parfait (4 victoires à zéro)
pour éliminer les Philadelphia Flyers en
demi-finale des play-off de la conférence
est. A domicile, ils ont balayé les Flyers 5-1,
obtenant le droit de défier Tampa Bay
Lightning en finale de conférence.
Boston n'était plus parvenu aussi loin en
play-off depuis 1992. Sa dernière Coupe
Stanley remonte même à 1972. Tampa Bay
avait pour sa part déjà assuré sa qualification en s'imposant également quatre victoires à zéro face aux Washington Capitals,
premiers de la saison régulière. SI
BASKETBALL
Défaite rageante
pour Sefolosha
Oklahoma City Thunder s’est incliné
101-93 après prolongation à Memphis
contre les Grizzlies et se retrouve désormais
mené 2-1 dans sa série en demi-finale de la
Conférence ouest de NBA. Cette défaite est
rageante dans la mesure où Thabo Sefolosha et son équipe comptaient 11 points
d’avance (82-71) à sept minutes et demie de
la fin du temps réglementaire.
En prologation, le Thunder a rapidement été distancé de six points et n’a jamais
pu refaire surface. En 27’35 de temps de jeu,
Sefolosha a totalisé six points, deux rebonds
et un assist ainsi que deux interceptions. Il
n’a marqué que deux de ses sept tentatives
(hors lancers francs), mais affiche tout de
même un bilan général de + 12, le meilleur
de son équipe. Russell Westbrook, avec 23
points (et 12 assists), a été le meilleur pointeur d’Oklahoma, juste devant Kevin Durant
(22 + 12). «Nous étions lents, sans énergie,
nous bougions au ralenti», a déploré le coach d’Oklahoma Scott Brooks. Le Thunder
devra se reprendre dans l’acte IV, aujourd’hui à Memphis.
Les Boston Celtics, grâce aux 28 points et
18 assists de Kevin Garnett, ont remporté
leur premier match de leur demi-finale de
conférence qui les oppose à Miami Heat
(97-81 à domicile). Le Heat mène 3-1. A
l’ouest, les Los Angeles Lakers, doubles
champions NBA en titre, sont au bord de
l’élimination après avoir concédé vendredi
(98-92) leur troisième défaite en trois
matches face à Dallas. Jamais dans l’histoire
des play-off NBA une des 98 équipes menée
3 victoires à 0 est parvenue à surmonter un
tel handicap. Chez les Mavericks, Dirk Nowitzki (32 points) a encore fait un malheur. SI
EN BREF
LA SUISSE RÉALISE UNE 3E
PLACE HISTORIQUE
KARATÉ L’équipe de Suisse a
obtenu, dans le cadre des championnats d’Europe disputés à
Kloten, le meilleur résultat de son
histoire. Elle termine sur la troisième marche du podium, derrière l’Italie et l’Espagne. Au
lendemain de la victoire de Fanny
Clavien, la Seelandaise Diana
Schwab a également remporté la
médaille d’or dans la catégorie 69
kilos. Le Valaisan Kujtim Bajrami
s’est adjugé le bronze dans la
catégorie des 76 kilos. Aurélie
Magnin (Carouge) a perdu son
combat pour la médaille de
bronze dans la catégorie des 55
kilos et se classe au cinquième
rang final. SI
HOCKEY SUR GLACE
Neuf orteils dans la tombe
MONDIAUX • Battue par la Suède,la Suisse doit gagner contre les Etats-Unis et espérer
un succès de la France face à la Norvège pour aller en quarts de finale.Ça fait beaucoup.
FRÉDÉRIC LOVIS, KOSICE
L’équipe de Suisse
n’a plus son destin
entre les mains.
Pour se faire, elle
aurait dû obtenir
un point, hier
après midi, face à
la Suède. Elle n’en a pas été capable
(défaite 2-0, lire ci-contre). Mathématiquement, la Suisse n’est pas encore morte avant l’ultime journée
du tour intermédiaire. Il faut donc
attendre encore un peu avant de publier l’éventuelle nécrologie d’une
équipe ayant désormais posé neuf
orteils dans la tombe.
Une équipe qui pourrait être cliniquement morte dès le coup d’envoi du match d’aujourd’hui face aux
Etats-Unis (16 h 15). En effet, à ce
moment-là de la journée, le résultat
du duel entre la France et la Norvège (coup d’envoi à 12 h 15) sera
connu. Or les Helvètes ont absolument besoin d’une victoire des Tricolores acquise avant la prolongation pour obtenir ensuite la
possibilité de passer devant les
Scandinaves, et de s’adjuger la dernière place qualificative pour les
quarts de finale. Pour y parvenir, il
faudra encore battre les Etats-Unis
durant le temps réglementaire.
2011
SLOVAQUIE
HOCKEY/NLH
«Se battre jusqu’à la fin»
Vous l’aurez compris, les
concours de circonstance doivent
être nombreux pour voir une issue
positive se dessiner. «Maintenant, il y
a plein de facteurs devant tourner
en notre faveur pour que l’on puisse
continuer à patiner dans ce tournoi», acquiesce Kevin Lötscher. Oui,
ça sent le sapin autour de l’équipe
de Suisse. Mais John Gobbi se refusait encore, lui aussi, à parler d’objectifs manqués. Il usait pourtant
d’une expression assez dans l’air du
temps pour dépeindre la situation.
«A ce stade, il ne sert à rien de jeter le
cadavre dans la rivière», a-t-il dit.
«On a encore un match. On va se
battre jusqu’à la fin et montrer la
fierté de porter ce maillot, tout en
espérant que les Français travaillent
pour notre compte.»
Le sentiment se dégageant à la
fin de ce cinquième match joué à
Kosice restait celui, mauvais, ayant
empesté l’atmosphère au terme du
duel perdu 3-2 contre la Norvège.
«Jusqu’à présent, tout n’est sûrement pas allé comme on l’espérait»,
remarque Kevin Lötscher. «Il y a
deux ou trois situations dans le tour-
Après leur revers contre la Suède,
les Seger, Plüss, Genoni et autres Bieber
(de gauche à droite) sont proches
d’une terrible désillusion. KEYSTONE
noi dont nous ne sommes vraiment
pas fiers.» Le Valaisan pense évidemment au match d’ouverture
contre la France, difficilement gagné sur le plus petit des scores (1-0
après prolongation), et aux 20 premières minutes totalement manquées du duel de vendredi face aux
Norvégiens.
Julien Sprunger confirme le sentiment mitigé ressenti par son jeune
coéquipier. «Jusqu’à maintenant, on
n’a pas réussi le tournoi qu’on voulait faire. A partir du moment où on
n’atteindra pas les quarts de finale,
la déception sera évidemment présente. Mais tant que c’est possible
mathématiquement, on va y croire
et espérer un coup de pouce des
Français.»
Des gardiens de qualité
Pour Sean Simpson, l’heure
n’était donc pas encore au bilan.
«J’ai dit à l’équipe que les derniers
jours n’ont pas tourné en notre faveur et que lundi sera peut-être le
nôtre. Qui sait? En tout cas, nous
nous préparerons pour jouer face
aux Etats-Unis comme si la France
allait battre la Norvège. Nous avons
notre fierté, nous voulons gagner
cette dernière partie.» Un discours
convenu. Mais franchement, qu’aurait pu dire d’autre un sélectionneur
en passe de vivre une énorme
La Slovaquie ne disputera pas les
quarts de finale du championnat du
monde. Elle s’est inclinée 2-1 samedi
contre la Finlande et n’a plus aucune
chance d’atteindre la 4e place du
groupe E du tour intermédiaire. Sept
des huit qualifiés pour la suite sont
connus. Même si la troupe de vétérans dirigée par Glen Hanlon a déçu,
les nombreux supporters locaux ne
leur en ont pas tenu rigueur. Les fans
slovaques reporteront leur ferveur
sur le «cousin» tchèque, beau vainqueur de la Russie hier (3-2).
Contre la Finlande, la Slovaquie a
pourtant longtemps mené 1-0 grâce
à un but de Marin Gaborik (17e) en
supériorité numérique. Mais un
doublé de Tuomo Ruutu en trois minutes lors de la dernière période a
mis fin aux espoirs des Slovaques,
décevants tout au long du tournoi.
L’Autriche et la Slovénie n’auront
pas fait de vieux os au sein de l’élite
mondiale. Lors de la dernière journée du tour de relégation du championnat du monde, les deux néopromus ont été largement battus et
prennent la porte.
Il n’y a pas eu de suspense lors de
ces deux matches décisifs. Les Slovènes ont été écrasés par la Biélorussie (7-1), tandis que les Autrichiens
n’ont pas réussi à conserver leur place avec les meilleurs contre la Lettonie (4-1). Ils seront remplacés dans le
groupe A par le Kazakhstan et l’Italie,
champions de Division I. SI
TÉLÉGRAMME
Suède - Suisse 2-0
(0-0 0-0 2-0)
Steel Arena, Kosice. 5941 spectateurs. Arbitres:
Bulanov (Rus)/Odins (Let), Hribar (Slo)/Semionov
(Est). Buts: 48e Backlund (Kronwall) 1-0. 60e
(59’28) Backlund 2-0 (cage vide). Pénalités: 5 x 2’
contre la Suède, 7 x 2’contre la Suisse.
Suède: Fasth; Petrasek, Gunnarsson; Erixon, Kronwall; Fernholm; Pääjärvi, Patrik Berglund, Thörnberg; Loui Eriksson, Persson, Nilsson; Tedenby, Silfverberg, Krüger; Sjögren,Wallin, Backlund.
Suisse: Genoni; Diaz, Sbisa; Furrer, Vauclair; Gerber, Du Bois; Gobbi, Seger; Bieber, Plüss, Rüthemann; Lötscher, Gardner, Moser; Sprunger,
Ambühl, Monnet; Stancescu,Trachsler, Rubin.
Notes: la Suède sans Grossmann, Ekman Larsson,
Ericsson (blessés) ni Ersberg (gardien remplaçant).
La Suisse sans Bezina (blessé), Lemm, Manzato
(surnuméraires) ni Stephan (gardien remplaçant).
25e, tir de Tedenby sur le poteau. La Suisse joue
sans gardien de 58’55 à 59’28.
République tchèque - Russie
Danemark - Allemagne
Finlande - Slovaquie
3-2
4-3 tab
2-1
Les Danois volés
G R O U P E F À KO S I C E
Suède - Suisse
Canada - Norvège
Etats-Unis - France
2-0
3-2
3-2
1. Canada *
2. Suède *
3. Etats-Unis *
4. Norvège
4 2 2 0 0 20- 9 10
4 3 0 1 0 16- 7 10
4 2 0 1 1 12-14 7
4 1 1 0 2 12-13 5
5. Suisse
6. France +
4 0 1 1 2 6- 9 3
4 0 0 1 3 3-17 1
* = qualifié pour les quarts de finale
+ = éliminé
1. République tchèque *
2. Finlande *
3. Allemagne *
4. Russie *
4 4 0 0 0 14- 5 12
4 2 1 0 1 13- 8 8
4 2 0 2 0 13-12 8
4 2 0 0 2 10-11 6
5. Danemark +
6. Slovaquie +
4 0 1 0 3 8-18 2
4 0 0 0 4 9-13 0
Autriche - Slovénie
Biélorussie - Lettonie
Slovénie - Biélorussie
Lettonie - Autriche
3-2
3-6
1-7
4-1
1. Lettonie
2. Biélorussie
3 2 0 0 1 12- 9 6
3 2 0 0 1 17- 9 6
3. Autriche 4. Slovénie -
3 1 0 0 2 6-13 3
3 1 0 0 2 8-12 3
- = relégué en division I
Voilà sans doute le plus grand
problème rencontré par l’équipe
de Suisse en Slovaquie. «Nous
avons livré une prestation
solide, sauf en phase offensive.
Durant le tournoi, nous marquons dix buts en cinq matches,
et la moitié d’entre eux sont
l’œuvre de défenseurs. Il
devient difficile de gagner
des matches dans ces conditions.» «Nous faisons un bon
match aujourd’hui, nous nous
battons durant 60 minutes»,
analyse Sean Simpson. Que
dire de plus? FL
ÉCHOS
C O N T R E L A R E L É G AT I O N
G R O U P E E À B R AT I S L AVA
Face à la Suède, victorieuse
2-0, l’équipe de Suisse a poursuivi sur sa lancée des deux
derniers tiers disputés face à la
Norvège. Cela n’a pas été suffisant pour obtenir ce point indispensable afin d’éviter de devoir
compter sur la France pour
atteindre les quarts de finale.
Mal emmanché en raison de
quatre pénalités reçues lors
du premier tiers, le duel
gardait toutefois longtemps
la saveur de l’indécision. La
«faute» au box-play efficace
joué par les Helvètes, la
conséquence aussi d’une
certaine part de chance quand
Tedenby ajustait le poteau
(25e), ou quand Sjorgren ne
profitait pas d’une bévue commise dans sa propre zone par
Du Bois (26e).
La Suisse s’est aussi créé
quelques occasions de marquer. Mais il faut bien avouer
que Viktor Fasth n’a pas eu à
«sortir» des arrêts spectaculaires pour préserver son
sanctuaire inviolé jusqu’au
bout. Il fallait un tir violent de
Backlund pour débloquer le
compteur (48e). Et pour décider
de l’issue de la partie. «Ça fait
mal de perdre comme ça mon
premier match dans des championnats du monde», commente John Gobbi. «On tient
tête longtemps à une des
meilleures équipes de la planète, mais on ne marque pas.
Et pour gagner, il faut marquer
des buts.»
désillusion et en passe de manquer
l’objectif minimal à atteindre?
Le Canado-Britannique a aussi
eu cette phrase quand on lui a demandé qui évoluerait devant les filets helvétiques cet après-midi. «Je
n’en sais rien, mais une chose est
sûre: j’ai pu compter sur deux excellents gardiens durant ce tournoi. Ils
ont fait leur boulot, à l’exception
peut-être d’un but face à la Norvège.
Ceux ayant été le plus constants
dans notre camp, ce sont eux.» Pour
l’heure, ça ne suffit pas. I
La Slovaquie éliminée
Attaquants
trop discrets
Les Danois victimes de cambrioleurs. Les
membres de l’équipe du Danemark ont eu
une mauvaise surprise en rentrant à leur hôtel
samedi après leur victoire face à l’Allemagne.
Des cambrioleurs avaient sévi dans plusieurs
chambres qu’ils occupaient, dérobant notamment des ordinateurs, des cartes de crédit et
du liquide. Le directeur du tournoi Igor Nemecek a présenté ses excuses à la Délégation
danoise. Il a en outre annoncé que la sécurité
allait être renforcée dans tous les hôtels. SI
Helsinki comme Stokholm. Les mondiaux
2012 et 2013 seront organisés conjointement
par la Suède et la Finlande. Depuis samedi,
les endroits où se joueront les matches sont
connus. S’il était acquis que Stockholm
accueillerait la crème du hockey deux années
de suite, un doute subsistait en Finlande. Il
est désormais levé. Ainsi, comme en 2012, la
Hartwall Arena d’Helsinki a été désignée patinoire hôte pour 2013 aussi. Tampere était
pourtant sur les rangs. Mais des retards dans
la construction d’une nouvelle arène ont eu
raison de ses chances d’accueillir
ces joutes. FL
LUNDI 9 MAI 2011 LE NOUVELLISTE
mic - ar
KARATÉ 31
CHAMPIONNATS D’EUROPE Le Martignerain a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui. A Zurich,
pour ses premiers Européens élite, il est monté sur la troisième marche du podium. A même pas 20 ans.
Kujtim Bajrami frappe un grand coup
ZURICH
JÉRÉMIE MAYORAZ
Kujtim Bajrami a la fougue de
ses 19 ans. Beaucoup de talent
aussi. Sur les tatamis, le Martignerain fonce, virevolte, prend
régulièrement les initiatives.
Une énergie du tonnerre qui lui
permet souvent de surprendre
ses adversaires. Comme samedi à
Zurich. Pour ses premiers
championnats d’Europe en
élite, l’athlète du Karaté Club Valais a frappé un grand coup. Au
cœur, à l’envie, il est allé chercher une magnifique médaille
de bronze. «Je suis évidemment
très heureux, j’ai réussi à mettre
en pratique tout ce que j’ai appris et la qualité de mes combats
fut de bon niveau», appréciait le
prodige valaisan, qui possède
une palette de coups très complète.
Troisième des Européens juniors, en février dernier, celui-ci
a donc franchi un nouveau palier. Le saut dans le grand bain?
Maîtrisé à la quasi-perfection.
J’aime
«
montrer ce que
je sais faire, ce
que j’ai appris.»
KUJTIM BAJRAMI
MÉDAILLÉ
DE BRONZE
Kujtim Bajrami a confirmé tout
le bien que l’on pensait de lui et
offert au Valais la deuxième médaille de ces Européens, après le
sacre de Clavien vendredi.
LA PHRASE
«Je ne veux pas
m’arrêter là»
Kujtim Bajrami sait qu’il a
de beaux jours devant lui.
Même si ses adversaires
l’attendront au tournant les
prochaines fois. «Plus on
se méfiera, plus je serai
entraîné.» Avant de
basculer définitivement en
Bernex, champion de
LNB, renonce à la LNA
Bernex est champion de LNB
après avoir gagné la finale de
façon méritée contre Neuchâtel
(2-0). Auteur d’une magnifique
saison, le club genevois renonce
à monter en LNA.
CYCLISME
Voeckler au-dessus
du lot
Le champion de France Thomas
Voeckler (Europcar) a remporté
dimanche la 57e édition des
Quatre Jours de Dunkerque. La 5e
et dernière étape disputée entre
Grande-Synthe et Dunkerque a
été enlevée par l’inévitable
Allemand Marcel Kittel (SkilShimano), vainqueur pour la
quatrième fois en cinq jours.
Voeckler, qui convoitait depuis
longtemps un succès sur cette
course, a forgé sa victoire finale
dans la 4e étape qu’il a remportée
en solitaire samedi.
FOOTBALL
A Bordeaux, Bédouet
remplace Tigana
Kujtim Bajrami (à droite) a prouvé que le talent n’attendait pas les années. Quelle fougue, quelle énergie! [LDD/A]
Beaucoup d’envie
A la fois ambitieux et confiant,
le Martignerain n’a pas manqué
son entrée dans la compétition.
Au premier tour de la catégorie
moins de 67 kilos, il envoya un
Tchèque dans les roses. Le malheureux, en voulant éviter un
coup de poing, se tordit le genou
droit. Verdict: déchirure du ligament et combat bouclé après
seulement une minute. «Mon
but n’était évidemment pas de le
blesser, mais de le pousser à la
faute. Je me sentais bien, avec
une bonne dynamique et beaucoup d’envie.»
Kujtim Bajrami conserva son
élan positif pour le deuxième
tour. Victoire nette et sans
fausse note contre un athlète
biélorusse (11 à 1). Le public, encore plus nombreux que vendredi, a apprécié la performance à
sa juste valeur. Quelle démonstration! «Oui, ça s’est bien passé. J’ai réussi à imposer le
rythme, à sortir les bonnes accélérations au bon moment. Ceci
dit, j’aurais peut-être dû me canaliser davantage et conserver
des forces supplémentaires
pour le combat suivant.»
Pas faux. Opposé à l’Italien
Massa, champion d’Europe en
titre et vieux routinier des tatamis, le Martignerain a payé un
manque de fraîcheur physique
élite, le Martignerain
s’attaquera encore aux
Mondiaux juniors, en
octobre en Malaisie.
LA CONFIRMATION
Diana Schwab, médaillée
de bronze européenne en
2006 et au Mondiaux l’an
dernier, n’a pas déçu en
moins de 61 kilos. Toujours
aux avant-postes dans les
grands rendez-vous, la
Bernoise a offert à la
Suisse une deuxième
médaille d’or, après le titre
de Fanny Clavien.
LA DÉCEPTION
Dimanche, la compétition
par équipe n’a pas souri
aux Suisses. Tant les
femmes que les hommes
ont connu l’élimination au
premier tour,
respectivement face à la
Croatie et la Belgique. Avec
Clavien et Schwab, fraîches
championnes en titre, les
attentes étaient pourtant
élevées. Dommage.
en quart de finale. Son seul faux
pas. Accroché, longtemps indécis et tendu, le duel tourna finalement à l’avantage de l’expérimenté transalpin. «C’est dur de
perdre un à zéro, mais je n’avais
pas les jambes pour jouer le
coup à fond. Enchaîner deux
combats, c’est éprouvant, surtout quand on revient de blessure. Sans compter que mon adversaire est un habitué des
grands rendez-vous et qu’il gère
mieux que moi ce genre de compétition.»
Une seule défaite
Un malheur tout relatif. Kujtim Bajrami profita de la qualifi-
cation de Massa en finale pour
prendre part au repêchage de sa
catégorie. Une opportunité que
l’employé de commerce mit à
profit. Plutôt deux fois qu’une.
Ses proies? Un Espagnol puis un
Allemand. Deux duels rondement menés: 6-1 et 6-2. Devant
son public, le Martignerain a
géré les coups, le choc, ses nerfs
et décroché une prometteuse
médaille de bronze. Le tout à
même pas vingt ans. «J’aime
montrer ce que je sais faire, en
essayant d’être le plus complet
possible. Certains ont une seule
stratégie, je multiplie les approches.» Un talent à suivre de très
près. = TROIS QUESTIONS À...
EN DIRECT DES TATAMIS
LE BILAN
Le clan suisse espérait au
mois deux podiums. Grâce
aux médailles de Clavien
(or), Schwab (or) et Bajrami
(bronze), auxquelles
s’ajoutent deux
cinquièmes places, le
contrat est donc
amplement rempli. «Nous
terminons troisième
nation, derrière l’Italie et la
France, un rang que nous
n’avions encore jamais
atteint. Nous pouvons être
satisfaits, même si je suis
un peu déçu des
compétitions par équipe»,
relevait Franco Pisino, le
coach national.
BASKETBALL
LA QUESTION
Le karaté sera-t-il
un jour sport
olympique?
Discipline ancestrale, le
karaté ne fait toujours pas
partie de la grande famille
olympique, malgré
plusieurs demandes faites
dans ce sens. En 2016, les
petits nouveaux seront le
rugby à 7 et le golf. «Swiss
Olympic est venu à Zurich.
J’espère que l’organisation
et le spectacle lui ont plu.
Car nous avons besoin de
développer le karaté pour
pouvoir l’intégrer aux Jeux,
peut-être en 2020»,
explique Gion Honegger,
directeur du comité
d’organisation. Olivier
Knupfer, directeur du KCV,
de contredire: «Tant que
les règles ne seront pas
simplifiées, je ne vois pas
le karaté aux Jeux.» JM
«Le karaté valaisan se porte bien»
OLIVIER KNUPFER
ENTRAÎNEUR DE KUJTIM BAJRAMI
ET ANCIEN ENTRAÎNEUR DE FANNY CLAVIEN AU KARATÉ CLUB VALAIS (KCV)
Olivier Knupfer, ces Européens ont montré que le karaté suisse et plus particulièrement valaisan se porte bien?
Oui. Notre pays compte plusieurs talents, des
athlètes de niveau européen et même mondial. Sur le plan valaisan, Clavien et Bajrami ont
prouvé qu’ils appartenaient à l’élite. La première est un talent brut, une force mentale capable d’être sacrée sur la scène mondiale.
Reste à savoir quelle orientation elle donnera à
la suite de sa carrière. Sa blessure au genou
pourrait compliquer son avenir. Kujtim, lui, est un
athlète humble, la tête sur les épaules et très talentueux. Je le connais depuis douze ans et sa
médaille ne me surprend pas. Il a une classe
naturelle.
Kujtim Bajrami a offert au KCV sa 21e
médaille lors d’Européens ou de Mondiaux, un secret?
Je ne sais pas s’il y a un véritable secret. Nous
essayons simplement de faire les choses justes,
d’apporter nos connaissances, de former au
mieux. Il y a aussi tout un travail entre les jeunes et les athlètes plus expérimentés. Sans
compter le fier caractère des Valaisans, capital
dans le sport de haut niveau. Au KCV, nous
mettons également l’accent sur les valeurs
éducatives du karaté. Il n’y a pas que la compétition qui compte.
Zurich suscitera-t-il des vocations?
Ces Européens ont été une belle vitrine, ils feront certainement avancer les choses à tous
les niveaux. Les résultats de Bajrami ou Clavien
provoqueront je l’espère quelques émulations
chez nos jeunes. Actuellement, nous avons un
bon réservoir, mais nous manquons de soutien de la part des autorités pour vraiment aller
de l’avant. JM
Au lendemain de la démission de
l’entraîneur Jean Tigana, le
président des Girondins de
Bordeaux Jean-Louis Triaud a
confirmé que l’entraîneur-adjoint
Eric Bédouet assurerait les
fonctions jusqu’à la fin de la
saison. Jean Tigana a démissionné
samedi de son poste après la
lourde défaite
(4-0) concédée par son équipe à
domicile face à Sochaux lors de la
34e journée de Ligue 1.
Entraîneur-adjoint chargé de la
préparation physique depuis de
nombreuses années, Eric Bédouet
était devenu adjoint de Jean Tigana
au mois de février après que le
titulaire du poste, Michel Pavon, eut
décidé de prendre du recul.
ATHLÉTISME
Belle lutte
sur le 100 m
Au lendemain de ses 10’’44 sur
100 m au meeting de Tallahassee
(EU), le Genevois Cédric Nabe a
couru en 10’’40 au même endroit,
lors de la deuxième journée de
cette réunion. Il a ainsi repris la
suprématie nationale que lui
avait ravie entre-temps le
Zurichois Reto Amaru Schenkel,
crédité de 10’’42 à Lausanne.
Nabe, basé à Miami, vise cette
saison les minima pour les
Mondiaux de Daegu (10’’25).
Schenkel se positionne plutôt
dans l’optique du relais 4 x 100 m.
A ce titre, sa course de Lausanne
est prometteuse. Il a amélioré de
0’’03 son record personnel qui
datait de 2006. L’an dernier,
aucun Suisse n’avait couru plus
vite que 10’’45.
ATHLÉTISME
Même sans Usain
Bolt et Tyson Gay
Même sans Usain Bolt et Tyson
Gay, la saison démarre fort.
L’Américaine Carmelita Jeter a
signé la meilleure performance
mondiale de l’année en gagnant
le 100 m de Kingston en 10’’86
alors que le Jamaïcain Yohan
Blake a vu son temps canon sur
la ligne droite (9’’80) rendu illégal
par un vent trop favorable. SI
LE NOUVELLISTE LUNDI 9 MAI 2011
mic - ar
34 GOLF
SEVERIANO BALLESTEROS L’Espagnol est décédé samedi matin à l’âge de 54 ans.
«Son nom restera
intimement lié
à Crans-Montana»
[JDS]
Adieu à un des plus grands
joueurs de tous les temps
= L’HOMMAGE DE...
GASTON
BARRAS
PRÉSIDENT
DU C.O.
DE L’OPEN
ET DU GOLFCLUB CRANSSUR-SIERRE
La fin des années 80 a
d’ailleurs marqué le summum
de la carrière du golfeur espagnol et a coïncidé avec un rééquilibrage entre Américains et
Européens.
Presque Valaisan
«C’est une légende
du sport qui s’en va»
[MAMIN]
Son nom résonne également
en Suisse. Le joueur codétient le
record de victoires à l’European
Masters de Crans-Montana
(1977, 1978 et 1989). Egalement architecte de golf, c’est lui
qui a redessiné le parcours valaisan à la fin des années 90. Un
parcours qui, en son honneur, a
été rebaptisé le «Severiano Ballesteros» en 2002.
A la fin des années 1990, Ballesteros, qui s’est vu décerner en
2000 par le Golf Digest le titre
de plus grand golfeur européen
de tous les temps, a vu sa carrière connaître un brutal coup
d’arrêt à cause de douleurs au
dos.
YVES MITTAZ
DIRECTEUR
DE L’EUROPEAN
MASTERS
DE CRANSMONTANA
«Un modèle» pour Nadal
Ballesteros, joueur élégant et
au style innovant, possède un
palmarès impressionnant, avec
cinq titres majeurs individuels –
Open de Grande-Bretagne 1979,
1984 et 1988 et Masters 1980 et
1983 – en 33 ans de carrière.
Il a aussi gagné à cinq reprises la
Ryder Cup avec l’équipe d’Europe, dont une fois en tant que
capitaine, en 1997. Il s’imposa
avec l’équipe européenne en
1985, la première victoire face
BASKETBALL
TRIATHLON
BASKETBALL
Fribourg se fait
un double hara-kiri
Une première
pour Mathias Hecht
Le Thunder de Thabo
pris de vitesse
Fribourg Olympic s’est incliné
(77-65) à Lugano lors du premier
acte de la finale des play-offs de
LNA. Victimes d’un
incompréhensible black-out en
fin de deuxième quart, les
joueurs de Damien Leyrolles
peuvent avoir bien des regrets.
C’est indubitablement entre la 18e
et la 20e minute que c’est joué ce
remake de la finale 2010 gagnée
par Lugano (3-1) très intense
nerveusement. Même si Fribourg
a donné l’impression de pouvoir
rivaliser avec l’ogre tessinois,
Lugano a désormais un gros
avantage psychologique. SI
Mathias Hecht a fêté samedi en
Utah la première victoire de sa
carrière dans un Ironman. Le
Lucernois de 31 ans, qui était
monté jusqu’ici à sept reprises sur
un podium dans la spécialité, a
même signé un record du
parcours à St. George. Le Vaudois
Mike Aigroz a terminé 5e à 10’03’’,
à moins de deux minutes du
podium.
Hecht a mis 8 h 32’03’’ pour
parcourir les 3,8 kilomètres de
natation, 180 kilomètres de vélo
et 42,195 km de course à pied,
malgré une forte chaleur et un
vent très présent. SI
Oklahoma City Thunder s’est
incliné 101-93 après prolongation
à Memphis contre les Grizzlies et
se retrouve désormais mené 2-1
dans sa série en demi-finale de
la Conférence est de NBA. Cette
défaite est rageante dans la
mesure où Thabo Sefolosha et
son équipe comptaient 11 points
d’avance (82-71) à sept minutes et
demie de la fin du temps
réglementaire.
En prologation, le Thunder a
rapidement été distancé de six
points. En 27’35 de temps de jeu,
Sefolosha a totalisé six points,
deux rebonds et un assist. SI
que, Severiano Ballesteros est passé par le golf, un sport réputé pour
la longévité de ses pratiquants,
pour l’absence de barrière d’âge
pour ses champions, et par la vie
comme une étoile fugace si
brillante que son reflet, le souvenir
de ses actes, brille encore» a écrit le
grand journal espagnol.
pour tous
les athlètes
espagnols.»
[KEYSTONE]
Impressionnant
RAFAEL NADAL
TENNISMAN
aux Américains depuis 1957. En
1987, l’Europe, toujours avec
Ballesteros, triompha pour la
première fois sur le sol américain.
SI
«Nous le savions malade. Malgré tout, l’annonce de
son décès a été un choc. C’est une icône du golf, une
légende du sport qui s’en va. Sportivement, il avait
une qualité de jeu exceptionnelle. Il pouvait rater un
coup et, derrière, se rattraper avec des coups de génie.
Je me souviens qu’en 1993, il devait boucler le dernier
trou en trois coups pour s’imposer. Il avait complètement raté le premier avant de sortir deux gestes exceptionnels. Il avait sauté de joie et couru à travers le
green comme un footballeur qui inscrit un but en finale
de Coupe du monde. Tous ceux qui étaient là ce jourlà n’oublieront jamais ce moment. Il avait un charisme
énorme, un regard qui électrisait les gens. J’ai connu
nombre de cyclistes et de skieurs, mais aucun ne m’a
impressionné autant que lui. En 1997, nous l’avions
choisi comme architecte de notre nouveau parcours. Il
avait accepté de donner son nom. C’est une décision
qui prend une autre dimension aujourd’hui.» «C’était un joueur
en avance sur son temps»
[MAMIN]
Seve est
«
un modèle
Le champion espagnol Severiano Ballesteros, considéré
comme l’un des plus grands
joueurs de tous les temps, est
mort samedi matin à son domicile en Espagne, à l’âge de 54
ans. Il était atteint d’une tumeur
au cerveau.
Ballesteros est décédé des suites d’une insuffisance respiratoire, a annoncé sa famille. Son
état de santé s’était «gravement»
détérioré. Le joueur, qui vivait à
Pedrena au nord-ouest de l’Espagne, avait été opéré à quatre
reprises d’une tumeur cérébrale
en 2008, subissant de lourdes
séances de chimiothérapie.
«L’étoile la plus brillante
s’éteint» a titré dans son édition
en ligne le quotidien «El Pais»,
en saluant «le génie unique» du
joueur.
«Fidèle reflet de son génie uni-
CHARLESANDRÉ
BAGNOUD
ARBITRE
DE L’EUROPEAN
MASTERS
DE CRANSMONTANA
PROPOS
RECUEILLIS PAR
CHRISTOPHE SPAHR
«C’est le joueur que j’ai le plus admiré. Il était capable
d’imaginer des coups que personne n’osait réaliser. Et
lui, en plus, il les réussissait. C’était un vrai toréador
avec un esprit de conquérant, un joueur hors du commun, en avance sur son temps. Il a réussi à décomplexer les Européens et à les convaincre qu’ils pouvaient battre les Américains. Il n’était toutefois pas
facile à arbitrer tellement il voulait gagner. D’ailleurs, il
aurait fait un très bon avocat. Il savait se défendre,
plaidait très bien sa cause. J’étais présent sur le trou numéro 18 lorsqu’il a réalisé son fameux coup. J’étais arbitre, je me souviens qu’il prenait un temps fou à côté
de ce mur à imaginer un coup impossible. Il prenait du
retard alors que j’avais pour mission de veiller à la fluidité du jeu. C’était une telle personnalité qu’il n’était
pas facile de lui demander de jouer plus vite. J’étais un
peu crispé quand je devais m’approcher de lui. J’ai
quand même des photos de lui dans mon étude…» AUTOMOBILISME
En Sardaigne, Sébastien Loeb renoue
avec la victoire en y ajoutant le panache
Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3) a
remporté à Olbia le rallye de Sardaigne «avec
panache» selon les mots du septuple
champion du monde. Il a mené la course
quasiment de bout en bout tout en ouvrant la
route, ce qui est un gros handicap sur la terre.
Après 18 épreuves spéciales et 340 km
chronométrés, Loeb a devancé le Finlandais
Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), deuxième à
Olbia pour la 5e fois de sa carrière, et le
Norvégien Petter Solberg (Citroën DS3), qui n’était pas encore monté
sur un podium cette saison.
C’est la 64e victoire du tandem Loeb-Elena en WRC et la quatrième
en Sardaigne, après celles de 2005 et 2006 dans une Xsara, puis
celle de 2008 dans une C4. C’est aussi sa deuxième victoire en
2011, après le rallye du Mexique, et elle lui permet d’égaliser avec
son jeune coéquipier, Sébastien Ogier. SI
[KEYSTONE]
Severiano Ballesteros a dit adieu à ce monde. Le golf est en deuil. [KEYSTONE]
«Seve est un grand, un modèle
pour tous les athlètes espagnols
qui ont eu la chance de le rencontrer et de jouer au golf avec lui»
témoignait à Madrid le no 1
mondial du tennis, Rafael Nadal.
Le golfeur avait pris sa retraite sportive en juillet 2007
après plusieurs retours ratés.
«Je n’ai plus l’envie et je ne veux
plus sacrifier des choses comme
avant» avait expliqué Ballesteros, visiblement ému, lors
d’une conférence de presse
donnée à Carnoustie avant
l’Open de Grande-Bretagne
2008. «J’ai renoncé à mes années d’adolescence et me suis
battu nuit et jour pour me consacrer à 100% au golf. J’ai encore
un certain nombre de bonnes années devant moi et je veux passer
un peu de temps avec mes trois
enfants, mes amis et ma famille.»
Fils d’une famille modeste, né
le 9 avril 1957, Ballesteros
s’était marié en 1988 avec Carmen Botin, la fille de l’un des
hommes les plus riches d’Espagne, Emilio Botin, directeur de
la Banque Santander.
Le couple, qui a eu trois enfants, a divorcé en 2004.
«Le golf possède deux légendes: Jack Niklaus, ancien
numéro un mondial et, en Europe, Severiano Ballesteros. Il était un joueur extraordinaire, un vrai lutteur. Il
se bagarrait tel un boxeur. Et quels coups! Il était à ce
point spectaculaire que le public était toujours derrière
lui, à le suivre. Son nom restera intimement lié à CransMontana, notamment parce qu’il l’a donné à notre parcours. Je l’ai connu à l’âge de 18 ou 19 ans. C’est moi qui,
plus tard, l’ai fait venir à Crans-Montana disputer notre
tournoi. Qui l’ai aussi convaincu d’être l’architecte de
notre parcours. Je n’ai aucun mauvais souvenir de lui,
même quand il s’agissait d’argent et de son engagement. Je n’ai jamais eu le moindre problème avec lui. Il
était très sympathique, très proche des gens. De l’avoir
connu, de l’avoir côtoyé de si près, c’est l’un des grands
moments de ma vie. Une chance, aussi. J’étais très proche de sa famille. Aujourd’hui, je suis triste pour sa famille, ses enfants en particulier.» FOOTBALL
Zidane soutient
Laurent Blanc
Les soutiens et témoignages de
moralité se multiplient autour du
sélectionneur de l’équipe de
France Laurent Blanc, qui semble
devoir être épargné dans l’affaire
des quotas. En revanche, le
Directeur technique national
(DTN) François Blaquart apparaît
comme celui qui pourrait être
éventuellement inquiété.
Laurent Blanc, rentré à Bordeaux
samedi de retour de sa cure en
Italie, soutenu haut et fort par
Zinédine Zidane, doit encore être
entendu par la commission
d’enquête interne de la
Fédération française (FFF). SI
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 9 MAI 2011
24 SPORTS
EN VRAC
FOOTBALL
SUPER LEAGUE
Grasshopper - Neuchâtel Xamax . . . . . . . .3-1
Lucerne - Young Boys . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Thoune - Sion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-1
Bâle - Bellinzone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Saint-Gall - Zurich . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
1. Zurich
32 19 8 5 65-39 65
2. Bâle
32 19 8 5 66-41 65
3. Young Boys
32 13 10 9 56-44 49
4. Sion
32 14 7 11 43-31 49
5. Lucerne
32 12 9 11 56-46 45
6. Thoune
32 9 16 7 40-35 43
7. Grasshopper 32 8 10 14 38-49 34
8. NE Xamax
32 8 6 18 41-60 30
9. Bellinzone
32 6 10 16 37-68 28
10. Saint-Gall
32 7 6 19 29-58 27
Mardi 10 mai. 19h45: Sion - Lucerne, Young
Boys - Grasshopper. Mercredi 11 mai. 19h45:
Bellinzone - Saint-Gall, Neuchâtel Xamax Thoune.20h15: Zurich - Bâle. Samedi14mai.
17h45:Bellinzone-NeuchâtelXamax,Saint-Gall
- Lucerne. Dimanche 15 mai. 16h: Bâle Thoune,Grasshopper-Zurich,YoungBoys-Sion.
Lesbuteurs: 1. Alex Frei (Bâle/+1) 22. 2. Mauro
Lustrinelli (Bellinzone) 13. 3. Henri Bienvenu
(Young Boys) 12. 4. Marco Streller (Bâle) et Hakan
Yakin (Lucerne) 10. 6. Amine Chermiti (Zurich)
et Emmanuel Mayuka (Young Boys) 9. 8.
Federico Almerares (Bâle/Neuchâtel Xamax),
Alexandre Alphonse (Zurich), Nelson Ferreira
(Lucerne), Daniel Gygax (Lucerne), Admir
Mehmedi (Zurich), Dragan Mrdja (Sion), Nick
Proschwitz (Thoune), Oscar Scarione
(Thoune/Saint-Gall) et Giovanni Sio (Sion) 8.
LUCERNE - YOUNG BOYS 1-1 (1-1)
Gersag, Emmenbrücke: 7586 spectateurs.
Arbitre: Studer.
Buts: 3e Lustenberger 1-0. 19e Costanzo 1-1.
Lucerne: Zibung; Lambert, Veskovac, Puljic,
Lustenberger; Renggli; Bento (46e Gygax), Yakin, Ferreira; Ianu (78e Zverotic), Siegrist.
Young Boys: Wölfli; Nef, Dudar, Affolter (90e
Christian Schneuwly), Jemal; Sutter (75e
Mayuka), Costanzo, Thierry Doubai, Lulic; Farnerud; Bienvenu.
THOUNE - SION 3-1 (0-1)
Lachen: 4000 spectateurs.
Arbitre: Gremaud.
Buts: 25e Dominguez 0-1. 51e Lezcano 1-1.
68e Andrist 2-1. 78e Rama 3-1.
Thoune: Da Costa; Schindelholz, Matic,
Klose; Lüthi, Demiri, Bättig, Wittwer; Sanogo
(62e Volina), Andrist (73e Rama); Lezcano
(87e Schneider).
Sion: Vanins; Ogararu, Vanczak, Dingsdag,
Bühler; Sauthier, Dominguez (55e Serey Die),
Rodrigo (73e Berisha), Elmer; Obradovic; Prijovic.
Note: 41e, Vanins retient un penalty de Matic.
BÂLE - BELLINZONE 2-0 (1-0)
Parc Saint-Jacques: 26 114 spectateurs.
Arbitre: Prammer (Aut).
Buts: 39e Huggel 1-0. 89e Frei 2-0.
Bâle: Costanzo; Steinhöfer, Ferati, Dragovic,
Safari; Shaqiri (81e Taulant Xhaka), Cabral,
Huggel, Zoua (71e Granit Xhaka); Frei, Streller.
Bellinzone: Gritti (70e Zotti); Raso, Mangiaratti, Lima, Thiesson; Mattila (77e Wahab),
Diarra (62e Rivera); Mihajlovic, Sermeter,
Feltscher; Ciarrocchi.
Note: 55e tir sur le poteau de Steinhöfer.
SAINT-GALL - ZURICH 2-2 (1-0)
AFG-Arena: 14 004 spectateurs.
Arbitre: Hänni.
Buts: 2e Owona 1-0. 81e Nikci 1-1. 87e
Muntwiler 2-1. 93e Djuric 2-2.
Saint-Gall: Lopar: Lang, Schenkel, Gonçalves, Hämmerli, Muntwiler, Imhof; Frei (78e
Winter), Scarione, Nushi (73e Pa Modou);
Owona (79e Abegglen).
Zurich: Leoni; Philippe Koch (70e Nikci),
Teixeira, Béda, Magnin; Schönbächler (88e
Stahel), Aegerter, Zouaghi, Djuric; Mehmedi,
Drmic (19e Kukuruzovic).
Note: 14e expulsion d’Aegerter (voie de fait)
CHALLENGE LEAGUE
Vaduz - Bienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Aarau - Lugano . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Wil - Stade Nyonnais . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Lausanne - FC Schaffhouse . . . . . . . . . . . .4-0
Locarno - Winterthour . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-1
Servette - Wohlen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-0
1. Lugano
26 19 1 6 51-24 58
2. Vaduz
26 18 2 6 56-33 56
3. Servette
26 16 5 5 62-24 53
4. Lausanne
26 16 5 5 53-27 53
5. Chiasso
26 12 4 10 33-29 40
6. Wil
26 11 4 11 36-37 37
7. Stade Nyonnais 26 10 7 9 38-41 37
8. Delémont
26 11 4 11 40-52 37
9. Bienne
26 9 6 11 48-51 33
10. Aarau
26 7 8 11 34-46 29
11. Kriens
26 8 5 13 24-40 29
12. Winterthour 26 7 7 12 39-47 28
13. Wohlen
26 6 9 11 32-40 27
14. Locarno
26 6 7 13 31-41 25
15. Schaffhouse 26 7 4 15 30-42 25
16. Yverdon
26 5 2 19 23-56 17
Mercredi 11 mai. 19h45: Bienne - Kriens,
Lugano - Servette, Stade Nyonnais - Lausanne,
Winterthour - Vaduz, Wohlen - Wil, Yverdon Locarno, Schaffhouse - Aarau. Jeudi 12 mai.
19h45:Delémont-Chiasso.Samedi14mai.16h:
Vaduz - Wohlen. 17h30: Wil - Yverdon, Aarau Winterthour, Kriens - Schaffhouse. Dimanche
15 mai. 14h30: Chiasso - Bienne. 15h: Stade
Nyonnais - Delémont. 16h: Locarno - Servette.
Lundi 16 mai. 20h10: Lausanne - Lugano.
Lesbuteurs: 1. Dante Adrian Senger (Lugano)
16. 2. Michaël Rodriguez (Delémont/+1) 15. 3.
Bruno Valente (Schaffhouse) 14. 4. Jocelyn
Roux (Lausanne/+1) 13. 5. Antonio Marcos De
Azevedo (Servette), Silvio (Lausanne) et Eudis
(Servette/+1) 12. 8. Moreno Merenda (Vaduz)
et Sabia (Vaduz) 11. 10. Franck Etoundi
(Bienne/+1), Guilherme Afonso (Lugano), Alain
Schultz (Wohlen) et Aco Stojkov (Aarau) 10.
VADUZ - BIENNE 1-1 (0-1)
Rheinpark: 998 spectateurs.
Arbitre: Jaccottet.
Buts: 31e Etoundi 0-1. 60e Burgmeier 1-1.
Notes: 39e, tir de Ciccone (Vaduz) sur la transversale. 59e, Faivre retient un penalty de Mathys (Bienne). 90e, Ciccone rate un penalty.
Note: 91e, tir d’Holenstein (Wil) sur le poteau.
* qualifiés pour les quarts de finale
LAUSANNE - SCHAFFHOUSE 4-0 (2-0)
Pontaise: 1350 spectateurs.
Arbitre: Winter.
Buts: 26e Mollet (autogoal) 1-0. 34e Roux
2-0. 72e Carrupt 3-0. 83e Carrupt 4-0.
Lundi 9 mai. 12h15: Slovaquie - Danemark.
16h15: Russie - Finlande. 20h15: Allemagne
- République tchèque.
LOCARNO - WINTERTHOUR 4-1 (2-0)
Lido: 730 spectateurs.
Arbitre: Wermelinger.
Buts: 20e Sadiku 1-0. 21e Schuler (autogoal)
2-0. 54e Lenjani 2-1. 69e Hassell (penalty) 3-1.
78e Hassell 4-1.
SERVETTE - WOHLEN 3-0 (1-0)
Stade de Genève: 4520 spectateurs.
Arbitre: Jancevski.
Buts: 45e Baumann 1-0. 64e Eudis 2-0. 80e
Karanovic (penalty) 3-0.
HOCKEY SUR GLACE
MONDIAUX EN SLOVQUIE
GROUPE F (À KOSICE)
Samedi
Norvège - Canada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-3
Etats-Unis - France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
Dimanche
Suède - Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
1. Canada*
4 2 2 0 0 20-9 10
2. Suède*
4 3 0 1 0 16-7 10
3. Etats-Unis*
4 2 0 1 1 12-14 7
4. Norvège
4 1 1 0 2 12-13 5
5. Suisse
4 0 1 1 2 6-9 3
6. France
4 0 0 1 3 3-17 1
* qualifiés pour les quarts de finale
Lundi9mai.12h15:France - Norvège. 16h15:
Suisse - Etats-Unis. 20h15: Canada - Suède.
Samedi
NORVÈGE - CANADA 2-3 (0-1 0-1 2-1)
Steel Arena: 4978 specateurs.
Arbitres: Rönn, Sindler (Fin/Tch), Novak/Schulz (Slq/All).
Buts:16e Spezza (Nash, Neal) 0-1. 31e Tavares
0-2. 50e Neal (Nash, Spezza) 0-3. 52e Olimb
(Roymark) 1-3. 53e Holtet (Tollefsen) 2-3.
Pénalités: 3 x 2’ contre la Norvège; 7 x 2’ contre le Canada.
ETATS-UNIS - FRANCE 3-2 (1-1 2-0 0-1)
Steel Arena: 3101 spectateurs.
Arbitres: Odins/Orszag (Let/Slq), Schrader/Shelyanin(All/Rus).
Buts: 6e Treille (Da Costa) 0-1. 17e Stepan
(Wheeler) 1-1. 22e Stuart (Porter, Gaustad) 2-1.
26e Kreider (Miele, à 5 contre 4) 3-1. 56e Meunier (Hecquefeuille, à 5 contre 4) 3-2.
Pénalités: 10 x 2’ contre les Etats-Unis; 11 x 2’
contre la France.
Dimanche
RÉP. TCHÈQUE - RUSSIE 3-2 (2-0 0-1 1-1)
Orange Arena: 9308 spectateurs.
Arbitres: Reiber, Sterns (S/EU), Arm/Dediula
(Bié).
Buts: 15e Voracek (Rolinek, Skoula) 1-0. 16e
Jagr (Plekanec) 2-0. 32. Terechenko (Atiushov,
Radulov, à 5 contre 4) 2-1. 44e Plekanec (penalty) 3-1. 56e Saripov (Kalinin, Sinoviev) 3-2.
Pénalités:4 x 2’ contre la République tchèque;
8 x 2’ contre la Russie.
Samedi
DANEMARK - ALLEMAGNE 4-3 TAB
(1-1 1-1 1-1 0-0)
Orange Arena: 9299 spectateurs.
Arbitres: Baluska, Burchell (Slq/Can), Hollenstein/Valach (Slq).
Buts: 9e Mads Bödker (Christensen, Jakobsen, à 5 contre 4) 1-0. 11e Tripp (Müller, Ullmann) 1-1. 22e Mikkel Bödker (Jakobsen, Jensen) 2-1. 23e Barta (Kink, Reimer) 2-2. 42e
Lavalle (Hördler, Müller) 2-3. 58e Hardt (Green,
Madsen) 3-3.
Tirs au but: Müller manque, Christensen 1-0;
Reimer 1-1, Mikkel Bödker 2-1; Wolf manque.
Pénalités: 6 x 2’ contre le Danemark; 4 x 2’
contre l’Allemagne.
FINLANDE - SLOVAQUIE 2-1 (0-1 0-0 2-0)
Orange Arena: 9321 spectateurs (guichets
fermés).
Arbitres: Kurmann/Reiber (S), Carlson/Murchison (Can).
Buts: 17e Gaborik (Handzus, Demitra, à 5
contre 4) 0-1. 48e Ruutu (Mikko Koivu) 1-1. 51e
Ruutu (Salmela, Pyöräla) 2-1.
Pénalités: 4 x 2’ contre la Finlande; 3 x 2’ contre la Slovaquie.
TOUR DE RELÉGATION
Samedi
Autriche - Slovénie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
Biélorussie - Lettonie . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-6
Dimanche
Slovénie - Biélorussie . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-7
Lettonie - Autriche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-1
1. Biélorussie
3 2 0 0 1 17-9 6
2. Lettonie
3 2 0 0 1 12-9 6
3. Slovénie
3 1 0 0 2 8-12 3
4. Autriche
3 1 0 0 2 6-13 3
Dimanche
SLOVÉNIE - BIÉLORUSSIE 1-7 (0-2 1-3 0-2)
Orange Arena: 8708 spectateurs.
Arbitres: Burchell/Persson (Can/Su), Tillerkvist-Jönsson/Valach (Su/Slq).
Buts: 7e Demagin (Grabovski, Melechko) 0-1.
8e Kostizyn (Kovyrchin, Kulakov) 0-2. 29e
Stepanov (Kitarov, Kostizyn/à 5 contre 3) 0-3.
32e Sabolic (Pajic, Jeglic) 1-3. 36e Mikhalyov
(Ugaro, Denissov) 1-4. 38e Kostizyn (Stepanov, Demkov/5 contre 4) 1-5. 56e Mikhalyov
(Korobov/à 4 contre 5!) 1-6. 57e Mikhalyov
(Grabovski, Korobov/à 5 contre 4) 1-6.
Pénalités: 7 x 2’ contre la Slovénie, 3 x 2’ contre la Biélorussie.
Note: 41e changement de gardien pour la
Slovénie (Hocevar pour Kristan).
Steel Arena, Kosice: 4110 spectateurs.
Arbitres: Jerabek/Orszag (Tch/Slq), Schrader/Scheljanin (All/Rus).
Buts: 6e Burkarts (Meija) 1-0. 14e Redlihs
(Sauljetis, Berzins) 2-0. 23e Sauljetis (Dzerins,
Sotnjeks/à 5 contre 4) 3-0. 49e Sauljetis
(Sotnjeks, Dzerins/à 5 contre 4) 4-0. 60e
(59’01’’) Raffl (Lukas, Rotter/à 5 contre 4) 4-1.
Note: 47e Unterluggauer (Aut) manque un tir
au but.
Samedi
AUTRICHE - SLOVÉNIE 3-2 (1-0 1-2 1-0)
Orange Arena, Bratislava: 9033 spectateurs.
Arbitres: Larking/Olenin (Su/Rus), Carnathan/Tillerkvist (Can/Su).
Buts: 20e (19’03) Unterluggauer (Raffl, Koch)
1-0. 25e Raffl (Peintner, Trattnig) 2-0. 37e Razingar (Marcel Rodman, David Rodman) 2-1. 40e
(39’41) David Rodman (Gregorc, Kristan, à 5
contre 4) 2-2. 46e Rotter (Lukas) 3-2.
Pénalités: 5 x 2’ contre l’Autriche; 7 x 2’ contre
la Slovénie.
BIÉLORUSSIE - LETTONIE 3-6 (1-3 1-1 1-2)
Steel Arena, Kosice: 4976 spectateurs.
Arbitres: Partanen/Piechaczek (Fin/All), Gebauer/Terho (Tch/Fin).
Buts: 10e Cipulis (Rekis, Nizivijs, à 5 contre 4)
0-1. 14e Pujacs (Dserins, Mikelis Redlihs, à 5
contre 4) 0-2. 18. Pujacs (Mikelis Redlihs) 0-3.
20e (19’31) Kostyuchyonok (Kitarov, Demkov, à
5 contre 4) 1-3. 21e (20-53) Grabovski (Korobov, Meleshko, à 5 contre 4) 2-3. 37e Nizivijs (Cipulis, Vasiljevs) 2-4. 50e Cipulis (Nizivijs, Rekis,
à 5 contre 4) 2-5. 58e Sauljetis (Mikelis Redlihs)
2-6. 60e (59’50) Meleshko (Kostitsyn, Kulakov, à 5 contre 4) 3-6.
Pénalités: 8 x 2’ contre chaque équipe.
NHL
Play-off,quartsdefinale(bestof7).Conférence
Est Boston Bruins (3e de la saison régulière) Philadelphia Flyers (2e) 5-1; score final dans la
série 4-0. Ouest: Detroit Red Wings (3e) - San
JoseSharks(2e)4-3;1-3danslasérie.Vancouver
Canucks (1er) - Nashville Predators (5e) 3-4; 3-2.
BASKETBALL
LNA MESSIEURS
Play-off. Finale (best of 5). Acte I: Lugano
Tigers - Fribourg Olympic 77-65 (39-30).
LNB MESSIEURS
Finale des play-off (best of 3), acte II:Bernex
- Neuchâtel 80-55 (32-24). Bernex remporte la
série 2-0 et est sacré champion de LNB mais
renonce à monter en LNA.
NBA
Play-off. Quarts de finale (best of 7). 3e
match.Conférence est: Atlanta Hawks (5e de
la saison régulière) - Chicago Bulls (1er) 82-99;
1-2 dans la série. Boston Celtics (3e) - Miami
Heat (2e) 97-81; 1-2. Ouest: Memphis Grizzlies
(8e) - Oklahoma City Thunder (4e/avec Thabo
Sefolosha/6 pts) 101-93 ap; 2-1. Dallas Mavericks
(3e) - Los Angeles Lakers (2e) 98-92; 3-0.
WIL - STADE NYONNAIS 2-2 (1-0)
Bergholz: 930 spectateurs.
Arbitre: Huwiler.
Buts: 45e Cavusevic 1-0. 49e Pimenta 1-1. 67e
Bühler 1-2. 72e Grossklaus 2-2.
GROUPE E (À BRATISLAVA)
Samedi
Danemark - Allemagne . . . . . . . . . . . . .tab 4-3
Finlande - Slovaquie . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Dimanche
Rép. tchèque - Russie . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
1. Rép. tchèque*
4 4 0 0 0 14-5 12
2. Finlande*
4 2 1 0 1 13-8 8
3. Allemagne*
4 2 0 2 0 13-12 8
4. Russie*
4 2 0 0 2 10-11 6
5. Danemark
4 0 1 0 3 8-18 2
6. Slovaquie
4 0 0 0 4 9-13 0
ALLEMAGNE
ANGLETERRE
ESPAGNE
FRANCE
ITALIE
Schalke 04 - Mayence . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-3
Werder Brême - Borussia Dortmund . . . . .2-0
Bayer Leverkusen - SV Hambourg . . . . . . .1-1
VfB Stuttgart - Hanovre 96 . . . . . . . . . . . . . .2-1
Wolfsburg - Kaiserslautern . . . . . . . . . . . . . .1-2
Eintracht Francfort - Cologne . . . . . . . . . . . .0-2
Borussia Mönchengladbach - Fribourg . .2-0
Nuremberg - Hoffenheim . . . . . . . . . . . . . . .1-2
St-Pauli - Bayern Munich . . . . . . . . . . . . . . .1-8
Aston Villa - Wigan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Bolton - Sunderland . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-2
Everton - Manchester City . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Newcastle - Birmingham . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
West Ham United - Blackburn Rovers . . . . . .1-1
Tottenham Hotspur - Blackpool . . . . . . . . . . . .1-1
Wolverhampton - West Bromwich . . . . . . . . .3-1
Stoke - Arsenal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-1
Manchester United - Chelsea . . . . . . . . . . . . . .2-1
1. Manchester U. 36 22 10 4 73-34 76
2. Chelsea
36 21 7 8 67-30 70
3. Arsenal
36 19 10 7 69-39 67
4. Manchester City 35 18 8 9 54-33 62
5. Tottenham
35 14 14 7 51-44 56
6. Liverpool
35 16 7 12 54-39 55
7. Everton
36 12 15 9 50-44 51
8. Stoke
36 13 7 16 46-44 46
9. Bolton
36 12 10 14 49-50 46
10. Fulham
35 10 15 10 43-36 45
11. Newcastle
36 11 11 14 51-52 44
12. Sunderland
36 11 11 14 41-53 44
13. West Bromwich 36 11 10 15 52-68 43
14. Aston Villa
36 10 12 14 45-58 42
15. Blackburn
36 10 9 17 42-56 39
16. Birmingham 36 8 15 13 36-54 39
17. Wolverhampton 36 10 7 19 41-62 37
18. Blackpool
36 9 9 18 49-71 36
19. Wigan
36 7 15 14 36-59 36
20. West Ham
36 7 12 17 41-64 33
Getafe - Almeria . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Valence - Real Sociedad . . . . . . . . . . . . . . . .3-0
Athletic Bilbao - Levante . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
Sporting Gijon - Deportivo La Corogne . . .2-2
Hercules Alicante - Racing Santander . . . .2-3
Atletico Madrid - Malaga . . . . . . . . . . . . . . .0-3
FC Séville - Real Madrid . . . . . . . . . . . . . . . .2-6
FC Barcelone - Espanyol Barcelone . . . . . .2-0
Real Saragosse - Osasuna . . . . . . . . . . . . . .1-3
1. FC Barcelone 35 29 4 2 91-19 91
2. Real Madrid
35 26 5 4 87-31 83
3. Valence
35 20 6 9 60-42 66
4. Villarreal
34 18 6 10 53-40 60
5. Athletic Bilbao 35 17 3 15 55-51 54
6. Atletico Madrid 35 15 7 13 55-47 52
7. FC Séville
35 15 7 13 54-55 52
8. Espanyol
35 15 3 17 42-49 48
9. Sporting Gijon 35 10 13 12 33-39 43
10. Levante
35 12 7 16 39-49 43
11. Santander
35 11 10 14 37-51 43
12. Majorque
34 12 6 16 35-47 42
13. Malaga
35 12 6 17 50-64 42
14. Osasuna
35 11 8 16 41-42 41
15. Real Sociedad 35 13 2 20 45-61 41
16. Getafe
35 11 7 17 46-55 40
17. Real Saragosse 35 10 9 16 36-50 39
18. La Corogne
35 9 12 14 29-44 39
19. Alicante
35 9 6 20 33-56 33
20. Almeria+
35 5 11 19 32-61 26
+ relégué.
Arles-Avignon - Saint-Etienne . . . . . . . . . . .0-1
Auxerre - Montpellier . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-0
Bordeaux - Sochaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-4
Brest - Nice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Caen - Lens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Lorient - Toulouse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Nancy - Lille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-1
Monaco - Paris Saint-Germain . . . . . . . . . . .1-1
Valenciennes - Rennes . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Lyon - Marseille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
1. Lille
34 18 12 4 60-31 66
2. Marseille
34 17 11 6 53-33 62
3. Lyon
34 16 11 7 58-35 59
4. Paris SG
34 15 12 7 51-35 57
5. Rennes
34 14 10 10 33-28 52
6. Sochaux
34 14 7 13 52-40 49
7. Lorient
34 12 12 10 42-39 48
8. Saint-Etienne 34 12 12 10 42-40 48
9. Bordeaux
34 10 15 9 40-39 45
10. Montpellier
34 11 11 12 29-37 44
11. Toulouse
34 12 7 15 34-35 43
12. Valenciennes 34 9 15 10 40-37 42
13. Auxerre
34 8 18 8 38-38 42
14. Brest
34 10 12 12 34-37 42
15. Monaco
34 8 16 10 34-34 40
16. Caen
34 10 10 14 41-48 40
17. Nice
34 9 13 12 27-41 40
18. Nancy
34 10 8 16 32-46 38
19. Lens
34 6 13 15 33-52 31
20. Arles-Avignon+ 34 1 11 22 16-64 14
+ relégué.
Palerme - Bari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
AS Rome - AC Milan . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Dimanche: Lecce - Naples . . . . . . . . . . . . . .2-1
Brescia - Catane . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-2
Cagliari - Cesena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
Inter Milan - Fiorentina . . . . . . . . . . . . . . . . .3-1
Bologne - Parme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Udinese - Lazio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Genoa - Sampdoria . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
1. AC Milan*
36 23 9 4 61-23 78
2. Inter Milan
36 22 6 8 65-40 72
3. Naples
36 21 5 10 56-36 68
4. Udinese
36 19 5 12 63-43 62
5. Lazio
36 18 6 12 47-35 60
6. AS Rome
36 17 9 10 55-49 60
7. Juventus
35 15 11 9 53-42 56
8. Palerme
36 16 5 15 55-59 53
9. Fiorentina
36 12 13 11 46-41 49
10. Genoa
36 13 9 14 40-41 48
11. Cagliari
36 12 8 16 42-46 44
12. Catane
36 11 10 15 37-48 43
13. Chievo Vérone 35 10 12 13 33-35 42
14. Parme
36 10 12 14 37-46 42
15. Bologne
36 11 11 14 34-47 41
16. Cesena
36 10 10 16 35-47 40
17. Lecce
36 10 8 18 42-62 38
18. Sampdoria
36 8 12 16 31-44 36
19. Brescia+
36 7 10 19 32-49 31
20. Bari+
36 4 9 23 23-55 21
* L’AC Milan remporte son 18 titre de champion
d’Italie, le premier depuis six ans. + relégués.
AARAU - LUGANO 2-0 (1-0)
Brügglifeld: 3950 spectateurs.
Arbitre: Laperrière.
Buts: 18e Sabanovic 1-0. 67e Gashi 2-0.
LETTONIE - AUTRICHE 4-1 (1-0 2-0 1-1)
AUTOMOBILISME
GRAND PRIX DE TURQUIE
Kurtköy/Istanbul. Grand Prix de Turquie,
4e épreuve du championnat du monde de
Formule1(58tours/309,396km):1. Sebastian
Vettel (All), Red Bull-Renault, 1h30’17’’558
(moyenne: 205,596 km/h). 2. Mark Webber
FOOTBALL ÉTRANGER
1. Dortmund*
33
2. Leverkusen
33
3. Bayern Munich 33
4. Hanovre 96
33
5. Mayence
33
6. Nuremberg
33
7. SV Hambourg 33
8. Fribourg
33
9. Hoffenheim
33
10. Kaiserslautern 33
11. VfB Stuttgart
33
12. Werder Brême 33
13. Cologne
33
14. Schalke 04
33
15. Wolfsburg
33
16. M’chengladbach 33
17. Francfort
33
18. St-Pauli+
33
* champion. + relégué.
22
19
18
18
17
13
12
13
11
12
12
10
12
11
8
10
9
8
6
8
8
3
4
8
8
5
10
7
6
11
5
7
11
5
7
5
5
6
7
12
12
12
13
15
12
14
15
12
16
15
14
18
17
20
64-21
63-44
79-39
46-44
50-38
46-42
45-51
41-49
49-47
45-49
59-57
45-58
45-61
37-42
40-47
47-64
30-46
34-66
72
65
62
57
55
47
44
44
43
43
42
41
41
40
35
35
34
29
(Aus), Red Bull-Renault, à 8’’807. 3. Fernando
Alonso (Esp), Ferrari, à 10’’075. 4. Lewis Hamilton
(GB), McLaren-Mercedes, à 40’’232. 5. Nico
Rosberg (All), Mercedes, à 47’’539. 6. Jenson
Button (GB), McLaren-Mercedes, à 59’’431. 7. Nick
Heidfeld (All), Lotus-Renault, à 1’00’’857. 8. Vitaly
Petrov (Rus), Lotus-Renault, à 1’08’’168. 9.
Sébastien Buemi (S), Toro Rosso-Ferrari, à
1’09’’394. 10. Kamui Kobayashi (Jap), SauberFerrari, à 1’18’’021.22 classés. Abandon: Paul di
Resta (Eco), Force India-Mercedes, 44e tour. Non
partant: Timo Glock (All), Virgin Cosworth. Tour
le plus rapide: Mark Webber 1’29’’703 (48e tour).
Classements du championnat du monde.
Pilotes: 1. Vettel 93. 2. Hamilton 59. 3. Webber
55. 4. Button 46. 5. Alonso 41. 6. Massa (24. 7.
Heidfeld 21. 8. Petrov 21. 9. Rosberg 20. 10.
Kobayashi 8. 11. Schumacher 6. 12. Buemi 6.
13. Sutil 2. 14. Di Resta 2. Constructeurs: 1. Red
Bull 148. 2. McLaren 105. 3. Ferrari 65. 4. LotusRenault 42. 5. Mercedes 26. 6. Sauber 8. 7. Toro
Rosso 6. 8. Force India 4.
ProchainGrandPrix:le 22 mai, GP d’Espagne
à Barcelone
RALLYE DE SARDAIGNE
5e des 13 manches du championnat du
monde WRC. Classement final: 1. Sébastien
Loeb-Daniel Elena (Fr-Mon), Citroën DS3,
3h45’40’’9. 2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen
(Fin), Ford Fiesta RS, à 11’’2. 3. Petter SolbergChris Patterson (No-GB), Citroën DS3, à 23’’8.
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (Fr), Citroën
DS3, à 1’31’’5. 5. Mads Ostberg-Jonas Andersson
(No-Su), Ford Fiesta RS, à 2’42’’6. 6. Dani
Sordo-Carlos Del Barrio (Esp), Mini Cooper, à
3’27’’6. 7. Ott Tanak-Kuldar Sikk (Est), Ford Fiesta
S2000, à 7’10’’9. 8. Juho Hanninen-Mikko
Markkula (Fin), Skoda Fabia S2000, à 7’37’’6.
9. Matthew Wilson-Scott Martin (GB), Ford
Fiesta RS, à 8’00’’4. 10. Martin Prokop-Jan
Tomanek (Tch), Ford Fiesta S2000, à 11’28’’2.
Puis: 18. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Fin),
Ford Fiesta RS, à 33’46’’9.
Meilleurstempsdanslesépreuvesspéciales:
Latvala 7 (ES9 à ES11, ES13, ES14 à ES16), Loeb
4 (ES3, ES4, ES6, ES7), Hirvonen 4 (ES2, ES5, ES8,
ES18), P. Solberg 2 (ES1, ES17), Ogier 1 (ES12).
Classement de la Power Stage (ES18): 1.
Hirvonen 3 points. 2. Latvala 2. 3. Loeb 1.
Classements du championnat du monde
(5/13). Pilotes: 1. Loeb 100. 2. Hirvonen 93. 3.
Ogier 81. 4. Latvala 68. 5. Solberg 46. 6. Östberg
38. Equipes/constructeurs: 1. Citroën Racing
167. 2. Ford 150. 3. Stobart-Ford 61.
CYCLISME
TOUR D’ITALIE
1re étape, contre-la-montre par équipes
Venara Reale - Turin, 21,5 km: 1. HTC-High
Road (Pinotti, Cavendish) 20’59’’ (55,142 km/h).
2. RadioShack (Popovitch) à 10’’. 3. LiquigasCannondale (Nibali) à 22’’. 4. Omega PharmaLotto (Bakelants) m.t. 5. Garmin-Cervélo (Le
Mevel) à 24’’. 6. Lampre-ISD (Scarponi) m.t. 7.
Rabobank (Clement) à 26’’. 8. Saxo BankSungard (Contador) à 30’’. 9. Sky Procycling
(Lövkvist) à 37’’. 10. Vacansoleil (Hoogerland)
m.t. Puis: 13. BMC Racing Team (Tschopp) à 41’’.
14. Leopard-Trek (Zaugg) à 42’’. 18. Geox-TMC
(Menchov, Marcel Wyss) à 53’’.
2eétape,Alba-Parme(244km):1.Alessandro
Petacchi (It) 5h45’40’’ (42,352 km/h), 20’’ de
bonification. 2. Mark Cavendish (GB), 12’’ de
bonification. 3. Manuel Belleti (It), 8’’ de
bonification. 4. Roberto Ferrari (It). 5. Borut Bozic
(Sln). 6. Davide Appollonio (It). 7. Tyler Farrar (EU).
8. Robbie McEwen (Aus). 9. Wouter Weylandt
(Be). 10. Matteo Montaguti (It). Puis: 29. Alberto
Contador (Esp). 37. Simon Zahner (S). 75. Marcel
Wyss (S). 85. Danilo Wyss (S). 101. Martin Kohler
(S). 168. Mathias Frank (S). 204. Johann Tschopp
(S), tous m.t.
Classement général: 1. Cavendish 6h06’27’’.
2. Konstantin Sivtsov (Bié) 12’’. 3. Craig Lewis
(EU). 4. Pinotti. 5. Lars Ytting Bak (Dan), tous m.t.
6. Petacchi 16’’. 7. Robbie McEwen (Aus) 22’’. 8.
Fumiyuki Beppu (Jap). 9. Jaroslav Popovitch (Ukr).
10. Tiago Machado (Por).
TENNIS
MADRID
ATP-Masters1000(3,7millionsd’euros/terre
battue). Quart de finale: Novak Djokovic
(Ser/2 bat David Ferrer (Esp/6) 6-4 4-6 6-3.
Demi-finales: Rafael Nadal (Esp/1) bat Roger
Federer (S/3) 5-7 6-1 6-3. Djokovic bat Thomaz
Bellucci (Bré) 4-6 6-4 6-1. Finale: Djokovic bat
Nadal 7-5 6-4.
Tournoi WTA (3,5 millions d’euros/terre
battue). Demi-finales: Victoria Azarenka
(Bié/4) bat Julia Görges (All) 6-4 6-2. Petra Kvitova
(Tch/16) bat Li Na (Chine/6) 6-3 6-1. Finale:
Kvitova bat Azarenka 7-6 (7/3) 6-4.
ROME
Masters 1000 ATP (2,28 millions
d’euros/terre battue). 1er tour: Philipp
Kolhschreiber (All) bat Mikhaïl Youzhny (Rus/13)
6-4 6-2. Richard Gasquet (Fr/16) bat Albert
Montanes (Esp) 6-2 6-3. Filippo Volandri (It) bat
Thiemo De Bakker (PB) 6-1 6-2. Juan Monaco
(Arg) bat Andreas Seppi (It) 6-1 4-6 6-2.
Fernando Verdasco (Esp) bat Milos Raonic (Can)
6-4 6-4.
LUNDI 9 MAI 2011 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
SPORTS 27
BASKETBALL Les Neuchâtelois ratent le titre de LNB par manque de confiance.
Bernex ne laisse aucune
chance à Union Neuchâtel
BERNEX
SÉBASTIEN EGGER
Mardi dernier, Union Neuchâtel avait perdu plus qu’un match
à la Riveraine. En s’inclinant
pour la première fois de la saison
à domicile, les hommes de Petar
Aleksic ont offert sur un plateau
le titre de LNB à Bernex. Les Genevois, devant leur fervent public, n’ont pas laissé passer l’aubaine. A part dans le premier
quart-temps, les Unionistes
n’ont pas été à la hauteur de la
guerre qu’ils avaient promis de
livrer.
«Nous n’étions pas suffisamment forts mentalement», analyse le mentor neuchâtelois, Petar Aleksic. «Dès que Bernex a eu
dix points d’avance, nous avons
perdu confiance et manqué de lucidité.» Le nombre incalculable
de ballons offerts à la défense
locale donne raison au coach. A
tel point qu’à la mi-temps déjà,
les supporters bernésiens se
laissaient déjà aller à imaginer
leurs protégés soulever le trophée.
Si Union a eu le mérite de tout
tenter pour renverser la vapeur, il
n’en reste pas moins que Bernex
n’a pas eu à forcer son talent
pour infliger une correction aux
visiteurs dans le dernier quarttemps. «La rencontre a tourné
dans le troisième quart-temps»,
estime Petar Aleksic. «Nous
n’avons pas su retrouver notre jeu.
Nous avions pratiqué notre basketball durant la saison régulière
et les résultats suivaient. Nous
avons peut-être abordé les playoffs en pensant que tout serait facile.» Le retour sur terre a été
dur pour Union, qui aurait pu,
dû, s’imposer à la Riveraine mardi dernier.
Effectif chamboulé
«Nous avons gagné la saison régulière, mais c’était des play-offs
que nous devions sortir vainqueurs», regrette encore l’entraîneur, avant de rendre quelques
hommages. «Je tiens d’abord à féliciter nos adversaires pour leur titre. Je remercie mes joueurs pour
EN VRAC
FOOTBALL
PREMIÈRE LIGUE
Fribourg - Malley . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-5
Echallens - Young Boys M21 . . . . . . . . . . .2-2
UGS - Etoile Carouge . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Le Mont - Guin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-3
Naters - Chênois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-3
Meyrin - Baulmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Sion M21 - Grand-Lancy . . . . . . . . . . . . . . .1-1
1. Meyrin
27 18 3 6 60-35 57
2. Etoile Carouge 27 14 9 4 48-28 51
3. Grand-Lancy 27 13 7 7 41-34 46
4. Le Mont
27 12 9 6 54-38 45
5. Malley
27 13 5 9 53-29 44
6. Fribourg
27 12 6 9 45-37 42
7. UGS
27 11 5 11 41-48 38
8. Guin
27 11 4 12 53-59 37
9. Martigny
27 9 6 12 33-42 33
10. Y. Boys M21
27 8 8 11 33-38 32
11. Echallens
27 9 5 13 41-50 32
12. Chênois
27 8 5 14 33-44 29
13. Baulmes
27 8 5 14 31-42 29
14. Naters
27 8 5 14 43-58 29
15. Terre Sainte
27 6 10 11 26-42 28
16. Sion M21
27 7 6 14 38-49 27
DEUXIÈME LIGUE
INTERRÉGIONALE
Courtételle - Tavannes/Tramelan . . . . . . .4-0
Liestal - Alle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Oberdorf - Bôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5-2
Black Stars - NE Xamax M21 . . . . . . . . . . . .1-1
Allschwil - Serrières . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-3
Langenthal - Saint-Imier . . . . . . . . . . . . . .8-0
Moutier - Porrentruy . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
1. Serrières
21 17 3 1 50-12 54
2. Moutier
21 13 4 4 48-22 43
3. Langenthal
21 12 6 3 45-20 42
4. NE Xamax M21 21 12 4 5 33-20 40
5. Liestal
21 12 3 6 35-20 39
6. Black Stars
21 9 5 7 38-28 32
7. Oberdorf
21 9 3 9 37-40 30
8. Porrentruy
21 9 2 10 31-39 29
9. Alle
21 8 1 12 35-37 25
10. Allschwil
21 7 4 10 37-41 25
11. Courtételle
21 5 3 13 27-41 18
12. Bôle
21 4 4 13 24-46 16
13. Tav.annes-Tram. 21 3 5 13 24-54 14
14. Saint-Imier
21 1 5 15 23-67 8
Prochaine journée. Samedi 14 mai,
16h: Neuchâtel Xamax M21 - Allschwil,
Saint-Imier - Courtételle, Serrières Oberdorf, Tavannes-Tramelan - Liestal.
17h: Porrentruy - Langenthal. 17h30:
Bôle - Moutier. Dimanche 15 mai, 16h:
Alle - Black Stars.
Au duel des meneurs, Jérémy Jaunin (en noir) triomphe sur l’Unioniste Mike Jefferson. [ARCHIVES DAVID MARCHON]
cette saison magnifique, mais également le président du club, Andrea Siviero, et l’ensemble du comité pour leur grand soutien.»
Union Neuchâtel aura suscité
beaucoup d’émotion et d’espoir
cette année. Pourtant, la fin
d’une ère se dessine sur le parquet neuchâtelois. «Des temps
plus durs nous attendent», livre le
coach. «Il va falloir tenter de construire une équipe qui pourra jouer
ensemble sur la durée. L’objectif
sera de viser la LNA d’ici deux ou
trois ans.» L’effectif risque bien
d’être totalement chamboulé,
même si Petar Aleksic ne souhaite pas «en parler pour le moment».
Le coach espère désormais que
le club obtiendra «la place qu’il
mérite». «Du très bon travail a été
fait ici et je suis sûr que l’heure de
Neuchâtel viendra.» Une parole
pleine d’espoir qui sonne malgré
tout comme un adieu. L’entraîneur avait rejoint le chef-lieu
l’été dernier, au bénéfice d’un
contrat d’un an. Nous saurons
prochainement comment se
dessinera l’Union version 20112012, mais une chose est sûre, il
y aura des bouleversements.
Puisse le prochain contingent
procurer autant de joie que celui
qui vient d’être sacré vice-champion de LNB. BERNEX - UNION NEUCHÂTEL 80-55 (12-11 20-13 23-14 25-17)
Vailly: 350 spectateurs. Arbitres: Schaudt et Wirz.
Bernex: Jaunin (13), Alexander (11), Ramseier (23), N’Dong (10), Barapila (2); Maruotto (17), Blidi
(2), Pal (2), Mavoungou (0), Exposito (0), Machado (0), Maillard (0).
Union Neuchâtel: Jefferson (15), Santos Reyes (4), Vertel (2), Zahirovic (2), Lanisse (12); Marrucho (6), Atcho (4), Lopicic (10), Jovanovic (0).
Notes: Bernex au complet, Union Neuchâtel sans Radosavljevic (blessé).
Au tableau: 5e: 5-5; 10e: 12-11; 15e: 21-20; 20e: 32-24; 25e: 44-30; 30e: 55-38; 35e: 72-43.
KARATÉ
Cinq médailles chaux-de-fonnières à Lausanne
Une Suisse exceptionnelle
réussit «ses» Européens
FOOTBALL
Lucien Favre en passe de réussir son pari
Lucien Favre est en passe de gagner son incroyable pari. Son équipe,
Borussia Mönchengladbach, a quitté la zone de relégation directe à une
journée du terme du championnat d’Allemagne. En battant Fribourg 2-0,
Mönchengladbach s’est hissé au 16e rang, synonyme de barrage contre
l’équipe classée troisième en deuxième Bundesliga. Le Borussia a fait la
différence en fin de rencontre par Hanke (80e) et Reus (82e). SI
Twente Entschede en course pour le doublé
Twente Enschede a remporté la Coupe des Pays-Bas en s’imposant 32 après prolongation en finale face à l’Ajax Amsterdam. Dimanche
prochain, le club entraîné par le Belge Michel Preud’homme se rendra
sur la pelouse de l’Ajax lors de la dernière journée. Le titre se jouera
entre ces deux clubs, avec l’avantage pour Twente, qui possède un
point d’avance sur l’Ajax. SI-AFP
GDE
DEUXIÈME LIGUE
BADMINTON
Les joueurs du BCC ont ramené neuf médailles, dont cinq d’or, des
championnats de Suisse juniors de badminton. Gilles Tripet (double et
mixte M19), Mathias Bonny (simple et double M17) et Océane Varrin
(simple M19) ont été sacrés ce week-end à Lausanne. FCE
LANGENTHAL - SAINT-IMIER 8-0 (3-0)
Rankmatte: 250 spectateurs.
Arbitre: Lussi.
Buts: 10e Bigler 1-0. 11e Gämperle 2-0.
24e Hügli 3-0. 59e Hügli 4-0. 72e Gämperle
5-0. 77e Hügli 6-0. 81e Gämperle 7-0. 92e
Binaku 8-0.
Langenthal: Wolownick; Lipoveci, Schober,
Felber, Luder; Hügli, Oezdemir (73e Lanz),
Nikaj (80e Cubi), Pallas; Bigler (15e Binaku),
Gämperle.
Saint-Imier: Morina; Martinez, Luzubu,
Ducommun, Jeanneret (43e Martello);
Mballa, Wütrich, Lhamyani, Amato
(78e Lüthi); Menanga, Da Silva (29e
Burkhard).
Notes: Langenthal joue sans Sägesser
(absent). Saint-Imier est privé des services
de Lorenzo, Houriet (blessés), Moreira ni
Omerbegovic (absents). Expulsion:
Luzubu (23e faute de dernier recours). Tir
puis tête sur les montants de Gämperle
(38e et 50e). Coups de coin: 2-3 (1-0).
L’équipe de Suisse a obtenu, dans
le cadre des championnats d’Europe disputés à Kloten, le meilleur
résultat de son histoire. Elle termine sur la troisième marche du
podium, derrière l’Italie et l’Espagne.
Au lendemain de la victoire de la
Valaisanne de Neuchâtel Fanny
Clavien (photo Keystone) en
moins de 68 kg (en kumité), la
Seelandaise Diana Schwab a également remporté la médaille d’or
dans la catégorie 69 kg. Elle s’est
imposée en finale contre l’Italienne Laura Pasqua.
Aurélie Magnin (Carouge) a perdu son combat pour la médaille de
bronzedanslacatégoriedes55kget
se classe au cinquième rang final.
Chez les messieurs, le Valaisan
Kujtim Bajrami s’est adjugé le
bronze dans la catégorie des
76 kg. SI
Serrières II - Cortaillod . . . . . . . . . . . . . . . . .3-4
Geneveys-sur-Coffrane - Audax-Friul . . .0-3
Ticino - Etoile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-0
Chaux-de-Fonds - Saint-Blaise . . . . . . . . .6-4
Colombier - Le Locle . . . . . . . . . . . . . . . . . .6-1
Lusitanos - Hauterive . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-3
1. Etoile
20 12 6 2 49-24 42
2. Cortaillod
20 11 4 5 41-28 37
3. Colombier
20 10 5 5 43-21 35
4. Béroche-G.
20 10 5 5 40-26 35
5. Audax-Friul
20 9 6 5 40-30 33
6. Ticino
20 9 6 5 32-30 33
7. Marin
20 9 4 7 43-38 31
8. Hauterive
20 9 3 8 39-30 30
9. Chx-de-Fds
20 7 8 5 30-23 29
10. Serrières II
20 7 3 10 34-39 24
11. Le Locle
20 6 5 9 34-42 23
12. Lusitanos
20 5 3 12 38-51 18
13. Saint-Blaise
20 5 0 15 30.66 15
14, Gen./Coff.
20 1 2 17 14-59 5
Samedi 14 mai. 17h: Le Locle - BérocheGorgier. 17h30: Hauterive - La Chaux-deFonds. 18h: Ticino - Marin. 18h15: Etoile Geneveys-sur-Coffrane. 18h30: Audax-Friul Lusitanos. Dimanche 15 mai. 10h: SaintBlaise - serrières II. 15h15: Cortaillod Colombier.
TROISIÈME LIGUE, GR. 1
Deportivo - Corcelles Cormondrèche . . . .2-0
Floria - Auvernier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5-0
Le Parc - Colombier II . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Coffrane - La Sagne . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5-1
Peseux Comète - Espagnol . . . . . . . . . . . . .3-1
Audax-Friul II - Boudry . . . . . . . . . . . . . . . . .1-2
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
Boudry
Cor./Cormon.
Espagnol
Auvernier
Peseux Com.
Floria
La Sagne
Colombier II
Coffrane
Le Parc
Deportivo
Audax-Friul II
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
13
12
7
8
7
5
5
5
5
4
3
3
3
3
6
2
3
7
5
5
4
5
4
3
1
2
4
7
7
5
7
7
8
8
10
11
44-16
38-14
35-27
37-36
33-34
43-39
36-38
35-37
31-41
30-46
27-50
25-36
42
39
27
26
24
22
20
20
19
17
13
12
GROUPE 2
Xamax III - Benfica . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Boudry II - Saint-Imier II . . . . . . . . . . . . . . . .1-3
Couvet - Bosna Cernier . . . . . . . . . . . . . . . . .2-6
Bôle II - Kosova . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
Le Landeron - Sonvilier . . . . . . . . . . . . . . . . .1-2
Fleurier - Cornaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
1. Kosova
17 14 2 1 46-19 44
2. Bosna Cernier 17 13 2 2 75-27 41
3. Fleurier
17 13 1 3 57-24 40
4. Le Landeron
17 11 1 5 43-23 34
5. Sonvilier
17 8 1 8 35-38 25
6. Bôle II
17 7 3 7 39-43 24
7. Xamax III
17 5 5 7 33-25 20
8. Couvet
17 6 2 9 39-57 20
9. Saint-Imier II
17 4 4 9 28-32 16
10. Benfica
17 4 2 11 19-46 14
11. Cornaux
17 1 5 11 17-42 8
12. Boudry II
17 2 0 15 15-70 6
QUATRIÈME LIGUE, GROUPE 1
Floria II - Superga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Azzuri - Ponts-de-Martel . . . . . . . . . . . . . .4-1
Etoile II - Corcelles Cormondrèche . . . . . . .3-1
Centre Espagnol - Floria II . . . . . . . . . . . . . .1-0
Cortaillod II - Béroche-Gorgier II . . . . . . . .2-2
Superga - Centre Portugais . . . . . . . . . . . .3-0
1. Cortaillod II
16 12 2 2 57-18 38
2. Superga
17 9 3 5 51-35 30
3. Azzuri
17 7 7 3 38-30 28
4. Béroche-G. II 17 7 5 5 46-39 26
5. C. Portugais
17 8 1 8 32-30 25
6. Etoile II
15 6 4 5 44-36 20
7. P.-de-Martel
15 5 5 5 28-36 22
8. Helvetia
16 5 5 7 31-38 20
9. Floria II
17 6 1 10 37-43 19
10. Cor./Cormon II 17 6 1 10 37-43 19
11. C. Espagnol
16 4 4 8 34-50 16
12. Gen./Coff. II
12 0 2 10 12-52 2
GROUPE 2
Dombresson II - Fleurier II . . . . . . . . . . . . .1-0
Val-de-Travers - Les Brenets . . . . . . . . . . .6-0
Bevaix - Ticino II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-2
Auvernier II - Môtiers . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-3
Saint-Sulpice - AS Vallée . . . . . . . . . . . . . . .2-5
1. Fontainemelon 16 14 1 1 75-23 43
2. AS Vallée
17 11 4 2 60-27 37
3. Bevaix
17 10 2 5 44-27 32
4. Fleurier II
17 10 1 6 36-36 31
5. Ticino II
17 8 4 5 52-29 28
6. Val-de-Trav.
17 7 4 8 52-46 25
7. Dombresson II 17 7 1 9 42-47 22
8. Saint-Sulpice 17 6 2 9 41-46 20
9. Auvernier II
17 5 3 9 37-56 18
10. Môtiers
17 4 3 10 38-45 15
11. Les Brenets
17 5 0 12 17-52 15
12. Couvet II
16 1 1 14 18-78 4
GROUPE 3
Villeret - Saint-Blaise II . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
Dombresson - Sonvilier . . . . . . . . . . . . . . .5-0
Saint-Blaise II - Peseux Comète II . . . . . . .4-2
Lignières - Les Bois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9-1
Villeret - Le Landeron II . . . . . . . . . . . . . . . .4-3
Fontaimelon II - Marin II . . . . . . . . . . . . . . .3-1
Hauterive II - Lusitanos II . . . . . . . . . . . . . .0-1
1. Dombresson 17 15 1 1 72-13 46
2. Hauterive II
17 13 1 3 46-24 40
3. Peseux Com. II 17 11 2 4 48-26 35
4. Lusitanos II
17 11 1 4 60-27 34
5. Lignières
17 10 0 7 52-34 30
6. Saint-Blaise II 17 8 2 7 42-47 26
7. F’melon II
17 7 0 10 36-40 21
8. Marin II
17 5 2 9 34-39 17
9. Villeret
17 5 0 12 26-52 15
10. Les Bois
17 4 1 12 31-65 13
11. Le Landeron II 17 3 3 11 32-57 12
12. Sonvilier II
17 2 1 14 11-66 7
CINQUIÈME LIGUE, GROUPE 1
Cornaux II - Môtiers II . . . . . . . . . . . . . . . . .0-5
Blue Stars - Bevaix II . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-8
La Sagne II - Valangin . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Kosova - Lignières II . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-0
1. Kosova II
16 12 2 2 67-21 38
2. Bevaix II
16 12 2 2 50-16 38
3. Lignières II
16 8 3 5 42-31 27
4. Blue Stars
16 4 5 7 25-46 17
5. Valangin
16 4 4 8 21-31 16
7. Môtiers II
16 4 2 10 36-56 14
8. La Sagne II
16 3 4 9 34-55 13
GROUPE 2
Ticino III - Les Brenets II . . . . . . . . . . . . . . . .1-4
La Sagne III - Le Locle II . . . . . . . . . . . . . . . .1-4
Ponts-de-Martel II - AS Vallée III . . . . . . . .5-2
Le Parc II - Les Bois II . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-0
1. Le Locle II
11 11 0 0 75-11 33
2. Azzurri II
11 9 1 1 41-19 28
3. P.-de-Martel II 12 6 1 5 36-37 19
4. Les Brenets II 12 6 1 5 39-47 19
5. Le Parc II
11 6 0 5 27-31 18
6. La Sagne III
12 5 2 5 36-35 17
7. AS Vallée II
11 2 2 7 28-50 8
8. Les Bois II
12 2 1 9 31-51 7
9. Ticino III
12 1 0 11 16-48 3
n BASKETBALL LNA, PLAY-OFF, FINALE
Fribourg résiste mais s’incline
F
ribourg Olympic s’est incliné (77-65) à Lugano lors
du premier acte de la finale
des play-off de LNA. Victimes
d’un incompréhensible blackout en fin de deuxième quart,
les joueurs de Damien Leyrolles peuvent avoir bien des regrets.
Indubitablement, la partie
s’est jouée entre la 18e et la
20e minute. De façon totalement inexplicable, les Fribourgeois ont complètement perdu
la tête et ont permis à Lugano
d’inscrire 13 points de suite en
deux minutes. Une multitude
de ballons perdus a permis
aux Tessinois de prendre 9
points d’avance (35-26) avant
la mi-temps.
Même le fantastique retour
des joueurs de Damien Leyrolles, qui avaient réussi à reprendre un point d’avance dans le
troisième quart, n’a pas réussi
à faire douter des Luganais décidément trop solides mentalement et qui ont désormais
avantage psychologique avant
le deuxième acte (mercredi
prochain, à 20 h, toujours à
l’Istituto Elvetico).
LNB: Bernex champion
En Ligue nationale B, Bernex a remporté la finale des
play-off (2-0 dans la série au
meilleur des 3 matches) grâce
à son succès 80-55 (32-24) ac-
L’ex-Boncourtois Yuanta Holland (à
gauche, face à Abukar) et Fribourg
Olympic peuvent nourrir quelques regrets.
PHOTO KEY
quis hier contre Union Neuchâtel. Le club genevois est
champion mais il renonce à
monter en LNA.
SI-FD
n Lugano Tigers - Fribourg Olympic
77-65 (15-16 24-14 14-21 24-14). - Istituto Elvetico, 800 spectateurs. Arbitres:
Pizio/Musard/Clivaz.
Lugano Tigers: Stockhalper (2 points),
Draughan, Dusan Mladjan (12), Sanders
(3), Efevberha (25), Abukar (24), Schneidermann (3), Angley (3), Finn (5).
Fribourg Olympic: Kazadi (14), Smith (10),
Esterkamp (12), Buscaglia (5), Holland
(13), Quidome (11), Savoy, Williams.
Lugano mène 1-0 dans la série au meilleur des 5 matches.
BASKETBALL
Le Thunder pris de vitesse
Oklahoma City Thunder s’est
incliné 101-93 après prolongation à Memphis contre les
Grizzlies et se retrouve désormais mené 2-1 dans sa série en
demi-finale de la conférence
est de NBA. A l’est, les Boston
Celtics sont revenus à 1-2
contre Miami (victoire 97-81 à
domicile). SI
Utente e-GdP: lnba - Data e ora della consultazione: 9 maggio 2011 10:21
GIORNALEdelPOPOLO
LUNEDÌ 9 MAGGIO 2011
BASKET
I Tigers allungano alla distanza – Mercoledì ancora all’Elvetico
È andata, ma quanta fatica per
spuntarla su questo coriaceo Friborgo. Il Lugano sapeva di non dover
fallire l’entrata in materia di questa
finale-scudetto, una grande responsabilità che, inevitabilmente, è gravata sulle spalle dei giocatori.
Stockalper e compagni avevano ovviamente una gran voglia di fare dopo essere rimasti fermi per una decina di giorni, in campo però – specialmente nel primo quarto – hanno evidenziato un eccessivo nervosismo che li ha praticamente bloccati, facendo loro commettere una
serie di errori (alcuni dei quali banali) sfociati anche in sei palle perse nei
primi cinque minuti. Senza parlare
poi della fragilità ai rimbalzi (dato
emerso poi alla pausa principale: 1824, con ben 12 offensivi dell’OF
contro 4 dei bianconeri), tanto da
permettere ai romandi di catturarne diversi e di segnare con il secondo tiro.
Whelton ha capito che occorreva tenere costantemente su di giri la
squadra, ha continuato ad operare
dei cambi alla ricerca di quegli equilibri che hanno stentato a carburare (anche per l’inefficienza sotto i tabelloni di Sanders ma non solo). Non
è stato facile, anche se nel secondo
quarto la manovra è apparsa più
fluida. A salire in cattedra poi è stato il “fantasista” Efevberha: in questo frangente dalle sue mani sono
scaturiti ben 12 punti, pesanti come
un macigno, che hanno consentito
ai suoi di chiudere al 20’ con nove
punti di margine.
Il terzo quarto si è aperto con il Friborgo nuovamente all’arrembaggio
ma che, proprio sul più bello – ovvero quando è riuscito ad arrivare a
-2 dai Tigers (41-39) – si è imbufalito, ad immagine dei due “tecnici” affibiati a Kazadi (proprio l’autore del
quasi aggancio) e allo stesso allenatore friborghese Leyrolles: ergo quattro liberi tutti trasformati da Efevberha e successivo possesso palla
anch’esso tramutato con un una bella conclusione di Abukar. Detto fatto ecco nuovamente il +9 del Lugano (47-38).
L’Olympic ha avuto il merito di mai
arrendersi, squadra tosta che, pur
senza il suo “pivottone” Vogt infortunato, ha continuato ad aggredire
attorno e dentro il perimetro i bianconeri, riuscendo in un secondo miracolo, una rimonta culminata con
la ritrovata vena al tiro dai 3 punti
degli ospiti, a segno ben sei volte. In
un attimo, il Friborgo è passato da 10 (48-38 dalla lunetta di Finn) addirittura al +1 con una “tripla” di
Quidome.
Nei momenti speciali c’è sempre
nelle fila ticinesi un giocatore che sa
trovare canestri... speciali, e in questo caso è stato Dusan Mladjan. Il
numero 11 bianconero ha preso
palla e con la sua solita freddezza, ha
infilato la “bomba” che ha scosso definitivamente la sua squadra. Per il
Lugano è stato come una vera e pro-
TENNIS
pria scarica elettrica, la partita si è
infiammata e Abukar nell’ultimo
quarto si è caricato sulle spalle il Lugano infilando 13 punti (frutto di un
5/6 al tiro e di 3 liberi) – ottimamente spalleggiato comunque da
Mladjan e dal solito Efevberha – e ha
consentito ai suoi di spiccare definitivamente il volo.
A fine gara Whelton si è detto «soddisfatto sicuramente del successo.
Dopo dieci giorni, era difficile rientrare nella competizione, i ragazzi
erano evidentemente nervosi e nel
primo quarto hanno commesso errori anche ingenui, perdendo palla
e facendosi sorprendere ai rimbalzi.
Poi però le cose sono andate meglio.
Sapevo che il Friborgo era temibile
ai rimbalzi, ho guardato il DVD degli ultimi match con il Ginevra ed effettivamente in attacco sotto i tabelloni l’Olympic ha distrutto i Lions.
Alla distanza però i miei ragazzi hanno ritrovato i giusti equilibri e la necessaria fiducia per chiudere bene
questa partita. Era importante fare
il primo punto della serie, ora la
pressione è sulle spalle del Friborgo
che deve vincere 3 partite su 4».
Coach Leyrolles si è limitato a dire
che «i miei ragazzi hanno dimostrato grinta recuperando il primo break
bianconero, ma successivamente in
difesa hanno lasciato troppi spazi.
CICLISMO
77-65
Efevberha
Più volte lo abbiamo definito un “testone” (specialmente quando si fissa di
concludere troppo a canestro dimenticandosi dei
compagni), sabato nei
frangenti caldi si è comportato come un vero leader, segnando e facendo segnare. Con Abukar è stata la spina nel fianco del Friborgo.
Mohammed Abukar tiene a bada il “friborghese” Steve Smith.
Come si sa, contro il Lugano occorre fare una partita perfetta, mercoledì dovremo assolutamente trovare le migliori soluzioni per fare il colpo».
Trésor Quidome, che molti danno
per sicuro di ritorno in Ticino, ha
detto di essere «deluso del risultato,
c’è stato un momento dove noi potevamo fare nostra la partita, specialmente quando abbiamo recuperato
sul 50-51. In seguito però abbiamo
commesso una serie di errori che al-
(fotogonnella)
la fine abbiamo pagato caro. Non ci
arrendiamo, ci mancherebbe altro,
mercoledì cercheremo di pareggiare il conto».
Dusan Mladjan ha posto l’accento
sul secondo allungo «che ci ha consentito di fare la differenza, anche
perché in quella fase siamo riusciti
a giocare meglio e più tranquilli. Nel
quarto tempo abbiamo tenuto alto
il ritmo sia in difesa che in attacco e
questo alla fine ha fatto la differenza».
Il britannico toglie la maglia al suo compagno Pinotti
Smith
Negli scontri diretti era il
miglior marcatore dell’Olympic Friborgo, in gara1 ha fatto poco, da una parte tartassato è vero dalla
difesa luganese, dall’altro
però eccessivamente evanescente in attacco, ad immagine del catastrofico 3/13 al tiro (3/10 da 2, 0/3 dai 3
punti e 2/5 dalla lunetta!).
GP DEL MENDRISIOTTO
Petacchi vince,
Cavendish si veste
di rosa al Giro
Ticinesi
in evidenza
ma niente podio
Dopo la vittoria di apertura della
HTC-High Road nella crono-squadre
che ha inaugurato il Giro d’Italia, la 2ª
tappa è andata allo sprint ad Alessandro Petacchi, che ha preceduto Mark
Cavendish. Il britannico si è così impossessato della maglia rosa, strappandola dalle spalle del suo compagno di squadra Pinotti, il primo dell’HTC a tagliare il traguardo sabato.
Cavendish avrebbe voluto vedersi assegnata pure la vittoria di tappa, ma
la giuria non ha dato seguito alle sue
proteste. Al termine della tappa più
lunga di questo Giro (244 km) ha potuto quindi gioire per la 22ª volta nella “corsa rosa” il 37enne Petacchi. Il ligure, l’anno scorso vincitore di due
tappe e della maglia verde al Tour de
France, aspettava dal 2009 una vittoria di nuovo sulle strade di casa. La
giornata è stata caratterizzata dalla
lunga fuga solitaria del tedesco Sebastien Lang, che ha raggiunto anche un
vantaggio di 19’, prima di essere rallentato dai crampi. Oggi la terza tappa di 173 km porterà il gruppo da Reggio Emilia a rapallo, con un’ultima difficoltà a 12 km dall’arrivo.
Prima edizione del Gran Premio di Mendrisio archiviata con echi positivi, vuoi per il percorso controllatissimo – oltre settanta addetti alla sicurezza – per 6 km di sviluppo, ma soprattutto per la volontà espressa dai concorrenti delle due categorie (esordienti e juniores).
La gara, patrocinata dalla Raiffeisen e dalla
Caffè Chicco d’Oro con la collaborazione di
Swiss Los, Città di Mendrisio e Swiss Top, ha
avuto due mossieri d’eccezione: il sindaco di
Mendrisio Carlo Croci e il vicesindaco Rolando Peternier.
Fra gli juniores ticinesi in grand’evidenza, anche se la vittoria alla fine è andata ad un veronese di belle speranze, il 17enne Stefano
Marchesini, venuto in Svizzera per studiare il
tedesco e tesserato per il VC Soletta. Una gara che dicevamo ha visto i ticinesi attaccare,
in modo particolare con i ragazzi del VC Lugano, società che proprio nei giorni scorsi ha
cambiato presidenza: a Rocco Olgiati è succeduto Andrea Prati. Nell’ordine ci hanno provato Vanoni, Pinto-Cimetti e nel finale Bossi.
Hanno messo il naso alla finestra anche i bellinzonesi Cariboni e Ocahna, quest’ultimo
messo a terra nel finale quando stava sicuramente lottando per la vittoria. La corsa non ha
fatto quindi rimpiangere due assenti di lusso
come Tom Boehli e il brissaghese Roberto Pasi- Puttini. La volata finale ha messo in evidenza la formazione del pistard Marchesini, che
ha superato i gemelli Dietrich, Silvan e Pascal,
mentre i ticinesi hanno piazzato Cariboni 7°,
Deluigi 11° e Ocahna (coinvolto nella caduta)
13°.
Fra gli esordienti grande lotta e andatura subito molto veloce, che ha creato selezione.
Sfortunato Delcò, che ha forato subito all’inizio ed è poi rimasto staccato, quando al comando si è formato un gruppetto di 15 corridori, fra i quali i ticinesi Manzolini e Caminada del VC Mendrisio, Berri del Locarno e a turni alterni Gianinazzi, Rossetti (caduto nel finale), Leoni e Garbani-Nerini. Dopo aver tentato più volte di mettere alla corda gli avversari, al penultimo giro, è scattato Von Burg.
Dietro nessuno ha avuto gambe e testa per raggiungerlo, cosi che il bernese, già in evidenza
in stagione, ha incrementato il suo vantaggio
per imporsi alla fine con 23" su Kunz e Müller. Ha fallito di allisce un nulla il podio il mendrisiense Manzolini (4°), e buona anche la prova di Zeno Caminada (9°). Una constatazione
interessante: nel gruppo di testa c’erano pure tre esordienti del primo anno, i due piazzati Kunz e Müller e il mendrisiense Caminada.
Ssubito dopo questo gruppetto ha chiuso l’ot(F.B.)
timo Berri, decimo a 27" dai primi.
Il Giro è scattato
con una crono a
squadre che ha
premaito la HTC
di Pinotti e
Cavendish, le
prime due
maglie rosa del
2011.
(foto Keystone)
1ª TAPPA, CRONO-SQUADRE, VENARA REALE - TORINO, 21,5 KM: 1. HTC-High Road (Pinot-
ti, Cavendish) in 20’59’’ (55,142 km/h);
2. RadioShack (Popovich) a 10"; 3. Liquigas-Cannondale (Nibali) a 22"; 4.
Omega Pharma-Lotto (Bakelants); 5.
Garmin-Cervélo (Le Mevel) a 24";
poi: 13. BMC Racing Team (Tschopp)
a 41";. 14. Leopard-Trek (Zaugg) a 42";
18. Geox-TMC (M. Wyss) a 53".
2ª TAPPA, ALBA - PARMA, 244 KM: 1. Petacchi
(It) in 5h45’40" (42,352 km/h, abb.
20"); 2. Cavendish (GB, abb. 12"); 3.
Belleti (It, abb. 8"); 4. Ferrari (It); 5. Bozic (Slo); poi gli svizzeri: 19. Zaugg; 37.
Zahner; 75. M.Wyss; 85. D. Wyss; 101.
Kohler; 168. Frank; 204. Tschopp.
GENERALE:
1. Cavendish GB) in
6h06’27"; 2. Sivtsov (Bie) a 12"; 3. Lewis
(USA); 4. Pinotti (It); 5. Ytting Bak
(Dan); 6. Petacchi (It) a 16"; 7. McEwen
(Aus) 22"; 8. Beppu (Gia); 9. Popovich
(Ucr); 10. Machado (Por); poi gli svizzeri: 77. Zahner a 53"; 79. D. Wyss; 80.
Kohler; 83. Frank; 85. Tschopp; 87.
Zaugg a 54"; 118. M. Wyss a 1’05".
A Madrid lo spagnolo batte l’elvetico in tre set e in finale è però battuto dal serbo Djokovic
Federer ancora KO
Malgrado tutta la sua bravura e il
suo talento, Roger Federer non ce l’ha
fatta a fermare Rafael Nadal. Il n.1
mondiale ha vinto il suo 37° incontro
consecutivo su terra battuta. Lo spagnolo si è imposto 5-7 6-1 6-3 nelle semifinali del Masters 1000 di Madrid,
e all’ultimo atto se l’è vista con Novak
Djokovic, per una sfida che in qualsiasi caso avrebbe fatto storia. La finale
di ieri ha infatti messo di fronte l’uomo dai 37 successi consecutivi sulla
terra battuta a colui che non aveva subito nessuna sconfitta finora nel 2011.
Nole aveva infatti colto il suo 31° successo dell’anno battendo 4-6 6-4 6-1
il brasiliano Thomaz Bellucci (ATP 36).
È finita col successo per 7-5 6-4 di
Djokovic su Nadal, ciò che ha quindi
messo fine alla serie dell’iberico facen-
Lugano - Friborgo
(15-16, 39-30, 53-51)
LUGANO TIGERS: Stockalper 2 (1/1, 0/1),
Finn 5 (2/6 + 1/2), Draughan, D. Mladjan
12 (3/4, 1/4 + 3/3), Sanders 5 (1/4, 1/1),
Efevberha 25 (6/12, 2/6 + 7/7), Abukar 22
(8/10, 1/1 + 3/4), Schneidermann 3 (1/1,
0/1 + 1/2), Angley 3 (1/1, 0/1 + 1/2).
OLYMPIC FRIBORGO: Kazadi 13 (1/2, 3/5 +
2/4), Smith 8 (3/10, 0/3 + 2/5), T.
Quidome 11 (1/3, 3/5 + 0/1), Williams 1
(0/2, 0/3 + 1/2), Holland 15 (4/9, 2/4 +
1/3), I. Savoy, Esterkamp 12 (1/3, 2/7 +
4/4), Buscaglia 5 (1/7 da 3 + 2/2).
NOTE: Istituto Elvetico, 800 spettatori,
arbitri Musard, Pizio e Clivaz. Prima della
partita osservato un minuto di silenzio
per le vittime dell’attentato di Marrakech.
Lugano buona la “prima”
contro un ostico Friborgo
di MARCO GALLI
SPORT 19
+
do proseguire quella del serbo, che ora
punta al prima posizione ATP.
Tornando all’incontro tra Federer e
Nadal, l’elvetico è stato battuto alla
prima palla di match dopo 2h37’ di
gioco, concedendo così la sesta sconfitta dell’anno. La più “onorevole”
nella misura in cui il basilese non è andato lontano dal sovvertire i pronostici. Tornato da una situazione difficile
nel primo set per poi vincerlo, Federer ha praticato un grande tennis, mettendo più volte in difficoltà il n.1 al
mondo, che si è salvato solo grazie alle sue qualità di grande lottatore. L’aver perso il primo set ha moltiplicato
la sua rabbia di vincere. «Ho giocato
come si deve fare contro Nadal. Oggi
ho avuto la mia possibilità», ha annotato l’elvetico.
Ancora una volta i complimenti di Federer sono per Nadal.
(foto Keystone)
’µŽ> > ’µŽ>µe^’
·’ U~e U€ ·€>
^> ^€µe U~e
U’Še ·eŠ
>Ž’ · µ’Ñ
‡‡> ·’U€eÀD[
eUŽ€U’ U’‡
ÀÀ’ рŽUeŽ
Corriere del Ticino 05/09/2011
€ > >··€’
>L€‡ŠeŽÀe
>Š €’Ž>À’¥
>··€’ŽeZ ‡e
,
"
"
- " <" ][\ /ɵŽ’ €Žrµ>·eÀÀ€Š>Ž>‡e ^€ -É eµ e
~>‡‡eŽve e>vÉeZ > e‡‡€ŽØ’Ž> >µ
µ€Ñ> €‡ ->Ž >‡‡’[ ŠeŽÀµe €‡ Év>Ž’
’· €À> €‡ -eµÑeÀÀe¥ ‡ ’U>µŽ’ > 9Ñeµ
^’Ž¥ Ž€Ø€’ >‡‡e ˜¥us¥
-/
^ Ɏ> UeŽ>
e·€ ’µ ·’Ž’[
ŽÀe L€>ŽU’
ŠŠ€µ>؀’Že
>‡‡e µ€Še
’µ€Ž€Ž€[
€Ž r’Ž^’ €‡
‡€ ɇÀ€Š€ >U
^e ‡> ·É> µ€
Ɋ>Ž’Z eµ>
’Ž> eµU~f
µ>·ŠeÀÀeµe
Àµ>Ž>ŠeŽ
µe ^€ É^’
eUe··>µ€> >
e €‡ Év>Ž’
U~€> > ªÉe
·À’ µ’ µ€’
> ªÉ>Ž^’ i
>ŽU~€Ž> i
’‡>Ž^’ e
~>‡‡eŽve
][\ € ’Ž^€>‡€ €Ž -‡’Ñ>UU~€> ɇÀ€Š>
>µÀ€À> ^e‡ v€µ’Že €ŽÀeµŠe^€’ eµ
‡> : 19
Page
-рØØeµ>[ U~e ’vv€ > ’·€Ue >rrµ’ŽÀ>
v‡€ -À>À€ 1Ž€À€¥ Ž€Ø€’ >‡‡e ˜¼¥˜s¥
-/
1 "  "9*
[ ,Ç
][\ > r€Ž>‡e ^e€ ‡>Ԓrr µ’·evÉe >‡
‡²·À€ÀÉÀ’ ‡ÑeÀ€U’ U’Ž v>µ>Ç ^€ Év>
Ž’  "‡ÔŠ €U ¢ÇÚ¥ÚÚ£¥ >µ> ·>L>À’
> µ€Lɵv’ ¢˜»¥ÂÚ£¥
"6
"
--" " /
][\ Ž ~>‡‡eŽve e>vÉe €‡ ~€>··’ v€’
U> ·É‡ U>Š ’ ^e‡ e‡fŠ’ŽÀ¥ Ž€Ø€’
^e‡ U’Žrµ’ŽÀ’ >‡‡e ˜¥us¥
-/"
"
88 <" ][\ Ž -É eµ e>vÉe €‡ e‡‡€ŽØ’Ž> ’· €
À> ‡’ 8>Š>Ó ¢˜»¥us£¥
‡ Év>Ž’ ·É eµ> ‡²"‡ÔŠ €U
€Ž v>µ>˜ ^e‡‡> r€Ž>‡e ^e€ ‡>Ԓrr
// , > >v€Ž> Ç»
" "
-,6// "
, "
][\ Ž ~>‡‡eŽve e>vÉe >‡ €^’ ^€ ’
U>µŽ’ >µµ€Ñ> €‡ -eµÑeÀÀe ¢˜¼¥ÚÚ£¥
,
-" 1"
Copyright © $$edition Corriere del Ticino
May 9, 2011 8:22 am / Powered by TECNAVIA
Corriere del Ticino 05/09/2011
Copy Reduced to 69% from original to fit letter page
’µµ€eµe ^e‡ /€U€Ž’
1  " Çژ˜
Page : 27
Ç»
-*",/ -/
€Ž>‡e ‡>Ԓrr Év>Ž’ /€veµ·[ LɒŽ> ‡> µ€Š>
’Ž’·À>ŽÀe Ɏ >Ñр’ ^€ v>µ> U’Š ‡€U>À’ e ªÉ>‡U~e >‡À’ e L>··’ ^€ Àµ’ ’[ ‡> ·ªÉ>^µ> ^€µeÀÀ> ^> 7~e‡À’Ž
·É eµ> ‡²"‡ÔŠ €U µ€Lɵv’ €Ž v>µ>˜Z ^’ ’ Ɏ> ‡ÉŽv> >É·>[ Ɏ ·ÉUUe··’ U~e ^D À>ŽÀ> r€^ÉU€> >€ L€>ŽU’Žeµ€
˜s˜¼[ ÂÚ[ sÂs˜
- eÀÀ>À’µ€Z ˜¥ÚÚÚ¥
µL€Àµ€Z *€Ø€’[ É·>µ^ e ‡€Ñ>Ø¥
Év>Ž’ /€veµ·Z µ>Év~>Ž[ reÑLeµ~> Çs
¢¼½˜Ç ^> Ç[ ǽ¼ ^>  ¨ »½» À€µ€ ‡€Leµ€£[
-À’U†>‡ eµ Ç ¢˜½˜[ Ú½˜£[ LɆ>µ ÇÇ
¢j½˜[ ˜½˜ ¨ ½u£[ ->Ž^eµ· s ¢˜½u[
˜½˜£º ’€Z ‡>^…>Ž ¥ ˜Ç ¢Â½u[ ˜½u ¨
½£[ Žv‡eÔ Â ¢˜½˜[ Ú½˜ ¨ ˜½Ç£[ -U~Že€
^eµŠ>Ž  ¢˜½˜[ Ú½˜ ¨ ˜½Ç£[ €ŽŽ s ¢Ç½¼
¨ ˜½Ç£¥ Z *>ŽÀ€U[ ’ evv€’[ ‡>^…>Ž
¥
"‡ÔŠ €U µ€Lɵv’Z 7€‡‡€>Š· ˜ ¢Ú½Ç[ Ú½Â
¨ ˜½Ç£[ +ɀ^’Še ˜˜ ¢˜½Â[ ½s ¨ Ú½˜£[
·Àeµ†>Š ˜Ç ¢˜½Â[ ǽ» ¨ u½u£[ ’‡‡>Ž^
˜s ¢u½[ ǽu ¨ ˜½Â£[ -Š€À~ j ¢Â½˜Ú[
ڽ ¨ ǽs£º ’€Z >Ø>^€ ˜Â ¢˜½Ç[ ½s ¨
ǽu£[ É·U>v‡€> s ¢˜½» ¨ ǽǣ[ ->Ñ’Ô ¥
Z 1‡€Ò>L’[ -U~Ò>L[ ’Ø’Ñ€U¥
’ÀeZ ·À€ÀÉÀ’ ‡ÑeÀ€U’ Év>Ž’¥ "‡ÔŠ €U
µ€Ñ’ ^€ 6’vÀ e *eÀ†’Ñ€U ¢€Žr¥£¥ >‡‡’ ÀeU
Ž€U’Z >Ø>^€ e eÔµ’‡‡e· ¢Ç²sDz²£¥ *µe
Š€>À€ ªÉ>‡€ Š€v‡€’µ€ €Ž U>Š ’Z reÑLeµ~>
e ’‡‡>Ž^¥ ‡Àµ€ >µØ€>‡€Z » ¢s²£[ ÇÚÇÇ
¢˜s²£[ u»Âj ¢Çs²£[ ¼us¼ ¢Âs²£¥
][\ *>µÀe U’Ž €‡ €e^e v€É·À’ ‡> µ€ŽU’µ
·> ^e‡ Év>Ž’ >‡ ·eU’Ž^’ À€À’‡’ U’Ž
·eUÉÀ€Ñ’¥ ‡ ·ÉUUe··’ €Ž v>µ>˜ µev>‡>
U’·„ >€ L€>ŽU’Žeµ€ €‡ µ€Š’ Ñ>ŽÀ>vv€’
Že‡‡> ·eµ€e e À’v‡€e ɵe Ɏ Le‡ e·’ >^
Ɏ> ·ªÉ>^µ> reµŠ> ^> ^€eU€ v€’µŽ€ e
U’Ž·> eђ‡e U~e Ɏ >··’ r>‡·’ Že‡
Š>ÀU~ ^²e·’µ^€’ >ѵeLLe ’ÀÉÀ’ e
·>µe >µeUU~€’¥
’Ž ~>ŽŽ’ €ŽU>ŽÀ>À’ € /€veµ·[ Š> U’
Še µ€ eÀe ·eŠ µe U’>U~ 7~e‡À’Ž Že€
‡>Ԓrr ªÉe‡‡’ U~e U’ŽÀ> i рŽUeµe e
L>·À>¥ > ÀeŠÉÀ> >É·> r’µØ>À> m Lɒ
Ž> eµ µ€ µeŽ^eµe eŽeµv€e Š> eµ€U’
‡’·> eµU~f €Ž À>ŽÀ’ ÀeŠ ’ ‡²€Žvµ>Ž>v
v€’ µ€·U~€> ^€ L‡’UU>µ·€ m Uɀ ·’Ž’ ·À>
À€ U’·ÀµeÀÀ€ € À€U€Že·€ ·€ i r>ÀÀ> ·eŽÀ€µe
Že‡‡> µ€Š> >µÀe ^e‡‡²€ŽU’ŽÀµ’[ U’Ž
‡²"‡ÔŠ €U > >‡e·>µe Ɏ²€ŽÀeŽ·€ÀD e
Ɏ> µe>ÀÀ€Ñ€ÀD Š>vv€’µe¥ eŽ Ž’Ñe ·’
Ž’ €Žr>ÀÀ€ ·À>Àe ‡e >‡‡e eµ·e ^> >µÀe
^e€ >^µ’Ž€ ^€ U>·> Že€ µ€Š€ ^€eU€ Š€
ŽÉÀ€[ ‡> Š>vv€’µ >µÀe ÀÉÀÀ²>‡Àµ’ U~e r’µ
Ø>Àe ^>‡‡> ^€re·> >ÑÑeµ·>µ€> Š> €ÉÀ
À’·À’ r€v‡€e ^€ ·Ue‡Àe >rrµeÀÀ>Àe e ’U’
‡ÉU€^e¥ U’Ž ‡e >‡‡e eµ·e > À’v‡€eµe
µ€ÀŠ’ >€ L€>ŽU’Žeµ€ µ€Lɵv’ Že ~> > 
µ’r€ÀÀ>À’ eµ r>µe ‡> >µÀ€À> eµ Ɏ
LɒŽ ªÉ>µÀ’ ^²’µ> ^e‡‡> ·Àe··> ɵ ·eŽ
Ø> Š’·Àµ>µe ŽÉ‡‡> ^€ Àµ>·UeŽ^eŽÀ>‡e¥
L€‡€ >ŽU~e Že‡‡’ ·rµÉÀÀ>µe ‡> Ñe‡’U€ÀD
^€ ’‡‡>Ž^ U’ŽÀµ’ ‡> ·À>À€U€ÀD ^€ €ŽŽ[
€ z €UU’‡€{ m U>É·> >··eŽØ> ^€ 6’vÀ m
LɵvɎ^€ ·’Ž’ µ€Š>·À€ > v>‡‡> ·’ µ>À
ÀÉÀÀ’ vµ>؀e >€ µ€ŠL>‡Ø€ ’rreŽ·€Ñ€[ Ž’
Ž’·À>ŽÀe ‡e ·U>µ·e eµUeŽÀÉ>‡€ >‡ À€µ’[
// ,
"
"""
!
"
"
""
!
" " "
" -*"/""
zÑÑeµÀ€À>
Ɏ> UeµÀ>
µe··€’Že{
][\ 6’‡À€ ·eµeŽ€ e µ€‡>··>À€ Že‡‡’ · ’
v‡€>À’€’ L€>ŽU’Žeµ’ >‡ ÀeµŠ€Že ^€
v>µ>˜¥ 1Ž> рÀÀ’µ€> U~e r> À€µ>µe
Ɏ Le‡ ·’· €µ’ ^€ ·’‡‡€eђ¥ ²>‡
Àµ’Ž^e ‡> v>µ> ^²e·’µ^€’ ^€ Ɏ> ·e
µ€e i ·eŠ µe ^e‡€U>À> eµ ‡> ·ªÉ>
^µ> ^€ U>·>[ ’LL‡€v>À> > рŽUeµe
eµ Ž’Ž Ñe^eµe ‡²€Š µe·> r>µ·€ ·É
L€À’ ÀÉÀÀ> €Ž ·>‡€À>¥ zŽ erreÀÀ€ U²eµ>
Ɏ ’² ^€ µe··€’Že ·É ^€ Ž’€[ ‡>
·eŽÀ€Ñ>Š’ m · €ev> ’e 7~e‡À’Ž
€Ž U’ŽreµeŽØ> ·À>Š > m ’Ž ªÉe
·À> r’µŠÉ‡> ¢€‡ Çǘ Ž^µ¥£[ U~e >
Še Ž’Ž €>Ue >··’‡ÉÀ>ŠeŽÀe[ ‡e
µ€Še ^Ée >µÀ€Àe €Ž U>·> ·’Ž’
Š’‡À’ ^e‡€U>Àe¥ Ž’‡Àµe ^€eU€ v€’µ
Ž€ ·eŽØ> v€’U>µe Ɏ> >µÀ€À> Ž’Ž
·’Ž’ ’U~€[ €Ž Ɏ UeµÀ’ ·eŽ·’ ·€
Uµe> ^e‡‡’ ·Àµe·· U~e Ž’Ž ~>€ Š’
^’ ^€ ·Š>‡À€µe¥ *eµ— >LL€>Š’ рŽ
À’[ >ŽU~e ·eŽØ> v€’U>µe >‡ ˜ÚÚ¤
^e‡‡e Ž’·Àµe ’··€L€‡€ÀD[ eŽ·’ ·’
µ>ÀÀÉÀÀ’ >‡‡e Ž’Ñe >‡‡e eµ·e ^e‡
µ€Š’ ªÉ>µÀ’[ ^€rr€U€‡ŠeŽÀe >U
UeÀÀ>L€‡€¥ 1Ž >‡Àµ’ µ’L‡eŠ> eµ
Ž’€ ·’Ž’ ·À>À€ € µ€ŠL>‡Ø€ ^´>ÀÀ>U
U’¥ Ž р·À> ^€ v>µ>Ç ^’LL€>Š’
Š€v‡€’µe ·’ÀÀ’ ªÉe·À’ >· eÀÀ’{¥
‡ ·É’ U’‡‡ev>[ >Š€eŽ eÔµ’‡‡e·[
·> LeŽe U~e € ·É’€ µ>v>Ø؀ Ž’Ž ·€
·’Ž’ µ€· >µŠ€>À€ >ŽU~e ·e Ž’Ž i
L>·À>À’Z z
’ŽÀµ’ Év>Ž’ L€·’vŽ>
v€’U>µe €‡ Š€v‡€’µ L>·†eÀ ’··€L€
‡e e L€·’vŽ> r>µ‡’ eµ ªÉ>µ>ŽÀ>
Š€ŽÉÀ€¥ ’Ž r>U€‡e¥ ²€Š ’µÀ>ŽÀe
’µ> i €Š >µ>µe ^> ªÉe·À’ €ŽU’Ž
Àµ’ €Ž р·À> ^e‡ µ’··€Š’{¥
~€É^e É·>Ž ‡>^…>ŽZ z ·À>À>
Ɏ> Ñeµ> r€Ž>‡e r€Ž ^>‡‡²€Ž€Ø€’¥ Ž
Ɏ >€’ ^²’UU>·€’Ž€ >LL€>Š’ >‡
‡ÉŽv>À’ U’ŠŠeÀÀeŽ^’ ’€ eµµ’
µ€ U~e ~>ŽŽ’ eµŠe··’ > µ€Lɵ
v’ ^€ µeUÉ eµ>µe[ Š> ªÉ>Ž^’ Že‡
ªÉ>µÀ’ ªÉ>µÀ’ ·€>Š’ À’µŽ>À€
>Ñ>ŽÀ€ ·€>Š’ µ€É·U€À€ > ÀeŽeµe >‡
À’ €‡ µ€ÀŠ’ e > U’ŽÀµ’‡‡>µe >LL>
·À>ŽØ> >veђ‡ŠeŽÀe{¥
¥¥
-
" / €U~>e‡ reÑLeµ~>[ ªÉ€ >‡ À€µ’ ~> ^€· ÉÀ>À’ Ɏ²’ÀÀ€Š> >µÀ€À>Z € Év>Ž’ /€veµ·
·’Ž’ >µÀ€À€ LeŽe Že‡‡> ·eµ€e ^€ r€Ž>‡e U’ŽÀµ’ ‡²"‡ÔŠ €U µ€Lɵv’¥
¢r’À’v’ŽŽe‡‡>£
* "
r€v‡€e >ŽU~e ^e‡‡> LɒŽ> ^€re·> À€U€Že
·e¥ ^ i ·’ µ>ÀÀÉÀÀ’ vµ>؀e > ªÉ>ŽÀ’
r>ÀÀ’ Že‡‡> µ’ µ€> ŠeÀD U>Š ’ U~e €‡
Év>Ž’ Ž’Ž ~> р·À’ ·U> >µe +ɀ^’
Še e U’Š >vŽ€¥ ªÉ>Ž^’ >‡ ˜¼² reÑ
Leµ~> ·€ i ·Ñev‡€>À’ e U’Ž ‡É€ € U’Š >
vŽ€ €Ž Ɏ >ŠeŽ ¢‡evv>·€ Ɏ >€’ ^€ Š€
ŽÉÀ€£ ‡> >µÀ€À> ~> U>ŠL€>À’ ђ‡À’¥ -ɇ
ÇÇǼ € /€veµ· ~>ŽŽ’ €Žr>ÀÀ€ €>ØØ>À’
Ɏ ˜ÇÚ ¢ÂuǼ£ ‡>ŽU€>À’ ^> » ɎÀ€ ^e‡
Ž€veµ€>Ž’ µ€Š> e U~€É^eŽ^’ ’€ €‡
µ€Š’ ÀeŠ ’ >^ Ɏ Ž€eŽÀe ^>‡‡> ^’ 
€> U€rµ> ^€ Ñ>ŽÀ>vv€’¥
‡ µ€eŽÀµ’ ^>v‡€ · ’v‡€>À’€ ‡> >µÀ€À> i
µ’·evɀÀ> > ·Àµ> €¥ ‡ Çu² ‡²"‡ÔŠ €U
i ŽÉ’Ñ>ŠeŽÀe >^ Ɏ ’··e··’ ^€ ^€
·À>ŽØ> ¢u˜Âj£ Š> >Ø>^€ e eÔµ’‡‡e·
^eU€^’Ž’ ^€ r>µe Ɏ vµ’··’ µev>‡’ >€
À€U€Že·€ r>UeŽ^’·€ r€·U~€>µe Ɏ ÀeUŽ€
U’ > Àe·À> U~e µ€^D €‡ ¨ ¢u»Âj£¥ €‡
Š’ŠeŽÀ’ LɒŽ’ eµ U~€É^eµe ‡> v>
µ>[ Š> µ’ µ€’ ªÉ>Ž^’ ‡²€ŽeµØ€> i >µ
·> >ŽU’µ> Ɏ> ђ‡À> ·>‡^>ŠeŽÀe €Ž
Š>Ž’ ^e‡ Év>Ž’ eUU’ Ɏ ŽÉ’Ñ’
L‡>U†’ÉÀ¥ ev‡€ ɇÀ€Š€ ¼ Š€ŽÉÀ€ ^e‡
‡> rµ>؀’Že € >^µ’Ž€ ^€ U>·> Àµ’Ñ>Ž’
·’‡’ ·e€ ɎÀ€ e µ€Lɵv’ Že > µ’r€À
À> eµ ŠeÀÀeµe >^^€µ€ÀÀɵ> ‡> Àe·À>
>Ñ>ŽÀ€ ·É‡ sÚs˜ >‡ Ǐ²¥
1Ž U’ €’Že v€D р·À’ >‡‡²‡ÑeÀ€U’ ªÉe
·À²>ŽŽ’¥ *eµ À’v‡€eµe ‡e U>·À>vŽe ^>‡
rɒU’ U€ i U’·„ ђ‡ÉÀ’ €‡ Š€v‡€’µ LÉ
†>µ ¢˜˜ ɎÀ€ Žev‡€ ɇÀ€Š€ ˜Ú Š€ŽÉÀ€£¥
²>‡> L€>ŽU’Žeµ>[ ^’ ’ >Ñeµ >··>À’
Àµe ªÉ>µÀ€ > ‡€À€v>µe U’Ž v‡€ >µL€Àµ€ Ueµ
U>Ž^’ €Í Ɏ r€·U~€’ Š>€ >µµ€Ñ>À’ m >
ђ‡Àe > µ>v€’Že[ >‡Àµe ^eU€·>ŠeŽÀe Ž’
m U~e €‡ U>Že·Àµ’[ e Ɏ> ђ‡À> U> €À’
U~e ^€rr€U€‡ŠeŽÀe >ѵeLLe U’Š €ÉÀ’
Š’‡À€ р>vv€ €Ž ‡ÉŽeÀÀ>[ ·€ i r>ÀÀ> ^eU€
·>ŠeŽÀe €Í U’ŽUµeÀ> µe>‡€ØØ>Ž^’ €
µ€Š€ ·e€ ɎÀ€ L€>ŽU’Žeµ€ ^e‡‡> rµ>
؀’Že U~e ~>ŽŽ’ µev>‡>À’ ŽÉ’Ñ’ ·‡>Ž
U€’ >€ >^µ’Ž€ ^€ U>·>¥ ·É‡ ss ’
U’ ^’ ’ €‡ ˜² €‡ Év>Ž’ i µ€É·U€À’ r€
Ž>‡ŠeŽÀe > ÀeŽeµe ‡²>ÑÑeµ·>µ€’ > ^€
·À>ŽØ> vµ>؀e >‡ U’ŽÀµ’ €e^e e >‡‡>
rµe^^eØØ> ^>‡‡> ‡ÉŽeÀÀ>¥
"µ> ‡²> ɎÀ>ŠeŽÀ’ i eµ ŠeµU’‡e^„
eµ v>µ>Ç¥ ²>ŽŽ’ ·U’µ·’ ^’ ’ €‡ µ€
Š’Š>ÀU~€/€veµ·Ž’Žv€’U>µ’Ž’^€r>À
À’€‡·eU’Ž^’¥>ªÉe‡‡>eµ>Ɏ>·ªÉ>
^µ> U~e eŽ·>Ñ> €Í >€ L€v‡€eÀÀ€ >eµe€
U~e >‡Àµ’[ e >^ Ɏ >ŽŽ’ ^€ ^€·À>ŽØ> ‡>
ŠÉ·€U> >µe ^eU€·>ŠeŽÀe U>ŠL€>À>¥
>µ>˜~>Š’·Àµ>À’U’Še€‡Év>Ž’·€>
€ŠL>ÀÀ€L€‡e ·e v€’U> ^€ ·ªÉ>^µ>[ U’Še
> Àµ>ÀÀ€ i ·ÉUUe··’ ·>L>À’[ ŠeŽÀµe ^€
ÑeŽÀ> zŽ’µŠ>‡e{ ªÉ>Ž^’ ‡> >‡‡> Ž’Ž
v€µ>¥ > ^€re·> µ€Š>Že U’ŠÉŽªÉe Ɏ
ɎÀ’ ^€ r’µØ> ^€ ªÉe·À> ·ªÉ>^µ>[ Ž’
Ž’·À>ŽÀe€˜Çµ€ŠL>‡Ø€’rreŽ·€Ñ€U’ŽUe·
·€¥ >Ž^>µe > µ€Lɵv’ ·É‡ ÇÚ ·€vŽ€r€
U~eµeLLe € ’ÀeU>µe €‡ À€À’‡’¥
1 " /,»»
"9*
,1," ¼s
6,
€’U> Ɏ ·€vŽ’µ µ€
Š’ ÀeŠ ’ ¢ €Š µe؀’
·€À’ ^> ˜s ɎÀ€£[ U>µ€U>Ž
^’·€ ^€ r>ÀÀ’ ·É‡‡e · >‡‡e ‡>
·ªÉ>^µ> Že‡ ·eU’Ž^’ ªÉ>µ
À’ e ŠeÀÀeŽ^’‡> ^€ r>ÀÀ’ €Ž
>µÀ€À>¥
V
" 1,
eµU> Ɏ r€·U~€’ eµ
Àµe ªÉ>µÀ€Z ªÉ>Ž^’ U’
Š€ŽU€> > v€’U>µe > L>·†eÀ
‡> ·É> ·ªÉ>^µ> рŽUe ‡> >µ
À€À>[ ^€Š’·Àµ>Ž^’·€ Ɏ> ђ‡
À> ^€ €Í r’Ž^>ŠeŽÀ>‡e eµ
€ /€veµ·¥
V
7 ,1
ÇÇ Š€ŽÉÀ€ €Ž U>Š ’[
Øeµ’ À€µ€[ Ɏ µ€ŠL>‡Ø’[
^Ée >··€·À¥ ²€Žr’µÀɎ€’ U~e
‡²~> ÀeŽÉÀ’ rɒµ€ ɇÀ€Š>ŠeŽ
Àe UeµÀ’ Ž’Ž ‡²~> >€ÉÀ>À’[
Š> ·>L>À’ i >µ·’ Àµ’ ’
>Lɇ€U’¥
W
‡ eµŽeÓ Ñ€ŽUe
Š> Ž’Ž Ñ> €Ž ][\ ‡ eµŽeÓ €eµ€ ·€ i ‡>ɵe>À’ U>Š
€’Že ^e‡‡> Š>·U~€‡e ^e‡ L>
·†eÀ L>ÀÀeŽ^’ €Ž U>·> U’Ž €‡ Ɏ
Àevv€’ ^€ jÚss ¢ÂÇÇu£ €‡ eÉ[email protected]
Àe‡[ U~e Š>µÀe^„ ·U’µ·’[ ·É‡ ·É’
U>Š ’[ eµ> v€D ·À>À’ ^’Š>À’ eµ
¼»Ç €Ž v>µ>˜ ^e‡‡> r€Ž>‡e ^e€ ‡>
Ԓrr[ ^€· ÉÀ>À> ·eU’Ž^’ ‡> r’µŠÉ‡>
zLe·À ’r Â{¥ ‡ eµŽeÓ[ ɵ >ÑeŽ^’
U’ŽªÉ€·À>À’ €‡ À€À’‡’[ ~> eµ— µ€ŽÉŽ
U€>À’ >‡‡> µ’Š’Ø€’Že €Ž ¥
*9" -U’Žr€ÀÀ’
€‡ z/~Ɏ^eµ{
^€ -er’‡’·~>
Copyright © $$edition Corriere del Ticino
][\ ²"†‡>~’Š> €ÀÔ /~Ɏ^eµ ^€ /~>
L’ -er’‡’·~> ¢> ^e·Àµ> Že‡‡> r’À’ eÔ
·À’Že£ i ·À>À’ L>ÀÀÉÀ’ ˜Ú˜Â ^’ ’ €
"D köíƐ„íʄíƝD w„Ü
kľ„wÊŕö ĜľÊƐDŕö ÊíƐ„k„ w„Ü
May 9,köŃŕöŃö
2011 8:23܄DŃÊíµ
am / Powered
by TECNAVIA
Ĝ„ľ ÜĻDŤŕöħ
öퟵöíŕDŕ„ ƐöÊ Ńŕ„ŃŃÊħ
"
*
Corriere
del Ticino
05/09/2011
·ªÉ>^µ> Že‡ ·eU’Ž^’ ªÉ>µ
À’ e ŠeÀÀeŽ^’‡> ^€ r>ÀÀ’ €Ž
>µÀ€À>¥
À€À>[ ^€Š’·Àµ>Ž^’·€ Ɏ> ђ‡
À> ^€ €Í r’Ž^>ŠeŽÀ>‡e eµ
€ /€veµ·¥
Page : 27
À
Š
>
*9" -U’Žr€ÀÀ’
€‡ z/~Ɏ^eµ{
^€ -er’‡’·~>
"
k
k
][\ ²"†‡>~’Š> €ÀÔ /~Ɏ^eµ ^€ /~>
L’ -er’‡’·~> ¢> ^e·Àµ> Že‡‡> r’À’ eÔ
·À’Že£ i ·À>À’ L>ÀÀÉÀ’ ˜Ú˜Â ^’ ’ €
·É ‡eŠeŽÀ>µ€ ^>€ eŠ ~€· µ€Ø؇€e·
€Ž v>µ> ^e‡‡e ·eŠ€r€Ž>‡€ ^e‡‡> 7e·À
’ŽreµeŽUe¥ eŠ ~€· U’Ž^ÉUe ’µ>
eµ ǘ Že‡‡> ·eµ€e¥ ’ ·Ñ€ØØeµ’ ~> Še·
·’ > ·evŽ’ ¼ ɎÀ€[ U’ŽªÉ€·À>À’ ^Ée
µ€ŠL>‡Ø€ e r’µŽ€À’ Ɏ >··€·À¥ -eŠ µe >
"Ñe·À[ € U>Š €’Ž€ €Ž U>µ€U> ^e€ ’· Ž
ve‡e· >†eµ· ·’Ž’ >^ Ɏ >··’ ^> Ɏ>
U‡>Š’µ’·> e‡€Š€Ž>؀’Že ^> >µÀe ^€
>‡‡>·Z € >Ñeµ€U†· ^€ €µ† ’Ò€À؆€ ·€
·’Ž’ €Š ’·À€ eµ jÇ €Ž v>µ> e U’Ž
^ÉU’Ž’ eµ ÂÚ €Ž Ɏ> ·eµ€e U~e Ñe^e
€ >†eµ· U’Ž ‡e · >‡‡e >‡ ŠÉµ’¥
Copyright © $$edition Corriere del Ticino
Ü
Œ
ÊÜ
æ
DÜ
7í
µ„
Ɛ
æ„
May 9, 2011 8:24 am / Powered by TECNAVIA
laRegioneSport
19
lunedì 9 maggio 2011
a pagina 26
In Turchia
Seb Vettel
domina
e allunga
KEYSTONE
Bellinzona
ko a Basilea
Mercoledì
c’è il San Gallo
AUTOMOBILISMO
CICLISMO
a pagina 27
Giro d’Italia,
maglia rosa
da Pinotti
a Cavendish
KEYSTONE
a pagina 23
KEYSTONE
CALCIO
Tanto tuonò
che piovve
TI-PRESS/SCOLARI/REGUZZI
Chi va e chi viene
Tanto tuonò che piovve. Marco
Schällibaum lascia la panchina del Lugano a quattro giornate dalla conclusione della
stagione. Lascia una squadra
al comando della classifica,
ma con sulle spalle tre sconfitte
consecutive che hanno tramutato il sogno della Super League nell’incubo di una nuova
promozione gettata alle ortiche. Tanto tuonò che piovve,
perché il siluramento del tecnico bianconero era all’ordine
del giorno praticamente dall’inizio del girone di ritorno, da
quando, Giambattista Pastorello aveva perso potere decisionale a favore del nuovo presidente Angelo Renzetti. Il quale ha affermato di non aver
mai avuto l’intenzione di separarsi dal suo tecnico, ma tutti
sanno che dietro alle voci e ai
“si dice” alberga sempre un
pizzico (e molto più) di verità.
Da questo pomeriggio la squadra sarà affidata a Roberto
Morinini, il quale torna improvvisamente in sella dopo la
fine del rapporto con il Bellinzona (50 giorni orsono). Avrà il
compito di blindare quella promozione che appena tre settimane fa sembrava ormai in
cassaforte. Difficile con una
squadra sicuramente toccata
nello spirito e nella mente dall’inattesa serie negativa e dal
siluramento di un tecnico con
il quale vigeva un ottimo rapporto. Ma certamente alla portata di un gruppo dal tasso tecnico superiore alla media di
Challenge League. Da oggi si
cambia, ma rimane l’amara
sensazione di un regolamento
di conti che va al di là dei risultati conseguiti. La fiducia concessa e ritirata nel breve volgere di dodici ore è parsa una
mossa poco signorile. Ma nel
calcio contano solo i risultati.
E se Morinini centrerà la promozione, allora anche gli avvenimenti di questo secondo
weekend di maggio verranno
SEBA
presto dimenticati...
a pagina 22
Favoritissimi per la vittoria
in campionato – dopo quelle
già messe in bacheca in Coppa
Svizzera e in Coppa della Lega
– i Lugano Tigers si sono imposti in gara 1 della finale dei
playoff, di fronte all’Olympic
Friborgo. Nonostante un difficile avvio e un passaggio a
vuoto nel terzo quarto, i luganesi hanno sostanzialmente
controllato la partita, confermando di essere la miglior
squadra del campionato.
77-65 il risultato finale che
permette agli uomini di Joe
Whelton di guardare con ottimismo alla seconda partita
della serie, in programma dopodomani sempre all’Istituto
Elvetico di Lugano, prima della doppia trasferta in terra
burgunda. Da sottolineare,
nelle fila dei ticinesi i 25 punti
realizzati da Efevberha (foto) e
i 24 di Abukar.
KEYSTONE
Non basterà vincere oggi
alla Svizzera per entrare nei
quarti di finale dei playoff ai
Mondiali in Slovacchia. Battuti 2-0 dalla Svezia, i rossocrociati non solo dovranno sconfiggere oggi pomeriggio entro
il 60’ gli Stati Uniti, ma dovranno altresì sperare che la
Francia abbia nel frattempo
fatto bottino pieno con la Norvegia, unico avversario che la
Svizzera potrebbe ancora superare. Un’eventualità difficile, perché la Norvegia si sta dimostrando compagine solida,
e per male che vada può anche
permettersi di perdere l’incontro nel prolungamento o ai rigori per essere sicura di passare. Il Mondiale si sta delineando sulla falsariga di quello del
2009 a Berna, quando si iniziò
balbettando con la Francia
come a Kosice, e si finì con una
cocente eliminazione.
Basket: Tigers,
inizio vincente
Swiss Lotto 17 18 19 24 27 40
VINCITORI
fonte: swisslos
–
1
–
1
6
31
NUMERI
6
6
5 +1
5 +1
5
5
PLUS
PLUS
PLUS
compl. 21 / plus 1 / replay 10
FRANCHI
VINCITORI
NUMERI
–.––
1’639’944.––
–.––
129’430.75
10’668.90
5’684.85
362
2’386
6’543
43’350
44’341
4
4
3
3
2
PLUS
PLUS
PLUS
FRANCHI
100.––
50.––
12.––
6.––
2.––
1° rango al prossimo
Lotto Plus
Fr. 2’500’000.–
1° rango al prossimo
Swiss Lotto
Fr. 700’000.–
Joker
739 566
VINCITORI
PUNTI
–
1
20
234
2’251
6
5
4
3
2
FRANCHI
–.––
10’000.––
1’000.––
100.––
10.––
1° rango
al prossimo
Joker
Fr. 450’000.–
TI-PRESS/D. AGOSTA
Hockey: Svizzera
quasi eliminata
EuroMillions 11 16 20 22 28
PUNTI
5**
5*
5
4**
4*
4
FRANCHI
36’272’870.50
286’789.15
59’968.70
7’589.60
335.95
138.50
PUNTI
FRANCHI
3**
3*
3
2**
2*
1**
116.95
41.30
23.25
39.20
15.20
18.55
stelle 4 9
Somma al 1° rango
del prossimo
concorso
Fr. 130’000’000.–
Sport
lunedì 9 maggio 2011
25
laRegioneTicino
Basket/Il Lugano ha fatto valere il fattore campo al debutto nella finale con l’Olympic Friborgo
Vittoria con qualche sbavatura
La squadra di Whelton ha cominciato male ed è uscita alla distanza. Mercoledì gara 2 all’Elvetico
77-65
(15-16 24-14 14-21 24-14)
Lugano Tigers: Stockalper 2 (1/1, 0/1),
Pantic, Finn 5 (2/7, + 1/2), Draughan, lo
Leggio, Mladjan 12 (3/3, 1/4, + 3/4),
Sanders 3 (0/2, 1/1), Efevberha 25
(6/11, 2/6, + 7/8), Abukar 24 (9/16, 1/1, +
3/4), Schneiderman 3 (1/1, 0/1, + 1/2),
M. Mladjan, Angley 3 (1/1, 0/1, + 1/2).
Olympic Friborgo: Kazadi 14 (1/2, 3/5, +
3/6), Smith 8 (3/12, 0/2, + 2/5), Uliwabo,
Schaub, Quidome 11 (1/3, 3/5, + 0/1),
Williams (0/2, 0/3), Holland 15 (4/9, 2/4,
+ 1/3), Savoy, Bozovic, Esterkamp 12
(1/3, 2/8, + 4/4), Buscaglia 5 (1/7 da 3, +
2/2)
Arbitri: Pizio, Musard e Clivaz
Note: 1’000 spettatori. Osservato un
minuto di silenzio per le vittime di
Marrakesh. Il Consigliere di Stato
Paolo Beltraminelli ha premiato i migliori in campo, Abukar e Holland.
Nell’Olympic assente Vogt. Falli tecnici a Kazadi e a Leyrolles al 23’52”. Percentuali da 2, da 3 e nei liberi: Lugano
23/42, 5/15 e 16/22: Olympic 10/31,
11/34 e 12/21. Rimbalzi difensivi, offensivi: Lugano 32 e 7, Olympic 24 e 16.
Palle perse e recuperate: Lugano 18 e
7, Olympic 17 e 7. Punti dalla panchina: Lugano 23, Olympic 19.
TI-PRESS/D. AGOSTA
LUGANO - OLYMPIC
Contrasto sotto il tabellone fra Steve Smith, a sinistra e Michael Efevbehra
di Dario ‘Mec’ Bernasconi
Lugano – Vince il Lugano la
prima sfida di finale dei playoff
che dimostra, sin dalle prime
battute, quanto sia logorante il
peso del titolo da prendere.
Vince il Lugano in virtù di un
maggior potenziale tecnico,
malgrado le molte sbavature in
difesa, come i 16 rimbalzi lasciati all’Olympic sotto le proprie
plance.
Vince il Lugano perché i
burgundi non hanno più fiato
nell’ultimo quarto, con Smith,
1 punto, ed Esterkamp 2, a segnare il passo, prosciugati an-
che dal lavoro difensivo.
Il primo quarto è un’insieme
di fattori negativi che tiene in
parità le due contendenti. Le 9
palle perse dai bianconeri sono
un macigno sul risultato del
quarto, giocato a strappi: dopo
un 7 a 0 di Abukar e compagni,
l’Olympic risponde con un 9 a 0,
quando scava un primo vantaggio di 5 punti, 7 a 12. Whelton inserisce Finn e Angley per Sanders e Draughan, poi Mladjan
per Stockalper e le squadre vanno al mini riposo sul 15 a 16. Nel
secondo quarto i bianconeri ri-
prendono a inseguire da – 5, 17 a
22 e, quando rientra Abukar tornano in parità a quota 22 al 4’.
Sotto ancora di 4, i bianconeri
producono un 12 a 0 con un Efevberha incontenibile, 7 punti consecutivi, e vanno sul 34 a 26
all’8’. Il terzo si chiude con una
tripla di Efevberha che mette il
+9: 39 a 30.
Il terzo quarto inizia come il
primo, tra sprechi e tiri sbagliati: 3 canestri in 180 secondi. Il
Lugano va a +11, quando l’Olympic si becca due falli tecnici:
Kazadi per proteste per un pre-
sunto fallo subito, Leyrolles per
una parola di troppo a Musard.
Quattro i liberi messi da Efevberha e altro canestro sulla rimessa e 47 a 36. Leyrolles chiama time out e, alla ripresa del
gioco, su qualche eccesso di individualità bianconera, l’Olympic piazza due triple con Holland e Quidome: un 7 a 0 che rimette i burgundi a un tiro dal
Lugano, 48 a 45. Time out di
Whelton che cerca di frenare l’inerzia, ma Buscaglia prima e
Quidome poi ridanno il vantaggio agli ospiti, 50 a 51, prima che
Mladjan infili la tripla del 53 a 51
a 3 secondi dalla sirena.
A inizio ultimo quarto la svolta: impatta Holland a quota 53 in
entrata di quarto, ma poi Abukar sale in cattedra con 4 canestri consecutivi che fanno un
8 a 0, 61 a 53. Il time out friburghese rallenta un attimo, ma poi
Leyrolles è costretto a chiamarne un altro quattro minuti dopo,
quando il Lugano scappa a +10
con Mladjan. Ma il Lugano è in
corsa positiva, sale a +13 al 7’, 72
a 59. Whelton chiama due time
out quando vede inutili sprechi
e richiama i suoi alla concentrazione. E la vittoria in gara 1 si
completa con i due liberi di Angley e Schneiderman che fissano il +12 finale.
Desolato Leyrolles a fine gara:
«Devo fare i complimenti ai miei,
non certamente a Musard. Sapevamo cosa ci attendeva, abbiamo
lottato ma il Lugano è forte e non
lo scopriamo stasera. Mercoledì
ci riproveremo».
Whelton è felicemente distrutto: «L’Olympic ha giocato
un’ottima gara e va complimentato. Noi abbiamo avuto un avvio
difficile, sentivamo troppo la
pressione: perché, con questo sistema di 2 – 2 – 1 che a me non piace, devi vincere per forza, se non
vuoi complicarti la vita».
Un Lugano che ha fatto fatica
a trovare il ritmo. «È vero, vediamo come stiamo ancora pagando
l’infortunio di Draughan perché
lui non è ancora al 100%. L’Olympic è molto fisico e non è stato facile prendere in mano il gioco: l’abbiamo fatto con una migliore circolazione della palla».
Troppi rimbalzi agli ospiti.
«Anche questo: avevo detto ai
miei che contro Ginevra avevano
dominato i rimbalzi d’attacco, e
l’hanno fatto anche qui. Abbiamo vinto di 12 lasciando a loro
molti più tiri, è incredibile».
Già: se poi ci mettiamo che
Abukar è stato troppo tempo a
cercare falli in attacco che nessuno dei grigi ha voluto fischiare (?), se ci mettiamo qualche
dormita in difesa e qualche momento di egoismo letale, abbiamo il quadro del potenziale
bianconero. Vinta gara 1, ci sono
le premesse per il bis mercoledì.
Se si farà tesoro degli errori, e
siamo certi che Whelton non li
trascurerà, e ci sarà meno ansia
nel gestire le situazioni, la finale
potrebbe aver una sua dominante.
Prima Lega
RISULTATI E TABELLINI
GRUPPO 3
Mendrisio/Stabio - Gossau
San Gallo U21 - Brühl
Rapperswil - YF Juventus
Cham - Buochs
Zugo - Eschen/Mauren
Biaschesi - Lucerna U21
Baden - Tuggen
Winterthur U21 - Lugano U21
1-2
1-0
2-4
5-0
3-4
2-1
0-2
4-0
BIASCHESI - LUCERNA U21
2-1
Reti: 4’ Gurman 1-0; 33’ Idrizi 1-1; 70’
Mastrelli 2-1
Biaschesi: Buono; Idrizi, Zaccarelli,
Najdoski, Coppola (80’ Donataccio);
Lamanna, Di Zenzo, Stallone, Russo;
Bilandzjia (24’ Mastrelli, 85’ Bosi), Batlak
Biaschesi, la salvezza ora è matematica
Dal sogno playoff all’incubo di un
blackout che pareva non finire mai: sono gli
estremi della stagione che il Biasca ha praticamente chiuso sabato pomeriggio, con la
meritata conquista della salvezza matematica, vittoria di un allenatore che è anima trainante della società, dei suoi validissimi collaboratori e di un giovane gruppo con tanta
voglia di far bene.
In un Vallone ancora tristemente semideserto, il Lucerna si è presentato con una
compagine ordinata e infarcita di ragazzi
classe ‘92 e ‘93 che a detta degli esperti avranno un futuro. Tempo 4’ e Gurman, dopo uno
scambio con un compagno, è entrato in area,
ha saltato Najdoski e di piatto ha battuto
Buono. Il Biasca ha faticato a trovare il bandolo della matassa e non si è reso pericoloso,
Classifica
eccetto un paio di tiri terminati fuori, sino al
gol del pareggio, giunto al 33’ grazie alla seconda marcatura stagionale di Idrizi. Al 38’
Bühler è stato espulso per fallo da ultimo
uomo, il Lucerna non si è scomposto ma nulla ha potuto al 70’: punizione di Di Zenzo,
velo di Batlak per la testa di Mastrelli (al primo centro in questo campionato) e salvezza
AG
conquistata.
Figuraccia del Mendrisio
Under 21, secca sconfitta
Nona sconfitta interna stagionale per il Mendrisio/Stabio, battuto da una squadra
che ha incassato 67 reti, 15 delle quali nelle ultime tre partite. Il Gossau inoltre non vinceva in trasferta dal 4 settembre
e non segnava un gol lontano
dal Buechenwald addirittura
dal 12 marzo. Verrebbe voglia
di chiuderla qui se non fosse
per il rispetto e la sportività
nei confronti della squadretta
di Roland Naef e Jan Berger,
che si è presentata al Comunale per giocare a calcio, con soli
quattro ragazzini in panchina,
Sono tre i fattori che hanno
condizionato la partita della
Schützenwiese. Il primo è la scarsa vena mostrata in campo dai
bianconeri, il secondo è la facilità con cui l’arbitro ha decretato
i due rigori che hanno chiuso la
partita e il terzo si chiama Bernasconi (il cerbero luganese ha
tenuto viva la partita ed ha limitato il passivo).
I dati salienti della partita si
registrano al 40’, quando Jakupov, vera spina nel fianco della
difesa luganese, realizza con un
bel tiro incrociato poco dentro
l'area. Al 45’, la prima decisione
MENDRISIO/STABIO - GOSSAU 1-2
Reti: 20’ Aydeniz 0-1; 45’ Mira (rigore)
1-1; 84’ Aydeniz (rigore) 1-2
Mendrisio: Cataldo; Piccioli (73’ Pinton), Kabamba, Rosta, Bayrak; Spini,
Martinelli, Appella (80’ Tuz); Rocca,
Mira (64’ Bernasconi), Ingribelli
WINTERTHUR U21 - LUGANO U21 4-0
Reti: 40’ Jakupov; 45’ Doda(rigore); 64’
Doda (rigore); 70’ Serafini
Lugano U21: Bernasconi; Lombardi;
Cazzaniga; Cinquini; Pallone; Ukoh;
Guarino; Bottani A. (Tagliati); Rocca
(Santillo); Forzano; Bottani M.
un ‘94 titolare per novanta minuti e tanta voglia di non accettare un destino (quasi)
scritto di retrocessione.
Ecco allora che, dopo una
traversa di Eggmann, al 20’ Aydeniz ha portato in vantaggio i
sangallesi sfruttando un errore di Spini – retropassaggio
corto a Cataldo intercettato da
Aydeniz –. A tempo scaduto,
Mira ha pareggiato grazie a un
rigore apparso regalato, così
come regalato è stato certamente quello che ha permesso
a Aydeniz di siglare il definitiDP
vo 1-2.
discutibile del direttore di gare,
che assegna un calcio di rigore,
su un mani di Rocca in barriera
(rigore trasformato da Doda). Al
64’ un tentativo di centro incocciava sulla mano di Lombardi e
per l’arbitro era sufficiente per
decretare il secondo rigore, ancora trasformato da Doda.
Il Lugano già a corto di argomenti non riusciva a ribattere e
al 70’, su bella triangolazione dei
locali era Serafini che insaccava
la quarta e ultima rete dei locali.
Prossimo appuntamento domani alle 20.00 a Cornaredo conF.A.
tro il Baden.
Baden
27
Tuggen
27
Brühl
27
Rapperswil
27
Cham
27
YF Juventus
27
Eschen/Mauren 27
Lucerna U21 27
Winterthur U21 27
San Gallo U21 27
Biaschesi
27
Lugano U21
27
Mendr./Stabio 27
Zugo
27
Gossau
27
Buochs
27
14
14
15
12
13
12
11
12
10
10
10
8
9
8
7
2
8
8
5
10
7
7
9
5
6
6
5
7
3
4
4
4
5
5
7
5
7
8
7
10
11
11
12
12
15
15
16
21
53
59
42
55
47
48
52
53
47
52
46
37
36
43
38
27
31 50
39 50
28 50
39 46
37 46
36 43
40 42
45 41
48 36
54 36
45 35
44 31
43 30
57 28
65 25
84 10
Prossimo turno
Martedì
20.00 Lugano U21 - Baden
Mercoledì
19.30 Lucerna U21 - San Gallo U21
Brühl - Mendrisio/Stabio
Gossau - Cham
YF Juventus - Zugo
20.00 Eschen/Mauren - Wintert. U21
Tuggen - Biaschesi
Buochs - Rapperswil
Challenge League
Risultati
Classifica
Venerdì
Kriens - Delémont
Chiasso - Yverdon
Sabato
Vaduz - Bienne
Wil - Stade Nyonnais
Aarau - Lugano
Losanna - Sciaffusa
Locarno - Winterthur
Ieri
Servette - Wohlen
Lugano
26
Vaduz
26
Servette
26
Losanna
26
Chiasso
26
Wil
26
Stade Nyonnais 26
Delémont
26
Bienne
26
Aarau
26
Kriens
26
Winterthur
26
Wohlen
26
Locarno
26
Sciaffusa
26
Yverdon
26
0-2
2-1
1-1
2-2
2-0
4-0
4-1
3-0
Le altre partite
19
18
16
16
12
11
10
11
9
7
8
7
6
6
7
5
1
2
5
5
4
4
7
4
6
8
5
7
9
7
4
2
6
6
5
5
10
11
9
11
11
11
13
12
11
13
15
19
51
56
62
53
33
36
38
40
48
34
24
39
32
31
30
23
24 58
33 56
24 53
27 53
29 40
37 37
41 37
52 37
51 33
46 29
40 29
47 28
40 27
41 25
42 25
56 17
Vaduz - Bienne
1-1
Reti: 31’ Etoundi 0-1; 60’ Burgmeier
1-1
Arbitro: Jaccottet
Note: 998 spettatori. 39’ traversa di
Ciccone (Vaduz). 59’ Faivre
(Vaduz) para un rigore. 90’
Ciccone sbaglia un rigore.
Wil - Stade Nyonnais
2-2
Reti: 45’ Cavusevic 1-0; 49’ Pimenta
1-1; 67’ Bühler 1-2; 72’ Grossklaus 2-2
Arbitro: Huwiler
Note: 930 spettatori. 91’ palo di Holenstein (Wil).
Losanna - Sciaffusa
4-0
Reti: 26’ Mollet (autogol) 1-0; 34’
Roux 2-0; 72’ Carrupt 3-0; 83’
Carrupt 4-0
Arbitro: Winter
Note: 1’350 spettatori.
Servette - Wohlen
3-0
Reti: 45’ Baumann 1-0; 64’ Eudis 20; 80’ Karanovic (rigore) 3-0
Arbitro: Jancevski
Note: 4’520 spettatori.
Prossimo turno
Marcatori
Mercoledì
19.45 Lugano - Servette
Stade Nyonnais - Losanna
Sciaffusa - Aarau
Winterthur - Vaduz
Wohlen - Wil
Yverdon - Locarno
Bienne - Kriens
Giovedì
19.45 Delémont - Chiasso
16 reti Dante Adrian Senger (Lugano)
15 reti Michaël Rodriguez (Delémont/+1)
14 reti Bruno Valente (Sciaffusa)
13 reti Jocelyn Roux (Losanna/+1)
12 reti Antonio Marcos De Azevedo
(Servette), Silvio (Losanna) e
Eudis (Servette/+1)
11 reti Moreno Merenda (Vaduz) e
Sabia (Vaduz)
10 reti Franck Etoundi (Bienne/+1),
Guilherme Afonso (Lugano),
Alain Schultz (Wohlen) e Aco
Stojkov (Aarau).
Sport
lunedì 9 maggio 2011
laRegioneTicino
27
Ciclismo/Il Giro d’Italia è partito con una cronosquadre vinta dalla HTC Highroad fra Venaria e Torino
Pinotti e ‘Cav’ si passano la rosa
Nella seconda tappa (quella più lunga) la volata non sfugge a Petacchi che batte l’irascibile Cavendish
Una cronometro a squadre di
19 chilometri fra la Reggia di Venaria e Torino, prima capitale
d’Italia, per scaldare i muscoli.
Gli animi li ha invece surriscaldati la seconda tappa. La prima
volata infatti ha subito visto l’irascibile britannico Mark Cavendish, battuto, prendersela
con Alessandro Petacchi, reo di
averlo ostacolato sul traguardo
di Parma. Parole grosse, musi
lunghi, poi la giuria ha deciso.
Tutto regolare (e a dire il vero di
cose gravi non ne sono successe
nello sprint). Per Mark è rimasta la soddisfazione di indossare la rosa sfilata al compagno di
squadra Marco Pinotti.
L’ingegner Pinotti in maglia
c’era già stato per quattro giorni nel 2006. Ma stavolta il sapore
di questo primato (seppur durato lo spazio di appena 24 ore) è
stato diverso, molto più emozionante. Già, perché il bergamasco della HTC-Highroad l’ha
conquistata nella frazione inaugurale del Giro d’Italia, quello
che ricorda i 150 anni dell’Unità
d’Italia e lui ha corso la cronosquadre fasciato del tricolore
essendo campione nazionale
contro il tempo. Tutto è andato
come se fosse stato scritto da un
abile regista. Pinotti, uscito ben
rodato dal Romandia, ha quindi
lanciato in grande stile la sfida.
Sabato in centro a Torino ha po-
Classifiche Giro d’Italia
tuto passare per primo la linea
del traguardo davanti ai compagni (Cavendish in primis) proprio per il fatto di gareggiare in
casa. HTC-Highroad che ha lasciato alle spalle la RadioShack
e la Liquigas di Nibali. Il siciliano ha rosicchiato 2” a Scarponi
e 6” a Contador. Niente visto
cosa attenderà i corridori fino
al 29 maggio.
Ieri le ruote veloci del gruppo
non si sono lasciate sorprendere nella tappa più lunga del
Giro. «Mi hanno tolto 5 vittorie
di tappa per la famosa squalifica
– ha sottolineato Petacchi – ma
per me quei successi restano e
così questa è la 26ª vittoria al
Giro e la dedico al mio bambino
che domani compie tre anni. Ho
visto e rivisto il finale, non ho
commesso scorrettezze». Ma l’eroe di giornata è stato il tedesco
Sebastian Lang, al comando per
220 km con un vantaggio massimo di oltre 19’. Oggi la terza frazione porterà da Reggio Emilia
a Rapallo, 173 km con al km 133
il GPM del Passo del Bocco (m
957) e a una decina di km dalla
meta lo strappo della Madonna
delle Grazie.
! Thomas Voeckler ha vinto
la Quattro giorni di Dunkerque
firmando la 4ª tappa, ieri la 5ª
non è sfuggita al tedesco Kittel
che ha fatto poker.
Le gambe di Ale-Jet ‘girano’ bene
Il GP Mendrisio per juniores ed esordienti risponde alle attese, percorso valido
La ‘prima’ è griffata Marchesini e Von Burg
Ticinesi protagonisti, ma giù dal podio. Quarto Manzolini e settimo Cariboni
TI-PRESS/D. AGOSTA
La voglia di far bene e i dubbi della prima volta, sono sentimenti che accompagnano sempre chi inizia una nuova avventura. Poi si attende il responso.
Applausi o fischi. Il GP Mendrisio “l’esame” lo ha superato
a pieni voti. Merito al presidente Fabio Caminada, ad Andrea
Bellati responsabile dell’organizzazione e a tutto lo staff. La
gara, per juniores ed esordienti, è risultata interessante,
combattuta e il percorso ha risposto alle attese. Esigente e selettivo al punto giusto. Non
troppi i corridori al via, ma
pur sempre un bel gruppetto.
Di questi tempi del resto i numeri non concedono troppo
spazio alla fantasia. Sullo
strappo di Via Vela si sono imposti due ragazzi di qualità, il
veronese che da poco abita a
Kriegstetten, Stefano Marchesini (juniores) e Dominic Von
Burg (esordienti). I ticinesi,
pur mancando di poco il podio,
sono stati protagonisti e generosi attaccanti.
La scelta di vita di Marchesini è importante. «Sono veronese
ed ho sempre corso nelle categorie giovanili in Italia, vincendo
lo scorso anno il titolo italiano
nell’inseguimento a squadre e
piazzandomi 2° nella Coppa
TI-PRESS/D. AGOSTA
di Mariano Botta
Secondo guizzo stagionale per Dominic Von Burg
d’Oro (una classica di prestigio, ndr) poi volevo imparare le
lingue cominciando dal tedesco.
Grazie a Sandro Quintarelli
(storico diesse della Carrera,
presente ieri, ndr) ho trovato
una sistemazione da Roberto
Marchetti e così adesso corro
per il club di Soletta. Studio e
Stefano Marchesini, studio e bici
bici. Sono alla seconda prova
stagionale dopo lo sfortunato
Gambarogno (sono caduto nell’ultimo giro). Ho approfittato
della rampa conclusiva per precedere gli altri dopo avere già
tentato la sortita in precedenza». Ha messo in fila i gemelli
Silvan e Pascal Dieterich. I no-
stri sono sempre stati all’avanguardia, in particolare i portacolori del VC Lugano (Andrea
Vanoni su tutti, più volte all’offensiva in solitaria). Si sono
mossi anche Daniele Bossi (VC
Mendrisio) e poi Mattia Pinto
Cimetti (VC Lugano). Attenti
in ogni istante i bellinzonesi
MTB. Alle affermazioni di
Schaan e di Tesserete ha aggiunto quella di Soletta battendo Sauser e Gujan. Al femminile vittoria di Esther Süss con un brillante 14° posto per la biaschese Sofia
Pezzatti-Galusero (VC Tre Valli
Biasca-Trek-Stihl). Negli juniores 20° rango per Ulisse Fieschi
del VC Bellinzona. Negli Hart,
13° Timothy Mazzuchelli (VC
Monte Tamaro/JB Felt Team).
! Michele Albertolli (Caminada Sementi-Base Bike) ha
chiuso al 2° posto la gara di MTB
di Cassano Magnago (campionato regionale varesino).
! Rui Costa, portoghese della
Movistar, ha vinto la Vuelta a
Madrid (6° Davide Rebellin). Prologo a Castroviejo (aveva vinto
anche quello del Romandia), 1ª
tappa a Enrique Sanz e 2ª al colombiano Giovanni Baez.
Classifiche GP Mendrisio
Juniores: 1. Marchesini (I/RV Soletta)
km 86,8 in 2h29’41” (km/h 34,793); 2. S.
Dieterich (S) a 1”; 3. P. Dieterich (S) a
6”; 4. Ballifard (S) a 8”; 5. Frankiny (S)
s.t.; 6. Rudaz (S) a 9”; 7. Cariboni (VC
Bellinzona) s.t.; 8. Froidevaux (S) a 12”;
9. Stüssi (S) a 19”; 10. Stäuble (S) a 21”;
11. Deluigi (VC Bellinzona) a 26”; 13.
Ocanha (VC Bellinzona) a 35”; 14. Dellavia (VC Bellinzona) a 38”; 15. Bossi
(VC Lugano-AIL-Banca Coop-Ferelca)
a 49”; 16. Pinto-Cimetti (VC LuganoAIL-Banca Coop-Ferelca) a 1’21”; 18.
Benvenuto (VC Lugano-AIL-Banca
Coop-Ferelca) a 20’12”.
Esordienti: 1. Von Burg (S) km 55,8 in
1h34’01” (km/h 35,611); 2. Kunz (S) a
23”; 3. Müller (S); 4. Manzolini (VC
Mendrisio-PL Valli); 5. Brühlmann (S);
6. Vitzhum (S); 7. Humm (S); 8. Ruthishauser (S); 9. Caminada (VC Mendrisio-PL Valli) s.t.; 10. Berri (VC Locarno)
a 27”; 15. Gianinazzi (VC Bellinzona) a
47”; 17. Rossetti (VC Mendrisio-PL Valli) a 1’03”; 18. Leoni (VC Mendrisio-PL
Valli) a 1’07”; 19. Garbani-Nerini (VC
Locarno) a 1’16”; 20. D. Cariboni (VC
Bellinzona) a 1’30”.
Espresso
Giro di Berna a Lang
! Pirmin Lang (Atlas Personal) ha vinto il GP di Berna a
Lyss battendo in volata l’eritreo
Behrane e il compagno di colori
Saggiorato (18° Devittori del VC
Mendrisio). Nei dilettanti si è imposto Felix Baur (19° Damiano
Barloggio del VC Arbedo-Castione). Negli Esordienti si è imposto
Simon Brühlmann (ieri 5° a
Mendrisio) con 18° Marco Marchetti del VC Mendrisio-PL Valli
e 20° Oscar Berri del VC Locarno. Negli Juniores si è imposto in
volata Stefan Küng davanti a
Tom Bohli, 9° Samuele Cariboni
del VC Bellinzona. La gara femminile ha visto il successo di Pascale Schnider, 12ª Jessica Uebelhart.
! Nino Schurter continua a
collezionare successi, dopo il
doppio guizzo in CdM ha proseguito nella Racer Bikes Cup di
Gianluca Ocanha (elegante
nella sua azione), Samuele Cariboni (poi 7°) e Deluigi (11°).
Per Ocanha “solo” il 13° posto
per via di una “toccata” con
Rütimann proprio nel momento di piazzare l’allungo decisivo
(senza l’inghippo avrebbe concluso nelle primissime piazze).
Negli esordienti il gruppo si
è subito allungato e sulla salita
quasi sempre a scandire il ritmo ci ha pensato il bernese
Von Burg. «Ho provato più volte
a portare via un drappello, ma
nessuno mi seguiva. Nella penultima tornata ho rotto gli indugi e me sono andato da solo
riuscendo ad aumentare il margine sugli inseguitori». Passista-scalatore questo studente
ginnasiale («Seguo la scuola
normale e riesco a conciliare anche l’attività sportiva») in stagione ha vinto a Riverolle, è
giunto 2° a Schwarzhäusern, 3°
in tre occasioni (compreso il
Gambarogno) e 5° sabato a
Lyss. A 23” hanno chiuso Cyrill
Kunz (guidato dall’ex prof svizzero Bruno Wolfer), Patrick
Müller (entrambi del primo
anno) e il neocampione ticinese Luigi Manzolini, che è stato
superato proprio nelle ultime
pedalate. Bravo comunque,
come Zeno Caminada (VC
Mendrisio, 9°) e Oscar Berri
(VC Locarno, 10° a 27”).
1ª tappa Venaria-Torino (cronosquadre): 1. HTC-Highroad (Pinotti) km 19,3
in 20’59”; 2. Team RadioShack (Machado) a 10”; 3. Liquigas-Cannondale
(Nibali) a 22”; 4. Omega Pharma-Lotto
(Backelandts) a 24”; 5. Team GarminCervelo (Millar) a 24”; 6. Lampre-ISD
(Scarponi) a 24”; 7. Rabobank Cycling
Team (Weening) a 26”; 8. Saxo Bank
Sungard (Contador) a 30”; 9. Sky
Procycling (Cioni) a 37”; 10. Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team (Carrara) a
37”; 11. Movistar Team (Arroyo) a 38”;
12. Androni Giocattoli (Sella) a 39”; 13.
BMC Racing Team (Frank) a 41”; 14.
Leopard Trek (Zaugg) a 42”; 15. Quickstep Cycling Team (Seeldrayer) a 42”;
16. AG2R La Mondiale (Gadret) a 49”;
17. Pro Team Astana (Kreuziger) a 50”;
18. Geox-TMC (Menchov) a 53”.
2ª tappa, Alba-Parma: 1. Petacchi
(I/20” ab.) km 244 in 5h45’40”
(km/h42,352); 2. Cavendish (GB/12”); 3.
Belleti (I/8”); 4. Ferrari (I); 5. Bozic (Slo);
6. Appollonio (I); 7. Farrar (USA); 8.
McEwen (Aus); 9. Weylandt (Be); 10.
Montaguti (I); 19. Zaugg (S); 25. Nibali
(I); 29. Contador (Sp); 36. Kreuziger
(Cec); 37. Zahner (S); 64. Pinotti (I); 73.
Menchov (Rus); 75. M. Wyss (S): 85. D.
Wyss (S); 101. Kohler (S); 105. Anton
(Sp); 126. Sastre (Sp); 168. Frank (S);
204. Tschopp (S) t.s.t.
Classifica: 1. Cavendish (GB) 6h06’27”;
2. Sivtsov (Biel) a 12”; 3. Lewis (USA);
4. Pinotti (I); 5. Bak (Dan) t.s.t.; 6. Petacchi (I) a 16”; 7. McEwen (Aus) a 22”; 8.
Beppu (Giap); 9. Popovitch (Ucr); 10.
Machado (Port) t.s.t.; 16. Nibali (I) a 34”;
26. Scarponi (I) a 36”; 41. Contador (Sp)
a 42”; 77. Zahner (S) a 53”; 79. D. Wyss
(S); 80. Kohler (S); 83. Frank (S); 85.
Tschopp (S) t.s.t.; 87. Zaugg (S) a 54”;
110. Kreuziger (Cec) a 1’02”; 117. Menchov (Rus) a 1’05”; 118. M. Wyss (S);
119. Sastre (Sp) s.t.; 131. Rodriguez (Sp)
a 1’16”; 154. Anton (Sp) a 1’25”.
Golf/È morto Saveriano Ballesteros
Atletica/Personale di Schenkel nei 100
Hockey/Vittoria e sconfitta per Portland
Stavolta purtroppo la partita non l’ha vinta.
Saveriano Ballesteros, fuoriclasse spagnolo
del golf, è morto a 54 anni. Dal 2008 lottava
contro un tumore al cervello (aveva subito
quattro operazioni), le sue condizioni si erano aggravate nella giornata di venerdì. È stato il giocatore europeo che ha vinto di più sul
circuito, al suo attivo fra l’altro tre British
Open e due Masters. Chiusa la carriera aveva
creato una fondazione per raccogliere fondi
necessari alla ricerca sul cancro al cervello.
Il meeting di Losanna ha permesso ad Amaru Reto Schenkel di vincere i 100 in 10”42 migliorando il personale limando 3/100 al suo
precedente miglior tempo.
È iniziata la serie di finale dei playoff di WHL
tra i Portland Winterhawks e gli Spokane
Chiefs. La compagine di Bärtschi e Niederreiter ha vinto la prima partita 4-3 nel prolungamento e perso la seconda 7-5, a Portland. In
evidenza i due svizzeri: Bärtschi ha realizzato due reti in gara 1 e due in gara 2; Niederreiter una rete in gara 1 e un assist in gara 2.
Podismo/Luca Foglia 18° a Berlino
La classica 25 km di Berlino disputata ieri
ha visto il dominio dei keniani. Ha vinto
Mathew Kisorio in 1h12’13” davanti a
Omari (1h12’46”) e Kiptanui (1h12’59”). 18°
assoluto in 1h33’04” (3° M45) Luca Foglia
(Team Brooks-Immoprogramm-Virtus).
Da notare che alla mezza maratona il ticinese è passato in 1h18’15”. Fra le donne ha
vinto la keniana Chepchirchir in 1h23’22”.
Basket/Bernex campione di LNB
Al termine di una splendida stagione, il Bernex si è laureato campione svizzero di Lega
Nazionale B, battendo in finale il Neuchâtel
80-55 nella seconda partita della serie al meglio di 3 (2-0). La compagine ginevrina rinuncia comunque alla LNA.
Moto/Superbike, doppietta di Laverty
Monza ha ospitato la 4ª tappa del Mondiale Superbike con la doppietta dell’irlandese Eugene Laverty (Yamaha). In gara 1 ha
preceduto Biaggi e Haslam (ritirato
Rolfo), in gara 2 Melandri e Fabrizio (13°
Rolfo). Squalificato Biaggi. Nella classifica comanda Checa (145) davanti a Melandri (118) e Biaggi (117), 17° Rolfo (15).
Automobilismo/Peter settimo a Spa
Il circuito belga di Spa-Francorchamps ha
ospitato la 1000 chilometri 2ª prova delle Le
Mans Series. Il ticinese Philipp Peter in coppia con Broniszewski (Ferrari F430 GT2) ha
chiuso al 7° posto.
Tennis/A Madrid vince Djokovic
Il serbo Djokovic continua a vincere. Nemmeno Rafael Nadal l’ha fermato. Ieri nella finale del Master 1000 di Madrid Nole ha vinto
7-5 6-4. Sabato in semifinale Nadal aveva eliminato Federer in tre set: 5-7 6-1 6-3.
sport.
BaZ | Montag, 9. Mai 2011 | Seite 15
Hohe Ziele – auch
ohne Zeit und Geld
Frauenduo Ryf/Seghers will in die Top 5
Thomas Wirz
Der Baslerin Saskia Seghers und
ihrer Partnerin Barbara Ryf ist der
Start in die Beachvolleyball-Saison
beim Turnier in Münchenstein geglückt. Aktuell die nationale Nummer 7, will die Paarung bald schon
weiter oben stehen.
«Wir sind sehr zufrieden. Mehr
war nicht zu erwarten.» Aus Saskia
Seghers kurzem Fazit sprach die Genugtuung über einen sehr ansehnlichen Saisonstart in die Sandsaison
2011. In Anbetracht der Umstände
war Platz vier am gut besetzten nationalen Turnier in Münchenstein sogar
ein ausgezeichnetes Resultat. Das Duo
Barbara Ryf/Seghers, das seit dem
Vorjahr besteht und im nationalen
Frauenranking den siebten Rang belegt, konnte beim Saisonauftakt nämlich (noch) nicht alle Möglichkeiten
ausschöpfen, weil Ryf unter Rückenbeschwerden litt.
«Drei Spiele innert weniger Stunden waren anscheinend etwas zu viel.
Deshalb traten wir zur Partie um Rang
drei zum Schluss auch nicht mehr an»,
sagte die 25-jährige Ryf nach Abschluss des auch wegen der Hitze anstrengenden A2-Turniers zu ihrer Problemzone Rücken.
Das baslerisch-bernische Paar war
mit der Saisonpremiere auch deshalb
zufrieden, weil es das gemeinsame
Training erst vor zwei Wochen aufnehmen konnte. Die frühere IndoorNationalspielerin Ryf war bis vor wenigen Wochen noch bei ihrem Club
UC Neuchâtel mit dem Playoff-Final
gegen Voléro Zürich in der Halle beschäftigt. Seghers, die nach ihren Basler Volleyballjahren (RTV Basel und
Möhlin) seit vier Jahren das NLB-Hallenteam von Fides Ruswil verstärkt,
hatte es da besser und trainiert schon
länger wieder im Sand.
Schneller Aufstieg. Für ein Team
mit nationalen Ambitionen bewegt
sich der Trainingsaufwand der beiden
Sandwühlerinnen aber klar an der unteren Grenze. «Wir arbeiten beide
zwischen 80 und 90 Prozent. Kommt
dazu, dass Barbara in Neuenburg
wohnt und ich in Basel. Das macht es
nicht einfacher», erklärt Physiotherapeutin Seghers anschaulich die begrenzten Möglichkeiten.
Bernerin bedient Baslerin. Barbara Ryf (vorne) passt im Sand von Münchenstein auf Saskia Seghers. Foto Dominik Plüss
basketball
Sefolosha in Rücklage
golf
Ballesteros gestorben
rad
Petacchi neuer Leader
Memphis. Oklahoma City mit dem
Parma. Der charismatische und wohl
Parma. Der erste Massenspurt des
boxen
Gjergjaj siegt weiter
Lausanne. Arnold Gjergjaj behält wei-
terhin eine reine Weste. Der ProfiSchwergewichtsboxer des BC Basel
gewann an einem Meeting in Lausanne seinen zehnten Kampf. Er
besiegte den bedauernswerten
Rumänen Liviu Ungureanu durch
technischen K. o. in der dritten
Runde: Der Ringrichter stoppte den
Fight, weil Ungureanu nach einigen
schweren Treffern seines Gegners
verteidigungsunfähig war. Eigentlich
hätte Gjergjaj das nächste Mal am 21.
Mai in Bern im Vorprogramm des Berner Europameisters Yves Studer
boxen sollen, doch weil dieser sich
verletzte, musste die Veranstaltung
abgesagt werden. Nun ist noch nicht
klar, gegen wen der Boxer von Angelo
Gallina wieder in den Ring steigt.
Wohl kaum in Frage kommt Evander
Holyfield (48). Der Ex-Weltmeister
besiegte in Kopenhagen den 46-jährigen Dänen Brian Nielsen. aws
Beschränkte Mittel. Klare Ziele gegen oben hat sich das Tandem, dessen
bisher beste Platzierungen zwei zweite Ränge an A2-Turnieren waren, noch
nicht gesetzt. «Wir sind beide ehrgeizig, wollen aber auch den Spass an der
Sache nicht verlieren. Dass wir uns
weiter verbessern und in die nationalen Top fünf wollen, ist indes klar. Im
Moment steht für uns die Qualifikation für die Coopbeach-Tour im Vordergrund, da wären wir bei jedem Turnier
voll gefordert», blickt die 26-jährige
Seghers voraus. Es wäre dies die
nächsthöhere Turnierserie – darüber
stünde nur noch die World Tour.
Trainerin Sunny Lee ist zwar zuversichtlich, was das theoretische Potenzial ihrer Zöglinge angeht. Sie sagt:
«Saskia ist physisch stark, Barbara
technisch. Wenn beide nun an ihrer
bisher schwächeren Seite arbeiten,
können sie sich enorm verbessern.»
Allerdings würde das, so schränkt die
frühere südkoreanische Nationalspielerin ein, einen deutlich höheren Trainingsaufwand bedingen.
Dies wiederum ist vor allem eine
Sache des Geldes. «Wir haben zwei
kleinere Sponsoren, aber das reicht
für Trainingslager im Ausland oder
Vergleichbares nicht aus», umreisst
Seghers, die zurzeit einzige regionale
Spitzen-Beachvolleyballerin, das Thema Finanzen.
Dann verabschiedet sie sich von
Muriel Grässli und Tanja Goricanec.
Die Turniersiegerinnen sind eines von
momentan zwei Frauennationalteams. Vom Umfeld her haben die beiden es um einiges einfacher, werden
viel besser unterstützt. Seghers bleibt
gemeinsam mit Ryf die harte, tägliche
Arbeit – immer mit dem Ziel vor Augen, sich eines Tages einen ähnlichen
Status gesichert zu haben.
anzeige
nachrichten
Schweizer Thabo Sefolosha befindet
sich in den Playoff-Viertelfinals der
NBA wieder in Rücklage. Die Thunder
unterlagen den Memphis Grizzlies
auswärts 93:101 nach Verlängerung
und liegen nun in der Best-of-7-Serie
mit 1:2 Siegen zurück. SI
Der Aufstieg in der nationalen Hierarchie kam für die von der erfahrenen Beach-Trainerin Sunny Lee gecoachten jungen Frauen zudem auch
überraschend rasch. Anfang letzten
Jahres noch die Nummer 15 im SwissVolley-Ranking, werden Ryf/Seghers
jetzt bereits auf Position 7 geführt.
Nun werde, so sagt Ryf, «die «Luft
dünner», und Fortschritte müssten
härter erarbeitet werden.
beste europäische Golfer aller Zeiten
ist tot. Severiano Ballesteros starb in
der Nacht auf Samstag im Alter von
54 Jahren an den Folgen einen
Gehirntumors, der ihn 2008 befallen
hatte. Bereits 2007 hatte sich der fünffache Majorturnier-Gewinner (British
Open 1979, 1984 und 1988; US Masters 1980 und 1983) vom Wettkampfsport zurückgezogen. SI
handball
RTV verliert auswärts
Gossau. Nach einem 34:22-Aus-
wärtssieg beim bereits feststehenden
Absteiger Arbon verlor der RTV Basel
gestern knapp mit 29:30 gegen Fortitudo Gossau. Den Partien in der NLAAbstiegsrunde kam keine Bedeutung
mehr zu, der RTV hat den Klassenerbereits gesichert. Am Mittwoch
bestreiten die Basler gegen GC Amicitia Zürich (20Uhr, Sporthalle Rankhof)
das letzte Heimspiel dieser Saison. fal
karate
EM-Titel für Schwab
Kloten. Diana Schwab aus Aarberg
gewann an den Karate-Europameisterschaften in Kloten die Goldmedaille
in der Kategorie bis 69 kg. Der Walliser Kujtim Bajrami (bis 76 kg) liess
sich Bronze umhängen. SI
94. Giro d‘Italia wurde in Parma die
Beute von Alessandro Petacchi (It).
Mit seinem 2. Platz löste Mark Cavendish (Gb) seinen Teamkollegen Marco
Pinotti (It) an der Spitze des Gesamtklassementes ab. SI
BA SEL
schwingen
Grab glückt Saisonstart
S T. G AL L EN
B ERN
AKAD Höhere Fachschule Banking und Finance AG
Effizient. Sicher. Individuell.
CH U R
G EN F
L AU SA N NE
LUG A N O
LUZ ERN
Z Ü RICH
Cham. Martin Grab hat das Zuger
Kantonalschwingfest in Cham gewonnen. Im Schlussgang besiegte der
bald 32-jährige Rothenthurmer den
Schwyzer Rivalen Adi Laimbacher in
der siebten Minute mit einem
Schlungg. Nach verpatztem Start mit
einem «Gestellten» gegen Bruno
Dober und grosser Mühe im zweiten
Gang gegen Andreas Lüönd kämpfte
sich Grab mit drei Plattwürfen in den
Schlussgang vor, wo er das Geschehen izunehmend bestimmte. SI
tennis
Schwieriges Tableau
Rom. Roger Federer steht zum Auf-
takt des Masters-1000-Turnier in Rom
eine schwierige Aufgabe bevor. Die
Weltnummer 3 trifft auf Jo-Wilfried
Tsonga (Fr/ATP 22) oder Marcos
Baghdatis (Zyp/ATP 24). Stanislas
Wawrinka (ATP 14) bekommt es mit
Fabio Fognini (It, ATP 47) zu tun. SI
Höhere Fachschule Bank und Finanz HFBF
Der perfekte Titel
für Ihr Portfolio
Als dipl. Bankwirtschafter/-in HF verbessern Sie Ihre Qualifikationen und damit
Ihre Berufsaussichten markant. Dank der konsequenten Ausrichtung auf die
Branchenpraxis und des aktualitätsbezogenen Transfers in den Berufsalltag rüsten
Sie sich an der HFBF für eine anspruchsvolle Tätigkeit in der Bank- und Finanzwelt.
Interessiert?
Wir beantworten gerne Ihre Fragen: Telefon 044 307 33 33.
Detaillierte Informationen finden Sie zudem auf www.akad.ch/banking+finance
sport.
BaZ | Montag, 9. Mai 2011 | Seite 17
Was bleibt, ist der letzte Strohhalm
Die Schweizer Eishockeyaner verlieren an der Weltmeisterschaft in der Slowakei mit 0:2 gegen Schweden
Reto Kirchhofer, Kosice
eishockey-wm 2011
Die Schweizer können die Viertelfinals nun nicht mehr aus eigener Kraft
erreichen. Das Team Sean Simpsons
muss heute auf Frankreich hoffen
und im Anschluss (16.15 Uhr, SF 2)
die USA bezwingen.
Gastgeber draussen
Späte Gegentore. Tschechien
Sean Simpson hatte nichts unversucht gelassen. Drei der vier Schweizer
Linien hatte der kanadische Eishockeytrainer vor dem kapitalen Spiel gegen
Schweden umgestellt. Die Aktion entpuppte sich als Aktionismus, denn Absicht und Ergebnis hätten kaum deutlicher voneinander abweichen können:
Der Nationaltrainer hatte sich mehr offensive Durchschlagskraft erhofft, in der
Realität präsentierte sich sein Team aber
ungemein harmlos. 0:2 unterlag die
Schweiz im fünften WM-Spiel den
Schweden – die Viertelfinalqualifikation
ist in weite Ferne gerückt.
Soll die Reise am Dienstag doch noch
nach Bratislava anstatt nach Zürich-Kloten führen, sind heute gleich zwei Erfolge in der regulären Spielzeit nötig: Erst
müssen die schwachen Franzosen im
Mittagsspiel die Norweger schlagen, um
der Schweiz die Möglichkeit zu geben,
mit einem Vollerfolg gegen die USA doch
noch weiterzukommen. «Vielleicht wird
der Montag unser Tag», sagte Simpson
gestern zwar, sich an den letzten Strohhalm klammernd. Allein: Der Mimik des
Nationaltrainers waren weder Hoffnung
noch Überzeugung zu entnehmen.
bleibt auch nach fünf Spielen ungeschlagen. Nach dem 3:2-Sieg im
Spitzenkampf der Gruppe E gegen
Russland sicherte sich der Titelverteidiger vorzeitig die Pole-Position
für die Viertelfinals. Der WM-Gastgeber Slowakei hingegen verlor
auch gegen Finnland (1:2) und
besitzt keine Chance mehr, die Viertelfinals am Heimturnier noch zu
erreichen. SI
Absteiger bekannt
Klare Resultate. Mit Österreich
und Slowenien steigen die beiden
Aufsteiger nach einem Jahr wieder
ab. Die Österreicher, die zum vierten
Mal in sieben Jahren den Gang in
die B-Gruppe antreten müssen, verloren das entscheidende Spiel
gegen Lettland 1:4. Die Slowenen
unterlagen im zweiten «Final» der
Abstiegsrunde Weissrussland gleich
mit 1:7. Die beiden Teams werden
nächstes Jahr an der A-WM in
Schweden und Finnland durch
Kasachstan und Italien ersetzt. SI
Zwischenrunde
Zahlen lügen nicht. Des Trainers Kon-
sternation gründet in der mangelnden
offensiven Durchschlagskraft und Kaltblütigkeit seines Kaders – die Spieler von
überdurchschnittlicher internationaler
Klasse sind rar. In fünf Spielen erzielte
die Schweiz zehn Tore, deren fünf gingen auf Konti von Verteidigern. «Diese
Bilanz ist schlecht, aber es ist der falsche
Zeitpunkt, um darüber zu diskutieren»,
erklärte Simpson. Und: «Ich kann meinen Spielern keinen Vorwurf machen.»
Zugegeben: Das schwedische Nationalteam war kein idealer Gegner, um
sich im Offensivspiel Selbstvertrauen zu
holen. Die Skandinavier lies­sen den
Schweizern von Beginn weg kaum Raum
zur Entfaltung. Selbst in Unterzahl agierend praktizierte Schweden ein beeindruckendes Forechecking und liess allfällige Schweizer Spielzüge im Keim,
sprich in der Mittelzone, ersticken.
Defensiv stark war auch Simpsons
Team, das vorab in den ersten 40 Minuten – auch aufgrund zahlreicher Strafen
– mehrheitlich mit Abwehrarbeit beschäftigt war. Schweden, das in den letzten drei Partien 13 Tore erzielt hatte,
scheiterte während zwei Dritteln immer
wieder am Schweizer Riegel oder an
Davos-Goalie Leonardo Genoni. «Uns
war bewusst, dass ein Tor die Partie gegen die Schweiz entscheiden könnte»,
sagte der schwedische Assistenztrainer
Gruppe E in Bratislava
Finnland–Slowakei 2:1 (0:1, 0:0, 2:0)
Orange Arena, Bratislava. - 9321 Zuschauer
(ausverkauft). – SR Kurmann/Reiber (Sz). –
Tore: 17. Gaborik (Handzus, Demitra/Teamstrafe Slowakei) 0:1. 48. Ruutu (Mikko Koivu)
1:1. 51. Ruutu (Salmela, Pyörälä) 2:1.
Dänemark–Deutschland 4:3 n.P.
(1:1, 1:1, 1:1; 0:0) – Orange Arena, Bratislava.
– 9299 Zuschauer. – SR Baluska/Burchell
(Slk/Ka). – Tore: 9. Mads Bödker (Christensen, Jakobsen/Ausschluss Gogulla) 1:0. 11.
Tripp (Müller, Ullmann) 1:1. 22. Mikkel Bödker
(Jakobsen, Jensen) 2:1. 23. Barta (Kink, Reimer) 2:2. 42. Lavallee (Hördler, Müller) 2:3. 58.
Hardt (Green, Madsen) 3:3. – Penaltyschiessen: Müller -, Christensen 1:0; Reimer 1:1,
Mikkel Bödker 2:1; Wolf -.
Gelbblaue Wand. Auch Stürmer Kevin Lötscher prallte an den Schweden ab. Foto Keystone
Peter Popovic. Offenbar hatten auch die
Skandinavier nicht mit einem Schweizer
Offensivfestival gerechnet.
Backlunds Tore. Zum wegweisenden
Torschützen avancierte Mikael Backlund: Der Stürmer der Calgary Flames
löste die Pattsituation in der 48. Minute
mittels Hocheckschuss. In der Schlussminute wurde ihm auch der zweite Treffer zugesprochen. Der Puck hatte das
leere Tor zwar nicht getroffen, doch weil
Julien Sprunger seinen Stock geworfen
hatte, wurde die eindeutige Situation
gemäss Regelwerk als Treffer gewertet.
Natürlich hatten auch die Schweizer
ihre Offensivszenen – bei diesen stellten
sich Simpsons Spieler jedoch äusserst
umständlich an. Simpson: «Wir können
es nicht ändern. Nun hoffen wir zuerst
auf Frankreich. Die Franzosen haben
bisher einen guten Eindruck gemacht.»
Bei allem Respekt vor dem westlichen
Nachbarn, aber wer im Eishockey von
Frankreich abhängt, befindet sich in einer ziemlich hoffnungslosen Situation.
Tschechien–Russland 3:2
(2:0, 0:1, 1:1) – Orange Arena, Bratislava. –
9308 Zuschauer. – SR Reiber/Sterns (Sz/
USA). – Tore: 15. (14:01) Voracek (Rolinek,
Skoula) 1:0. 16. (15:52) Jagr (Plekanec) 2:0.
32. Tereschenko (Atjuschow, Radulow/Ausschluss Plekanec) 2:1. 44. Plekanec (Penalty)
3:1. 56. Saripow (Kalinin, Sinowjew) 3:2.
Tabelle Gruppe E
1. Tschechien*
4 4 0 0 0 14:5 12
2. Finnland*
4 2 1 0 1 13:8 8
3. Deutschland* 4 2 0 2 0 13:12 8
4. Russland*
4 2 0 0 2 10:11 6
5. Dänemark+
4 0 1 0 3 8:18 2
6. Slowakei+
4 0 0 0 4 9:13 0
* = für die Viertelfinals qualifiziert, + = ohne
Viertelfinal-Chance
Gruppe F
Schweden–Schweiz 2:0 (0:0, 0:0, 2:0)
Steel Arena, Kosice. – 5941 Zuschauer. – SR
Bulanow/Odins (Russ/Lett), Hribar/Semjonow (Sln/Est). – Tore: 48. Backlund (Kronwall)
1:0. 60. (59:28) Backlund 2:0 (ins leere Tor). –
Strafen: 5mal 2 Minuten gegen Schweden,
7-mal 2 Minuten gegen die Schweiz.
Schweden: Fasth; Petrasek, Gunnarsson;
Erixon, Kronwall; Fernholm; Pääjärvi, Patrik
Berglund, Thörnberg; Loui Eriksson, Persson,
Nilsson; Tedenby, Silfverberg, Krüger; Sjögren, Wallin, Backlund.
Schweiz: Genoni; Diaz, Sbisa; Philippe Furrer,
Julien Vauclair; Beat Gerber, Du Bois; Gobbi,
Seger; Bieber, Martin Plüss, Rüthemann; Lötscher, Ryan Gardner, Simon Moser; Sprunger, Ambühl, Monnet; Victor Stancescu,
Trachsler, Rubin.
Bemerkungen: Schweden ohne Ericsson,
Grossman und Ekman Larsson (alle verletzt);
Schweiz ohne Bezina (verletzt), Lemm, Manzato (beide überzählig) und Stephan (Ersatztorhüter). Pfostenschüsse Tedenby (25.) und
Loui Eriksson (51.). Schweiz von 58:55 bis
59:28 ohne Torhüter. – Schüsse: Schweden
33; Schweiz 31. – Powerplay: Schweden 7/0;
Schweiz 5/0.
USA–Frankreich 3:2 (1:1, 2:0, 0:1)
Steel Arena, Kosice. – 3101 Zuschauer. – SR
Odins/Orszag (Lett/Slk). - Tore: 6. Treille (da
Costa) 0:1. 17. Stepan (Wheeler) 1:1. 22. Stuart (Porter, Gaustad) 2:1. 26. Kreider (Miele/
Ausschluss Aprossamena) 3:1. 56. Meunier
(Hecquefeuille/Ausschluss Kreider) 3:2.
Norwegen–Kanada 2:3 (0:1, 0:1, 2:1)
Steel Arena, Kosice. – 4978 Zuschauer. - SR
Rönn/Sindler (Fi/Tsch). – Tore: 16. Spezza
(Nash, Neal) 0:1. 31. Tavares 0:2. 50. Neal
(Nash, Spezza) 0:3. 52. Ken Andre Olimb
(Roymark) 1:3. 53. Holtet (Tollefsen) 2:3.
Tabelle Gruppe F
1. Kanada*
4 2 2 0 0 20:9 10
2. Schweden*
4 3 0 1 0 16:7 10
3. USA*
4 2 0 1 1 12:14 7
4. Norwegen
4 1 1 0 2 12:13 5
5. Schweiz
4 0 1 1 2 6:9 3
6. Frankreich+
4 0 0 1 3 3:17 1
* = für die Viertelfinals qualifiziert, + = ohne
Viertelfinal-Chance
Abstiegsrunde
Resultate und Rangliste
Resultate: Österreich–Slowenien 3:2 (1:0,
1:2, 1:0). Weissrussland–Lettland 3:6 (1:3, 1:1,
1:2). Slowenien–Weissrussland 1:7 (0:2, 1:3,
0:2). Lettland–Österreich 4:1 (2:0, 1:0, 1:1).
Schlussrangliste (je 3 Spiele): 1. Lettland 6.
2. Weissrussland 6. 3. Österreich 3*. 4. Slowenien 3*. – * Absteiger.
Die nächsten Spiele
Zwischenrunde
Heute. 12.15 Uhr: Frankreich–Norwegen,
Slowakei–Dänemark. 16.15 Uhr: Schweiz–
USA, Russland–Finnland. 20.15 Uhr: Kanada–
Schweden, Deutschland–Tschechien.
Das weitere Programm
Viertelfinals: Mittwoch/Donnerstag, 11./12.
Mai (jeweils 16.15 und 20.15 Uhr).
Halbfinals: Freitag (16.15/20.15 Uhr).
Finals: Sonntag, 15. Mai (16.00/20.30 Uhr).
resultate
Automobil
Basketball
Grand Prix der Türkei
Kurtköy. 1. Vettel (De), Red Bull-Re­
nault, 1:30:17,558 (205,595 km/h). 2.
Webber (Au), Red Bull-Renault, 8,807
Sekunden zurück. 3. Alonso (Sp), Ferrari,
10,075. 4. Hamilton (Gb), McLaren-Mercedes, 40,232. 5. Rosberg (De), Mercedes, 47,539. 6. Button (Gb), McLarenMercedes, 59,431. 7. Heidfeld (De),
Lotus-Renault, 60,857. 8. Petrow (Russ),
Lotus-Renault, 68,168. 9. Buemi (Sz),
Toro Rosso-Ferrari, 69,394. 10. Kobayashi (Jap), Sauber-Ferrari, 78,021. 11.
Massa (Br), Ferrari, 79,823. 12. Schumacher (De), Mercedes, 85,444. 13. eine
Runde zurück: Sutil (De), Force IndiaMercedes. 14. Perez (Mex), Sauber-Ferrari. 15. Barrichello (Br), Williams-Cosworth. 16. Alguersuari (Sp), Toro RossoFerrari. 17. Maldonado (Ven), WilliamsCosworth. 18. Trulli (It), Lotus. 19. zwei
Runden zurück: Kovalainen (Fi), Lotus.
20. d‘Ambrosio (Be), Virgin-Cosworth. –
Ausfall. Di Resta (45. Runde/14. Platz).
WM-Stand (4/19). Fahrer: 1. Vettel 93.
2. Hamilton 59. 3. Webber 55. 4. Button
46. 5. Alonso 41. Ferner: 10. Kobayashi
8. 12. Buemi 6. – Teams: 1. Red BullRenault 148. 2. McLaren-Mercedes 105.
3. Ferrari 65. Ferner: 6. Sauber 8. 7. Toro
Rosso-Ferrari 6.
Nächstes Rennen: Grand Prix von
Spanien in Montmeló am 22. Mai.
National Basketball Association
Playoffs. Viertelfinals (best of 7). 3.
Runde. Eastern Conference: Atlanta (5.
der Qualifikation)–Chicago (1.) 82:99;
Stand 1:2. Boston (3.)–Miami (2.) 97:81;
Stand 1:2. – Western Conference: Memphis (8.)–Oklahoma City (4./mit Thabo
Sefolosha/6 Punkte) 101:93 n.V.; Stand
2:1. Dallas (3.)–Los Angeles (2.) 98:92;
Stand 3:0.
Nationalliga A
Männer. Playoff-Final (best of 5). 1.
Spiel: Lugano Tigers–Olympic Fribourg
77:65 (39:30). Stand: 1:0. – 2. Spiel am
Mittwoch, 11. Mai, 20 Uhr in Lugano.
Beachvolleyball
World Tour in Schanghai (China)
Männer. Final: Rogers/Dalhausser (USA)
s. Gibb/Rosenthal (USA) 21:18, 24:22. –
Um Platz 3: Brink/Reckermann (De) s.
Herrera/Gavira (Sp) 14:21, 22:20, 15:10.
– Halbfinals: Gibb/Rosenthal s. Brink/
Reckermann 21:17, 21:11. Rogers/Dalhausser s. Herrera/Gavira 21:16, 20:22,
15:11.
Frauen. Final: Van Iersel/Keizer (Ho) s.
Kessy/Ross (USA) 15:21, 26:24, 15:13.
– Um Platz 3: Schwaiger/Schwaiger (Ö)
s. Hanson/Fendrick 21:19, 21:23, 15:12.
A3-Turnier in Münchenstein
Schlussrangliste: 1. Grässli/Goricanec
308.0. 2. Trüssel/Heidrich 246.4. 3. Brunner/Sciarini 202.4. 4. Ryf/Seghers 167.2.
5. Breuss/Lienhard und Rau/Güttinger
132.0. 7. Heler (Fr)/Volpi-Preti (Br) und
Carolino dos Santos/Schmutz-Gonçalves (Br). 101.2. 9. Behrensen (De)/
Waldvogel, Kaiser (Lie)/Schifferle (Lie)
und Carlier/Wieland 74.8.
Eishockey
National Hockey League
Playoffs. Viertelfinals (best of 7). Eastern Conference. 4. Runde: Boston (3.
der Qualifikation)–Philadelphia (2.) 5:1;
Schlussstand 4:0. – Western Conference: Detroit (3.)–San Jose (2.) 4:3;
Stand 1:3. – 5. Runde: Vancouver
(1.)–Nashville (5.) 3:4; Stand 3:2.
Handball
Nationalliga A
Männer. Finalrunde. Kadetten Schaffhausen–Pfadi Winterthur 35:27 (15:13).
Kriens-Luzern–Wacker Thun 32:28
(15:12). BSV Bern Muri–St. Otmar St.
Gallen 27:22 (11:11).
Rangliste (je 30 Spiele): 1. Kadetten
Schaffhausen 56. 2. Kriens-Luzern 43. 3.
Pfadi Winterthur 42. 4. Wacker Thun 35.
5. St. Otmar St. Gallen 29. 6. BSV Bern
Muri 27.
Abstiegsrunde. GC Amicitia Zürich–Suhr
Aarau 35:26 (18:12). Arbon–Lakers Stäfa
18:31 (11:12). Fortitudo Gossau–RTV
Basel 30:29 (18:13).
Rangliste (je 30 Spiele): 1. GC Amicitia
Zürich 32. 2. Fortitudo Gossau 27. 3.
RTV Basel 26. 4. Suhr Aarau 24. 5.
Lakers Stäfa 19. 6. Arbon 0.
Fortitudo Gossau–RTV Basel 30:29
(18:13)
Buechenwald. – 100 Zuschauer. – SR
Brianza/Lämmler. – Strafen: 3-mal 2
Minuten gegen den RTV Basel.
Fortitudo Gossau: Hug/Fasciati (für 1
Penalty); Krapf (1), Engeler, Oertig, Dedaj,
Ryser, Lieberherr (4), Schoof (5), Tataraga (6), Würth (5), Stahl (9/3).
RTV: Rudi/Stauber (ab 31.); Gulbicki (4),
Stamenov (9/2), Hofstetter (1), Kuppelwieser (4), Golubovic (2), Sladoljev (4),
Strübin (2/1), Schelbert (2), Kaiser (1).
Frauen. Playoff-Final (best of 5). 3.
Runde: Brühl St. Gallen (1. Qualifikation)
- Spono Nottwil (2.) 23:20; Stand 2:1.
Leichtathletik
Meetings im Ausland
Kingston, Jamaika. Internationales
Meeting. Männer (RW 2,2 m/s): 1. Blake
(Jam) 9,80. 2. Bailey (Antigua) 9,94. 3.
Rodgers (USA) 9,96. – 200 m (RW 1,6
m/s): 1. Ashmeed (Jam) 19,95 (JWB). 3.
Spearmon (USA) 20,18. 8. Powell (Jam)
21,40. – 110 m Hürden (RW 1,8 m/s): 1.
Turner (Gb) 13,28. 2. Trammell (USA)
13,39. – 400 m Hürden: 1. Gaymon (USA)
48,58. 2. Clement (USA) 48,74. – Kugel:
1. Nelson (USA) 21,24. – Frauen. 100 m
(RW 1,9 m/s): 1. Jeter (USA) 10,86 (JWB).
2. Baptiste (Tri) 10,94. 3. Simpson (Jam)
11,07. 4. Stewart (Jam) 11,07. – 200 m
(RW 2,4 m/s): 1. Fraser-Pryce (Jam)
22,10. 2. Campbell-Brown (Jam) 22,37.
– 400 m: 1. Williams-Mills (Jam) 50,71. 5.
Richards (USA) 51,62. – 800 m: 1. Sinclair (Jam) 1:58,41 (JWB).
Baie-Mahault, Guadeloupe. Internationales Meeting. Männer. 400 m: 1. Wariner (USA) 44,88. – 110 m Hürden (RW
0,7 m/s): 1. Robles (Kuba) 13,35. – 400 m
Hürden: 1. Culson (Puerto Rico) 48,73. 2.
Taylor (USA) 49,77. – Frauen. 400 m Hürden: 1. Demus (USA) 54,85 (JWB).
Rad
Rennen im Ausland
94. Giro d’Italia. 1. Etappe, Mannschaftszeitfahren Venara Reale–Turin
(21,5 km): 1. HTC-High Road (Pinotti,
Cavendish) 20:59 (55,142 km/h). 2.
RadioShack (Popowitsch) 0:10. 3.
Liquigas-Cannondale (Nibali) 0:22. –
2. Etappe, Alba–Parma (244 km): 1.
Petacchi (It) 5:45:40 (42,352 km/h), 20
Sekunden Bonifikation. 2. Cavendish
(Gb), 12 Sek. Bon. 3. Belleti (It), 8 Sek.
Bon. 4. Ferrari (It). 5. Bozic (Sln). Ferner:
19. Zaugg (Sz). 37. Zahner (Sz). 75. Mar-
cel Wyss (Sz). 85. Danilo Wyss (Sz). 101.
Martin Kohler (Sz). 105. 168. Frank (Sz).
204. Tschopp (Sz), alle gleiche Zeit. –
Gesamtklassement: 1. Cavendish
6:06:27. 2. Siwzow (WRuss) 0:12. 3.
Lewis (USA). 4. Pinotti. 5. Bak (Dä), alle
gleiche Zeit. Ferner: 77. Zahner 0:53. 79.
Danilo Wyss. 80. Kohler. 83. Frank. 85.
Tschopp, alle gleiche Zeit. 87. Zaugg
0:54. 118. Marcel Wyss, gleiche Zeit.
Tennis
Turniere im Ausland
Madrid. ATP-Masters-1000 (3,7 Millionen Euro/Sand). Halbfinals: Nadal (Sp/1)
s. Federer (Sz/3) 5:7, 6:1, 6:3. Djokovic
(Ser/2) s. Bellucci (Br) 4:6, 6:4, 6:1. –
Final: Djokovic s. Nadal 7:5, 6:4. – Doppel. Final: Bryan/Bryan (USA/1) s. Llodra/
Zimonjic (Fr/Ser/6) 6:3, 6:3.
WTA-Turnier (3,5 Mio Euro/Sand). Halbfinals: Asarenka (WRuss/4) s. Görges (De)
6:4, 6:2. Kvitova (Tsch/16) s. Na (China
/6) 6:3, 6:1. – Final: Kvitova s. Asarenka
7:6 (7:3), 6:4. – Doppel. Final: Asarenka/
Kirilenko (WRuss/Russ/5) s. Peschke/
Srebotnik (Tsch/Sln/2) 6:4, 6:3.
Rom. ATP-Masters-1000 (2,75 Millionen
Euro/Sand). 1. Runde: Philipp Kohlschreiber (De) s. Michail Juschni
(Russ/13) 6:4, 6:2. Gasquet (Fr/16) s.
Montanes (Sp) 6:2, 6:3. Verdasco (Sp) s.
Raonic (Ka) 6:4, 6:4. Volandri (It) s. de
Bakker (Ho) 6:1, 6:2.

Documenti analoghi