Numéro complet en PDF

Transcript

Numéro complet en PDF
AUTO
INSIDE
10
87 e ANNÉE
2014
>Nouveaux sites Internet de la branche
www.agvs.ch et www.metiersauto.ch
Pages 8-12
>Automechanika Francfort – tendances et
nouveautés en direct du salon
Pages 14-18
>SwissSkills : le meilleur mécatronicien
d’automobiles suisse s’appelle Jean Trotti
Pages 32-33
Organe officiel de l‘Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA)
Tout pour votre sécurité : ESA-Tecar : mon pneu
STARK AUF SICHERHEIT GETRIMMT
Félicitations à l’UPSA
ESA-Tecar
– pour
mein
Pneu
et à ses membres
le nouveau
site Internet !
SUPER
GRIP 7+ / SUPER GRIP 7+ HP
Plus d’informations sur le nouveau site des garagistes de l’UPSA en page 8 et suivantes
Votre nouvel
medienformer.de
employé préféré
Il est grand temps que le concept unique de réparation en
temps réel, qui facilite et accélère le travail de réparation,
fasse aussi son entrée dans la gamme des outils de diagnostic
multimarques compacts. Hella Gutmann Solutions propose
dès à présent le mega macs 56, un système de diagnostic
multimarque compact et performant qui met à votre dis-
Tel.: 041-630 45 60
E-Mail: [email protected]
Votre partenaire commercial Hella Gutmann :
position toutes les données techniques, les fonctions et les
aides nécessaires pour tous vos travaux sur plus de 35.000
modèles de véhicule des marques les plus importantes. Faites
dès à présent partie de cette nouvelle génération d'ateliers et
découvrez le petit Costaud de chez Hella Gutmann. Et vu le
prix, tous les ateliers devraient vraiment se le payer.
SOMMAIRE
Octobre 2014
>> Editorial
–– www.agvs.ch : LE site Internet en ligne des garagistes suisses
>> En bref
5
6
>> Focus nouveau site Internet de l’UPSA
–– www.agvs.ch et www.metiersauto.ch : les nouvelles en bref
>> Automechanika
–– Les nouveautés et tendances en direct du Salon de Francfort
8
14
>> Politique
–– Maintien illimité de la CommAuto : L’UPSA informe les associations de branche 20
–– Initiative vache à lait : le Conseil fédéral rate une chance historique
21
–– Entretien avec Hans Koller, secrétaire général de routesuisse
22
>> Management et droit
–– Le bilan annuel sous contrôle grâce à l’apéritif des garagistes de FIGAS 25
>> Prestations
–– Aperçus passionnants : AutoScout24 à l’Auto Zurich Car Show
26
>> Association
–– Une journée passée aux côtés d’un pilote de formule 1 : témoignage de
l’heureux gagnant du concours de l’UPSA du Salon de l’auto de Genève
>> Vente
–– Catégorie de luxe en ligne de mire : Dieter Jermann, Director de Pirelli
29
30
>> Profession et carrière
–– SwissSkills 2014 : le nouveau maître suisse en mécatronique d’automobiles
s’appelle Jean Trotti
32
–– L’offre en formation continue de l’UPSA est très prisée
34
–– UPSA Business Academy 2014/2015
35
–– Des intervenants de renom seront présents à la Journée des garagistes
­suisses 2015
36
>> Garages
38
>> Impressum
39
AUTO
INSIDE
10
E
87 ANNÉ
e
2014
Plus d’informations sur le nouveau site de l’UPSA
à la page 8.
AUTOINSIDE | Octobre 2014
Organe
de l’Union
officiel
Tout po
lle suisse
professionne
ur votre
>
>
>
Pages
24-25
)
obile (UPSA
de l’autom
sécurité : ESA-Te
car : mo
INFO
ESA et AGVS : une relation de longue date
Saviez-vous que l’organisation ESA a été fondée
en 1930 par l’UPSA pour que les garagistes puissent
subsister dans le commerce des pneus face aux
nouveaux magasins de pneus ? Un achat groupé
permet toujours d’obtenir des tarifs intéressants. ESA
a continuellement élargi son assortiment et s’est
adaptée aux exigences du marché. La boutique a été
mise en ligne pour la première fois en 2004. Depuis
février 2013, la nouvelle boutique ESA est en ligne sur
www.esashop.ch.
ESA félicite les garagistes de l’UPSA pour leur site
Internet informatif et moderne !
e
branch .ch
t de la
uto
Internew.metiersa
u site
Nouveagvs.ch et ww
www.a
ces et
s 8-11
: tendan
Page
ncfort on
ka Fra
Sal
ct du
echani
Autom utés en dire
n
nouvea
ronicie tti
s 20-21
mécat
Page
Jean Tro
illeur
Le me s s’appelle
kills :
SwissS d’automobile
suisse
n pneu
MT
GETRIM
ERHEIT
UF SICH
STARK Aà l’UPSA ein Pnveaeuu
mur le nou
– po
ations rres
7+ HP
Félicit
mb
A-Temeca
R GRIP
ES
et à ses et !
+ / SUPE
ernGRIP
IntR
sitePE
SU
Plus d’inf
ormations
7
sur le nouv
eau site
des gara
www.esa.ch
gistes
de l’UPS
A à la
Votre partenaire compétent pour une maison
de l’auto conviviale
Planification et conseils lors d’une construction nouvelle ou d’une rénovation de garages et de maisons
de l’auto, de stations d’essence, shops
Profitez de notre expérience. Nous nous tenons
à votre entière disposition pour un entretien sans
engagement.
page 8.
AWS ARCHITEKTEN AG
Muristrasse 51
CH-3006 Bern
Téléphone 031 351 33 55
Téléfax 031 351 33 68
Homepage: www.aws.ch
e-mail: [email protected]
Plus fort ensemble.
Technique de freins de Bosch
Unir ce qui va ensemble: Lors du changement simultané des disques et des
garnitures de freins, il vaut tout particulièrement la peine de faire confiance à
Bosch. Des produits parfaitement coordonnnés pour toutes les applications
automobiles courantes en qualité assurant la pose au micron près et avec un
vaste choix d’accessoires – la pose rapide et sans problèmes est ainsi garantie.
Et vos clients apprécient à leur juste valeur la puissance de freinage optimale
dès la pose, des freins silencieux et sans vibrations à l’efficacité élevée dans
les conditions d’utilisation les plus exigeantes.
www.bosch.ch
ÉDITORIAL
Un nouveau chapitre pour la
communication de l’UPSA
Chère lectrice, cher lecteur,
Avec la mise en
ligne du nouveau site
Internet de l’UPSA le
1 er octobre, un nouveau chapitre débutera pour la communication de l’association. Parallèlement à
cela, le bureau de
nouvelles de l’UPSA sera également mis en
service. A l’avenir, des informations susceptibles d’intéresser aussi bien les membres individuels de l’UPSA que leurs collaborateurs
seront collectées, évaluées, traitées médiatiquement et présentées selon les besoins des
utilisateurs sur les sites Internet agvs.ch et
metiersauto.ch, dans le magasine AUTOINSIDE ainsi que dans les Newsletters de l’UPSA.
Quel est le but de cette approche ? De cette
manière, nous aspirons à ce que le dialogue
réciproque entre l’association faîtière, les sections et les membres puisse être mis à profit
plus rapidement et plus globalement. A l’avenir, il est donc important pour l’UPSA de communiquer d’un seul tenant et de manière aussi efficace que possible. Le nouveau site Internet de l’UPSA correspond ainsi aux exigences
et aux besoins d’une communication mo-
AUTOINSIDE | Octobre 2014
derne, conviviale et globale de l’association,
pour aujourd’hui et pour demain. Nous
sommes actuellement en mesure de publier
rapidement et d’un point de vue journalistique les nouvelles pertinentes de l’association et du « Monde des garagistes ». Que vous
soyez membres de l’UPSA ou garagistes, vous
obtenez ainsi en un seul coup d’œil les informations actuelles qui vous intéressent.
Le nouveau site Internet metiersauto.ch a
lui aussi été mis en ligne récemment. Par ce
biais et avec vous, nous souhaitons toucher les
jeunes, public si important pour notre branche,
« Les nouveaux sites Internet
représentent un investissement pour l’avenir et doivent
renforcer notre branche. »
et éveiller leur intérêt pour notre métier. Nous
sommes confrontés à la concurrence d’autres
branches intéressées par les jeunes professionnels en devenir. Pour cette raison, nous voulons renforcer notre contribution médiatique
afin que les entreprises membres suscitent à
l’avenir l’intérêt de notre relève.
Les nouveaux sites Internet représentent un investissement pour l’avenir,
permettant de renforcer notre branche et
de nous démarquer. De cette manière, le
site Internet doit aussi conduire à une
meilleure perception de l’industrie automobile par les médias. Un site Internet moderne et attrayant nous permet de rédiger
des contenus pertinents et de contribuer à
ce que ceux-ci soient encore plus diffusés
et mieux accueillis par le public.
Je vous invite à lire les pages 8 à 13 traitant en détail de notre nouveau concept
pour en apprendre plus sur celui-ci. L’UPSA
et moi-même serions très heureux de vous
compter parmi les visiteurs de nos nouveaux sites Internet. N’hésitez pas à nous
faire part de nouvelles à publier et veuillez
attirer l’attention de vos collaborateurs sur
les sites Internet en question. Nous sommes
également intéressés par votre opinion
concernant notre nouveau portail Internet :
écrivez-nous donc à ce sujet !
Merci beaucoup !
Meilleures salutations
Urs Wernli, Président central
5
EN BREF
Renfort juridique
pd. A partir du 1er juillet 2014,
Olivia Solari renforce le domaine
commerce/communication en
tant que juriste de l’association.
Elle répond aux questions
Olivia Solari travaille à présent au
secrétariat central de l’UPSA.
juridiques des membres et les
traite lors d’une première
consultation gratuite. O. Solari
représente les intérêts des
membres lors de consultations,
rédige des décisions et des
procédures d’opposition, etc.
pour le fonds en faveur de la
formation professionnelle et
apporte son soutien au département lors de poursuites pour
dettes / procédures de faillite. <
L’exposition automobile
AargauSüd s’agrandit
pd. Après les expositions
automobiles AarauWest en mars
et AargauSüd à Reinach en
septembre, les expositions à
Baden et à Stein sont au
programme pour octobre. Sur les
deux sites, les visiteurs peuvent
comparer de nombreux modèles ;
les garagistes ont l’opportunité
de se présenter au public. <
août s’élève ainsi à 197 258 unités
(2013 : 203 634 ) et se situe ainsi
à 3,1 % en deçà de celui de 2013.
Les chiffres exacts par marques
peuvent être consultés sur
www.auto-suisse.ch. <
22e édition du Salon de la
Voiture d’Occasion
pd. L’entreprise Electro-Matériel SA a acquis 100 % des actions
des anciens propriétaires de la
société Elevite SA au 1er août 2014.
La reprise de l’entreprise Elevite
SA permet à EM de renforcer sa
position de leader de marché dans
le domaine de la distribution de
matériel d’installations électriques
de manière optimale, à travers un
degré élevé de compétences dans
le secteur innovant et dynamique
de l’éclairage. <
pd. Du 10 au 12 octobre a lieu
pour la 22e fois le Salon de la
Voiture d’Occasion avec plus
de 500 modèles. L’exposition a
lieu dans la halle 6 au Palexpo
de Genève. Elle est organisée
par la section UPSA Genève.
De jeudi à samedi, le salon
UTILEXPO aura lieu en parallèle
pour la première fois sur le site
de Palexpo dans la halle 5. <
Les ventes d’automobiles sont
stables
pd. Après une augmentation
des ventes de voitures neuves de
près de 5 % durant le mois de
juillet, les chiffres sont à nouveau
légèrement à la baisse :
5,8 % resp. 1213 véhicules ont été
vendus en moins par rapport au
même mois de l’année précédente. Le résultat cumulé à fin
Croissance d’Electro-Matériel SA
Anniversaire : 30 ans d’activité
pour Zaccaria
pd. En 1984, Paolo Zaccaria
ouvrait son propre garage en tant
Anniversaire du garage Zaccaria, à
Gerlafingen.
que mécanicien expérimenté sur
Fiat et comme représentant de la
marque « Fiat » selon son souhait.
En octobre 2014, il fêtera avec sa
famille les 30 ans d’existence du
garage qui représente depuis
toujours de la marque culte
italienne. Entretemps, Paolo
Zaccaria et sa femme Mirka
ont créé une entreprise
familiale avec leurs fils jumeaux
Lorenzo et Flavio Zaccaria.
Du 3 au 5 octobre, une exposition aura lieu pour célébrer cet
anniversaire. <
Changement de génération
pour Mühle-Garage Brunner AG
pd. La petite entreprise
individuelle mise sur pied par Willi
Brunner en 1991 a maintenant
atteint la taille d’une PME notable.
L’entreprise Mühle-Garage Brunner
AG emploie actuellement 20 personnes sur les sites de Langnau et
de Hermiswil. Après 25 ans de
service, il est temps pour Willi
Brunner de transmettre la direction
opérationnelle à la prochaine
génération. Ses enfants Tabea,
Yvonne et Andreas reprennent les
affaires de l’entreprise ; Willi
Brunner lui, continuera d’assumer
le poste de président du Conseil
d’administration. <
Plus de puissance!
avec la batterie de garagiste TECAR et les marques mondiales BOSCH et ENERGIZER. Naturellement de votre ESA!
Siège ESA
Maritzstrasse 47
3401 Berthoud
Tél. 034 429 00 21
Fax 034 422 31 74
[email protected]
Succursales
Centre romand, Tél. 021 706 36 15
Berthoud, Tél. 034 429 05 10
Zurich, Tél. 043 388 66 66
Tagelswangen, Tél. 043 388 66 66
Suisse centrale, Tél. 041 450 44 22
St. Gall, Tél. 071 314 01 01
Tessin / Engadine, Tél. 091 850 60 00
Bâle, Tél. 021 706 36 15
esa.ch | esashop.ch
6
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
EN BREF
Du 6 au 9 novembre : Auto Zurich
Nouvelle directrice de l’ASTAG
pd. L’Auto Zurich Car Show se
déroulera du 6 au 9 novembre 2014
au Centre de Foires de Zurich. Un
programme varié est proposé
durant les quatre jours d’exposition (de 10 à 21 h les 6 et 7 et
de 10 à 19 h les 8 et 9 novembre)
allant de la présentation des
­nouvelles voitures, du sport
automobile et du tuning, en
passant par les pièces détachées
et les accessoires jusqu’aux
spectacles divers. La carte
journalière coûte CHF 19.–.
Diverses réductions sont
proposées. Informations :
www.auto-zuerich.ch <
pd. Le comité central de
l’ASTAG a choisi Judith Fischer
comme nouvelle directrice de
l’ASTAG. Elle succède à Michael
Gehrken. Cette juriste de 51 ans
travaillait à la Suva depuis 2005 en tant que secrétaire générale.
En tant que cheffe d’état-major
du Conseil d’administration et de
la direction, elle dispose d’une
expérience hétérogène en ce qui
concerne les partenariats
sociaux ; les préoccupations de
l’ASTAG et de ses organisations
partenaires lui sont familières. <
La nouvelle directrice de l’ASTAG Judith Fischer.
A moto, en route vers la Floride
Ce que Lukas Hediger s’est offert grâce
au bon de « voyage » qu’il a remporté
lors des WorldSkills.
moto avec le bon de voyage
gagné grâce à sa médaille de
bronze lors des championnats
du monde des métiers à Leipzig
(WorldSkills Competitions). <
Augros-Lumecor AG
en voyage à moto au Canada
pd. Du 19 août au 1er septembre 2014, Augros-Lumecor AG
était en voyage à moto avec des
clients de vente en gros. Les
quelque 1500 km parcourus en
Harley Davidson ont conduit aux
Montagnes Rocheuses, le long de
la côte et sur l’Ile de Vancouver. <
Trincado renforce Eurotax
pd. Depuis le 4 août 2014, Ester
Trincado renforce l’équipe suisse
d’Eurotax en tant que « Sales
Support Manager & Marketing ».
Le poste nouvellement créé
assure l’interface entre la vente
et le marketing. <
Wagner succède à Ernst
pd. Lukas Hediger voyage
actuellement depuis l’Alaska, où
il a effectué un programme
d’échange dans diverses fermes,
avec comme objectif de
rejoindre la Floride. A cet effet,
Luka Hediger, 22 ans, originaire
d’Oberarth / SZ s’est acheté une
pd. Peter Wagner, 50 ans, a
repris au 1er juillet 2014 la direction
du segment « Independent
After­market » de la Continental Division Interior. Wagner succède à
Helmut Ernst qui a quitté l’entre­
prise de sa propre initiative. <
Le concept de garages innovateur d‘ESA
Le concept le GARAGE est destiné à assurer l‘avenir de garages qualifiés, à rester innovateurs,
indépendants des marques et à bénéficier de l‘appui de l‘Organisation d‘achat de la branche
suisse de l‘automobile et des véhicules à moteur – ou ESA. Profitez vous aussi de prestations
spécifiques et assurez-vous des avantages concurrentiels certains par une présentation originale
et une position forte sur le marché. Appelez-nous au 034 429 04 01.
legarage.ch
La marque de votre choix
AGVS.CH ET METIERSAUTO.CH
Les nouveaux sites Internet de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA) seront en ligne au 1er
www.agvs.ch, le nouveau port
Les nouveaux sites Internet agvs.ch et metiersauto.ch annoncent une nouvelle ère dans la communication de l’Union professionnelle
sont maintenant la carte de visite qu’une association professionnelle comme l’UPSA souhaite avoir. Reinhard Kronenberg, rédaction
rédactionnelle : « Ici à l’avenir, la présentation du contenu sera plus vendeuse, ciblée et
attractive », explique Monique Baldinger. Sur
la page d’accueil (Home), des accroches
mettent en avant les contenus qu’elles présentent ou promeuvent. Elles donnent directement accès au contenu respectif. Leur
nombre dépend directement des contenus
intéressants, qui ne manquent pas à l’UPSA :
« Le monde des garagistes regorge d’informations passionnantes, sur lesquelles nous
pouvons communiquer », indique la cheffe
de projet. Ces contenus informationnels
sont traités par le bureau de nouvelles, récemment créé, de l’UPSA.
Les membres de l’UPSA disposent avec le
site Internet d’un outil très transparent qui
leur permet de s’informer, à tout moment et
d’un coup d’œil, sur les activités importantes
de leur association et de leur branche, traitées avec un savoir-faire journalistique et
agréablement présentées. Cela leur permet
de participer aux activités de l’association
d’une manière nouvelle. Ils sont invités à
envoyer actualités et informations directement au bureau de nouvelles de l’UPSA
([email protected]).
Onze ans déjà
Les accroches présentant divers contenus sont l’élément dominant de la page d’accueil de agvs.ch. Le bureau de
nouvelles actualise en continu les nouvelles sur les thèmes de la mobilité et de la branche de l’automobile.
« Fondamentalement, l’on devrait dire :
tout est différent », déclare Monique Baldinger, cheffe du secrétariat de direction de
l’UPSA et cheffe de projet responsable de la
construction du nouveau site Internet. Autrement dit : mieux. Cela commence par l’approche conceptuelle qui est à la base de la
construction des nouveaux sites de l’UPSA :
le passage de la vision interne à la vision externe. Si agvs.ch représentait jusqu’à présent
l’association et sa structure, c’est devenu un
site complet pour les garagistes et la branche.
Ce qui signifie que les sections de l’UPSA,
leurs membres, les besoins des garagistes et
de leurs collaborateurs occupent une place
8
centrale. Ces sites s’adresseront à d’autres
groupes d’intérêt tels que les journalistes, les
politiciens ou les spécialistes, et sur metiersauto.ch, également aux parents et aux enseignants.
« Cette ouverture vers l’extérieur se manifeste sur le nouveau site Internet de l’UPSA
par la célébration de la branche automobile
et de ses performances », déclare Monique
Baldinger. Il s’agit là de la valorisation et de
l’attractivité de toute une branche, « vers
l’intérieur et vers l’extérieur. » Ce changement de message est, selon M. Baldinger,
non seulement visible dans la structure du
site Internet, mais aussi dans la conception
L’ancien site Internet de l’UPSA a été mis
en ligne en 2003, il y a donc onze ans, et re-
Ceci était très important pour tous les participants :
les nouveaux sites Internet doivent être accessibles sans
problème avec tous les types d’appareils possibles
(ordinateurs, tablettes, smartphones).
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
AGVS.CH ET METIERSAUTO.CH
octobre 2014, et ils diffusent les actualités du monde de l’automobile
tail Internet des garagistes
suisse de l’automobile (UPSA) : en interne, ils offrent aux sections et à leurs membres toute une série d’avantages, et en externe ils
manié en 2007 ; pour des raisons de coût,
l’on avait renoncé à rafraîchir la boutique en
ligne. L’UPSA avait donc le choix de revoir
ou de reconstruire entièrement le site Internet. Une reconstruction s’imposa pour diverses raisons : les sites Internet existants
agvs.ch et metiersauto.ch reposaient sur
deux bases techniques différentes, conçues
indépendamment l’une de l’autre. Cela augmentait les frais de gestion rédactionnelle et
technique. Aucune synergie n’était possible.
Cela contredisait aussi les principes de la
communication intégrée mise en œuvre par
l’UPSA, d’autant plus qu’à l’avenir l’on mettra
encore plus l’accent sur le « Content Management », la mise en valeur du contenu informationnel spécifique de l’UPSA. C’est essentiel
pour que ces textes soient par ex. mieux placés par Google et donc plus faciles à trouver.
La solution mise en œuvre illustre parfai-
sur cette base. C’est un grand avantage pour
les sections : elles bénéficient gratuitement
d’un site Internet neuf et très moderne. Elles
« Pour l’après-vente, toutes
les offres de prestations et
de nombreuses infos utiles
sont en ligne. »
Markus Aegerter, chef du service
Prestations/After Sales
peuvent simultanément obtenir tous les
contenus « à la carte » sur agvs.ch, et les
compléter selon leurs capacités par leurs
propres contenus spécifiques. Elles peuvent
élaborer librement le contenu de leur propre
site Internet, étant donné que l’UPSA tient à
ce que des sujets d’importance nationale (par
ex. CheckEnergieAuto, prises de position
politiques, etc.) soient aussi abordés sur les
pages des sections. La répartition des rôles
entre les sections et le comité central gagne
ainsi en fluidité et efficacité.
Un autre avantage pour les sections : tous
les contenus nationaux sont intégrés à leur
page de section. Avant, quand un visiteur du
site Internet voulait consulter sur un contenu national sur la page de section, par ex. la
formation professionnelle, le système le renvoyait à la page nationale. Il fallait refermer
« Les moyens investis
fournissent ainsi à nos
membres le meilleur retour
sur investissement possible. »
Manfred Wellauer, comité central
tement cette approche. Les contenus sont
désormais rédigés une seule fois, traités de
façon centralisée et diffusés en fonction du
support, sur les canaux dont dispose l’UPSA :
AUTOINSIDE, sites Internet, lettre d’information, ultérieurement aussi les réseaux sociaux.
Avantages pour les sections
La base technologique choisie a un autre
avantage essentiel : elle est multimandant.
Ce qui signifie que plusieurs sites peuvent à
l’avenir être connectés et reliés en fonction
des besoins exprimés. Des pages séparées
(pages de renvoi) sont également prévues
pour des événements tels que par ex. le
congrès annuel de l’UPSA. L’UPSA a déjà utilisé cette possibilité d’extension : toutes les
pages des sections fonctionnent aujourd’hui
AUTOINSIDE | Octobre 2014
metiersauto.ch a plusieurs contenus communs avec la « page mère », mais il aide surtout les adolescents de 12 à 15 ans,
leurs parents, les enseignants et les conseillers professionnels, à mieux connaître les métiers de l’automobile.
9
AGVS.CH ET METIERSAUTO.CH
la fenêtre pour revenir à la page de section.
Aujourd’hui, l’utilisateur reste sur la page de
section, même pour les contenus nationaux.
Le portail n’a aucun effet négatif pour les
membres individuels des sections ou les co-
« Le travail sur la plate-forme
en ligne du comité de pilotage fut une formidable expérience. J’espère que les
visiteurs auront autant de
plaisir à utiliser les sites que
nous à les faire. »
Nicolas Leuba, président de la section UPSA Vaud
et membre du comité central
mités directeurs ; la procédure de connexion
n’a pas changé. Et la nouvelle interface
conviviale de la boutique en ligne facilite les
achats. La reconstruction a permis de revitaliser le forum sur lequel les garagistes
peuvent mettre en garde contre les clients
malhonnêtes, bien sûr dans la zone à accès
privé, inaccessible au grand public. Grâce
aux possibilités techniques, rédactionnelles et conceptuelles offertes par la nouvelle plate-forme, l’aspect du nouveau site
Internet de l’UPSA diffère complètement
du précédent. Le design (système de mosaïque et accroches pour mettre en valeur
les contenus) structure le site en le rendant
vivant. Le langage visuel met chaque fois
que possible l’être humain au premier plan.
Et, ici même, la branche est célébrée, et
l’association a l’opportunité de se présenter
sous son meilleur jour.
metiersauto.ch
Parallèlement à agvs.ch, le site metiersauto.ch a aussi été remodelé. A la différence de agvs.ch qui s’adresse à un groupe
d’intérêt plus large, ce site s’adresse en
priorité aux adolescents de 12 à 15 ans, à
leurs parents et aux enseignants. Attractif
pour les adolescents, il est un atout pour
l’UPSA et donc pour la branche de l’automobile, en concurrence toujours plus âpre
avec d’autres branches autour des futurs
apprentis. Le site Internet désormais
connecté à agvs.ch dispose à cet effet de
fonctions utiles : les divers emplois sont ici
présentés sous une forme attractive, une
Intégration des sections et
comité de pilotage
Le comité central de l’UPSA a dès le début
accordé une grande importance à ce que
l’intégration des sections au projet Internet soit
la plus forte possible. Pour cette raison Armin
Bühlmann (section UPSA des deux Bâle),
Thomas Jenni (section UPSA de Soleure), Peter
Schmid (section UPSA Argovie) et Aldo Stoffel
(section UPSA Tessin) ont fait valoir les besoins
des sections à l’équipe principale. Avec
Nicolas Leuba (président de la section UPSA
Vaud et membre du comité central de l’UPSA),
les sections étaient également représentées au
comité de pilotage.
Les autres membres du comité de pilotage
étaient : Manfred Wellauer (président), les
membres de la direction, Katrin Portmann
(cheffe du service Commerce et Communication
de l’UPSA), Olivier Maeder (chef du service
Formation initiale et continue de l’UPSA),
Markus Aegerter (chef du service Prestations/
After Sales de l’UPSA) ainsi que Hanspeter Feuz
(propriétaire de It Projects GmbH).
L’équipe de Viva AG für Kommunikation est
responsable de l’architecture conceptuelle,
informationnelle et visuelle des sites Internet
et de leur réalisation ; l’équipe Internet de
Somedia AG s’est chargée de la conception
technique, de la mise en œuvre et du conseil.
ESA – votre partenaire lors du service des pneus!
- Le plus grand programme de livraison d’appareils et d’accessoires pour le service des pneus
- Produits de top qualité sur le plan mondial de John Bean et CemB
- Pas de souci de fonctionnement grâce à plus de 30 techniciens de service
Siège principal
Maritzstrasse 47
3401 Burgdorf
Tél. 034 429 00 21
Fax 034 422 31 74
Succursales
Berthoud, Tél. 034 429 05 10
Zurich, Tél. 043 388 66 66
Tagelswangen, Tél. 043 388 66 66
Centre romand, Tél. 021 706 36 15
Suisse centrale, Tél. 041 450 44 22
St. Gall, Tél. 071 314 01 01
Tessin / Engadine, Tél. 091 850 60 00
Bâle, Tél. 034 429 05 10
esa.ch | esashop.ch | carroshop.ch
AGVS.CH ET METIERSAUTO.CH
et accélérée, et les informations provenant
des sections ont une meilleure audience.
aide est apportée aux jeunes en recherche
de places d’apprentissage, ils participent à
des activités ludiques (Auto-Quiz, Autofilm-Rating, etc.) et des perspectives de développement professionnel leur sont présentées.
Les objectifs et les spécifications des
nouveaux sites Internet étaient clairs
pour l’UPSA : modernité, engagement
émotionnel et convivialité. La structure
choisie doit alléger le travail des sec-
Mise en scène des contenus
La communication institutionnelle de l’UPSA, dans le cadre de son développement, repose de plus en plus sur la gestion du contenu.
Cela signifie une meilleure mise en scène des
contenus et leur meilleure visibilité sur Internet. Pour que les divers contenus présentés
La boutique du site Internet de l’UPSA a elle aussi été
remodelée et offre davantage de possibilités.
« Pour nous en tant que section, la nouvelle présence
Internet offre de meilleures
possibilités d’insérer du
contenu par nous-mêmes. »
Les principales nouvelles de la
branche en un coup d’œil
Avec les deux nouveaux sites Internet
agvs.ch et metiersauto.ch, l’UPSA introduit
encore une importante nouveauté rédactionnelle : le bureau de nouvelles de l’UPFritz Bosshard, président de la section UPSA Zurich
SA. Ici, toutes les informations pertinentes
pour la branche automobile sont collectées,
évaluées, traitées et diffusées de façon centions. Une intégration ultérieure sans
tralisée sur tous les canaux, à savoir : porfaille aux réseaux sociaux est également
tail Internet, lettre d’information, AUprévue. « Avec la solution mise en place,
TOINSIDE et plus tard aussi les réseaux
nous avons atteint tous ces objectifs »,
sociaux. La transmission des informations
Anz._The_Real_AI_210_146_franz_Daten_Aktualisierung
20.05.14
10:28
1 est ainsi améliorée
déclare Monique Baldinger.
aux
membres
deSeite
l’UPSA
« Avec le site Internet
metiersauto.ch, nous nous
adressons directement à
notre principal groupe cible,
les élèves de 12 à 15 ans. »
Olivier Maeder, chef du service
Formation initiale et continue
soient placés par Google le plus en avant, le
plus haut possible, ils doivent figurer dans un
contexte crédible. C’est un travail journalistique, assumé dès le 1er octobre par le bureau de
nouvelles de l’UPSA. Le bureau de nouvelles
n’est pas une nouveauté, la plupart des groupes
The Real Car Wash Factory!
Pour la réussite de votre activité lavage Christ
Technique de lavage en tête des innovations
Nous offrons un haut niveau de qualité et un service
individuel pour un lavage professionnel!
Otto Christ AG • Wash Systems
Oberebenestrasse 1 • 5620 Bremgarten
Tel. +41 56 648 70 80 • Fax +41 56 648 70 81
www.christ-ag.com • [email protected]
WASH SYSTEMS
AGVS.CH ET METIERSAUTO.CH
Fournissez des actualités à l’équipe
d’info !
L’équipe du bureau de nouvelles de l’UPSA
veille à avoir suffisamment de « matière » à
mettre en valeur. Elle garantit cela en s’approvisionnant de deux façons : une partie de
l’équipe traite les sources internes à l’UPSA,
l’autre les sources externes. Pour la partie interne, l’équipe a constitué au cours des dernières semaines un réseau de « correspondants ». Ces « fournisseurs » de renseignements et de récits siègent au comité central,
dans les commissions et dans chaque section, mais chaque membre peut aussi transmettre des nouvelles. Ils n’ont pas à écrire les
articles eux-mêmes, mais ils informent simplement de ce qui pourrait intéresser tous les
membres de l’UPSA.
Les sources externes sont alimentées par
une longue liste de média que l’équipe du
bureau de nouvelles consulte quotidiennement. Ce sont des événements qui concernent
les garagistes et qui sont survenus en politique, économie, vie sociale, technique et recherche. Et l’on peut aussi lire de temps en
temps un article très divertissant. Cela garantit que le membre de l’UPSA trouve toutes les
informations pertinentes sur un site, son
site, sans se fatiguer à consulter plusieurs
sources d’nformations. Le bureau de nouvelles diffuse aussi toujours les nouvelles sur
les pages individuelles des sections.
L’équipe du bureau de nouvelles, qui travaille chez Viva AG für Kommunikation, gère
ce faisant une liste d’articles pertinents. Ce
programme rédactionnel est convenu mensuellement avec l’UPSA, ce qui garantit aussi
le contrôle par l’UPSA. <
Vu quelque chose ? Entendu quelque
chose ? Le signaler !
Le bureau de nouvelles de l’UPSA est
INFO
de média modernes utilisent ce modèle depuis
des années, car c’est un outil très efficace pour
un traitement des contenus adapté aux canaux.
Le principe est simple : au bureau de nouvelles,
tous travaillent pour tous les canaux, il n’y a
donc pas une rédaction pour l’impression et
une rédaction pour la diffusion en ligne.
L’UPSA aussi introduit maintenant ce système. L’équipe du bureau de nouvelles de l’UPSA gère les sites Internet, rédige rédige la lettre
d’information d’AUTOINSIDE et, ultérieurement, pour les réseaux sociaux. Les récits se
complètent donc de façon optimale. Exemple :
le bureau de nouvelles écrit sur le nouveau
champion suisse des métiers pour la branche
automobile. Pour aller vite, le bureau de nouvelles annonce l’information» sur le site Internet de l’UPSA (et bien sûr aussi sur metiersauto.
ch) en précisant qu’un portrait détaillé sera publié dans le prochain numéro d’AUTOINSIDE.
ouvert et joignable du lundi au vendredi
de 07 h 00 à 19 h 00. Si vous avez une
information qui vous semble intéresser
tous vos collègues, n’hésitez pas à
contacter le bureau de nouvelles. Il est
joignable par téléphone au +41 43 499
19 81 ou par courriel à l’adresse
[email protected]
www.agvs.ch
Entretien mené avec Katrin Portmann, membre de la direction et cheffe du service Commerce et communication
« Dès le début, l’intérêt des membres était nettement au premier plan »
Madame Portmann, quelle était pour vous,
en tant que responsable, la principale
raison de la construction d’un nouveau site
Internet pour l’UPSA ?
Katrin Portmann : En tant qu’association
professionnelle et sectorielle, l’UPSA a pour
mission de défendre les intérêts de ses
membres dans la branche, mais aussi en politique et auprès des administrations, de façon
ciblée et efficace. Une communication professionnelle et active, interne et externe, en fait
partie. C’est exactement cela que nous voulons renforcer à l’avenir, également sur nos
nouveaux sites Internet très modernes. Ils
doivent compléter AUTOINSIDE, notre excellente revue associative, et permettre d’établir
une communication rapide et moderne avec
tous les groupes d’intérêt pertinents.
Quels étaient selon vous les plus grands
défis ?
Un grand défi était de définir un concept
qui tienne compte de tous. Finalement le
nouveau site Internet de l’UPSA s’adresse
encore plus aux groupes d’intérêt extérieurs
à notre association : journalistes, adminis-
12
trations, politiciens,
parents, enseignants
et conseillers professionnels. Il fallait
faire une évaluation
technique qui prenne
en compte notre structure, avec 21 pages de
sections et une page pour le comité central. Elle
devait également permettre la nouvelle approche de gestion du contenu, selon laquelle
le bureau de nouvelles de l’UPSA récemment créé traite tous les contenus et les diffuse sur tous nos canaux.
Dans quelle mesure les sections ont-elles
été impliquées dans la construction du
nouveau site Internet ?
Dans toutes les activités de l’association,
l’intérêt des membres et la collaboration
avec nos sections sont au premier plan.
Nous assurons ainsi la proximité avec nos
membres. Il était pour nous vraiment important d’intégrer les sections au projet dès
le début et de pouvoir travailler de façon
optimale après le lancement. Pour les gara-
gistes, il est très appréciable d’être informés, en complément des sujets nationaux,
de ce qui se passe dans leurs régions.
Où se situe le nouveau site Internet de
l’UPSA par rapport aux sites d’autres
associations professionnelles ?
Notre nouveau site Internet nous donne
l’assurance d’avoir une communication associative moderne et complète. Il doit en être
ainsi, car pour ce qui est de notre message et
du recrutement de professionnels jeunes et
adéquats, nous faisons face à une rude
concurrence. Il ne faut pas, par négligence,
sous-estimer cet aspect. Nos deux nouveaux
sites Internet, en particulier bien sûr celui de
metiersauto.ch, sont donc un investissement pour l’avenir de notre branche.
Comment évoluera le site Internet de
l’UPSA ?
Nous voulons que notre site soit toujours
vivant, actuel et moderne. Nous actualiserons constamment les contenus et améliorerons les processus. Les informations publiées bénéficieront des améliorations. <
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
Visitez notre nouveau webshop
Tout autour de la roue
shop.pneu-service.ch
le pneushop hostettler est à présent integré
dans le webshop autotechnik et dans le h-base.
AUTOMECHANIKA
Le salon international des garagistes révèle les défis et les opportunités dans la branche automobile
Voitures et ateliers : la
grande vague du numérique
Un petit tour au salon Automechanika 2014 de Francfort permet de constater qu’Internet a déjà fait son nid dans de nombreux
domaines du métier de garagiste : négoce, commande de pièces de rechange, plate-formes d’information pour le service et la
réparation. Et ce n’est pas fini : le véhicule a désormais son mot à dire au sein de l’atelier, et le mécatronicien peut visualiser les
manuels de construction et les diagnostics d’erreur en 3D grâce à des applications spécifiques. Anselm Schwyn, rédaction
Les développeurs de Texa ont-ils regardé
Terminator un peu trop souvent ? Les lunettes Epson qu’ils ont adaptées à leur logiciel
de diagnostic captent ce que l’utilisateur regarde pendant que d’autres caméras permettent au terminal d’analyser l’objet regardé
pour projeter immédiatement devant les yeux
de l’utilisateur le produit, les problèmes cou-
rants, la réparation (sous forme de vidéo ou
d’image 3D), etc. Science-fiction ? Pas du tout !
C’est la dernière tendance dans les garages,
même si les lunettes Texa ne sont pas encore
prêtes à être commercialisées.
Mais tous les fabricants misent actuellement sur l’analyse des défauts assistée par Internet. On trouve déjà de la « réalité augmen-
BOSCH AG
CG CAR GARANTIE
www.bosch.ch
www.cargarantie.ch
tée » par exemple dans des représentations 3D
des pièces à changer. Et la numérisation gagne
aussi du terrain en matière de diagnostic. Qui
contrôle tous ces nouveaux systèmes d’aide ?
Comment les caméras, radars, capteurs d’angle
mort et autres sont-ils recalibrés après un accident ? Dans tous les cas, les fabricants d’appareils de diagnostic sont bien équipés. <
> Mise en réseau dans les ateliers
> Les secrets de la fidélisation du client
pd. Avec une mise en réseau
quis ou des didacticiels vidéo sont
croissante, Bosch Automotive Afégalement proposés. Au salon
termarket prévoit un changement
Automechanika de Francfort,
structurel radical du
Bosch a présenté le
commerce des pièces
spécialiste du génie
de rechange, équipeclimatique acquis
ments d’atelier et seravec SPX Service
vices automobiles. La
Solutions, Robinair,
numérisation a des La réalité augmentée : des
fort d’un large évenéconomies
pour
les
garagistes ?
avantages pour les
tail de solutions de
garagistes : les applidiagnostic, d’entrecations de réalité augmentée tien et de réparation des systèmes
contribuent à réduire les coûts,
de climatisation de véhicules. La
tandis que les smartphones et tamarque OTC était elle aussi repréblettes apportent une sorte de visentée avec des appareils de diasion infrarouge virtuelle. Il suffit de
gnostic et des outils spécialisés.
braquer la caméra du terminal
Quant à la marque de Bosch
mobile sur la carrosserie d’un véBeissbarth, elle a présenté une
hicule pour que l’appli montre les
technique de mesure et de
pièces qui s’y cachent. Des infos
contrôle précise alors que Sicam
complémentaires telles que les
exposait sa vaste palette d’appaconsignes de travail, les outils rereils d’entretien des pneus. <
pd. Dans l’édition AUTOINSIDE 9/14, nous avions présenté
l’étude de CG CarGarantie. Les
résultats exacts ont été révélés à
l’Automechanika. L’essentiel de
l’information : comment le garagiste peut-il sceller les liens qui
l’unissent à ses clients ? L’assureur automobile a mandaté l’institut pour l’économie automobile
(IFA) de la haute école d’économie et de l’environnement (HfWU)
pour analyser le comportement
des clients. L’étude montre comment mieux fidéliser les propriétaires de véhicules neufs et d’occasion à un atelier. L’ensemble
des mesures comprend aussi
bien des éléments de communication (applications du fabricant
et du concessionnaire, newsletter, manifestations chez le gara-
Pneus d‘hiver qui répondent aux plus hautes exigences! profipneu.ch
14
giste) que des services complémentaires (stockage des pneus,
services saisonniers, contrôle du
niveau d’huile), l’intégration d’accessoires, des options d’extension de garantie ou un service financier (forfait de financement et
leasing, crédit d’achat).
Bien que bon nombre de mesures de fidélisation soient aujourd’hui courantes (intégration
d’accessoires, stockage des
pneus, financement), l’étude révèle que les nouveaux moyens de
communication (applications du
fabricant ou du concessionnaire,
newsletters, manifestations) ont
un gros potentiel. En matière de
financement, il vaut aussi la peine
d’explorer de nouvelles voies
avec des forfaits ou une offre de
financement des réparations. <
Commandé aujourd‘hui - livré demain!
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
AUTOMECHANIKA
CHRIST AG, WASH SYSTEMS
CONTITECH AG
www.christ-ag.com
www.contitech.de
> Des processus de lavage intelligents
> Lancement du PIC multimédia en 16 langues
pd. Les nouveaux
portiques pour tunnels de lavage de la
série
Evolution
viennent compléter
parfaitement le système
modulaire
flexible de Christ.
La série Evolution
propose une technique adaptée à Willi Meier AD d'Otto Christ AG CH et Alexander Christ,
toutes les installa- copropriétaire d'Otto Christ AG, Memmingen D
tion de grande qualité, d’abord
tions de tunnels de lavage pour
galvanisée à chaud puis peinte
générer un débit de véhicules
par poudrage selon le procédé
maximal. La technique utilisée
duplex.
pour la série Evolution reprend
Christ propose désormais des
celle des séries Transversale et
cadres de portique d’une qualité
Contour, qui cesseront d’être fasupérieure, connus sous le nom de
briquées à la fin de l’année, aux« Duraprotect-Framework ». Grâce
quelles elle ajoute une nouveauté
à Duraprotect, l’exploitant dispose
révolutionnaire.
de portiques résistants bien plus
Tout portique de lavage refaciles à nettoyer puisqu’il suffit
pose sur une construction soud’utiliser un tuyau et une éponge
dée en acier stable dont la surde temps en temps. <
face a été traitée avec une fini-
pd. ContiTech met son savoirfaire de spécialiste des technologies d’entraînement à la disposition de chacun, avec de nombreuses possibilités multimédias.
L’entreprise a modernisé et optimisé son Product Information Center
(PIC) et sa présence sur Internet,
qu’elle a complétés par une nouvelle application proposant des
contenus en réalité augmentée et
des informations supplémentaires
générées par ordinateur sur
l’écran d’un smartphone ou d’une
tablette. Cette application a pu être
testée pour la première fois lors du
salon Automechanika.
Le logiciel de ContiTech permet
d’accéder à des schémas éclatés
et à des graphiques en 3D que l’on
peut faire pivoter et déplacer. Ces
contenus en réalité augmentée permettent aussi à l’utilisateur de visionner des films d’animation. L’application vient compléter la nouvelle
brochure « Courroies et composants. Technique, savoir, conseils ».
Le PIC a été entièrement revu
afin de le rendre plus convivial.
De même que le site Internet, le
nouveau PIC est également disponible en 16 langues. L’adresse
reste inchangée : vous trouverez
toutes les informations relatives
à un article après en avoir saisi
le numéro sous www.contitech.
de/pic, le tout sans avoir à vous
enregistrer. <
soenmez-werbung.ch
Le PIC en 16 langues, avec la réalité
augmentée.
Pour un élan
irrésistible dans
votre garage.
Prenez votre envol avec le numéro 1 en Suisse parmi les logiciels de
garages. Nos solutions informatiques taillées sur mesure vous assurent
une poussée irrésistible avec un service complet en première classe.
De la gestion du projet jusqu‘au support intégral, nous vous assurons
constamment l‘élan approprié pour la maîtrise de vos processus.
Enregistrez-vous dès à présent: avec un investissement sûr en prévision
de l‘avenir dans les packs de prestations et les solutions de logiciels
Stieger vous atteindrez rapidement votre altitude de croisière.
Stieger Software AG ❙ Hauptstrasse 71 ❙ CH-9422 Staad ❙ +41 (0)71 858 50 80
Stieger Academy ❙ Grundstrasse 1 ❙ CH-5436 Würenlos ❙ +41 (0)56 437 68 68
www.stieger.ch ❙ [email protected]
we drive your business
AUTOMECHANIKA
HELLA GUTMANN AG
KSU/A-TECHNIK AG
www.hella-gutmann.com
www.ksu.ch
> Quand les appareils de diagnostic interagissent
pd. Hella Gutmann a présenté
cette année quatre nouveautés au
salon Automechnika. Le nouvel
appareil de diagnostic mega macs
56 complète la série des appareils
de classe moyenne supérieure. Le
TPM-Tool (Tire Pressure Management Tool), composé d’un ordinateur
de poche, d’un connecteur diagnostique et d’un logiciel capable de mise
à jour, propose une gamme complète de prestations pour tous les
travaux sur les systèmes de contrôle
de la pression des pneus. Le SLDTool, outil précieux pour localiser les
défauts d’étanchéité de tous les
systèmes, à savoir les joints des
portes, l’échappement, etc., complète la palette de produits.
SEG V, appareil de réglage des
phares avec caméra, a également
été lancé par Hella Gutmann au salon de Francfort. Quant à la société
affiliée Hella Nussbaum Solutions,
elle a présenté ses innovations en
matière de service climatisation.
Nouveau dans la famille Hella, le
fournisseur complet Hella Pagid
offre des pièces de rechange et
d’usure ainsi que des outils de freinage. A Automechanika, Hella Gutmann a montré combien la compatibilité des appareils de diagnostic
est importante. Même l’appareil de
mesure de la batterie livre des données importantes. En particulier
dans le domaine de la mesure des
véhicules, Hella Gutmann propose
des calibrages spécifiques aux
marques. <
Björn Rietschel, directeur de Hella
Gutmann Solutions, a présenté les
nouveautés en matière de diagnostic.
> Intégrer le monde du lavage auto
pd. A l’Automechanika, le leader espagnol du lavage automobile, Istobal, a présenté plusieurs
nouveaux portiques de lavage et
un modèle de séchage innovant à
faible consommation d’énergie.
Le portique de lavage M’START se
cantonne à l’essentiel : avec un
design épuré et un montage simplissime, il est pourtant séduisant,
robuste et doté d’une technologie
moderne. Conçue pour traiter un
maximum de 800 à 1200 véhicules
par mois, cette installation est
idéale pour faire ses premiers pas
dans le monde du lavage automobile. La pompe à haute pression
est intégrée aux colonnes, ce qui
simplifie grandement le montage.
Il existe plusieurs options de programmation comme une cire ultra
brillante avec un programme de
polissage, divers types de mousse,
un prélavage chimique ou une station de lavage des roues. Deux
variantes de séchage sont possibles : soit par une buse de toit
qui épouse les contours et un déflecteur optionnel pour un meilleur
séchage à l’arrière du véhicule,
soit un séchage sans scanner
avec deux turbosécheurs placés
au sommet de l’installation. A
Francfort, Istobal a aussi présenté
Smartflow, son système de séchage qui permet d’économiser
65 % d’électricité. <
Damiano Ilardo, directeur des ventes
Technique de lavage chez KSU/A-Technik AG,
présente l’Istobal M’Start.
DE
À UNE PROLONGATION
DE GARANTIE CONCLUE
EN SEULEMENT
SECONDES.
NOUS SOMMES LES PLUS RAPIDES pour l’octroi de la garantie, la réparation des sinistres et
le remboursement. Votre avantage: vous obtenez l’autorisation pour la réparation du sinistre en
15 minutes et le remboursement sous 10 jours. Vous pouvez donc prévoir immédiatement toutes
les réparations nécessaires et retourner vaquer à vos occupations. Pour plus de renseignements,
rendez-vous sur quality1.ch ou appelez le 055 254 30 00. Quality1 – nous prenons de l’avance.
AUTOMECHANIKA
KÄRCHER SA
LIQUI MOLY
www.kaercher.ch
www.liqui-moly.ch
> Nouveau portique de lavage, bien manœuvrable
pd. Avec son nouveau modèle
CB 3, Kärcher continue de développer son offre de portiques de
lavage pour un séchage sans
tache des véhicules. Inédits : le lavage express de deux minutes
trente et le lavage particulièrement
économique (seulement 20 l d’eau
utilisés). Grâce à un arroseur supplémentaire, plusieurs options de
lavage peuvent être combinées. La numérisation a
également gagné les installations de lavage, permettant d’éviter des
temps d’immobilisation coûteux. Le système permet de se relier à la gestion de flotte Kärcher
Fleet. Ainsi, il est possible de voir
en ligne les prestations qui ont été
effectuées et dans quel état les différentes installations se trouvent.
Grâce à une connexion des données, le technicien de service peut
PIRELLI.CH
se connecter à la machine, analyser les erreurs et, si nécessaire, les
éliminer immédiatement en ligne.
Autre nouveauté : un appareil
pratique pour nettoyer les garages.
Pour son auto-laveuse manuelle
BR 35/12 C pour le
nettoyage d’entretien, Kärcher a mis
en œuvre un nouveau
concept de direction
(KART – Kärcher Advanced
Response
Technology) qui garantit une excellente
manœuvrabilité grâce
à un volant intégré
dans la tête de la brosse. La
batterie lithium-ion sans entretien
a en outre permis de limiter considérablement le poids de l’appareil.
La tête guidée de la brosse donne
la direction de nettoyage, tandis
que la brosse rotative assure la
distribution. <
> Dissolvants de rouille et lubrifiants pour les pros
pd. Les utilisateurs
professionnels ont
besoin d’un matériel
spécial. Au salon
Auto­m echanika de
Francfort, LiquiMoly a
présenté un nouvel
assortiment de produits de services
sous le nom de ProLine. Selon leur fabri- Sept d’un coup : les produits de services Pro-Line de
cant, ces sept sprays Liqui Moly.
vers. « Il existe déjà des additifs
sont censés répondre à tous les
dans une série Pro-Line depuis
besoins des garagistes au quotiplusieurs années ; ils sont très
dien, que ce soit pour polir, disappréciés sur le marché », exsoudre, diviser ou protéger. Spray
plique Günter Hiermaier, responélectronique, silicone, lubrifiant,
sable Liqui Moly de la distribution
poudre PTFE, pâte céramique,
pour l’Allemagne et l’Autriche.
dissolvant rapide de rouille et
Cette nouvelle gamme se reconspray d’entretien blanc font parnaît non seulement à ses pulvéritie du nouvel assortiment professateurs pratiques, mais aussi à la
sionnel. Le pulvérisateur avec
couleur de ses bonbonnes, noire,
tige rabattable permet une applicaractéristique des produits pour
cation ultraprécise ou étendue,
professionnels. <
même si le flacon est tenu à l’en-
SWISS-SKI CHOISIT
LES PNEUS HIVER PIRELLI
VIGN
ETT
OFFE E 2015
RTE
15
.9.
15.11.2 au
014*
Gino Caviezel, Patrick Küng et Dominique
Gisin dans le tunnel aérodynamique
*offre valable pour l’achat de 4 pneus hiver Pirelli voiture ou SUV à partir de
16 pouces ou de pneus été à partir de 17 pouces dans le réseau de revendeurs
participants du 15.9. au 15.11.2014 ainsi qu’une inscription sur pzeroclub.ch. Date
limite de participation : 31.12.2014.
AUTOMECHANIKA
MEYLE (WULF GAERTNER AUTOPARTS AG)
PHILIPS SA
www.meyle.com
www.philips.ch
> Les disques de freinage : constamment relookés
> Nouvelle lumière dans l’obscurité
Platinum Pads ont elles aussi été
pd. Wulf Gaertner Autoaméliorées : elles ne contiennent
parts AG a présenté un disque de
plus une trace de métaux lourds
freinage perfectionné : le Platiet parviennent à allier de très
num Disc de Meyle doté d’un
bonnes perr e vêtement
formances de
s p é c i a l U V.
freinage à un
Grâce à un
grand confort.
nouveau type
Les
freins
de vernis, les
Meyle sont
disques de
également utifreinage sont
lisés dans les
mieux protécourses de
gés contre la Disques de freinage Meyle Platinum Disc : haute
corrosion et qualité de freinage et préservation de l’esthétique. camions par
pd. Voilà cent ans que Philips
fabrique des systèmes d’éclairage
pour les automobiles. Mais les ampoules d’aujourd’hui n’ont plus
grand-chose à voir avec celles de la
première génération. Pour le salon
Automechanika de Francfort, Philips a lancé l’X-tremeVision, l’ampoule halogène la plus lumineuse
actuellement autorisée. Produisant
130 % de lumière en plus, elle
éclaire intensément à 130 m. Il est
particulièrement important d’avoir
un éclairage parfait sur la distance ;
le faisceau lumineux couvre habituellement jusqu’à 75 à 100 m. Avec
les ampoules Philips X-tremeVision,
on voit jusqu’à 45 m plus loin, ce qui
donne deux secondes de temps
de réaction supplémentaires au
conducteur à une vitesse de 80
km/h. Avec une lumière additionnelle plus blanche pour de meilleurs
contrastes, la Philips X-tremeVision
offre encore plus de sécurité.
restent beaux
plus longtemps. Comme les
pièces ne sont plus protégées
par un film d’huile, il n’est plus
nécessaire de les nettoyer avant
le montage. Et pour suivre la tendance, Meyle a publié une vidéo sur sa chaîne YouTube
« MEYLE TV » pour indiquer comment monter et démonter ces
nouveaux disques. Les garnitures
l’équipe du pilote espagnol Antonio Albacete
que sponsorise Wulf Gaertner.
A Francfort, Wulf Gaertner
Autoparts AG a aussi présenté un
programme de pompes à eau repensé pour divers modèles VAG.
Celles-ci sont pourvues d’une
garniture mécanique d’étanchéité parfaitement appropriée aux
véhicules d’occasion. <
Dans le domaine de l’éclairage,
le design compte aussi. Les nouvelles ampoules Philips WhiteVision
sont remarquables de ce point de
vue, avec un effet xénon blanc intense dans la lumière des phares.
Avec sa lumière plus blanche de
40 %, la WhiteVision allie style et sécurité. Les nouvelles Philips ColorVision en bleu, vert, jaune ou pourpre
confèrent aux phares un effet de
couleur stylé, tandis que l’éclairage
sur la route reste d’un blanc clair. <
130 % de lumière en plus grâce à Philips
X-tremeVision.
VARTA (JOHNSON CONTROLS)
WASHTEC CLEANING TECHNOLOGY GMBH
www.varta.com
www.esa.ch
> Nouvelles batteries hautes performances
> Lavage automobile facile
gie start-stop. Les deux batteries
présentent une forte résistance
au cyclage ainsi qu’une fiabilité
et une puissance de démarrage
élevée. AGM et EFB sont fabriquées au cours d’un processus
remarquablement propre qui permet une réduction de 20 % à la
fois de la consommation d’énergie et des d’émissions de gaz à
effet de serre.
Le programme de service Varta start-stop VSSP 2.1 permet aux
ateliers d’effectuer
tous les remplacements de batteries de
manière rapide et
simple avec une
bonne
navigation
dans les menus ainsi
que des instructions
de remplacement illustrées, même pour
Florence Bailleul, vice-présidente et DG Aftermarket EMEA les montages comde Johnson Controls, a présenté les nouveautés Varta.
plexes. <
pd. Au salon de Francfort, WashTec a montré, avec Wash&Pay,
comment les processus pouvaient
être optimisés lors du plein et du lavage. Il en résulte plus de bénéfices
pour les exploitants de portiques
de lavage et plus de flexibilité
pour les clients, qui évitent ainsi
les longues files d’attente.
Avec WashTec Plus, WashTec
a développé le système de gestion
en ligne pour les exploitants d’installations de lavage. WashTec Plus
propose aux exploitants de plusieurs sites de lavage un aperçu
complet de leurs installations.
Toutes les données importantes,
comme le chiffre d’affaires, le
nombre de cycles de lavage, le niveau des produits ou le statut actuel des différentes installations,
sont visibles en ligne ; il est également possible de changer les prix
et les horaires d’ouverture des différents sites, d’activer ou de dé-
pd. Outre la première batterie
EFB avec circulateur d’acide pour
véhicules utilitaires à fort besoin
en énergie, Varta a présenté un
grand nombre de batteries automobiles au salon de Francfort.
Les nouvelles batteries Varta
Blue Dynamic EFB et Varta Silver
Dynamic AGM sont la solution
idéale pour les voitures richement équipées et fortes consommatrices d’énergie, et pour les
véhicules équipés de la technolo-
18
(De g. à dr.) Roland Hofer (service ext.), Paul
Maag (service ext.), Carmelo Bataglia (chef
des ventes) ESA, Stefan Leuschner (chef des
ventes Washtec CH + D). Détail : la nouvelle
brosse à roue pour un nettoyage optimal.
sactiver temporairement des programmes, et d’adapter les installations des machines. Avec sa brosse
à roues Twister, WashTec complète
le tunnel de lavage WashTec SoftCare² Pro pour des roues bien plus
propres. Son secret : cinq brosses
rotatives par roue, auxquelles aucun relief n’échappe. <
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
PRESTATIONS
Protection juridique pour garagistes
Faites valoir vos droits
Un voisin se sent importuné par les émissions de bruit prétendument excessives de votre entreprise ou l’un de vos employés
a des prétentions infondées en compensation d’heures supplémentaires: à moins de trouver une solution à l’amiable, les
litiges finissent souvent devant les tribunaux. Thomas Tschanz, Sales Manager, Protekta Assurance de protection juridique SA
jamais! Quiconque porte plainte doit avancer
l’ensemble des frais judiciaires présumés. Si le
plaignant gagne le procès, les frais judiciaires sont
à la charge du défendeur. Cependant, le plaignant
Offre spéciale pour les membres de l’UPSA
Les propriétaires et les gérants de garage
bénéficient de conditions préférentielles
pour leur assurance privée également. En
gage de remerciement pour la confiance
qu’ils témoignent à Protekta et à la
Mobilière depuis de longues années, les
membres de l’UPSA peuvent souscrire une
assurance de protection
juridique privée pour CHF
240 .– au lieu de CHF 430.–.
Eviter les risques financiers inutiles
Le Code de procédure civile entré en vigueur
en 2011 prévoit que le plaignant réponde du
risque financier du procès. L’assurance de protection juridique est, de ce fait, plus importante que
ne se voit plus restituer l’avance des frais judiciaires par le tribunal, mais il doit en demander le
remboursement directement au défendeur. Si ce
dernier est insolvable, à part un acte de défaut de
biens, le plaignant ne recevra rien. Un risque cou-
Un litige peut vite coûter cher, pour les garagistes
également. C’est pourquoi l’assurance de protection juridique
entreprises de Protekta vous vient en aide. Photo: zvg
www.protekta.ch
MOTOREX. ET ÇA ROULE.
Le client d’aujourd’hui est intransigeant. Conjuguer professionnalisme et efficience maximum est donc un impératif pour tout
atelier. Un assortiment complet de lubrifiants et de produits de nettoyage innovants, ainsi qu‘un service et une assistance de
premier plan font de MOTOREX le numéro un des garagistes les plus exigeants. Vous souhaitez donner le meilleur de vousmême? Faites confiance à un partenaire indépendant qui fait preuve d’un engagement sans faille. Plus: www.motorex.com
INFO
Une action en justice peut coûter très cher.
C’est pourquoi l’assurance de protection juridique de Protekta vous vient en aide. Elle
prend en charge les frais d’avocat, de justice
et d’expertise, les dépens alloués à la partie
adverse et, à titre d’avance, les cautions pénales, jusqu’à concurrence de CHF 500 000.–.
De plus, vous bénéficiez de renseignements
juridiques gratuits par téléphone grâce à notre
JurLine. Autre point qui a son importance
pour les garagistes: tous les véhicules servant
à l’exploitation sont assurés globalement.
POLITIQUE
Manifestation de l’UPSA pour les associations de branche
Des règles équitables stimulant la concurrence
La manifestation d’information de l’UPSA à l’attention des associations de branche a eu lieu au CASINO Bankette & Events à
Berne. Elle a été très appréciée. Dans le cadre de quatre exposés de qualité, les représentants des associations et des organisations en ont appris davantage sur l’importance de la CommAuto (règlement d’exemption par catégorie), qui restreint la
toute-puissance des constructeurs et importateurs vis-à-vis des distributeurs. Ces discours ont également illustré les conséquences dramatiques d’une conception incontrôlée des contrats de concession. Vanessa Georgoulas, rédaction
Alors que l’UE veut procéder à un code de
conduite reposant sur le volontariat et dirigé
contre le déséquilibre énorme régnant entre distributeurs et importateurs, la Suisse mise sur la
CommAuto (règlement d’exemption par catégorie). Des conditions équitables sont instaurées à
l’aide de règles permettant à la concurrence de
fonctionner. Dans une manifestation d’information à l’attention des associations de branche,
l’UPSA a fait part aux nombreux invités présents
du bien-fondé du modèle suisse et des dangers
qui découleraient d’une suppression de la Comm­
Auto telle que l’a décidé l’Union européenne.
Important pour la concurrence
FALKEN TYRES
Coup d’œil en Autriche
T: 062 285 61 30
CONTINENTAL
FORD
Tobias Treyer
Seraina Denoth
Komm. R. Mag. Gustav Oberwallner
marche plus en détail. Il a expliqué : « Cette solution présente néanmoins le désavantage de se
mettre d’accord sur le plus petit dénominateur
commun uniquement, par exemple sur les délais de résiliation ne valant que pour des contrats
à durée indéterminée. » Finalement, le président
central Urs Wernli a souligné une nouvelle fois
l’importance de la collaboration des associations
de branche dans la lutte visant au maintien illimité de la CommAuto. Et d'expiquer : « Même
dans le cas de la grande Allemagne, les premiers
signes de ralentissement sont détectables suite à
la disparition du règlement d’exemption par catégorie : la concurrence a été démantelée, avec une
liberté entrepreneuriale fortement limitée. » <
Vous trouverez les arguments les plus importants
Dans certains pays, le règlement d’exemption par catégorie a été implémenté au niveau
du droit national. C’est le cas de l’Autriche par
exemple, qui l’a intégré dans la loi sur la protection du secteur automobile (KraSchG). L’orateur
invité Gustav Oberwallner a présenté cette dé-
MOBIL 1
Urs Wernli
BRIDGESTONE
F: 062 285 61 01
en faveur du maintien de la CommAuto dans l’argumentaire de l’UPSA disponible en ligne sur :
INFO
Dans son allocution de bienvenue, le président central de l’UPSA Urs Wernli a d’emblée
relevé que la CommAuto a fait ses preuves au
cours de ces dix dernières années. Il a déclaré :
« Le règlement d’exemption par catégorie constitue la base permettant aux garages de se faire
entendre vis-à-vis de leurs fournisseurs de véhicules et de pièces détachées ainsi que de leurs
partenaires. L’UPSA s’engage donc en faveur de
son maintien illimité. » Sans ce règlement, la
concurrence demeure quasiment impossible
pour les PME représentées presque exclusivement par l’UPSA, qui comprend près de 4000 entreprises membres.
U. Wernli a mis en garde ses auditeurs : « Une
disparition de la CommAuto accentuerait la dépendance des PME et limiterait massivement
leurs libertés entrepreneuriales. » En guise de
conclusion, le président central a invité les personnes présentes et, en particulier la Commission de la concurrence suisse (COMCO), à revendiquer un maintien illimité de la CommAuto.
Suite à l’allocution de bienvenue, le conseiller juri-
dique de l’UPSA Tobias Treyer jeté un coup d’œil
sur les études effectuées jusqu’à présent et sur le
statu quo des experts juridiques par rapport à
l’argumentaire exhaustif de l’UPSA « L’industrie
de l’automobile suisse a besoin de la CommAuto ! ». et de souligner : « Diverses expertises réalisées par la Haute ecole des sciences appliquées de
Zurich (ZHAW) et par l’niversité de St-Gall ont
confirmé à maintes reprises l’action positive exercée par la CommAuto sur l’économie suisse. Les
PME seraient durement touchées par la disparition de la CommAuto ; beaucoup d’entre elles verraient même leur existence menacée. »
Suite au discours de T. Treyer, Seraina Denoth de la ZHAW a présenté la dernière mise à
jour étendue du rapport national : « Dorénavant
et pour la première fois, les 27 associations présentes dans les 28 Etats membres ont été interrogées, ce qui a permis de se faire une idée des besoins de la branche », a expliqué la juriste. Avec la
Grèce, la France et la Bulgarie, le cercle des pays
interrogés s’est aussi élargi. La comparaison directe des résultats de 2013 avec ceux de 2014 révèle un accroissement de la sensibilisation aux
défis de la branche automobile en l’espace d’une
année : le nombre d’Etats membres dans lesquels des mesures d’amélioration observées et
des démarches concrètes planifiées ou réalisées
s’écartent des dispositions de l’UE, a progressé
pendant cette période relativement courte.
www.agvs.ch, rubrique
Prestations, Droit, Règlement
d’exemption par catégorie.
WYNN‘S
GOODYEAR
CASTROL
E: [email protected]bag.ch
DUNLOP
POLITIQUE
Le Conseil fédéral rejette l’initiative vache à lait, sans faire de contre-proposition
Ce sera désormais aux
automobilistes de trancher
Au printemps dernier, l’initiative « vache à lait » a été déposée, accompagnée de 114 000 signatures. Celle-ci, lancée conjointement
par auto-suisse et l’UPSA, exige que les recettes de l’impôt sur les huiles minérales soient strictement affectées aux projets routiers.
Début septembre, le Conseil fédéral a rejeté l’initiative, sans présenter de contreproposition. Anselm Schwyn, rédaction
Des dix milliards de francs de taxes, impôts
et redevances ainsi que de RPLP actuellement
versés annuellement par les automobilistes,
tout juste un tiers, soit 2,9 milliards de francs,
est réinjecté dans le développement et le maintien du réseau routier. La moitié des 3 milliards
de francs d’impôts sur les huiles minérales alimente la caisse fédérale. En principe, l’argent
suffirait à financer le développement et l’entretien, urgents et nécessaires, des routes suisses.
Le Conseil fédéral entend boucher le trou
financier en augmentant le prix de l’essence.
L’initiative dite de la vache à lait revendique
quant à elle que le réseau routier soit développé de manière raisonnable, ce qui est urgent et
nécessaire afin d’éviter que la circulation routière collapse, mais sans augmenter le prix de
l’essence. L’initiative, accompagnée de 114 326
signatures, a été déposée le 10 mars 2014 ; auto-suisse reçoit aujourd’hui encore des listes de
signatures remplies. Début septembre, le
Conseil fédéral a rejeté l’initiative, sans présenter de contre-proposition.
Le Conseil fédéral est d’avis que l’initiative
s’écarte du principe d’un renforcement du financement par l’utilisateur, contrairement à ce qui
est vrai pour les transports publics, et qu’elle ne
fonde pas une discussion politique constructive
permettant de trouver une solution à la problématique du financement de la circulation routière. Pourtant, il s’agit là exactement de ce que
l’initiative demande : un financement par l’utilisateur qui, au moyen de l’impôt sur les huiles
minérales, paie pour l’infrastructure routière,
FIAT/ALFA/LANCIA
YOKOHAMA
MG ROVER
MICHELIN
contrairement à ce qui est le cas pour le réseau
de transport public, qui profite d’un financement croisé par les automobilistes.
« Si l’on avait appliqué de manière conséquente le principe de l’affectation obligatoire
que les associations routières revendiquent
depuis des années, nous disposerions pour
l’avenir également de suffisamment de fonds
pour développer le réseau routier », affirme
Urs Wernli, président central de l’UPSA. Il
n’est pas admissible que les automobilistes
doivent maintenant remplacer l’argent qui a
été dépensé pour le développement du réseau ferroviaire au lieu de celui des routes.
L’UPSA et d’autres associations routières se
battront becs et ongles contre une telle démarche et ce, dans l’intérêt de plus de cinq millions d’automobilistes en Suisse. L’UPSA déplore toutefois que le Conseil fédéral n’accepte
pas de compromis mais recherche maintenant
une confrontation aux urnes. Selon Urs Wernli, on était prêts à envisager un compromis,
mais maintenant on est obligés de faire en
sorte que, comme pour la votation sur la vignette autoroutière en novembre dernier, les
OSRAM
PIRELLI
BANNER
citoyens votants s’expriment clairement aux
urnes, soit contre une nouvelle razzia sur leur
porte-monnaie. La semaine dernière, le Conseil
fédéral a transmis au Parlement son message
au sujet du financement du Fonds pour les
routes nationales et le trafic d’agglomération
(FORTA), dans lequel il est question d’augmenter l’impôt sur les huiles minérales à raison de
5 à 7 centimes par litre. Celui-ci doit maintenant examiner la question du FORTA, avant
de donner la parole au peuple. <
INFO
Une chance unique manquée
Les automobilistes paient toujours plus et restent bloqués dans les embouteillages : l’initiative vache à lait veut y remédier.
Vous trouverez de plus amples
informations sur l’initiative « Pour un
financement équitable des transports »
sur :
www.initiative-vache-a-lait.ch
VREDESTEIN
GENERAL TIRE
Restez sur terre.
Fibag SA
Lischmatt 17
4624 Härkingen
Pneus d‘hiver HS449 de Falken.
www.bag.ch
http://shop.bag.ch
Livraisons jusqu‘à 3 fois par jour
POLITIQUE
Entretien avec Hans Koller, secrétaire général de routesuisse
« Nous subissons actuellement les
conséquences de l’ignorance »
Lors de son assemblée des membres du 18 juin 2014, routesuisse, la Fédération routière suisse (FRS), a adopté une résolution de
13 exigences en vue de développer l’infrastructure routière nationale et son financement. Dans une interview, Hans Koller, secrétaire
général de routesuisse, n’a pas mâché ses mots pour décrire les négligences de la politique des transports.Vanessa Georgoulus, Redaktion
Hans Koller, la Fédération routesuisse a
adopté une résolution visant au développement de l’infrastructure des routes nationales
et à son financement ; 13 exigences y sont
réunies. Laquelle est la plus importante ?
Sur le réseau des routes nationales (l’infrastructure de transport la plus importante dans
notre pays), règne une paralysie permanente
du trafic dû aux goulets d’étranglement bien
connus. La fiabilité et la prévisibilité de la mobilité routière sont ainsi massivement réduites.
La débâcle des transports est imminente si aucune décision n’est prise rapidement. La plus
importante des revendications est donc d’accélérer de toute urgence les travaux d’élimination des goulets d’étranglement.
Pour quelles raisons routesuisse rejette-telle le fonds pour les routes nationales et le
trafic d’agglomération (FORTA) ainsi que le
programme de développement stratégique
(PRODES) sous leur forme actuelle ?
Le projet FORTA, comme présenté lors de la
consultation, causerait avant tout une augmentation des redevances sur les carburants, sans
que le programme de construction d’évitement
des embouteillages ne soit accéléré. routesuisse
exige donc une cadence soutenue ainsi qu’un
calendrier ambitieux permettant l’assainissement global des points névralgiques du
réseau routier national. L’assainissement des
tronçons problématiques situés le long du lac
Léman, à Villars – Cossonay, Schönbühl – Kirchberg, Wankdorf – Muri, Aarau-Est – Birrfeld, Wettingen – Dietikon, le
contournement ouest de Zurich, Liestal, Lucerne, Schaffhouse et Lugano – Mendrisio ne peut en aucun cas
être différé. A ce
stade, nous attendons des corrections décisives
au niveau du projet FORTA de la part du
Conseil fédéral et des Chambres fédérales.
Pour quelles raisons les mesures du
programme d’élimination des goulets
d’étranglement du Conseil fédéral
­(modules 1 et 2) ne sont-elles corrélées à
aucune amélioration décisive ?
Selon le 2e message relatif au programme du
Conseil fédéral du 26 février 2014, les modules 1 et 2 prévoient des aménagements dans la
région de Genève-Aéroport, à Crissier, Wank­
dorf – Schönbühl, Luterbach – Härkingen – Wiggertal, sur le périphérique nord de Zurich, Winterthour et Bâle. Il s’agit donc au total de près
de 100 km de tracés autoroutiers accusant une
surcharge très importante ; un assainissement est
donc nécessaire de toute urgence. Malheureusement, nous ne soulevons ici qu’une petite partie du
voile. Dans le cas où les assainissements auront
effectivement lieu d’ici à l’horizon 2030 selon les
modules 1 et 2, 427 km de routes nationales seront
en outre surchargées à ce moment-là, dont 100 km
très fortement et 88 autres km fortement.
Comment se fait-il, au vu des des conséquences économiques, sociétales et écologiques des bouchons, que les dépenses
effectives totales en faveur du réseau des
routes nationales aient chuté ?
Le motif le plus souvent invoqué expliquant le recul des dépenses globales est le retour en arrière effectué ces dernières années
par le programme de construction ; en outre,
les projets prêts à être réalisés ont été ajournés par des oppositions et des recours. La
nouvelle génération de politiciens doit assumer d’énormes négligences en ce qui concerne
l’aménagement des routes. Elle a refoulé et
minimisé la problématique croissante des
bouchons. A l’heure actuelle, nous subissons
les conséquences de cette minimisation et de
cette ignorance ; nous endurons et supportons en effet jour après jour la paralysie massive du trafic. Une perspective d’amélioration
prochaine est vaine : en effet, il faut compter
en principe dix ans au minimum depuis
l’étude du projet et sa planification jusqu’à la
mise en œuvre des travaux de construction.
Vous parlez d’un engorgement généralisé
dans un avenir proche ; quel délai a été fixé
au Conseil fédéral pour aller à l’encontre
d’une situation si alarmante ?
Certains tronçons subissent actuellement
une paralysie quotidienne du trafic de plusieurs
heures. 346 jours d’embouteillages ont été enregistrés en 2012 sur le périphérique nord incluant
Gubrist et le tronçon Zurich-Winterthour. L’agglomération de Baregg, le tronçon Berne – Krieg­
stetten, les évitements de Lausanne et de Genève sont aussi fortement touchés. Ici, les travaux d’assainissement auraient dû débuter dix
ans plus tôt. Inutile de mentionner « l’étude
Bernath » de 1994 traitant des « limites de capacité du réseau routier national suisse ». Elle avait
annoncé, il y a de cela 20 ans, la paralysie des
transports sur la majeure partie de notre réseau
routier national. Avec la votation populaire fédérale sur le contreprojet à l’initiative « Avanti – pour des autoroutes sûres et performantes »
du 8 février 2004, l’attitude modérée du Conseil
fédéral et du Parlement a acquis une légitimation politique par rapport au développement de
l’infrastructure routière. Cette modération
doit aujourd’hui être impérativement proscrite au profit d’une offensive favorisant
l’évitement des bouchons.
Quelles sont les plus grandes zones problématiques en Suisse en termes de technique
des transports ?
Les contraintes de capacité sont énormes en
ce qui concerne les autoroutes, en particulier
dans l’agglomération des centres économiques
et des villes. Ici, le trafic local et régional se
confond avec le trafic suprarégional, national et
international, de telle sorte que les capacités infrastructurelles disponibles ne sont plus adaptées à la demande. Il faut donc prendre ici en
compte les points cruciaux de l’engorgement et
POLITIQUE
localiser les zones problématiques. Le défi
consiste à séparer le trafic à longue distance du
trafic local empruntant ces tronçons sensibles.
Klaus Schierhackl, directeur du comité de
l’ASFINAG, a présenté son allocution lors de
l’assemblée générale. Le modèle alternatif
d’un développement régulé par le secteur
privé serait-il également une solution pour la
Suisse ?
Du point de vue suisse, le modèle autrichien
d’un organisme privé gérant les autoroutes est
en effet séduisant. Un esprit d’entreprise à la
place d’une administration bureaucratique. Le
commerce privé à but lucratif au lieu de l’arnaque fiscale. Planification d’entretien et de
chantiers en période de faible trafic, travaux réalisés la nuit et en période de faible trafic. Etant
donné la misère actuelle dans le domaine largement sous-développé des routes nationales, il
serait en tout cas passionnant de repenser la
compétence organisationnelle lors des développements futurs de nos plus importantes infrastructures de transport. Quoi qu’il en soit, rappelons tout de même que l’axe du Saint-Gothard
des NLFA (les nouvelles lignes ferroviaires à
travers les Alpes) est réalisé par le maître d’ouvrage AlpTransit Gotthard SA.
Certaines rumeurs laissent penser que le problème de l’engorgement peut être jugulé grâce à
des systèmes de péage routier (road-pricing)...
Ceux-ci visent à augmenter le prix du trafic
selon la devise : « Rouler plus, c’est payer
plus. » La science comme la pratique montrent
que l’élasticité des prix est faible en ce qui
concerne le trafic routier motorisé. En d’autres
termes, la demande en transport se laisse à
peine influencer par un renchérissement artificiel des prestations de transport. La courbe
du trafic routier de marchandises ne se laisse
pas inverser, même avec la mise en place de la
redevance sur le trafic des poids lourds liée
aux prestations (RPLP), qui avait d’un seul
coup infligé une charge supplémentaire de 1,5
milliard de francs annuel à l’industrie suisse
des transports. L’économie et la société en
expansion nécessitent une infrastructure routière fonctionnelle ; la problématique des embouteillages ne sera pas résolue sans une augmentation de la capacité des infrastructures
routières.
Comment percevez-vous la politique des
transports menée par le Conseil fédéral ?
Au cours des années 90 et jusqu’au passage au nouveau millénaire, la politique des
transports menée par le Conseil fédéral s’est
concentrée sur le développement et le soutien des transports publics, notamment le
système ferroviaire. Les chemins de fer auraient dû gagner des parts de marché tant au
niveau du transport des marchandises qu’à
celui du transport de personnes. En conséquence, les projets de transports menés par
le Conseil fédéral se sont organisés au profit
du développement des chemins de fer et des
transports publics d’agglomération, avec une
contrainte supplémentaire concomitante
pour le trafic routier motorisé. « Le développement des routes nationales ne peut être
considéré qu’à partir du moment où
Rail 2000 sera réalisé, où le tunnel des NLFA
sera entré en fonction et où les mesures de
gestion du trafic sur les autoroutes n’auront
pas conduit au succès escompté. » Telle a
longtemps été la devise prônée par le DETEC. Les conséquences de cette politique
sont visibles aujourd’hui en constatant l’augmentation massive des heures d’embouteillage sur le réseau des routes nationales uniquement. A l’heure actuelle, des approches
encourageant l’abandon de cette politique
unilatérale des transports ont été adoptées,
porteuses d’espoir pour l’avenir. <
Etes-vous notre nouveau partenaire?
En rejoignant le réseau de garages multimarques AutoCoach, vous restez
un entrepreneur indépendant et conservez une liberté de décision absolue.
Vous profitez d‘un positionnement affirmé, d‘une identification soignée et
percutante, d‘un soutien publicitaire efficace et de conditions spécialement
avantageuses. Profitez sans plus tarder de notre soutien et empruntez la voie
du succès durable!
Déjà plus de 60 partenaires! www.autocoach.ch
Pour plus d‘informations, veuillez contacter:
Technomag, 3000 Berne 5
Tél. 031 379 84 84
[email protected]
esashop.ch
MANAGEMENT ET DROIT
Spécialiste de la branche, FIGAS vous informe sur les questions de personnel et de comptabilité
Nouveau droit comptable dès 2015
A partir du 1er janvier 2015, toutes les entreprises doivent appliquer le nouveau droit comptable entré en vigueur en 2013.
Dans une série de séances d’information, FIGAS informe les garagistes sur les principales difficultés de ce droit comptable,
mais aussi sur les défis à relever en matière de personnel. AUTOINSIDE a assisté, à Frauenfeld, à la séance inaugurale des
sections UPSA Thurgovie et Schaffhouse ersetzen. Anselm Schwyn, rédaction
Les représentantes et représentants des
garages des sections de Thurgovie et de
Schaffhouse se sont rendus à Frauenfeld
pour le premier apéro de branche organisé
par FIGAS cette année. Celui-ci était consacré à un sujet d’importance : « Personnel et
nouveau droit comptable : comment relever
les défis avec professionnalisme ? ».
Le nouveau droit comptable est entré en vigueur le 1er janvier 2013. Après la période transitoire, ses nouvelles dispositions seront applicables à compter de 2015 ou, pour les comptes
consolidés, à compter de l’exercice 2016.
Le saviez-vous ?
4x4 +
+
+
Apéritif des garagistes Figas : les prochaines dates
Mercredi 15.10., hôtel Rössli, Illnau ZH
Mercredi 22.10., Radisson Blu Hotel, Saint-Gall
Jeudi 23.10., Gasthof zum Schützen, Aarau AG
Jeudi 30.10., Mobilcity, Berne
Mardi 4.11., hôtel Schiff, Rheinfelden AG
Mercredi 5.11., centre de formation de l’UPSA, Horw LU
Jeudi 6.11., Marina Lachen, Lachen SZ
Mardi 11.11., Restaurant La Croisée Malvilliers, Boudevilliers NE
Mercredi, 12.11., Auberge du Lion d’Or, Farvagny FR
Mardi, 18.11., Centre Patronal, Paudex VD
Mercredi 19.11., Wysses Rössli, Schwytz
Jeudi, 27.11., Centre de Loisirs des Franches-Montagnes,
Saignelégier JU
Mardi 2.12., hôtel Al Ponte, Wangen an der Aare BE
Mercredi 3.12., centre de formation de l’UPSA, Mülenen BE
+
Ces séances, gratuites, ont lieu de 19 h
à 20 h. Elles seront suivies d’un apéritif
dînatoire offert. Les membres de
l’UPSA seront invités et informés des
détails par écrit.
INFO
Les changements ne sont pas toujours faciles à appliquer : c’est ce qui est ressorti des
commentaires favorables et des questions
des participants à la séance. En outre, les
principales difficultés de ce nouveau droit
comptable sont très variées. Qu’est-ce qui
doit désormais être présenté à part dans le
bilan ? Comment traiter les biens fonciers et
les participations ? Quels produits peut-on
regrouper ? Qu’advient-il des parts de son
propre capital détenues par l’entreprise ? Et
comment porter les travaux en cours au bilan ? Quelles annexes doivent être fournies
et comment comptabiliser les stocks ? Markus Reinle et Jacqueline Di Carlo, respectivement agents fiduciaires avec brevet fédéral
chez FIGAS à Oberwangen et à Saint-Gall,
ont expliqué les principaux changements et
répondu de manière précise aux questions.
Dans la deuxième partie de la séance d’information, les deux experts ont abordé des
questions relatives au personnel. Un des
messages centraux est qu’il faut absolument
penser à ce qui peut advenir en cas d’absence
prolongée d’un collaborateur important.
Même lorsqu’une suppléance est mise en
place, dans quelle
mesure le remplaçant
est-il au courant des
activités de la personne absente ?
La question de la
motivation dans l’entreprise a également
été évoquée. Quelles
mesures
peuvent
contribuer à augmenDeux experts compétents : Jacqueline Di Carlo, FIGAS de Saint-Gall (à g.) et Markus
ter le niveau de perReinle, FIGAS d’Oberwangen.
formance des collaborateurs ? Comment réglementer une particisoldes de vacances et aux heures supplémenpation à l’entreprise, source de motivation ?
taires nombreuses ; ils ont aussi indiqué
comment gérer plus efficacement la comptabilité des salaires.
Attention aux sources d’erreur
En matière de personnel, il existe en
Les experts FIGAS ont également montré
outre des potentiels d’optimisation fiscale,
quelles erreurs peuvent survenir, notamnotamment grâce aux frais forfaitaires ou à
ment dans la déclaration des salaires aux asune réserve de cotisations d’employeur exosurances sociales ; ils ont souligné les points
nérée d’impôts. La soirée s’est terminée par
auxquels il faut faire tout particulièrement
un apéritif dînatoire émaillé de questions et
attention lorsqu’on établit les certificats de
d’échanges animés. <
salaire et les risques liés aux importants
www.figas.ch
= le multitalent
Le N° 1 des systèmes multifonctionnels Variobloc qui vous mènent plus loin. www.hirschi.com
document8890726044986227635.indd 1
AUTOINSIDE | Octobre 2014
28.03.2014 15:03:28
25
PRESTATIONS
Depuis plus de onze ans, AutoScout24 est Presenting
Sponsor du plus grand salon automobile de Suisse
alémanique. Ici, le stand de 2013.
AutoScout24 est Presenting Sponsor de l’Auto Zurich Car Show 2014
Sortez des sentiers
battus avec AutoScout24
Outre sa nouvelle campagne, AutoScout24 laissera entrevoir ses activités marketing futures lors de l’Auto Zurich Car Show
qui se tiendra du 6 au 9 novembre 2014. Depuis plus de 11 ans, AutoScout24 est Presenting Sponsor du plus important salon
dans la région de Zurich. Rendez-nous visite sur notre stand dans la halle 4 et découvrez nos nouveautés ! AutoScout24
Toutes les personnes qui recherchent une
voiture en Suisse se rendent sur AutoScout24.
Aucune autre place de marché en ligne pour les
véhicules ne possède une offre aussi vaste et
diversifiée. L’Auto Zurich Car Show est l’occasion rêvée pour les plus curieux d’aller admirer
de près les derniers modèles. Depuis plus de
onze ans, AutoScout24 est Presenting Sponsor
du plus grand et du plus important salon automobile de Suisse alémanique. A l’instar des
années précédentes, l’édition 2014 devrait attirer plus de 60 000 visiteurs.
Cette année, le stand d’AutoScout24
(halle 4) sera placé sous le signe de la campagne publicitaire actuelle: « A chacun son
véhicule ». Etant donné l’évolution constante
du secteur en ligne, il est important
qu’AutoScout24 arrive toujours en première
26
position auprès des internautes intéressés
par la vente ou l’achat de voitures. La campagne actuelle vise à renforcer son taux de
notoriété et à augmenter sa portée. Ainsi, en
tant que client, vous touchez davantage de
personnes intéressées.
A chacun son véhicule
Le principal média utilisé pour la nouvelle
campagne est un bref spot TV de 25 secondes.
Il sera accompagné d’autres supports médias,
comme par exemple des bannières et des annonces. Pour souligner sa position de leader
des places de marché automobile en ligne, les
publicitaires ont insisté sur l’offre riche et variée d’AutoScout24 – un élément mis en scène
avec l’interaction de différents types de personnes et de véhicules. Le spot TV est diffusé à
l’antenne depuis septembre, et vous pourrez
également le visionner sur notre stand, à l’occasion de votre visite au salon.
Ce spot TV a lancé la première vague de la
campagne AutoScout24. La prochaine étape sera
présentée lors de l’Auto Zurich Car Show : venez
visiter notre stand et découvrez de manière ludique quel type de véhicule vous correspond.
Présentez-vous au plus vaste public
d’amateurs de voitures de Suisse
AutoScout24 enregistre près de 10 millions de visites (source : NET-Metrix Audit)
par mois. Ce chiffre témoigne de l’attractivité et de la qualité de la plus grande plateforme automobile en ligne de Suisse. Les
vendeurs ne trouveront nulle part ailleurs
un public aussi vaste. L’offre en Suisse est
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
PRESTATIONS
exceptionnelle: plus de 144 000 véhicules
ont été publiés sur la plate-forme.
Les personnes intéressées par un véhicule achètent de plus en plus directement
en ligne. Une présence adaptée sur Internet
ne peut donc plus être dissociée du travail
quotidien dans la branche automobile. Lors
des quatre jours du salon, AutoScout24 ne
vous propose pas seulement d’approfondir
vos connaissances du monde en ligne et des
possibilités et canaux de distribution qu’il
offre, mais présente également en exclusivité une nouveauté de la branche automobile. Nous voulons faire avancer avec vous
le monde de la publicité en ligne et vous
invitons à participer à la présentation des
nouvelles possibilités et opportunités lors
de l’Auto Zurich Car Show. Laissez-vous
inspirer par nos nouveautés.
Une visite sur le stand d’AutoScout24
dans la halle 4 en vaut la peine.
En plus des perspectives d’avenir et des informations sur la campagne et les produits actuels, le stand d’AutoScout24 proposera cette
année encore un programme riche et varié. Un
bar ainsi qu’un lounge réservé à nos clients et
partenaires complètent notre présence sur place
et invitent à passer un agréable moment. Rechargez vos batteries en dégustant un verre ou
une collation proposés par notre traiteur professionnel et profitez de discussions intéressantes
avec vos collègues de la branche. Une visite
sur le stand d’AutoScout24 à l’Auto Zurich
Car Show en vaut la peine: passez nous voir !
AutoScout24 disponible sur tous
les appareils – y compris pour la
publication d’annonces
Dans le domaine de l’offre mobile aussi,
AutoScout24 fait figure de pionnière en Suisse:
depuis 2008 déjà, elle développe continuellement sa propre application pour iPhone. Elle est
tellement populaire depuis son lancement qu’elle
a déjà été téléchargée plus de 900 000 fois. Une
application pour les appareils Android ainsi
que le site Internet optimisé pour l’ensemble
des appareils mobiles complètent parfaitement
la vaste offre d’AutoScout24. Ces investissements réalisés dans le domaine mobile portent
Cette année encore, plus de 60 000 visiteurs sont
attendus à l’Auto Zurich Car Show.
leurs fruits : près de 48 % des visiteurs surfent
chaque mois sur AutoScout24 via leur smartphone ou leur tablette.
Depuis cet été, il est également possible de
publier une annonce depuis un appareil mobile.
Un processus d’insertion rapide et efficace vous
permet de publier des véhicules sur la place de
marché automobile en ligne la plus visitée de
Suisse en un rien de temps. La fonction récemment créée vous permet non seulement de saisir vos nouvelles annonces de véhicules, mais
également de gérer vos offres existantes et de
télécharger des photos des véhicules. <
Outil de réservation Online-to-Ad
La publicité en ligne adaptée
à chaque marque
Mettre de la publicité en ligne en seulement quelques clics? Un jeu d’enfant grâce à l’outil de réservation «Online-to-Ad». AutoScout24
Plus simple que de réserver un vol
Le principe est simple: l’importateur décide
du thème de la campagne publicitaire. Les bannières correspondant au thème sont ensuite
AUTOINSIDE | Octobre 2014
enregistrées dans le système. Les représentants de la marque concernée peuvent alors
participer de différentes manières à cette campagne via AutoScout24. Quelques informations supplémentaires suffisent pour personnaliser et compléter les outils publicitaires.
Pendant et après la campagne, l’outil fournit des rapports clairs et simples quant aux réservations déjà réalisées. Il est alors évident de
constater si la publicité a remporté le succès
escompté et s’il y a encore du potentiel d’amélioration. Selon le budget, le concessionnaire
profite également de remboursements attrayants de la part de l’importateur.
L’outil de réservation «Online-to-Ad» est
disponible pour tous les importateurs de
marques. Dans le cadre de l’Auto Zurich Car
Show, AutoScout24 montrera aux concessionnaires et importateurs de marques à quel
point il est simple et rapide de publier des
messages publicitaires via ce canal, en plus
de la «couverture publicitaire nationale».
L’intégration dans le propre système du commerçant, les modèles de facturation et le
monitoring auprès de l’importateur de
marques sont adaptés individuellement. <
INFO
Aujourd’hui, la majeure partie des voitures
est vendue via Internet en Suisse. Conséquence: de plus en plus de personnes s’informent également via Internet, au sujet des nouveaux modèles de voiture. Le potentiel de la
publicité en ligne est considérable, et cela vaut
la peine de miser sur cette forme de publicité.
Les importateurs de marque sont conscients
de cette évolution et reconnaissent l’importance
croissante de la publicité en ligne. AutoScout24,
en collaboration avec la branche, a développé un
outil de publicité en ligne qui répond aux besoins
des importateurs et des représentants de leur
marque. Cet outil permet au concessionnaire de
réserver et de gérer lui-même et en quelques clics
seulement des campagnes publicitaires.
Si vous souhaitez en savoir plus sur
ces possibilités, contactez M. Marco
Fabbri, Key Account Manager chez
AutoScout24
E-Mail: [email protected]
Tél: 079 938 81 72
www.autoscout24.ch
27
www.autoscout24.ch
Le plus grand choix de Suisse
ASSOCIATION
Une journée de rêve dans
le Sud de la France
Cette journée a réellement commencé il y a un an, lorsque j’ai
glissé ma carte de visite dans l’urne
du concours au Salon de Genève,
puis lorsque la centrale de l’UPSA
m’a appelé deux mois plus tard,
mais c’est une autre histoire...
R. Schürmann, Gisikon
Le 6 juin 2014 : frais et dispos, je me rends
avec les autres participants sur le lieu de
l’événement : le circuit automobile du Var,
situé au Luc. A peine arrivé, me voilà déjà en
combinaison, dans la salle de briefing de
l’écurie AGS, à apprendre comment négocier
au mieux les différents virages et lignes
droites du circuit. Repères de freinage,
points d’accélération et de braquage, rapports à utiliser : la présentation de Ronny
Alder est très détaillée ! Nous effectuons ensuite deux tours de circuit à bord du bus de
l’équipe, afin de bien intégrer tous les éléments clés.
Lorsqu’enfin nous arrivons dans l’allée
des stands, nos bolides de Formule 3 sont
déjà prêts, quelques mécaniciens donnent
les derniers coups de clé aux boulons de
roue, puis le hurlement des moteurs vient
troubler le calme matinal. Concentré, je
m’installe dans la voiture n o 6, qui m’a été
attribuée ; les mécaniciens me sanglent dans
le cockpit, et j’attends le signal du commissaire de course pour démarrer. Le moteur
rugit, je pars en trombe, le paysage défile
déjà à toute allure. Freinage, accélération,
braquage, montée et descente des rapports
au volant : le manège continue pendant huit
tours, jusqu’à ce que le poste de sécurité déploie le drapeau de fin et que je m’engage
dans l’allée des stands.
Sous les applaudissements nourris des
fans qui nous ont accompagnés, je descends
de voiture et vais chercher l’évaluation de
ma course. Les instructeurs sont ravis de ma
prestation ; il est rare que j’entende autant
de bien de ma conduite, ma femme étant
souvent d’un avis tout à fait différent ! Après
AUTOINSIDE | Octobre 2014
une courte pause, je repars pour les huit
autres tours des qualifications de F3, et suis
fin prêt pour l’après-midi, consacré à la classe
reine, la Formule 1.
Comme les stars de la F1
Ça y est : après une brève pause pour
manger, suivie d’une visite des ateliers de
l’écurie AGS, je m’installe à bord de la
PROST AP02, qui a déjà été pilotée par les
deux stars de la F1 que sont Nick Heidfeld et
Jean Alesi. Ses caractéristiques sont impressionnantes : vitesse maximale 320 km/h, rapport poids/puissance 770 g par cheval ! Et il
faut seulement 4,8 secondes à ce bolide pour
passer de 0 à 200 km/h.
Une pression sur un bouton et une aide
de l’équipe du stand me suffisent pour réveiller les 650 chevaux. Avec le mécanicien, je
cherche le point de patinage de l’embrayage,
réglé extrêmement dur... c’est bon ! Quelques
coups de gaz bien sentis font vibrer la voiture dans un bruit assourdissant, et signalent
à l’équipe et à mes fans que je suis prêt à partir. J’enclenche la première et attends le
compte à rebours.
La force centrifuge me colle au siège, le
V8 Ford-Cosworth s’éveille et la cavalerie se
déchaîne. La voiture colle littéralement à la
piste. J’accélère, et me propulse à une vitesse
de course. Les spectateurs ont le souffle coupé et moi je n’arrive pas à y croire : je pilote
une F1 ! Je lâche la bride aux chevaux, je
mets la gomme et pousse la voiture jusqu’à
ses limites.
Au bout de trois tours, je vois, bien trop
tôt hélas, le drapeau de fin au poste de sécurité ; je fais rugir le moteur une dernière fois,
puis les mécaniciens m’aident à m’extirper
de l’étroit cockpit. Dans mes veines coule de
l’adrénaline à l’état pur, je salue la foule en
délire et vais rejoindre les autres pilotes
dans l’allée des stands pour une discussion
technique.
Et comme on dit toujours « jamais deux
sans trois », je me prépare pour la dernière
aventure de cette journée : deux tours de
piste dans une F1 biplace avec un pilote de
l’écurie AGS. Nous partons sur les chapeaux
de roues, prêts à battre le record du tour, et
je me rends compte que nos styles de
conduite ne sont pas très différents (il ne
prend pas les virages de la même façon que
moi, mais cela reste entièrement acceptable).
Nous survolons la piste, nous nous jetons
dans l’épingle à cheveux après une incroyable décélération, avant de remettre les
gaz et d’amener le moteur à plein régime.
Nous autres, pilotes de F1, sommes habitués à la vitesse et au jeu des forces ; j’ai donc
pu apprécier pleinement ces deux tours menés tambour battant. Le bilan ? Fabuleux,
tout simplement ! Une fête a clôturé l’événement en beauté : tous les pilotes (hommes et
femmes) ont été cités et ont reçu leur diplôme, et les fans ont pu obtenir leurs derniers autographes. Ma femme et moi avons
terminé cette journée de rêve sur la terrasse
de notre hôtel, admirant le coucher de soleil,
un verre de bon vin à la main et des souvenirs plein la tête.
Je tiens à remercier l’UPSA et Auto­
Scout24 pour la remise du prix, ainsi que
Ronny Alder, de Passion4Speed (www.passion4speed.com) pour l’organisation sans
faille de cet événement. <
29
VENTE
Interview de Dieter Jermann, Director de Pirelli Tyre (Suisse) SA
« Les garagistes jouent
chez nous un rôle crucial »
Comment Pirelli se démarque-t-elle sur le marché très convoité du pneu ? Et quel rôle les garagistes jouent-ils ? Dieter Jermann,
Director de Pirelli Tyre (Suisse) SA et responsable de ‘Central Europe’, explique les stratégies premium et de première monte
du fabricant de pneu italien et décrit les défis posés par le marché des pneus de remplacement.
Vanessa Georgoulas, rédaction
Dieter Jermann, vous êtes chez Pirelli
depuis 14 ans, quels ont-été les changements
les plus importants ?
La vitesse principalement, tout est devenu
plus rapide. Néanmoins, notre entreprise est
particulièrement dynamique, elle peut s’adapter très rapidement aux exigences du marché,
ce qui constitue un avantage significatif.
Et comment le marché du pneu a-t-il évolué ?
Il est devenu beaucoup plus transparent.
En Suisse comme en Europe, une lutte encore plus acharnée règne dans de nombreuses niches. La situation générale du
marché est très difficile. Nous faisons toute
la transparence sur les prix, ce qui relègue
tout le reste (produits, marque, prestations
de services, etc.) au second plan. On peut
dire que nous souffrons du fait que le prix
est souvent la donnée la plus importante.
Comment Pirelli arrive-t-elle à s’affirmer
dans ce contexte difficile ?
Grâce à un produit exceptionnel mis en
avant par un marketing innovant. Nous avons
deux départements marketing : le Trade and
Consumer Marketing qui travaille sur les émotions, la publicité et la communication et le marketing opérationnel qui s’occupe de la fixation
des prix. C’est un travail très difficile et intense,
mais c’est également un élément important.
« Nous utilisons une stratégie
premium internationale. Nous
entendons par là de jouer un
rôle de leader dans le segment des 17 pouces et plus .»
Question plus générale : comment vend-on
un produit qui est toujours rond et noir ?
Là encore, en travaillant beaucoup sur le
marketing. Nous vendons tous nos pneus
chez nos concessionnaires, les garagistes. Ils
décident des marques qu’ils souhaitent proposer. Ils sont bien sûr tenus de présenter les
marques homologuées. Notre tâche consiste à
les former en leur livrant des arguments de
promotion des ventes afin que le consommateur, pour qui les pneus se résument effectivement souvent à un produit rond et noir, sache
également qu’il a le pneu approprié.
Ces dernières années, Pirelli a fait la une
des journaux avec son engagement en
Formule 1. Quel avantage Pirelli Suisse
peut-elle tirer de cet engagement ?
La formule 1 est bien sûr un engagement global qui a énormément augmenté la notoriété de
la marque. Nous le faisons, car le jeu en vaut la
chandelle. Nous en profitons aussi en Suisse où
nous employons également une stratégie premium que nous menons à bien depuis longtemps. Sur le segment premium, à savoir les
pneus à partir de 17 pouces, nous entendons
jouer un rôle de leader. C’est la raison pour laquelle nous soutenons toutes les mesures pouvant bénéficier à ce domaine. Une marque à
forte notoriété est bien sûr un avantage, elle est
toujours un atout dans une discussion de vente.
Les garagistes et les concessionnaires peuvent
proposer avec nous de la technologie de Formule 1, c’est un bon argument de vente.
Les pneus Pirelli sont vendus dans le monde entier.
Quels sont les marchés les plus importants ?
prestige. Pirelli joue ainsi un rôle de leader
poursuit sa stratégie premium et se
et prévoit aujourd’hui la fabrication de plus
focalise sur le segment des pneus hautes
de 400 pneus d’hiver sur mesure homolo-
performances avec le Winter Sottozero 3
gués sur véhicules.. Pirelli présente le
(photo) pour les véhicules premium et
nouveau Carrier Winter pour la saison
prestige, ainsi que le Scorpion Winter pour
hiver 2014. Ce pneu dont la conception a
les SUV et Crossover. La stratégie premium
été totalement revue pour les véhicules de
s’appuie sur plusieurs nouvelles homolo-
transport légers est disponible dès
gations de pneus d’hiver des construc-
maintenant dans plus de 15 dimensions
teurs européens de véhicules premium et
de 15 et 16 pouces.
INFO
Un assortiment de plus de 400 modèles de pneus d’hiver homologués
Pour la saison de pneus d’hiver 2014, Pirelli
VENTE
L’engagement de Pirelli en Formule 1 est récompensé : « La notoriété de la marque est toujours un atout dans un entretien de vente », déclare Dieter Jermann, Director de Pirelli-Suisse.
Pirelli est surtout très actif en Europe et en
Amérique du Sud, et ce depuis de nombreuses
années. Ce sont nos principaux marchés.
Dans les niches à partir de 18 pouces, nous
sommes également représentés en Amérique
du Nord et grâce à nos deux usines en Chine,
nous avons aussi un support en Asie. Mais ce
ne sont pas nos principaux marchés.
Contrairement aux autres fabricants de pneus,
Pirelli mise avant tout sur une marque. Pourquoi ?
Nous avons une deuxième marque, Formula, que nous proposons également, mais
qui ne joue qu’un rôle secondaire. Nous mettons avant tout l’accent sur la marque Pirelli.
Alors que d’autres entreprises proposent
jusqu’à six marques différentes, nous nous
concentrons à 99 % sur Pirelli, ce qui nous
AUTOINSIDE | Octobre 2014
Pirelli offre un vaste assortiment de pneus,
propose-t-elle également des modèles
« exotiques » ?
Il y a encore quelques années, nous proposions même des pneus de tracteurs, mais
nous nous sommes retirés de ce segment en
Europe. Les développements se concentrent
tous sur les équipements de première monte,
ce qui nous amène à poser une question essentielle : quels sont les besoins des
constructeurs automobiles aujourd’hui, demain et après-demain ? C’est ainsi qu’est né
par exemple le Winter Sottozero 3 sur la base
des homologations. Il est le fruit du travail
de nos ingénieurs et de l’expérience de notre
équipe de recherche. C’est là que réside notre
force : depuis dix ans, nous développons les
pneus des équipements de première monte
d’aujourd’hui et de demain.
Depuis trois ans, Dieter Jermann assume un double rôle
chez Pirelli.
Double rôle chez Pirelli
Dieter Jermann travaille chez Pirelli
depuis 14 ans. Il a d’abord occupé le
INFO
Pirelli a communiqué tôt la stratégie
premium, veut-elle se tenir à l’écart de la
guerre des prix ou celle-ci règne-t-elle
également dans ce segment ?
A partir de 17 pouces, la technique du pneu
devient plus prépondérante. Notre stratégie de
première monte s’applique également ici. Elle a
pour objectif de renforcer notre position, en
particulier auprès des constructeurs européens.
Et nous devons capitaliser cet investissement
dans la vente de pneus de remplacement. Chez
les constructeurs automobiles, l’accent est mis
sur le produit et le prix ne vient qu’en deuxième position. La transparence sur les prix se
fait malgré tout également pour les 17 et
18 pouces, car ce segment est très convoité.
Nous avons communiqué ouvertement notre
stratégie, il est naturel qu’elle fasse des émules.
Nous jouons toutefois un rôle crucial dans les
homologations et offrons la plus vaste gamme
de produits. Nous occupons une place particulière grâce à une planification plus flexible de la
production.
donne du temps supplémentaire pour les
formations, les explications et le développement technologique. L’assortiment de pneus
est en effet devenu extrêmement complexe.
Nous sommes donc heureux de pouvoir nous
concentrer intensément sur un produit.
poste de responsable marketing chez
Pirelli Suisse SA pendant quatre ans,
avant d’assumer la responsabilité du
marché suisse en qualité de directeur.
Depuis trois ans, il est également Area
Director pour l’Europe centrale, mais
aussi l’Autriche, la Slovénie, la
Hongrie, la République tchèque, la
L’Auto Zurich se tiendra en novembre. Qu’est-ce
qui attend les visiteurs sur le stand de Pirelli ?
Les préparatifs battent leur plein et nous
avons mis au point un concept de stand haut
de gamme. Nous y communiquerons notre
toute nouvelle campagne publicitaire, qui
mise sur un partenariat avec Swiss-Ski. Nous
sommes leur fournisseur officiel et le cosponsor de Ski-Valais. A ce titre, nous équipons l’ensemble des véhicules des athlètes et
du personnel avec les pneus hiver Pirelli. Le
nouveau pneu d’hiver Carrier Winter, monté
sur l’ensemble des moyens de transport
comme les vans et les bus, sera utilisé pour
la première fois. <
Slovaquie et le Benelux.
www.pirelli.com
12oel_ins_autoinside_59x45_4s.indd 1
31
16.03.12 10:29
PROFESSION ET CARRIÈRE
SwissSkills, le 1er Championnat Suisse des Métiers de Berne
Jean Trotti, le meilleur mécatronicien
d’automobiles suisse
« Les douze finalistes avaient tous les mêmes conditions préalables et les deux jours ont été un véritable défi, avec trois
tâches par jour et à chaque fois une heure et demie à disposition », déclare Jean Trotti, nouveau champion suisse originaire
de Noréaz (canton de Fribourg). Il a semé ses 29 alliés et quittera la Suisse avec Janik Leuenberger de Madiswil, numéro
deux, pour participer à la Coupe des 5 pays en janvier. Ensuite, l’un des deux ira aux WorldSkills au Brésil en août 2015.
Anselm Schwyn, rédaction
Le dimanche 21 septembre 2014 au soir,
la Postfinance Arena tremble alors que les
trois meilleurs des 70 métiers vont être désignés. Parents, amis et maîtres d’apprentissage sont tous là pour porter un toast aux
jeunes participants et au succès de la formation professionnelle duale en Suisse.
Une première expérience unique
Les SwissSkills de Berne étaient la première
manifestation de ce genre en Suisse. Jusqu’à présent aucun championnat concernant plusieurs
métiers n’a été organisé dans un seul et même
lieu, sans parler de l’ampleur. Les championnats
rassemblant quelque 1000 jeunes compétitrices
et compétiteurs sont la vitrine par excellence de
la formation professionnelle et de l’orientation
des jeunes, mais aussi une plate-forme d’information pour les parents, les classes et le public.
Ce fut une lutte acharnée, même pour les métiers de l’automobile. 30 mécanotriciens d’automobiles se sont rassemblés dans la lutte pour le
titre. Jeudi, les douze finalistes ont été sélectionnés lors du premier tour, puis ont lutté pour le
titre de champion suisse les jours suivants.
Soutien de Dario Cologna
Samedi, les SwissSkills ont reçu la visite de
Dario Cologna, champion du monde, cham-
pion olympique et vainqueur du classement
général de la Coupe du Monde de ski de fond.
Il est venu à titre d’ambassadeur du Check­
EnergieAuto (CEA) et de compétiteur de ski de
fond. Mais seulement sur une console Wii sur
laquelle les visiteurs étaient invités à l’affronter. Et ceux qui ne jouaient pas ont au moins
pu échanger quelques mots avec le skieur de
fond sympathique, voire repartir à la maison
avec un autographe dédicacé.
Victoire malgré différents handicaps
Verdict à l’issue de trois jours de durs travaux : le gagnant s’appelle Jean Trotti, originaire de Noréaz dans
le canton de Fribourg. « J’ai tout
donné. La mesure de
la géométrie de direction a été particulièrement difficile,
car, dans mon entreprise formatrice, je
n’ai réparé que des
camions. Et le fait
que je n’aie jamais
travaillé sur des moteurs à essence n’a
pas aidé non plus.
Pour couronner le tout, j’ai eu une déchirure
des ligaments au pied en jouant au foot.
Nous formions tout de même une bonne
équipe du canton de Fribourg, je salue mes
trois collègues ! » Le podium a également
accueilli Janik Leuenberger de Madiswil,
qui a décroché la médaille d’argent, et Michael Ulrich de Muotathal avec le bronze.
Prochaine étape pour les deux meilleurs
classés : la Coupe des 5 pays qui devrait se
dérouler au Tyrol du Sud en janvier. Le lauréat participera à la WorldSkills Competition (championnat du monde des métiers)
en août 2015 à São Paolo. <
Les PME suisses à votre service
www.acheté-en-suisse.ch
Les PME suisses à votre service
www.acheté-en-suisse.ch
32
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
PROFESSION ET CARRIÈRE
30 mécatroniciens d’automobiles s’étaient
inscrits aux SwissSkills, douze d’entre eux
ont réussi à aller en finale et deux sont en lice
pour la Coupe des 5 pays en janvier, un pour
les WorldSkills au Brésil en août 2015.
vainqueur
pion olympique,
am
ch
,
de
on
m
de fond et
champion du
Monde de ski
du
e
Dario Cologna,
up
Co
.
la
de
général
aux SwissSkills
du classement
Auto en visite
ie
rg
ne
kE
ec
du Ch
ambassadeur
L’UPSA remerci
e les sponsors
pour leur soutie
AMAG, AutoSc
n lors des Swis
out 24, BMW, ES
sSkills :
A (avec le Mec
Motorex, Porsch
haniXclub), Min
e, transport.ch,
i,
Volvo, VSCI et W
ürth.
’on voit la diffé
ns les détails qu
da
ches.
t
tâ
es
s
c’
de
r
ca
ne
e,
l’u
an Trotti, à
Je
,
« Il faut se battr
de
on
m
du
ampion
rence ! » – Le ch
Tous les participants aux SwissSkills ont fourni des performances de pointe.
i Retrouvez les photos des SwissSkills sur les nouveaux portails de l’UPSA www.agvs.ch et www.metiersauto.ch
La CP MOBIL est la caisse de pensions des associations professionnelles UPSA ASTAG 2roues Suisse USIC
La caisse de pensions avec
filet de sécurité intégré.
Chez nous, la sécurité des membres, c’est la priorité des priorités. Et ce, depuis plus de 50 ans.
Demandez-nous conseil ! Simplicité, sens de l’accueil et compétence, tels sont nos maîtresmots. CP MOBIL, Wölflistrasse 5, 3006 Berne, téléphone 031 326 20 19, www.pkmobil.ch
140110_PKM_Ins_df_Sicherheitsgurt_AGVS.indd 2
AUTOINSIDE | Octobre 2014
10.01.14 14:12
33
PROFESSION ET CARRIÈRE
Début des formations de diagnosticien d’automobiles et de coordinateur d’atelier automobile d’après le nouveau RE
Des formations continues très prisées
Les nouveaux cursus de formation de diagnosticien(ne) d’automobiles et de coordinateur(-trice) d’atelier automobile ont
­débuté en janvier à Yverdon et Sion, et en août dans dix autres centres de formation de Suisse alémanique. Arnold Schöpfer, UPSA
En tout, ce sont 274 candidat(e)s qui
ont commencé cette année une formation
continue de diagnosticien(ne) d’automobiles ou de coordinateur(-trice) d’atelier
automobile. Le nombre de participants à
la formation continue de diagnosticien(ne)
d’automobiles était resté constant ces
dernières années ; nous sommes donc
heureux d’enregistrer une légère hausse
de leur effectif en 2014.
A Thoune, un cours de préparation d’un
semestre a été donné à 12 participant(e)s,
mécanicien(ne)s en maintenance d’automobiles ou mécatronicien(ne)s d’automobiles, en vue de ces formations. En tout,
53 candidat(e)s ont démarré leur formation continue en janvier 2014 à Sion et
Yverdon.
Les candidat(e)s de Suisse alémanique
passeront leurs premiers examens dans
les domaines de compétence Z1 - Z4 au
printemps 2015. Ils achèveront les pre-
miers domaines de compétence Z1 et Z4
en automne 2014 à Berne.
Centre de formation
Localité
Allg. Gewerbeschule Basel
Basel
Berufsbildungszentrum Biel
Bienne
Premier examen final en automne
A la TBZ de Zurich, un autre cursus de
coordinateur(-trice) d’atelier automobile,
comprenant les domaines de compétence
W1-W4, a débuté en août. 16 candidats de
l’UPSA et de l’USIC y participent.
A l’automne 2014, neuf candidats ont
passé le premier examen final de coordi­
nateur(-trice) d’atelier automobile. Vous
trouverez le rapport détaillé de ces sessions
dans l’AUTOINSIDE de novembre. En tout,
19 candidats ont terminé leur formation de
coordination d’atelier W1-W4 à la STF de
Winterthour et à la TBZ de Zurich. Au
printemps 2015, les premiers cursus de
diagnosticien(ne)s d’automobiles spécialisé(e)
s dans les véhicules utilitaires selon le nouveau règlement d’examen débuteront à
Thoune. <
Domaines de compétences (*)
Gewerblich industrielle Berufsschule Bern Berne
IBW Chur
Coire
Weiterbildungszentrum Lenzburg
Lenzbourg
Gewerbliche. Berufsschule Luzern
Lucerne
AGVS Ausbildungszentrum
Saint-Gall
N1 Châssis Véhicule utilitaire
Gewerbliche industrielle Berufsschule Thun
Thoune
N2 Moteur Véhicule utilitaire
Bildungszentrum Emme
Berthoud
Schweiz. Techn. Fachschule
Winterthour
Gewerblich industrielle Berufsschule Zug
Zoug
Technische Berufsschule Zürich
Zurich
W1 Processus de l’atelier
Bildungszentrum Weinfelden
Weinfelden
P1 Châssis Voiture de tourisme
W2 Gestion du personnel
Centre de formation prof.
Sion
P2 Moteur Voiture de tourisme
W3 Responsabilités légales
Centre de formation UPSA VD
Yverdon
Centro professionale UPSA
Biasca
P3 Transmission de force Voiture de tourisme
W4 Contact clientèle / administration
Z1 Electrique et électronique du véhicule
Z2 Electronique de confort et de sécurité
Z3 Systèmes d’assistance au conducteur et d’infodivertissement
N3 Transmission de force Véhicule utilitaire
Z4 Relations avec la clientèle
34
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
PROFESSION ET CARRIÈRE
AGVS Business Academy 2014/2015
OCTOBRE
En forme pour le téléphone
Téléphoner de manière professionnelle est
plus exigeant qu’on ne le pense. Dans de
nombreuses entreprises, la plus grande partie
des contacts avec les clients se déroulent par
téléphone. C’est la raison pour laquelle il est
particulièrement important de savoir à quoi il
faut prêter attention. Vous apprenez ce qui
vous fait connaître le succès en téléphonant,
comment, par votre comportement orienté
vers le client, vous pouvez contribuer de
manière déterminante à la construction d’une
relation client solide. Un séminaire pour
personnes qui veulent téléphoner de manière
encore plus professionnelle et assurée. Vous
voulez également savoir pourquoi
une orientation des clients plus accentuée
signifie d’avoir tous les jours plus de succès ?
Alors vous êtes au bon endroit ici.
> Jeudi, le 16 octobre 2014 à Paudex
NOVEMBRE
Pour les membres
solution de branche
be safe! pour la sécurité au
travail et protection de la santé (SAD) :
Session Exper/ ERFA : formation continue pour
les PERCO
> le 06 novembre 2014 à Conthey, inscription sur : www.safetyweb.ch
FIGAS – Votre professionnel de la branche
professionnel – discret – personnel
2015
Formation turbo pour vendeur auto 2015
Cette formation a pour but d’agir sur les
performances des commerciaux comme un turbo
« booste » les performances d’un moteur ! Il s’agit
d’une formation moderne, vivante, animée par
des intervenants qui sont tous des professionnels
de leur branche.
> du 19 au 30 janvier 2015 à Paudex
www.agvs.ch, rubrique
Cours/ Manifestations
ZF – le spécialiste pour vos boÎtes
de vitesses, directions et essieux.
Le Professionnel de la Branche
Tenue de comptabilités
Conseil lors de la clôture des comptes
Révisions ordinaires et restreintes
ZF Services Schweiz AG
Sandbüelstrasse 3 l 8604 Volketswil
Conseil en matière de TVA, impôts directs,
déclarations fiscales
Evaluations d‘entreprises et assistance en cas
de successions
Evaluation d‘équipements et de biens immobiliers
de la branche
Médiation et suivi (achat/vente) de biens immobiliers
du secteur automobile
www.zf-group.ch
Tél. 044 908 16 16 / Fax 044 908 16 14
91 x 65 mm
DURAMONT
votre spécialiste moteur
Etablissement d‘analyses de rentabilité, études de
faisabilité, budgets et business plans
Assistance en gestion d‘entreprises
Conseil en matière de business management
FIGAS Fiduciaire de la branche automobile suisse SA
Mühlestrasse 20, 3173 Oberwangen
Téléphone +41 31 980 40 50, www.figas.ch
Une entreprise du groupe OBT
PIÈCES MOTEUR
MOTEURS D’ÉCHANGE
24 MT. GARANTIE
FILTRES
PRODUITS
CHIMIQUES TECHNIQUES
Duramont AG, Binzstrasse 3, CH-8953 Dietikon
Téléphon 044 404 37 37, Téléfax 044 404 37 77
www.duramont.ch, E-Mail [email protected]
Rendez-nous visite sur notre page Internet! www.duramont.ch
AUTOINSIDE | Octobre 2014
35
JOURNÉE DES GARAGISTES SUISSES
Le 20 janvier 2015 se déroulera la journée des garagistes suisses
Quels sont les avantages apportés par la
numérisation aux garages et à leurs clients ?
Bien plus qu’un thème proposé par l’UPSA comme point fort de la journée des garagistes suisses 2015, plus qu’une simple
« tendance », mais un thème tout particulier ne ressemblant en rien à ceux des années précédentes : en effet, la numérisation
transforme le comportement en matière d’information en une forme totalement nouvelle. Elle influence ainsi les processus
d’entreprise de manière conséquente, pour les garagistes et pour les concessionnaires. Reinhard Kronenberg, rédaction
La tradition de l’UPSA est telle que ses
thèmes principaux sont approfondis autant
que possible pour que tout le monde y trouve
son compte. Le programme de la prochaine
« Journée des garagistes suisses », qui se déroulera le 20 janvier 2015 au Stade de Suisse à
Berne, poursuit également cet objectif. Le
programme du congrès est déjà défini. Il promet une ampleur de discussion considérable
et réserve des pistes de réflexion utiles. La
numérisation et ses conséquences seront
examinées sous deux angles : le matin, les
conséquences directes de la numérisation
sur le modèle d’entreprise des garagistes seront placées au premier plan. L’après-midi, les
retombées de la numérisation sur le recrutement de la relève et sur le maintien des collaborateurs occuperont le centre des préoccupations.
McKinsey et Google
La matinée sera synonyme d’interrogation
sur ce qui nous attend à l’avenir. En la personne
de Lars Thomsen, l’UPSA a réussi à attirer un
des futurologues les plus renommés de l’espace
germanophone. L. Thomsen est fondateur et
propriétaire de « future matters », institut traitant de l’innovation et de la futurologie. Le point
fort de son entreprise est la recherche de ten-
LES METIERS
DE L’AUTOMOBILE
ONT DE L’AVENIR
Débute ta mission dans un garage UPSA. Nous avons besoin de toi. Bienvenue dans le monde fascinant de l’automobile ! La branche
automobile est à la recherche de jeunes stars qui ont plaisir à toucher à la technique de pointe. Un garage t’offre des activités variées
et des challenges au quotidien. La formation dans l’un des six métiers de l’automobile représente le coup d’envoi de ta carrière dans
une branche polyvalente. Les métiers automobiles ont de l’avenir. www.metiersauto.ch
131007_AGVS_B&K_INS_A5quer+_dfi_gestr_Pap.indd 2
36
07.10.13 11:11
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
JOURNÉE DES GARAGISTES SUISSES
dances, de signaux et de développements qui
ont le potentiel de transformer notre société. Il
montrera aux participants dans quelle direction
nous mènera la numérisation.
Autre temps fort de la matinée : l’intervention de Detlev Mohr. Le directeur de McKinsey Allemagne et chef de la division Automotive d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique
connaît mieux que quiconque les conséquences de la numérisation dans les processus commerciaux des garagistes. Il présentera
deux études avant-gardistes, dans lesquelles
McKinsey a analysé les changements d’habi-
concrètement aux changements d’habitudes
de la clientèle enregistrés par McKinsey.
L’après-midi débutera par un débat. L’animatrice Miriam Rickli, qui remplace l’animateur Patrick Rohr présent en 2013, s’entretiendra avec Simona De Silvestro, Fredy Barth et
Lorenz Frey sur leur manière de vivre la numérisation en tant que pilotes et sur ce que l’on
devrait entreprendre selon eux pour encourager les jeunes à débuter un métier dans le
monde de l’automobile. Avec cette discussion,
L’UPSA espère en tirer des impulsions pour attirer un groupe cible important pour notre
branche: les jeunes de 12 à 15 ans.
Morten Hannesbo, chef d’AMAG, indiquera également l’importance que l’on doit
porter à la relève pour la branche de l’automobile en exposant la signification d’une
stratégie globale pour le recrutement et l’encouragement de la relève.
Ce sujet sera également traité par la suite
dans le « Club UPSA ». Y seront invités : HansUlrich Bigler, directeur de l’Union suisse des arts
et métiers, Theo Ninck, président de la Confé-
tudes de la clientèle induits par la numérisation. BMW a déjà réagi entre autres à ces derniers : Mark Backé, chef Marketing de BMW
(Suisse) SA, présentera aux participants le
tout nouveau site Internet de BMW récemment mis à disposition de ses commerçants.
En complément, Philipp Ries, chef du domaine Industrie chez Google Suisse, démontrera comment les garagistes peuvent réagir
une transition élégante se fera pour parvenir
au thème principal de l’après-midi : le recrutement de la relève. Christoph Nägele, chef de
projet et collaborateur scientifique à la Haute
école spécialisée du nord-ouest de la Suisse,
indiquera aux invités la manière dont procèdent les jeunes lors du choix de leur futur
métier, quels sont pour eux les critères pertinents et les canaux par lesquels ils s’informent.
rence suisse des offices de la formation professionnelle ainsi que Lukas Hediger, médaillé de
bronze 2013 aux championnats du monde des
métiers. Et parce que la politique a aussi traditionnellement sa place dans le cadre du congrès,
le dernier point fort de la journée sera présenté
par Roger Köppel, rédacteur en chef et propriétaire de la Weltwoche : il présentera sa vision
très personnelle de la situation. <
De Silvestro, Barth et Frey
pour DeS ConDitionS CLAireS.
SÉpArAteurS tALimeX pour L’ÉpurAtion DeS eAuX uSÉeS.
LeS SÉpArAteurS tALimeX Font LA DiFFÉrenCe.
Les eaux usées contaminées provenant de l’industrie doivent être épurées avant
d’être rejetées à l’égout. Aucun problème avec un séparateur TALIMEX. Cette
installation vous permet de respecter les valeurs limites légales sans peine.
Même en cas d’eaux usées agressives. Plus d’informations sur www.talimex.ch.
tALimeX SA Ifangstrasse 12a | 8603 Schwerzenbach ZH | Tél. 058 715 53 00
www.talimex.ch | [email protected]
Autres Succursales Crissier/VD | Visp/VS | Riazzino/TI
AUTOINSIDE | Octobre 2014
u n e e n t r e p r i S e D u n e o vA C G r o u p
… pour un environnement propre!
37
GARAGES
Lave-roues à haute pression NEW REDDY par ESA
Peu gourmand et toujours prêt
Un entretien des pneus efficace et des clients satisfaits : le nouveau lave-roues haute pression NEW REDDY d’ESA est un
outil fiable pour le travail quotidien. ESA
De nos jours, l’entretien des pneus ne
fait plus seulement intervenir des monteuses et des équilibreuses. Pour que le
client soit entièrement satisfait, et pour
stimuler le chiffre d’affaires, les lave-roues
sont un élément indispensable du garage
moderne. Une roue propre est en effet non
seulement bien plus agréable à manipuler
et à transporter, mais aussi dénuée de produits corrosifs et agressifs qui peuvent endommager le caoutchouc et le métal pendant
le stockage. De plus, seules des roues propres
peuvent être équilibrées avec précision.
Des cycles de lavage courts
C’est pour cela qu’ESA, en collaboration
avec un fabricant italien, a développé le
lave-roues haute pression NEW REDDY, qui
se caractérise par des cycles courts et un ré-
sultat parfait, tout en mettant l’accent sur la
simplicité d’utilisation.
Faible consommation
peuvent également faire appel aux compétences uniques du service technique à la
clientèle d’ESA. <
Le principe de fonctionnement est similaire à celui d’un nettoyeur haute pression à eau froide. Toutefois, comme le jet
d’eau est beaucoup plus ciblé, la machine
est beaucoup moins gourmande. L’utilisation d’eau froide, qui ne doit pas être
chauffée, permet une économie supplémentaire. Autre effet positif : elle est toujours prête à l’emploi.
Quelles que soient leurs dimensions,
les roues sont lavées efficacement et en
douceur, sans contact ni abrasif. Cette
machine, déjà utilisée intensivement dans
les ateliers, a fait la preuve de sa fiabilité
exemplaire. De plus, les utilisateurs
AUGMENTATION
DU
U SYSTÈME WIR
IRES GRÂCE A
CHIFFRE D’AFFA
0
0
‘0
0
5
e
d
u
a
e
s
é
Un r
d!
n
e
t
t
a
s
u
o
v
E
M
P
t vôtre!
Coopérativemen ir.ch
ew
qu
an
www.b
0848 947 948,
38
Octobre 2014 | AUTOINSIDE
GARAGES
GLAS TRÖSCH AG AUTOGLAS
Continental Suisse SA
www.glastroesch.com/automotive
www.conti-online.ch
> Réutilisation des capteurs de pluie et de luminosité
> Uniroyal MS plus 77 : un bon choix pour les hivers doux
rapides à utiliser. Le patin défecpd. De plus en plus de véhitueux est retiré du boîtier et remcules, y compris les modèles de
placé par le nouveau. Ces patins
base, sont équipés de capteurs
sont transparents ou translude pluie et de luminosité, qui cocides, en fonction des modèles.
lonisent donc les pare-brise à viTrès élastiques, ils ne collent pas,
tesse grand V. Lors du remplacene font pas de bulles d’air et se
ment du pare-brise, le boîtier optravaillent bien mieux, plus rapitique des capteurs est souvent
dement et plus facilement que les
remplacé par un neuf, car il est
produits classiques en acrylique.
endommagé lors du démontage
Ils sont en outre insensibles à la
de la vitre. Cela engendre des
poussière, aux graisses et aux
frais de réparation plus importraces de doigts. <
tants, qui ne sont pas toujours
pris en charge par les
assurances, et ne sont
bien souvent pas nécessaires.
Trösch Autoglas propose des patins de silicone adaptés à de nombreuses marques automobiles, qui s’adaptent
parfaitement au boîtier
optique de ces capteurs
Insensibles à la poussière, aux graisses et aux traces
de doigts : les patins en silicone de Trösch Autoglas.
et sont très simples et
pd. Dans de nombreuses régions d’Europe, il pleut bien plus
qu’il ne neige, raison suffisante
pour choisir un pneu d’hiver possédant une forte résistance à l’aquaplanage et une bonne
adhérence sur
chaussée mouillée. La gamme
Uniroyal, la
marque du
pneu pluie,
comporte ainsi le modèle
MS plus 77. Le
fabricant spécialiste du pneu
d’hiver pour véhicules légers et SUV
propose un pneu
doté de nombreuses innovations techniques pour la
conduite par temps humide et
froid, sur la neige et sur la glace,
assurant un très haut niveau de
sécurité.
Le MS plus 77, homologué entre
190 et 240 km/h, est disponible en
82 dimensions. Pour les véhicules
légers, il est disponible en diamètres de 13 à 18 pouces, pour une
section variant entre 80 et 40.
D’autres tailles, de 16 à 18 pouces
de diamètre pour une
section variant entre
70 et 55, sont prévues pour les
SUV.
Le fabricant belge de
produits en
caoutchouc
Englebert
crée
des
pneus depuis
1895, notamment
pour
Continental SA.
A partir de 1958,
suite à la fusion
avec US Rubber, l’entreprise est rebaptisée Uniroyal
Englebert. Uniroyal est une
marque européenne de Continental SA depuis 1979 qui, en 2012
avec un chiffre d’affaires de
EUR 32,7 milliards, faisait partie
des principaux fournisseurs automobiles dans le monde. <
Les patins en silicone ne collent pas, ne font pas de bulles d’air et se travaillent bien
mieux, plus rapidement et plus facilement que les produits classiques en acrylique.
87e année, 11 numéros en allemand et en français, tirage 12/13 certifié REMP/FRP : 11 210 exemplaires dont 8415 en allemand et 2795 en français
Editeur
Union professionnelle suisse
de l’automobile (UPSA)
[email protected], www.agvs.ch
Editions
AUTOINSIDE
Wölflistrasse 5,
CH-3006 Berne
Tél. +41 31 307 15 15, Fax +41 31 307 15 16
[email protected], www.autoinside.ch
Katrin Portmann (responsable de la maison
d’édition et de la publicité)
Abonnements
Abonnement annuel Suisse
CHF 110.– (TVA incluse),
Numéro à l’unité CHF 11.–, étranger
sur demande
Tél. +41 31 307 15 22, Fax +41 31 307 15 16
[email protected], www.autoinside.ch
AUTOINSIDE | Octobre 2014
Rédaction
AUTOINSIDE
Flurstrasse 50, CH-8048 Zurich
Tél. +41 43 499 19 81, Fax : +41 43 499 19 78
[email protected]
Equipe de rédaction: Vanessa Georgoulas (van),
Stephanie Günzler (sg), Hans Habegger (hh),
René Knorr (rk), Reinhard Kronenberg (kro),
Jean-Pierre Pasche (jpp), Bruno Sinzig (bs)
Autres articles de :
Arnold Schöpfer, R. Schürmann,
Thomas Tschanz, Urs Wernli,
Conception
Heini Schmid, Robert Knopf
Annonces
Kneisel Media
Schlossmatte 15, case postale 1220
CH-3110 Münsingen
Tél. +41 79 755 04 44 /+41 31 791 11 56
Fax +41 31 791 11 52
[email protected], www.autoinside.ch
Günther Kneisel
Impression / envoi
galledia ag
www.galledia.ch
IMPRESSUM
AUTOINSIDE – Organe officiel de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA)
Les articles publiés font l’objet de recherches
approfondies. Toutefois, l’UPSA ne garantit
pas l’exactitude, l’intégralité et l’actualité
des articles.
39
LE NOUVEAU PNEU MICHELIN ALPIN 5.
Michelin Suisse S.A., Route Jo Siffert 36, CH - 1762 Givisiez, 09/2014
SÉCURITÉ EN TOUTE CIRCONSTANCE, D’OCTOBRE À AVRIL.
Avec le pneu MICHELIN Alpin 5, vous bénéficiez d‘une sécurité dans toutes les conditions hivernales. Il offre d‘excellentes performances sur sols secs, mouillés et sur la neige.* Et parce que le
pneu MICHELIN Alpin 5 a été conçu en suivant la philosophie « MICHELIN Total Performance »,
il réunit plusieurs facteurs de perfomance.
Plus d‘informations sur www.michelin.ch
*En moyenne, et en comparaison avec son prédécesseur MICHELIN Alpin A4, le pneu MICHELIN Alpin 5 (205/55 R16 91 H) offre
une distance de freinage jusqu’à 5 % plus courte sur sol mouillé, jusqu’à 3 % plus courte sur sol enneigé. Tests externes demandés
par Michelin, effectués par TÜV SÜD/IDIADA entre novembre 2013 et janvier 2014.

Documenti analoghi